Partenaire

Sonic Wikia Francais

 


 


Archie

Résumé Knuckles Archie n° 3

Publié par dark dash le 7 octobre 2005

Parution : Juin 1997

Nombre de pages : 24

Couverture : SPAZ / PENDERS

TitreScénarioDessin
The Dark Legion Ken PENDERS / Kent TAYLOR Manny GALAN / Andrew PEPOY

The Dark Legion : Blood Is Thicker

Knuckles et les Chaotix sont en fuite dans la forêt [1]. Celle-ci a été incendiée par les Dark Legion. Les habitants vivant dans ces bois sont pris de panique et fuient en une masse. Les Chaotix sont en face.

Pour éviter d’être piétinés, Knuckles ordonne à Mighty d’abattre un arbre pour leur couper la route et diriger le flux de la population vers d’autres chemins.

Ensuite, l’échidné ordonne à Vector de diriger ses écouteurs volume au maximum vers les flammes.

L’effet est instantané, le feu est refoulé vers les légions. Les vaisseaux ennemis essayent d’éviter les retours de flammes, mais ils s’écrasent contre des arbres.

- Dans le passé :

A Echidnaopolis, le chaos règne. Des vaisseaux tirent sur la mairie de la ville.

A l’intérieur, le conseil échidné ne sait plus quoi faire pour arrêter la guerre civile. Soudain, Steppenwolf entre dans le congrès, il dit « Nous ne devons pas nous laisser abattre ! ».

Un conseiller se lève d’une tribune et pointe du doigt le nouveau gardien « Toi ! Ta famille est la raison de ce désastre ! ». Steppenwolf rétorque « Ma famille est aussi la raison de la survie de notre peuple ! ». Mais pour le conseiller Garek, la réponse du gardien ne suffit pas, il sort une arme et est prêt à tuer Steppenwolf.

Le gardien le raisonne en lui disant « Je donnerais ma vie pour toi et les tiens ! ». Garek s’écroule. Steppenwolf ramasse son arme et se tourne vers l’assemblée « Notre société est menacée car nous n’avons pas trouvé de compromis entre ceux qui veulent vivre dans l’ancien monde et les autres dans le nouveau. »

« Nous devons trouver un arrangement permettant de faire survivre notre peuple ! ». Puis le gardien s’en va « Si je ne revenais pas , il y a toujours plus d’une solution ! Choisissez avec sagesse ! ». Le président du conseil est conquis par les paroles de Steppenwolf, il dit « C’est un exemple que nous devons suivre ! » …


- Dans le présent :

Les Chaotix mesurent l’état des dégâts qu’ils ont fait subir aux Dark Legion. Le sol est couvert de véhicules endommagés et de légionnaires assommés. Pour attaquer le reste de l’ennemi Knuckles ne choisit pas un assaut frontal. Il impose à ses compagnons et à lui-même de porter les uniformes des soldats. Ensuite ils empruntent deux vaisseaux de l’adversaire.

Ils quittent les lieux et sur l’écran radar des appareils, ils rattrapent la flotte de Kragok. Celle-ci rentre dans une base qui est sortie du sol pour accueillir les vaisseaux. Les Chaotix en font de même.

Dans la Forbidden Zone, sur des écrans, Locke et Archimede observent l’avance du gardien. Locke juge que Knuckles est en danger et qu’il n’est pas préparé à affronter les Dark Legion. Il décide d’envoyer Archi pour l’aider. Le fire-ant se téléporte aussitôt.

Dans la base, les Chaotix posent leurs vaisseaux. Un appel demande à tous les légionnaires de se rassembler dans le hall. Les Chaotix suivent le mouvement.

Sur une estrade, Kragok dévoile ses plans. Il présente avec un hologramme l’émeraude du chaos présente sur Floating Island « C’est pour cette pierre précieuse que nous sommes ici ! Nous sommes proches de la gloire avec le dernier fils d’Edmund qui à grillé [2]… ».

Mais il est interrompu par une voix dans la foule « Si j’étais toi je repenserais ce concept ! ». Kragok hurle « Qui a dit ça ?! Qui se moque de Kragok ?! ». Un légionnaire monte sur la scène. Il retire sa capuche pour montrer son visage. Des éclairs sortent de l’œil robotisé de Kragok, car il a reconnu Knuckles « TOI ! » …


- Dans le passé :

Steppenwolf se présente en plein milieu d’un regroupement des dissidents échidnés nommés Dark Legion. Il se présente devant leur chef qui est sur une estrade. Le chef rebelle dit « J’attendais ce moment depuis longtemps Steppenwolf ! Es-tu venu en ami ou ennemi ? ».
Steppenwolf dit « Je suis seul et je suis venu proposer un accord ». Pendant qu’il parle, un franc tireur vise le gardien. Mais subitement son arme se met à fumer, le sniper lâche son arme.

Voyant son plan échouer, le chef des rebelles sort un pistolet et dit « Je sais que je ne peux pas te faire confiance ! ». Il tire. Le gardien saute, attrape un caillou qu’il jette sur la main de son adversaire qui lâche son arme.

Le dark légionnaire saute de la scène pour se battre au corps à corps « Il est temps de payer Steppenwolf ! ». Le gardien répond « Payer ! Pourquoi ! », puis il frappe son adversaire d’un coup de poing. Le chef s’écroule. Steppenwolf arrache son masque. Il reconnaît le mystérieux dissident, c’est son cousin Mennicker.

Mennicker explique « C’est la faute de ton père si le mien est mort ! Une nuit, je suis allé sur les ruines de la Dark Tower. Des lumières d’énergie de Chaos Emerald sont apparues sous les décombres. Je n’ai pas compris ce que cela signifiait. Mais c’était un message de mon père. Il fallait que je continue l’œuvre de mon père ! ».

Steppenwolf répond « Je comprends, tu continues ce que ton père a commencé, mais tu mènes notre peuple au désastre ! ». Le gardien lève les bras, des auréoles vertes apparaissent. Mennicker, surpris dit « Mon père n’est plus le seul à manipuler l’énergie des émeraudes ! ». Un portail dimensionnel s’ouvre et les légionnaires sont tous aspirés dans celui-ci.

Mennicker avant de disparaître, dit « Toi et les tiens payeront Steppenwolf ! ». Le vainqueur rétorque « Nous avons tous payé avec Dimitri pour son orgueil et son arrogance Mennicker ! ».

Christopheles apparaît sur l’épaule du gardien « Ce n’est que le début ! Qui sait ce qui arrivera plus tard ? ». Le gardien achève « C’est une question pour un autre jour ». Puis il s’en va …


- Dans le présent :

Dans la base, Kragok et Knuckles commencent à se battre devant les légionnaires. Les Chaotix déguisés attaquent les soldats dans la salle.

Tous les adversaires sont mis K.O.. Kragok s’écroule sous un coup de poing de Knuckles.

Locke, qui observe la bataille via ses écrans, se met en lévitation pour appeler les pouvoirs de la Chaos Emerald.

Dans la base, Kragok se relève, bouscule Espio, et se sauve. Des renforts arrivent et s’aligne pour faire du tir en batterie contre les Chaotix. Grâce à la protection de Locke, les armes des légionnaires ne fonctionnent pas.

Les Chaotix les assomment. Archimede arrive « Il faut évacuer la base en urgence ». Knuckles répond « Occupe toi des Chaotix, moi je poursuis Kragok ! ». Les Chaotix prennent la fuite. Dans les couloirs, les appareils électroniques et les écrans explosent. Vector se demande ce qu’il se passe.

Ce sont aussi les effets du pouvoir de gardien de Locke. Knuckles arrive dans une salle où il y a plusieurs tunnels d’évacuations. Le gardien a perdu la trace de Kragok. Il n’entend plus que son rire « A la prochaine ahahahah ! ».

Knuckles rebrousse chemin dans les couloirs qui sont maintenant en feu. Il trouve une échelle et la monte. Il ouvre une trappe et se retrouve à l’air libre.

Les Chaotix sont déjà là. Il constate qu’il n’y a plus aucune trace de Kragok ou de dark légionnaires. Knuckles dit « Nous étions mal préparés. Mais pour la prochaine fois, ce sera une autre histoire ! ».

Fin pour maintenant

Couverture :

Clin d’oeil :


[1Voir Knuckles Archie n° 2

[2Kragok parle du dernier descendant de la lignée d’Edmund, c’est à dire Knuckles. Kragok croit que Knuckles a péri dans les flammes



Vous avez aimé cet article? Partagez le!
Commentaires (2) - Forum

dark dash

Haut de page


Archie

Cliquez pour écouter :
L'article du moment
Saison 1 partie 2
Episode 52 : Souvenirs, souvenirs

Le pifomètre
Saison 2
Angèle Lantadeux, Cinquième rapport.
Enquêtes
Galerie du concert SEGA 2016
Mega CD / Sega CD
Manuel Sonic CD (japonais)
 
 
  Discussions
 Accès au Forum
Derniers sujets :

 
 
 
Planete-sonic, design, mise en page et textes © 2003/2017 L'équipe de PLANETE-SONIC.COM, Tous droits réservés. Toutes les oeuvres sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute reproduction partielle ou totale d'une oeuvre est interdite sans l'avis préalable de son auteur.