Comics & Animés

Dossier complet sur Sonic X

Publié par Eternal Arcadia le 9 décembre 2011

Ce dossier traite de différentes facettes de la série Sonic X. Vous pourrez y trouver par exemple la description des personnages ou encore quelques lignes sur des débats faisant souvent polémiques autour de la série. (Shadow dans la saison 2 notamment) Celle-ci étant controversée, on essaie ici de faire le point.


Attention, il faut avoir vu les 2 saisons avant de lire cet article, il contient de nombreux spoilers !

1.0 Saison 1

- 01. L’Arrivée de Sonic
- 02. Zone 99
- 03. Robotnik contre-attaque
- 04. A la recherche de l’émeraude du Chaos
- 05. Duel au sommet
- 06. Le maitre d’école
- 07. La fête à la maison
- 08. La guerre des satellites
- 09. Coquillages et crustacés
- 10. La belle équipe
- 11. Le vol de la chauve-souris
- 12. Echec à Robotnik partie 1
- 13. Echec à Robotnik partie 2
- 14. La chasse au héros
- 15. Le retour de Robotnik
- 16. Plongée dans les mers du sud
- 17. Griffes du diable
- 18. Bataille dans la savane
- 19. Le château hanté
- 20. Une belle croisière
- 21. A toute vitesse
- 22. Une belle découverte
- 23. La sixième émeraude
- 24. Le coureur fou
- 25. La dernière émeraude
- 26. Super Sonic est né
- 27. Le commencement du désastre
- 28. L’Apparition du Chaos
- 29. La capture d’Amy
- 30. Robotnik se surpasse
- 31. Un bon robot
- 32. Le Chaos total
- 33. Le projet Shadow
- 34. On recherche : Sonic
- 35. L’Evasion de Sonic
- 36. La menace de l’espace
- 37. Combat sur l’Arche
- 38. Le vœu de Maria
- 39. Les nouveaux arrivants
- 40. Une affaire juteuse
- 41. Que la lumière soit...
- 42. Un beau lapin
- 43. La révolte des appareils ménagers
- 44. Mission presque impossible
- 45. Un concours passionnant
- 46. Le combat final
- 47. Le nombril du monde
- 48. Le continent disparu
- 49. Un coup de froid
- 50. Un triste matin
- 51. Le voyage de Chris
- 52. Souvenirs, souvenirs

1.1 Synopsis

La routine sur Mobius, Sonic prend d’assaut la forteresse de Robotnik en détruisant tout sur son passage. Après être entré dans le labo de Robotnik que celui ci croyait imprenable, Sonic apprend que Robotnik n’a qu’à appuyer sur un bouton pour mettre en marche sa machine du Chao. Sonic décide de l’arrêter mais se fait prendre en charge par un des robots... Ce dernier touche malencontreusement la machine et la détraque. Elle explose et tout Mobius est éjecté dans un Chao Control qui les emmène loin de leur planète natale... Nos amis atterrissent sur la planète des hommes : la Terre ! Et c’est là que débute la saison 1.

1.2 Les personnages

Dans Sonic X, on retrouve tous les personnages principaux présents dans les jeux vidéos. Aucun ne manque à l’appel, même Vector, Charmy et Espio, bien qu’ils n’apparaissent que tardivement et en passage éclair. N’oublions pas que la série a été faite pour correspondre à une demande qui se veut surtout enfantine. Malgré tout, dans l’ensemble, les personnages sont assez bien réussis et ont chacun un caractère propre à eux. On est cependant loin des idées faites par les fans des Sonic Old School, où les personnages ne parlaient pas encore. Explication pour chacun d’eux :

-  Sonic

Qu’est devenu notre héros dans Sonic X ? Son caractère correspond plus ou moins à celui présent dans Sonic Adventure 1, et surtout Sonic Adventure 2. Personnage qui se veut avant tout cool et libre. Cependant, contrairement à ces 2 derniers, il est considéré comme un héros solitaire, surtout par les humains. On remarquera, notamment, que tout au long de la série, les personnages diront toujours : "Sonic et les autres...". Pourtant, ses amis lui sont toujours d’une grande aide, surtout Tails et ses inventions. Côté relation, même si au début de la saison, Sonic a un petit accrochage avec Knuckles, (Episode 5) plus tard leur relation sera surtout amicale, et ils n’hésiteront pas à s’allier pour combattre certains ennemis. Envers les autres personnages, Sonic aura toujours de très bon rapport. Le gros problème, c’est qu’il agira la plupart du temps dans son coin, ne va jamais dire ce qu’il pense véritablement, et sera tout le long le héros incontesté qui résous tous les problèmes en se mettant en boule. En bref, Sonic veut surtout plaire à un public enfantin par son côté vantard, voire parfois carrément arrogant, sans pour autant être un personnage détruit par la série. Il n’y a pas grand chose à en dire en réalité, Sonic est un personnage assez neutre, et peu intéressant. Il sera toujours là pour ses amis, et n’hésitera jamais à voler à leur secours, mais ça s’arrête là la plupart du temps.

-  Tails

Le personnage de Tails est assez bien exploité dans l’ensemble. On se souvient des jeux, notamment Sonic Adventure 1, où Tails courait après Sonic pour essayer de le dépasser pour finir le niveau avant lui. Il a toujours été très rapide, Sonic the Movie nous le montre également très bien, sans pour autant être plus rapide que Sonic quand celui-ci passe en super vitesse. Ce côté ne sera jamais exploité dans Sonic X. C’est à peine si on le voit voler avec ses queues deux ou trois fois dans la saison. Ici, Tails est surtout un mécanicien hors pair. Il sera toujours un personnage simple, toujours très poli avec les autres, et n’hésitant pas à leur apporter son aide. Il fait preuve d’un certain courage également, bien qu’il se repose souvent sur Sonic, il arrive à se prendre en main quand il le faut. (Épisode 30) Il inventera la plupart de ses inventions avec l’aide de Chuck, même si ce dernier avoue que Tails est un véritable génie. Nous pouvons également citer la présence de Tails dans tous les combats, celle-ci étant quasiment obligatoire pour apporter la victoire à Sonic. Cependant, il n’aura qu’un rôle purement secondaire dans la victoire finale, ce qui est tout de même assez regrettable. En Bref, même si sa détermination à vouloir dépasser Sonic est inexistante dans la série, il reste malgré tout l’un des personnages les plus sympathiques.

-  Knuckles

Alors ? Qu’en est-il de notre bon vieux Knuckles ? Beaucoup de fans disent que Sonic X a détruit Knuckles. Pourtant, l’un des principaux défauts de Knuckles est qu’il a toujours été très naïf, dû par son honnêteté sans borne. Et ça, que l’on soit dans Sonic The Hedgehog 3, ou encore Sonic Adventure 1. Ce côté naïf est souvent exploité par le Dessin Animé, "trop" diront certains. Mais Knuckles est un personnage surtout porté sur la dérision et la comédie. C’est véritablement un personnage fait pour faire rire, solitaire dans l’âme, et assez susceptible par sa fierté immense. La série n’hésitera pas à lui faire endosser un rôle principal, cependant, comme dans l’épisode 17. (Les griffes du Diable) Vers la fin de la saison, il aidera souvent Sonic dans ses combats, où il fait preuve d’une réelle perspicacité. Là où ça pourrait coincer sont les passages où Knuckles est montré comme le dernier des imbéciles, même si ces passages ont le mérite d’être réussis. En effet, le doubleur Français fait un excellent boulot. En Bref, malgré un personnage un peu dénigré, Knuckles est l’un des plus drôles de la série, et son caractère est, dans l’ensemble, le même que celui dans les Jeux Vidéos. Jamais personne ne contredira son honnêteté, ce qui reste un bon point.

-  Amy

Amy est un personnage assez charismatique qui cherchera en vain à conquérir notre hérisson bleu préféré tout au long de la saison. Elle en reste très embêtante pour ce dernier. Exactement comme dans les jeux, notamment Sonic Adventure 1 et 2. Elle ne sera jamais une héroïne centrale de la série et passera la plupart de son temps chez Chris, à apprendre à cuisiner pour Sonic, ou même dans son propre appartement bien plus tard. En effet, il semblait évident qu’Amy deviendrait un peu de ce style là dans un Dessin Animé. La grosse différence avec les jeux, c’est que Sonic X traite aussi d’un quotidien, ce qu’il ne faut surtout pas oublier. Comment savoir ce que fait Amy quotidiennement dans les jeux puisque ceux-ci ne montrent que l’aspect "aventure" et "action" des jeux ? Donc, bien au contraire, le personnage d’Amy est bien exploité dans son ensemble. L’un des seuls gros défauts est l’exagération faite à son amour pour Sonic, qui peut devenir agaçant. Il n’y a qu’à voir l’épisode 9, qui ne plaira pas tout le monde, loin de là. En Bref, Amy est un personnage très excessif, mais qui n’en reste pas moins sympathique et rigolote. Elle ajoute son petit plus aux épisodes.

-  Cream

Cream est surtout là pour apporter une note enfantine dans Sonic X. La seule intervention de sa part sera lors du combat contre Emerl, et il est d’ailleurs fort dommage que seul cet épisode lui soit consacrée entièrement. (Episode 46) Sinon, elle restera la plupart du temps chez Chris, à cuisiner ou à faire plusieurs activités propres aux enfants. Quelques épisodes sont centrés sur son personnage, notamment l’épisode 07, où l’on remarque que Cream semble très attristée du manque de présence de sa mère. On reste dans le classique sinon, c’est toujours Sonic qui devra aller la libérer lorsqu’elle sera en danger, et elle restera toujours à l’écart des combats. (Sauf à l’épisode 46, mais celui-ci est un peu à part) Sa place dans la série n’a pas vraiment d’importance, mis à part peut être celle de réconforter ses compagnons lorsqu’ils sont tristes. Concernant sa voix Française, peut être agaçante ou niaise pour certains, sa voix a juste un côté mignon et innocent, mais sa doubleuse ne montre rien de bien flagrant. Cream est donc un personnage purement secondaire, et sa présence ne fait qu’apporter un côté encore plus enfantin aux déroulements des épisodes, et ça surtout par l’intermédiaire de son fidèle compagnon : Cheese. (Episode 22 par exemple)

-  Robotnik

Aah. Voilà surement l’un des personnages le plus charismatique de cette saison. Le doubleur fait vraiment un boulot énorme ! Robotnik, dans Sonic X, est surtout porté sur l’effet comédie. En fait, c’est un personnage extrêmement mitigé. On peut remarquer deux facettes. D’un côté, on a son côté destructeur et ingénieux qui passe complètement à la trappe. Je m’explique, dans les Jeux, les robots de Robotnik donnent beaucoup de fil à retordre à Sonic, il met en place des plans compliqués et tordus. Rien qu’à voir Sonic The Movie, on remarque que Robotnik est un personnage très intelligent et puissant, véritable calvaire pour Sonic. Dans la série Sonic X, ses robots se font détruire en deux-trois minutes. Un petit anneau, et boum. Il se fait plutôt passer pour un imbécile les 3/4 du temps. On en arrive à espérer qu’il arrive vraiment à mettre ses plans au point, tout en mettant Sonic en déroute. Cependant, dans les épisodes importants, il ne sera jamais mis de côté. Il n’y a qu’à voir l’épisode 26, où Robotnik met au point son terrible titan. Celui-ci arrivant à finir Sonic au bout de quelques émeraudes. Rien qu’avec ses 6 émeraudes, il semble extrêmement puissant, échappant complètement au contrôle de Robotnik lui-même. A part ça, Robotnik est un personnage fait plutôt pour être un "méchant comique", ce qui en fait le personnage le plus hilarant de la série. C’est lui qui ajoute vraiment un gros plus aux épisodes pour les rendre drôle. Il est aussi très mystérieux, il n’y a qu’à voir le dernier épisode de la saison, où il est presque content que Sonic revienne, et juste avant, veut épargner notre renard de se faire détruire par son dernier missile mis au point. Dans la saison 2, c’est un personnage encore plus mystérieux, mais on en est pas encore là. En Bref, Robotnik est un personnage incontournable de Sonic X.

-  Docoe, Bocoe et Bokkun

Voilà peut être les plus grandes créations de Robotnik, dans le sens où ce sont les seuls à posséder une intelligence quasi humaine. Les autres robots de Robotnik auront toujours un esprit robot et programmé, sans aucune émotion. Docoe et Bocoe apportent une majeure partie de l’humour à la première saison, puisqu’en effet, ce sont sur eux que Robotnik s’acharnera lorsqu’il sera en colère. Leur rapport avec leur maitre est assez amusant, puisque ce dernier reste leur créateur, et ils ne feront que se faire traiter "d’abruti", parfois souvent parce que ceux-ci éprouvent plus de compassions pour leurs ennemis que Robotnik. On ne peut pas vraiment dire que la création reflète le créateur sur ce coup ! Et pourtant, Robotnik les traitera toujours de manière assez égal par rapport à lui. Il ne les rejettera jamais malgré leur stupidité, ou même tout simplement parce qu’ils ne correspondent pas du tout à l’image que Robotnik veut de ses robots. Par exemple, épisode 25, Robotnik et ses acolytes décideront d’un nom égal pour leurs vaisseaux respectifs, alors que Robotnik pouvait tout aussi bien imposer ses choix. Certes, mon exemple est un peu stupide, mais je souligne surtout le fait que l’humour passe aussi à travers ces petites scènes, où l’on remarque que Robotnik semble avoir un peu de cœur même pour ses robots dit "inutiles".

-  Rouge

Rouge, un des personnages féminins de la série, et la plus provocatrice. Que pouvons-nous en dire ? Rouge est montré comme une voleuse ayant une attirance pour les plus gros bijoux. Tout au long de la saison 1, elle cherchera très souvent à récupérer des émeraudes du Chao, mais elle n’hésitera jamais à battre en retraite lorsqu’il lui semblera nécessaire de le faire. Ce qui en fait peut être l’un des personnages les plus réfléchis. Jamais elle ne fera l’erreur de faire quelque chose qui pourrait lui porter tort. Rouge s’alliera aux humains par la suite, et se liera d’amitié à Topaze. On remarquera que leur relation évoluera tout au long des épisodes, pour finir sur une note triste lorsque nos héros devront repartir sur leur planète. La doubleuse Française de Rouge fait aussi du très bon boulot, même si ces cris peuvent finir par devenir très agaçants, surtout dans certains épisodes. (Cf épisode 11) Tout le monde a aussi remarqué son attirance pour notre beau Knuckles, même si cette attirance reste très indirecte. Son caractère est très proche de Sonic Adventure 2, personne ne criera donc au scandale quant à son personnage. Elle n’hésitera jamais à aider ses prochains, même au prix d’une de ses émeraudes. Ces passages sont rares, mais on peut les noter. En bref, Rouge est un personnage qui peut ne pas plaire à tout le monde par sa façon d’être, qui reste pourtant l’un des protagonistes les plus mystérieux et intéressants.

-  Shadow

Voilà un personnage souvent catégorisé de "commercial", par une apparition un peu soudaine et vague de la part des développeurs, et son côté "noir" et "provocateur". Dans les jeux, Shadow était un personnage sympathique à contrôler, à la recherche de son passé, lié à Maria. Il n’a jamais hésité à provoquer Sonic, remplaçant largement Knuckles en tant que rival. Dans Sonic X, c’est un peu pareil, sauf qu’il est arrogant et irritable, ce qui était le cas dans les jeux, mais à moindre échelle. Mais surtout, chose étonnante, alors que dans SA2, il veut savoir ce que recherche Maria, ici, il n’est tout simplement pas d’accord, et va à l’encontre de son idéal pendant un court instant. De plus, il se fait passer pour un véritable idiot à n’en faire qu’à sa tête sans jamais réfléchir aux situations, ce qui n’a jamais été le cas dans les jeux. Dans la saison 2, il semble complètement dénué de réflexion et de rationalité, mais j’y reviendrai. Peut être l’un des personnages qui a été le plus détruit dans Sonic X. Rien que le : "Je ne suis pas d’accord, Maria" casse le mythe Shadow, est c’est vraiment dommage, car c’est un personnage intéressant qui pouvait être beaucoup mieux exploité dans cette série.

-  Chris

Voilà peut être l’un des personnages le moins aimé de Sonic X. Chris est jeune, dans les 10 ans, ou 12 ans à tout casser. Malgré son jeune âge, il semble mature, et a bon cœur à aider ses proches. Trop pour certains, il a tendance à exagérer les évènements dû à son caractère assez émotif, surtout quand il s’agit de son ami Sonic. Chris voit ses parents très rarement, ce qui lui a valu une enfance solitaire. Dans ce cas-là, peut être essaie t-il de compenser ce manque via Sonic, et donc qu’il s’en est attaché très fortement. Au fil des épisodes, c’est l’un des rares personnages à évoluer. Quand on le regarde au début, et à la fin, ça n’a plus rien à voir. Garçon sage comme tout, pas très réfléchi et dépendant des autres, il deviendra quelqu’un qui sait ce qu’il veut, et fera tout pour atteindre ses ambitions. Somme toute, Chris est un personnage sympathique, mais trop "collé" aux basques du hérissons, ce qui ne lui vaut pas tous les honneurs des fans. On retiendra le dernier épisode, très fort en émotion, cependant. Même si la plupart des fans n’apprécient pas ce personnage, personne n’a crié de joie lors de sa séparation avec Sonic.


1.3 Les adaptations des Sonic Adventure

Sonic X, ce n’est pas que de la réadaptation. La majorité des fans pensent que Sonic X n’est qu’une réadaptation des jeux "bâclés". Et pourtant, La saison 1 comporte 52 épisodes, et seuls 13 épisodes sont consacrés aux Sonic Adventure. Sans compter la saison 2. Ne parlons pas de Sonic Battle ou de Sonic Heroes, étant donné qu’aucun semblant d’histoire n’est consacré à l’un de ces 2 jeux, on ne peut donc pas parler de réadaptation. Alors que pour les Sonic Adventure, c’est concret.

Tout d’abord, l’introduction à Sonic Adventure 1 est assez déroutante. L’épisode 26 se termine, tout le monde est en larme, nos héros vont partir, on a juste un ending où on voit Knuckles devant l’île flottante, et peu après le hérisson bleu qui prévient de son retour. Et juste après, l’épisode 27 démarre, mettant en place toute l’action, laissant les spectateurs sans explications concrètes sur ce qu’il s’est passé. Pour ceux qui ne connaissent pas du tout Sonic Adventure 1, il est très dur de s’y retrouver. Pourtant, des semblants d’explication sont données dans l’épisode 27, comme "cela fait 6 mois que...", mais ça va tellement vite qu’on peine à comprendre.

Bien entendu, il va de soi que les réadaptations ne sont pas de pauvres copies conformes aux jeux, ce serait malheureux. Le scénario change un peu parfois, ne montrant que les moments importants de chacun des personnages. (Tails qui se prend en main, Knuckles qui découvre le peuple de Tikal, Amy qui se lie d’amitié avec Gamma etc...) Il était inconcevable d’imaginer que les réalisateurs prendraient les personnages un à un et leur histoire, à l’instar des jeux. Il est donc totalement évident de se retrouver avec les passages les plus importants.

Dans l’ensemble, la réadaptation du premier Sonic Adventure est un petit peu mollassonne. Le scénario est assez bien reproduit, mais il manque quelque chose. Le tout manque un peu de cohérence parfois, la caméra passe de l’un à l’autre, à tel point qu’on oublie certains personnages. Le tout tient en très peu d’épisode, et même si certains éléments clés ne sont pas du tout dévoilés, le tout reste agréable à regarder, bien que le jeu soit beaucoup plus clair pour tout comprendre, ce qui semble également évident.

Pour le deuxième Sonic Adventure, tout part en un véritable bric à brac, on pourrait dire vulgairement que c’est du "n’importe quoi". Déjà qu’il fallait se faire aux explications du jeu, pas forcément évidente à comprendre pour tout le monde, mais là, dans Sonic X, aucun fil directeur nous permet de rassembler tous les éléments pour comprendre. Les réalisateurs se sont permis de bien modifier certains passages. Par exemple, c’est Chris, à la place d’Amy, qui fera la morale à Shadow. Et plusieurs choses ont été modifiées. Cette adaptation reste très fouillis. Il faut avouer que le jeu arrive à être plus clair. Pourtant, autant pour Sonic Adventure 1, il était délicat de faire quelque chose qui respecte la production, autant pour Sonic Adventure 2, ils pouvaient faire quelque chose de très bon, et c’est raté. Seul le dernier épisode reste marquant.

1.4 Les humains

Ben oui ! Et nous alors ? On est quoi là-dedans ? Faudrait quand même pas nous oublier, même si on coupe des arbres, qu’on pollue la nature et qu’on se fait la guerre. =D

Eh bien, chose très étonnante, les humains sont peut être ceux qui font toute la différence dans cette saison 1 ! Beaucoup ont été déçu de la présence des hommes dans Sonic X, et pourtant, seuls eux apportent une touche d’identification puisque ce sont des hommes, au même titre que ceux qui regardant le Dessin Animé. (Enfin, j’espère... ;) ) Explication :

Les humains, au début de la série, semble endosser le rôle des abrutis de première. Ils apportent une touche de comédie, ce qui ne peut déplaire à personne. Plus tard, ils constateront que la technologie de Robotnik est bien supérieure à la leur. Robotnik est un homme au passage. On a encore de quoi se poser des questions sur la présence de Robotnik sur Mobius. Mais on va pas remettre en question l’apparition de Robotnik dans Sonic The Hedgehog 1, ou on a pas fini. Là où je veux en venir, c’est qu’on s’identifie aussi à Robotnik, seul personnage principal de Sonic X, et homme de surcroit.

Les hommes auront un rôle assez secondaire dans cette série. On les verra préparer des plans contre Robotnik, qui finiront de toute manière par tomber à l’eau puisque Sonic aura le mérite à lui tout seul au final. Ceux-ci ne semblent pas dégager une présence très importante, mais agiront logiquement au comportement classique des hommes. (Peur que Sonic et ses amis soient des extra terrestres au début par exemple...) Ils n’hésiteront pas non plus à accorder une certaine confiance à Rouge, même si celle-ci possède un bracelet explosif à son bras au début. Par la suite, les hommes la laisseront agir à sa guise, preuve d’une certaine évolution de leur part, ce qui montre également qu’ils ont fini par accepter l’arrivée de Sonic et de ses amis.

De manière générale, les personnages humains seront surtout portés sur l’effet comique. Je pourrais par exemple citer la présence du porte parole du président Jérôme, véritable personnage excentrique de la saison. Ou même le président lui-même, homme calme et qui tente du mieux qu’il peut de trouver les meilleures solutions possibles pour son peuple. D’ailleurs, on ne saura jamais vraiment dans quel pays nous sommes.

Mais certains personnages humains apportent un véritable plus à la série. Et en premier : l’oncle Sam. Un personnage qui adore la vitesse, et qui n’hésitera jamais à défier Sonic. C’est un personnage qui fait sourire par sa confiance et son caractère exagéré. Il n’apparaitra que dans quelques épisodes, on retiendra surtout le premier, qui réussira à nous marquer, mais ses apparitions sur le reste des épisodes sont toujours plaisantes. (Le 07 ou le 21 par exemple) Notons également le thème de la PIR (S-Team), très accrocheur.

Ensuite, on a Chuck, Ella et Edward. 3 personnages qui guideront nos personnages tout au long de cette série. Chuck qui se liera d’amitié à Tails, et inversement, travailleront toujours ensemble. Personnage têtu et un peu "fonce dans le tas", et ça malgré son âge. Chuck fait aussi parti des personnages les plus drôles de la série. Elle et Edward sont également des personnages très sympathiques, qui se rangeront toujours du côté de nos héros. Ella en tant que domestique, Edward en tant que protecteur avec un comportement digne d’un samurai Japonais.

Je n’oublie pas non plus Mr.Steward, le fameux professeur de Chris, ou agent secret. C’est par son intermédiaire que des communications entre Sonic et l’armée humaine de manières indirectes s’établiront. Il en fait, malgré tout, un personnage assez important par cet atout. (Episode 12 et 13 principalement, ou encore le 44) Plus tard, ses relations avec nos protagonistes seront amicales et son rôle principal diminuera lorsque Sonic et ses amis seront acceptés du grand public.

On a aussi Topaze, qui se liera fortement d’amitié avec Rouge au fil des épisodes, malgré un début assez mouvementé entre eux.

Je dirais donc que les personnages humains sont assez travaillées, mine de rien. Ils ont chacun leur personnalité, leur passion, leur caractère etc... Par la suite, dans la saison 2, leur absence semble faire une sorte de vide, comme si on avait plus personne sur qui s’identifier, ou comme si la série perdait un peu de son sens. Mais j’y reviendrai.


1.5 Les animations, dessins...

Sonic est un dessin-animé Japonais. On pouvait donc s’attendre à voir des beaux dessins digne d’un bon anime. Eh bien, le résultat final est très mitigé.

Bon, dans un premier temps, il faut dire que l’anime est assez "beau", dans le sens où l’ensemble est coloré et agréable à l’œil. Les personnages ont des dessins propres et les respectant. Du moins, est-ce le cas pour Amy, Cream ou encore Tails. Sonic a parfois des aspects très bizarres, des membres qui partent un peu n’importe comment, des proportions un peu étranges etc... Certes, c’est aussi le cas pour les 3 protagonistes que je viens de citer, mais beaucoup moins que Sonic. Quand celui-ci court, on a parfois affaire à des résultats "moches". Pourtant, dans le premier épisode, Sonic a une excellente animation, et son jeu de jambe est très bien foutu. Mais alors après, soit on verra un truc bleu qui passe, soit on le verra vraiment courir, mais en ayant l’impression d’un gros manque de fluidité. Faire courir un hérisson bleu ne semble décidément pas si simple que cela, surtout dans un dessin animé.

Shadow souffre du même défaut que Sonic. Des pics délicats à dessiner sur une troisième dimension, qui donne l’impression d’avoir une énorme tête. Concernant Knuckles, c’est pareil, on a de très beaux dessins de ce personnage, mais alors parfois, on se demande vraiment si les dessinateurs ont pas fumé quelque chose avant de venir au boulot.

Le gros bémol, ce sont les décors. On frise le ridicule par moment, avec un dégradé pour le ciel, ou encore, lorsque beaucoup de personnages se trouvent sur l’écran, comme un public, on voit carrément des photos réelles collées sur un plan. (Episode 10) Les décors font souvent preuve d’un manque flagrant de soin, ils semblent dénués et vide.

Les humains sont toujours très bien représentés en général. Il arrive de voir Chris avec une tronche un peu bizarre, mais dans l’ensemble, ils sont tous réussis.

Rien ne m’empêche de citer les nombreux oublis, ou erreurs. En effet, concernant la couleur des yeux de Knuckles, on passe souvent du vert au bleu sans comprendre pourquoi.

En bref, comme je l’ai dit, le résultat est très mitigé. Autant on a des épisodes très beaux, très colorés et agréables, autant certains sont vides. Tout de même, dans l’ensemble, c’est correct, même si il est parfois irritant de remarquer un manque de soin à certains dessins.

1.6 Les voix, les musiques

J’ai déjà un peu parlé des doubleurs de certains personnages. Grosse surprise, puisque les voix Françaises donnent un rendu final correct. En tout cas pour certains personnages, surtout Robotnik et sa voix dantesque. Knuckles et Rouge bénéficient également de bons doubleurs, faisant augmenter l’humour général de cette saison. Rien à dire non plus pour Tails, qui a une voix lui correspondant assez bien avec l’habitude. On pouvait s’attendre à ce qu’il ait une voix enfantine, un peu à la manière de Sonic the Movie, mais non. Remarque qu’il semble beaucoup plus adulte et mature dans Sonic X.

Sonic et Cream n’ont pas des voix très transcendantes. Le doubleur de Sonic n’est pas forcément l’idéal pour son personnage, et on se demande ce qui lui arrive parfois quand il lance des "yépaaa" un peu foireux.

Shadow possède la voix bien connu de Benoît DuPac, qui a déjà été doubleur pour de nombreux animes ou films.

Là où ça ne colle pas, ce sont sur les nombreuses erreurs de traduction. Notamment sur le nom des attaques, ou le nom de certains objets, comme les griffes du diable. Quelle horreur d’entendre "Griffes mécaniques !" dans la saison 2 lors d’un épisode crucial ! Et bien d’autres de ce style, qui coupent complètement l’élan à la série. Le nom des robots n’y échappent pas non plus, on se dit qu’ils auraient dû garder l’origine Anglaise de certains noms ou lieu, plutôt que les bafouer dans notre belle langue qu’est le Français.

Et les musiques ? Agréable surprise, puisqu’elles sont très prenantes, et ajoutent énormément de piments au Dessin Anime. Si on retient quelque chose de SonicX, ce sont bien ses musiques. Certaines sont des merveilles, comme le thème de la S-Team, très prenant malgré sa simplicité. D’autres, utilisées pour des moments de répétitions, comme lorsque Sonic gagne un combat, font plutôt figure de refrains niais à souhait. Surtout celle que l’on entend à chaque fois que Sonic détruit un robot, lassante.

On entendra aussi Natsu no Hi, de "Off Course", un très vieux groupe de folk Japonais, interpréter la musique de fin de l’épisode 52. Il est tout de même regrettable que les endings ne soient pas chantés, normalement par "Aya Hiroshige", dans la version Européenne de Sonic X. De même que le générique Japonais initial est chanté en Français pour la version Européenne.

1.7 Le fond scénaristique

On touche ici un sujet assez délicat. Sonic X n’est-il réservé qu’aux enfants par son côté "niais" et "surjoué" propre à beaucoup de dessins animés ?

Beaucoup diront "Oui". La plupart des épisodes ne se prennent pas du tout la tête, et n’apporte pas vraiment leur lot de réflexion. Souvent, Sonic détruira les méchants à la fin, et hop, on passe à l’épisode suivant. Cette succession sera présente pour les 3/4 des épisodes, avec quelques uns d’entre eux un peu à part de temps en temps.

On ne peut pas dire non plus que la cohérence soit le gros point fort de Sonic X, au contraire. L’un des exemples le plus flagrant sont les 2 épisodes 40 et 41. Il est tout de même NAVRANT de constater que SEUL Sonic ait compris que la lune tournait autour de la terre, elle-même tournant autour du soleil, faisant comprendre que la fausse lune de Robotnik était entièrement pilotée. C’est vrai que les hommes sont trop abrutis pour le savoir. Il est d’autant plus triste de voir Sonic jouer le gros héros solo et insociable, ne se demandant même pas pourquoi tous les flics le pourchassent. "Ben, j’croyais que tout le monde avait compris moi...". Oui Sonic, oui. C’est bien joli de vouloir trouver une histoire, mais on frôle vraiment la stupidité et le ridicule à travers ces 2 épisodes, qui pouvaient pourtant être très bons.

Et bien d’autres...

Tout de même, certains épisodes essaient de rassembler un semblant de cohérence et de sérieux. Malheureusement, je dis bien "essaient". En effet, pour les épisodes 49 et 50, la raison pour laquelle Sonic et ses amis doivent retourner sur leur planète est complètement tirée par les cheveux. Comme si le temps pouvait s’arrêter sous prétexte que les deux planètes se synchronisent par LA seule présence des habitants de Mobius sur la Terre ! (Cette histoire de "fusion" est encore plus stupide) Faut le faire quand même, ils devaient être à court d’idées. Pas très éducatif le Sonic X. C’est quand même dommage, parce qu’au final, même les épisodes qui tentent d’être sérieux sont dénués d’intérêts.

Par contre, le point fort de Sonic X, c’est son attachement. Les personnages évoluent bien au fil des épisodes, et on est toujours très content d’en retrouver certains de temps en temps. (Par exemple, l’oncle Sam) Chris notamment, va continuellement grandir, il ne sera plus du tout le même à la fin. On a envie de savoir ce qu’il va se passer, donc on s’attache à la série. De la même façon qu’on re-regarde facilement les épisodes qui ont plu. Sonic X ne laisse pas un arrière gout, même si la cohérence n’y est pas, l’aboutissement est présent dans la personnalité et l’évolution des personnages.

1.8 Du coup, ça donne quoi ?

Alors ? Au final ? Sonic X - Saison 1, bien ou pas ?

On est bien loin d’un Sonic the Movie respectant la vieille génération de joueur. Avec Sonic X, on est en face d’un anime pour enfant, fait pour faire rire, sans réel clin d’œil aux fans les plus ardues. Les caractères des personnages et les histoires se rapprochent plus des nouveaux Sonic, notamment Sonic Adventure. On a parfois des épisodes qui envoient pas mal, mais jamais on ne ressentira la même sensation d’extase qu’on a en regardant Sonic the Movie. Pas de Metal Sonic, pas de plans ingénieux, des robots faibles, des personnages cools et pas prises de tête, voilà ce qu’est Sonic X, un anime fait pour décontracter "avant tout".

Beaucoup n’aime pas cette première saison, et en général, tout le monde a préféré la deuxième saison. Pourtant, celle-ci a beaucoup de charme, notamment par la présence des hommes, qui apportent une touche d’identification. De même que certaines histoires sont très sympathiques et rigolotes à regarder. Le plus gros bémol de cette saison est peut être sa niaiserie, on se doute fort que certains évènements se dérouleraient de cette manière si un hérisson bleu super sonique débarquait chez nous comme ça.

Mitigé donc. Ce sont les gouts et les couleurs de chacun. Certains aimeront, d’autres pas du tout. Mais en aucun cas nous ne pouvons dire que la saison 1 de Sonic X est un véritable échec pour les raisons énoncées au-dessus.


2.0 Saison 2

- 53. La messagère de l’espace
- 54. L’envol du Typhon
- 55. La planète aride
- 56. Robotnik part en guerre
- 57. Combat au palais de Glace
- 58. Piège dans la jungle
- 59. Un détective dans l’espace
- 60. Le retour de Shadow
- 61. Le vaisseau du mal
- 62. Le souterrain secret
- 63. La base des Métarex
- 64. Sonic contre Shadow
- 65. Fête à bord du Typhon
- 66. Situation critique
- 67. Le piège noir
- 68. Le rêve de Molly
- 69. La planète Marmolim
- 70. Le tourbillon fatal
- 71. Un coup de main incroyable
- 72. Qui sont les Métarex ?
- 73. Qu’arrive-t-il à Shadow ?
- 74. La planète perdue
- 75. Le jour des plantations
- 76. Inquiétudes pour Sonic
- 77. Cosmo à l’œuvre
- 78. La renaissance des planètes

2.1 Synopsis

Lors d’un combat difficile contre un ennemi inconnu, Sonic se voit obligé de projeter la totalité des émeraudes dans l’espace pour les protéger de son adversaire. Alors que Sonic se fait soigner par Robotnik, Tails et Cream assistent à l’arrivée de Cosmo, personnage venu du ciel dans une capsule. Cette dernière a pour mission de contacter Sonic pour qu’il sauve le monde d’un danger terrible, en effet les "Métarex" voyagent de planète en planète pour voler les cœurs de celles-ci, en détruisant tout sur leur passage. Malheureusement, elle arrive trop tard, car sans ses émeraudes, Sonic ne peut pas faire grand chose. Et c’est ainsi que nos amis décident de partir à la recherche des émeraudes dans l’espace, à l’aide du vaisseau géant le "Typhon" dans un parcours semé d’embûches !

2.2 Avant-propos

-  Les personnages

On retrouvera dans cette saison la quasi totalité des personnages présents dans la saison 1, à l’exception des hommes. Il est inutile que je refasse une description de chacun des personnages, puisque les caractères et personnalités sont identiques. Par contre, en ce qui concerne leur place dans la série, on est loin, trèès loin de la première saison.

Souvenez-vous de la saison 1, les personnages étaient surtout portés sur la dérision et l’humour, avec un héros au centre : Sonic. On en a retenu que cette saison était surtout destinée à faire rire et décontracter.

Avec Sonic X - Saison 2, on passe un stade au-dessus. Déjà, la présence des personnages dans l’action est mise en valeur. Tous les personnages, je dis bien "TOUS" les personnages apporteront quelque chose de concret à cette saison. On est très loin du héros qui se met en boule pour tout casser, et fin de l’épisode. Là, on en arrive à se demander qui est le véritable héros, puisque chacun participera activement à la vie du vaisseau. Car en effet, c’est sur le Typhon que se déroulera les 9/10 de l’aventure.

Amy et Cream ne se contenteront plus d’apprendre à cuisiner et à se mettre en colère de temps en temps, mais elles se battront également, avec force et témérité, changeant totalement la donne à l’issu final d’un combat. Chris, quant à lui, nous concoctera de jolis gadgets pour Sonic, le sauvant parfois de dangers mortels (Dont l’eau). Pour Knuckles, c’est fini l’abrutissement total, il fera maintenant parti d’un pilier central de l’intrigue, puisqu’il est le seul à pouvoir contrôler et à stabiliser l’émeraude mère. D’ailleurs, parlons en de l’intrigue :

-  L’intrigue

Là encore, on passe un stade au-dessus. L’histoire se déroulera dans l’espace, à bord du Typhon. Nos héros devront retrouver toutes les émeraudes que Sonic a dû projeter dans l’espace, tout en contrecarrant les Métarex. Dans leur quête, ils en apprendront beaucoup sur ces personnages, et ils s’arrêteront bien souvent de planète en planète pour récupérer une émeraude perdue. Cela ne les empêchant pas, au passage, de récupérer le coeur de celles-ci lorsqu’ils le peuvent. Car oui, ce que nous savons au tout début, c’est que les Métarex ont pour mission de voler tous les cœurs des planètes. A noter que Robotnik se trouvera également sur leur chemin, surement l’un des méchants le plus charismatique et le plus mystérieux de toute cette saison. (On en reparlera)

Au début, on assiste à une bête chasse des émeraudes à travers l’espace. Mais plus on avancera, plus le véritable plan des Métarex se concrétisera. Et à chaque épisode, la pression ne fera que monter, ne nous décrochant pas de notre écran. On verra nos héros devant des situations périlleuses, où chacun devra utiliser son point fort pour s’en sortir, on verra Sonic mordre la poussière après des attaques vaines, ou encore Knuckles prendre les devants en nous démontrant sa force incroyable. Sans oublier que derrière tout ça se cache une intrigue passionnante et aboutie !

Cette saison fait plutôt figure de véritable Shonen Japonais, avec des personnages déterminés et beaucoup d’actions. On est encore éloigné d’un Sonic Old School dans l’aspect global, cela n’empêchant pas cette saison d’être très appréciée des fans par son histoire passionnante et ses personnages charismatiques !

2.3 Enfin une "vraie" histoire !

La différence majeure avec la saison une de Sonic X vient de son histoire. On ne pouvait pas dire que le premier opus de ce dessin animé avait une intrigue principale, puisque même si le but de nos compagnons étaient de retourner chez eux en retrouvant les émeraudes, toute la saison n’était pas centrée sur ça, et ils ne partiront d’ailleurs finalement pas, même en possession des 7 émeraudes. (Episode 26)

Là, une grosse intrigue est mise en avant, que nous suivrons tout au long de cette seconde saison. Le but de nos amis est de récupérer les émeraudes dans un premier temps, puis de découvrir les terribles plans des Métarex. Dans toute cette aventure, les évènements s’enchainent et toute l’intrigue est entièrement dévoilée dans l’épisode final. Ma foi, il faut dire qu’un boulot conséquent a été fourni de ce côté là.

Le scénario est excellemment bien ficelé, et la totalité des personnages auront une place très importante dans la saison. On apprend que les plantes combattent les animaux depuis longtemps et que cette guerre s’est remplie de haine au fil du temps, notamment par les végétaux. Ces derniers peuvent subir une transformation éprouvante, leur permettant de devenir beaucoup plus grand et plus puissant. Malheureusement, cette transformation ne dure que quelques instants avant de succomber définitivement, alourdissant ainsi les pertes car de plus en plus de plantes souhaitent évoluer pour repousser l’ennemi. Un protagoniste important de l’histoire, Dark Oak, rêvant d’un monde de tranquillité dans tout l’univers, mettra au point un système permettant de pouvoir garder cette super forme pour un temps illimité. Cependant, pour que cela fonctionne, il faut une énergie très puissante, fournie par les cœurs des planètes, ou encore des Emeraudes. Une partie du peuple des plantes, voulant à tout prix éviter de nouvelles guerres, s’est vue obliger d’attaquer Dark Oak et ses fidèles, perçue comme de la traitrise de la part de ceux qui deviendront par la suite les "Métarex".

Déjà, on est en face d’un scénario solide. Certes, il se rapproche d’une bête guerre remplie de haines avec des méchants qui veulent tout dominer, mais c’est dans le dénouement que ce scénario est réellement bien exploité. Par ses personnages, par son action, par ses bouleversements, par ses retournements de situations etc...

Certains épisodes sont assez moralisateurs. On verra par exemple Shadow tenter de se battre pour une cause juste, par l’intermédiaire de Molly. (Episode 68)

D’une autre façon, le "mauvais" côté de Sonic sera dévoilé dans l’épisode 67, nous montrant que lui aussi, aussi brave et dévoué soit-il, possède de la haine dans son coeur. Cosmo se remettra également beaucoup en questions, tout en nous faisant comprendre que la haine fait également partie de la vie de n’importe qui, et que le fait d’en ressentir ne veut pas dire que nous sommes mauvais. Là encore, une certaine morale se cache derrière tout ça.

Côté action, on assiste à une véritable volte face dans l’épisode 70, surement l’un des meilleurs. Tout l’équipage du Typhon s’entraident mutuellement, pour espérer s’en sortir, avec Tails, doutant de ses capacités de bon capitaine. D’une autre manière, d’autres épisodes se veulent plus softs et bourrés d’humour, comme l’épisode 69, où Amy tentera du mieux qu’elle peut de conquérir Sonic, se voyant mise en échec au profit de Tails et Cosmo !

Bref, même si l’intrigue semble assez bêbête, tout le dénouement se veut vraiment intéressant. Le défaut de cette saison est peut être l’absence d’homme autre que Chris. On a une petite impression de vide. On n’a plus personne sur qui s’identifier. A noter que j’exagère, ce défaut est vraiment mineur, et n’en est d’ailleurs pas tout à fait un. On remarquera qu’il est étrange que la planète Terre ne soit pas du tout remise en question, alors que les Métarex s’attaquent à toutes les planètes de l’univers. Jamais on ne verra Chris se demander si sa planète est toujours en vie. En même temps, avec toutes ces histoires d’espace temps, on ne sait plus trop où donner de la tête. Car en effet, alors que 6 mois se sont écoulés sur Mobius, 6 ans ont passé sur la Terre. D’ailleurs, en 6 ans, Chris doit avoir dix huit ans à tout casser, ou la vingtaine. Il est quand même étrange qu’il sache déjà maitriser une technologie compliquée à son âge... Allez, je chipote un peu. ;)

J’ai faillit oublier Cosmo, nouveau personnage centre du Dessin Animé. Même si au début, on ne l’apprécie guère par son côté niais, on apprend à la connaitre et à l’apprécier au fil des épisodes. Ce personnage évoluera énormément. A noter que Tails et Cosmo semble éprouver l’un pour l’autre beaucoup plus que de l’amitié. (Episode 62, 69, 78) Cette liaison entre un animal et une plante fait également parti du dénouement de cette saison.

Pour conclure, ce n’est pas tant le scénario que les fans apprécieront, mais plutôt le déroulement des épisodes, qui se veut bourré d’actions, de retournements de situation, d’humour, de tristesse... Ou de bonheur. =D


2.4 Des personnages secondaires devenus principaux

Certains épisodes sont clairement centrés sur des personnages précis. Le 72 pour Knuckles, le 73 pour Tails, le 68 pour Shadow ou encore le 71 pour Robotnik. Je ne parlerai pas de ces deux derniers, je leur consacre des parties à la suite de cet article.

Knuckles, longtemps considéré comme le dernier des imbéciles redorent son blason ! Dans toute la saison, sa présence est obligatoire pour alimenter en énergie l’émeraude mère. Certes, on a toujours quelques épisodes qui se veulent humoristique en utilisant le côté "je prends les remarques au quart de tour" propre à Knuckles, mais le tout est équilibré par des épisodes où notre "porc épic" se révèlera indispensable. Par exemple, dans l’épisode 72, Sonic se fait vite virer du combat contre le roi jaune, et c’est Knuckles qui entre en scène pour le combattre. Malgré l’écran protecteur de son ennemi, Knuckles ne perdra jamais confiance, et utilisera vraiment la force pure et dure contre son adversaire pour lui montrer que ce dernier se repose beaucoup trop sur son équipement. A mains nus, il arrivera à défoncer la carcasse solide de l’armure du roi, déstabilisant celui-ci.

Sur l’épisode 73, là encore, Knuckles fait preuve d’une très grande force en retirant les bracelets de Shadow là où Sonic s’est fait avoir en moins de deux. Sur ce coup, même si par la suite, on remarque que Knuckles est nettement moins fort que Shadow, il s’est battu par la seule force de ses poings, prouvant à tous qu’il peut être un très bon rival pour nos deux hérissons. Sans compter que l’un possède des bracelets qui lui fournissent de l’énergie.

N’oublions pas non plus les passages où Knuckles devra se servir de ses pouvoirs de gardien pour "booster" l’émeraude mère, cela permettant au vaisseau d’avoir une plus grande puissance. Dans les derniers épisodes, il n’hésitera pas à sacrifier son émeraude pour sauver tout l’univers, et ça jusqu’à qu’elle finisse par se briser. Notre cher Knuckles nous redonne une meilleure image de lui, légèrement bafouée dans la saison 1 d’après les fans, que demander de plus ?

Notre renard, très bon mécanicien mais ayant une place purement secondaire dans la première saison se verra lui aussi, à la manière de Knuckles, placé sur les devants. Je peux citer l’épisode 62 ainsi que le 73. Et encore, j’oublie les nombreux passages où la présence de Tails sera essentielle. Dans les deux épisodes cités, notamment le 73, il va tout faire pour tenter de protéger Cosmo du mieux qu’il peut. Et il fait preuve d’une détermination sans borne. Rien à voir avec notre Tails qui manquait de confiance avant. Là, il s’est fixé un but, et il compte bien parvenir à ses fins, même en ayant totalement conscience qu’il ne pourra jamais battre Shadow en tête à tête. Seule la ruse l’aidera à lui échapper. Changement radical, Tails nous prouve ici qu’il sait se prendre en main. Fini le temps du Tails qui appelait Sonic à l’aide dans des mauvaises passes !

2.5 Shadow sous les projecteurs

Shadow, l’un des personnages les plus controversés. Souvent aimé par les fans pour sa noirceur et son côté "dark", et encore plus souvent comparé à son homologue bleu : Sonic. On a de quoi faire sur ce coup, puisque nos 2 compagnons devront s’affronter à plusieurs reprises. Enfin, à peu près...

L’histoire est classique. Robotnik a récupéré Shadow lorsqu’il est retombé sur terre, et depuis, il le garde dans sa "capsule". Il fait son apparition dans l’épisode 60. Première chose, il a tout oublié de son récent passé. Il commencera par obéir au docteur Robotnik, en échange de la connaissance de son passé. Son importance et sa puissance se font énormément ressentir dans les épisodes, il arrive à mettre hors d’état nuire une bonne partie des Métarex. Au début, il n’a pas ses bracelets, ce qui l’épuise au bout de quelques attaques, mais quand il les récupère, ça "rigole" plus.

Certains épisodes sont centrés sur lui. Déjà le 63 et le 64. Confrontation avec Sonic en super lorsqu’ils se transforment tous les deux. Notez la répartie du hérisson noir lors de la petit discussion avec Sonic dans les airs, pas très convaincante. Son image est encore détruite par son côté "Je m’en fiche, je fais ce que je veux, na". Il ne fera que nier ses origines, vulgaire prétexte pour qu’il continue à jouer les héros solitaires contre les "gentils" de l’histoire. Il est fort dommage qu’on en soit encore là.

Plus tard, lorsqu’il va rencontrer Molly, il va se séparer de Robotnik, entrainant Rouge avec lui. On ne saura jamais vraiment pourquoi, mais il est probable que ce soit pour poursuivre le rêve de Molly. Accompagné de Rouge, il va découvrir le véritable monde que veulent les Métarex. Un monde de végétaux. Ils vont ensuite rencontrer un des anciens camarades de Molly en train de se faire "avaler" par un arbre. C’est à ce moment qu’on en sait beaucoup plus sur les Métarex.

Mais parmi tous les épisodes concernant Shadow, seul le 73 reste en tête. On était à se demander bien avant cet épisode qui était le héros de l’histoire. Sonic ? Ou Shadow ? La présence de ce dernier est tellement flagrante que Sonic en dégage presque une impression de faiblesse. Dans l’épisode 73, la question ne se pose pas, c’est Shadow qui prend les devants.

Shadow va sur le Typhon pour tenter de tuer Cosmo, sans que l’on sache pourquoi, et là Sonic arrive pour essayer de la protéger. Ils se foncent dessus, petite confrontation de 2 secondes, et juste après, Shadow se met en boule, rebondit sur le mur du couloir, et boum, plus de Sonic. Je ne partirai pas dans des débats pour savoir qui est le plus fort. On ne le saura jamais vraiment, même si Shadow semble s’épuiser très vite sans ses bracelets. Mais, force est de constater que Sonic semble bien fatigué puisqu’il a toujours su tenir tête à son rival par le passé. Finalement, l’épisode se termine, et on apprend peu après la raison de l’envie meurtrière de Shadow. Cosmo est une espionne sans le savoir. Il a donc voulu la tuer pour rendre "service" à nos amis, faisant ainsi sa propre justice. Episode suivant, il dit : "Maintenant qu’ils le savent, je les laisse décider de son sort". Ah ? Et il ne pouvait pas commencer par là ?

Navrant. Shadow fait figure d’abruti de première. Il vient sur un vaisseau sans aucune explication, joue les héros téméraires, et quand il remarque que sa méthode ne marche pas, laisse les autres décider à sa place. Ah ben bravo. Super le prétexte pour nous pondre un épisode rempli de suspens ! En attendant, Shadow ne se sépare pas de son image d’hérisson borné et dénué de toute réflexion !

Fort heureusement, dans les derniers épisodes, il fera preuve d’une certaine témérité à vouloir téléporter le "noyau" de la planète tout seul. Au profit de Sonic par contre, qui se prend un beau coup de poing dans le ventre sans rien comprendre. Décidément, pauvre Sonic, il n’a pas de chance.

Il est quand même regrettable que Shadow garde l’image d’un hérisson borné tout au long de la saison. Son personnage se voulait "dark" et "solitaire", c’est réussi, certes, mais avec le contexte, on a plutôt l’impression qu’il tient le rôle du bouffon de première...

2.6 Robotnik

Ah, ce bon vieux Robotnik. Surtout utilisé pour satisfaire une demande humoristique dans la saison une, on le redécouvrira totalement ici. On a toujours quelques passages rigolos avec notre moustachu, mais rien à voir avec la première saison.

Robotnik veut toujours autant dominer le monde. Rien n’a changé depuis ce temps, au contraire. Malgré tout, il n’hésitera pas à sortir Sonic d’un mauvais pas dans le tout premier épisode, alors qu’il l’avait à sa merci. Notre hérisson ne manquera d’ailleurs pas de le remercier comme si c’était normal que son fidèle ennemi le guérisse de ses blessures. Mais plus on avance dans les épisodes, plus on se pose de questions sur son personnage.

Il s’alliera avec les Métarex, pour qui l’ennemi commun est le même : le Typhon. On apprend que son alliance avait surtout pour but de connaitre les plans exacts des Métarex, acte pour lequel il se fera arrêter par la suite. Son deuxième but étant d’utiliser la technologie des Métarex, et leur en fournir pour détruire Sonic. Dans l’épisode 70, ils sont à deux doigts d’atteindre leur but. De même, dans l’épisode 72, le roi Jaune, équipé du fameux matériel de Robotnik, pouvait les mettre à terre. C’est d’ailleurs à Robotnik que l’on reprochera la mort du roi Jaune. A certains moments clés, Robotnik parlera avec les autres rois, pendant ces conversations, il ne prendra jamais l’air qu’il prend d’habitude, à rire ou faire la malin, il est très sérieux et comprend tout à fait que les Métarex peuvent être des alliés dangereux.

L’épisode 71 est surement l’un des meilleurs épisodes de cette deuxième saison. Le ton posé est très calme, pas de bataille, pas de héros en premier plan, on peut dire que cet épisode est complètement à part. Robotnik recherche activement Sonic et ses amis pour les arrêter, en passant par le bar des Chaotix pour poser ses affiches. Au début, il ne fait que passer. Puis s’en suit un passage très important de cache cache avec Sonic, qui se trouve au deuxième étage de ce bar. Aucun doute que Robotnik a deviné la présence du hérisson bleu. Il sait aussi ce qu’il va leur arriver s’ils partent de leur cachette à bord du Typhon, ils se feront pulvériser par un escadron de Métarex ! Robotnik reviendra finalement dans le bar, et jouera la carte du vieux prétentieux en parlant haut et fort du plan des Métarex. Seul Sonic comprendra que Robotnik joue un rôle, alors que les autres entreront dans son jeu. (Sauf peut être Vector qui dira : "Il a toujours été mauvais comédien") Cet échange indirect ne se fera qu’entre Robotnik et notre hérisson, et aucun des deux n’en parlera à quiconque pour trahir l’un ou l’autre.

Après ça, peu après, Robotnik revient au bar blessé. Il est mal en point, et ce passage se veut très particulier. Fin de l’épisode avec le Typhon qui décolle en toute sécurité et Decoe et Bocoe qui ne comprennent pas pourquoi leur maitre leur a ordonné de se camoufler en Typhon. La note se termine sur Sonic, qui remercie Robotnik. Encore une fois, aucun échange n’est fait, tout reste entre Robotnik et Sonic. Là encore, le plus grand mystère est posé. Pourquoi Robotnik fait-il ça ? Veut-il n’avoir Sonic rien que pour lui ? Ne veut-il pas laisser le droit aux Métarex de le battre ? A noter que ce n’est pas la première fois que Robotnik fait ce genre de geste. Déjà dans l’épisode 52, en voulant épargner Tails, ou même le 26, en tentant de maitriser Titan pour qu’il l’empêche de faire plus de mal à Sonic. Dans le 53 en le guérissant, ainsi que dans le 67, d’une autre manière, en conseillant à Sonic d’éviter de dégager sa haine.

Toujours dans le même refrain, je peux parler des derniers épisodes. Notre œuf parlera beaucoup avec Chris en lui parlant des effets de la destruction de l’émeraude mère. Le vieux moustachu remet souvent en question la maturité du garçon tout en lui donnant des sujets de réflexion pour qu’il se développe. On retrouve un passage de ce genre dans l’épisode 49. Il va même aller jusqu’à l’aider à rentrer chez lui dans le tout dernier épisode. On se rend compte que Robotnik fait preuve d’une grande sagesse malgré son désir de conquête du monde, dans le sens où il va tenter d’aider son entourage tout en le comprenant parfaitement.

Pour conclure, Robotnik est un "grand" personnage. Nous pouvons être heureux de constater que son rôle n’a rien du bouffon de la première saison. Il reste l’un des personnages le plus énigmatique et le plus charismatique de tous.


2.7 L’ambiance générale

On change de disque. Malgré un humour chaleureux, la saison une n’avait pas de réel intérêt majeur sur une longue durée, et l’ambiance se voulait juste "enfantine".

Cette saison-ci est beaucoup plus "froide" et se veut plus "mature". On est très proche d’un Shonen Action digne des animes Japonais. La cohérence n’est pas de la partie, on se doute bien que les différentes populations que vont rencontrer nos amis ne parlent pas la même langue. Même si l’anime se veut plus "mature", on est pas non plus sur du Seinen, le tout fait très adolescent et jeunot. Autant on aura des passages similaires à nos valeurs humaines, autant certains évènements sont tirés par les cheveux. (Exemple avec le vaisseau du mal qui ne peut plus tirer à cause des affaires qui sont placés dans ses canons, causant sa déroute...)

Logique, en même temps. Sonic n’est pas un personnage destiné à un public adulte à la base. On a tout de même des épisodes assez spéciaux, comme le 67, où l’on voit pour la première fois Sonic utiliser les fausses émeraudes en se servant de sa haine. Cet épisode est assez "sombre" par son aspect, il ne sert presque à rien puisqu’il ne fait pas avancer l’histoire, c’est une sorte de transition, mais il est là quand même, et il est important.

Certains épisodes sont plus décontractant, comme le 59 ou le65.L’humour estposé en premier plan,et c’est toujours réussi. Les hommes ne sont plus là, mettant ainsi de côté une bonne partie de l’humour présent dans la première saison. On retient surtout que cette seconde saison n’est pas destinée à de très jeunes enfants, l’ambiance étant beaucoup trop "sombre" pour ça. C’est d’ailleurs pour cette raison que cette saison a été très appréciée, par son histoire aboutie et son ambiance plus mature.

Je finis sur ce dernier point : Les dessins sont plus soignés que la saison une. On retrouve beaucoup moins souvent des têtes difformes ou d’autres erreurs de ce style. Par contre, en ce qui concerne le passage de l’Anglais au Français pour certains objets/lieux, c’est toujours aussi mauvais. (Griffes mécaniques pour Griffes du Diable ...) C’est dommage, mais les doubleurs sont toujours aussi bons. Quant aux musiques, on en a des nouvelles plus "rocks", histoire de coller avec l’ambiance plus sombre.

3.0 Conclusion

Les coffrets sont disponibles sur Internet, ils ne doivent plus couter très chers dorénavant. Attention par contre, il manque l’épisode 57 sur le 4ème coffret. L’épisode 36, qui était censé être sur le coffret 2 a lui été reporté sur le coffret 3. Mis à part ce fameux épisode 57, la qualité des 4 coffrets est assez bonne, on a une très belle image et le rendu sonore est très bon aussi. (En stéréo)

Je ne vais pas vous en faire un roman, de façon générale, comme je l’ai maintes fois répété à travers cet article, la saison une est surtout là pour rigoler et se détendre. Il ne faut pas s’attendre à y trouver un scénario béton ou des intrigues passionnantes. Les personnages ne sont pas prises de tête. On retient de très bons épisodes, mais dans l’ensemble, la saison reste assez niaise et destinée à un public assez jeune. A l’inverse, pour la saison 2, c’est surtout l’intrigue et le développement des émotions qui sont mises en avant.

Sonic X est un dessin animé qui vaut ce qu’il vaut. Il n’est pas mauvais, loin de là, la plupart des épisodes sont assez soignés. Seul le personnage de Chris arrive à faire fuir ou à rendre mécontent les fans les plus ardues. Et encore, dans la deuxième saison, Chris est adulte et est capable de prendre ses propres décisions et d’aider ses amis. Donc même si la première saison a été la moins appréciée, la deuxième est toujours là pour "remonter le niveau". (Selon le point de vu)



Vous avez aimé cet article? Partagez le!
Commentaires (23) - Forum

Eternal Arcadia

Haut de page


Comics & Animés

Cliquez pour écouter :
L'article du moment
Fan humour second degré
Ahhh les femmes...

Le pifomètre
Évènements PSo
Concours Halloween 2005
Nintendo DS
Manuel Sonic Rush (japonais)
Microsoft Xbox
Sonic Mega Collection Plus (européen, XBoX)
 
 
  Discussions
 Accès au Forum
Derniers sujets :

 
 
 
Planete-sonic, design, mise en page et textes © 2003/2017 L'équipe de PLANETE-SONIC.COM, Tous droits réservés. Toutes les oeuvres sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute reproduction partielle ou totale d'une oeuvre est interdite sans l'avis préalable de son auteur.