Partenaire

Sonic Wikia Francais

 


 


Sonic X

Episode 19 : Le château hanté

Publié par Shadowfox le 13 septembre 2011

Résumé

La petite troupe de SEGA se retrouve dans un château, où a lieu le tournage d’un film dont la mère de Chris est une des vedettes. Les répétitions se déroulent bien et le tournage se passe sans problème particulier. Mais tandis que Sonic explore le château, il se produit des phénomènes étranges liés au déplacement d’un sablier de pierre inattendu sur les lieux.

Y’a quelque chose de bizarre dans ce château.

La journée est terminée, chacun se prépare pour un bon sommeil réparateur, jusqu’à ce qu’une armée de fantômes capture un à un Mme Thorndyke, Ella, Cream et Cheese. Sonic détruit alors le mur d’où sortent ces ectoplasmes, mais se fait capturer à son tour avec Tails.

Au secours ! Appelez les GhostBusters !

Amy furieuse et inquiète, tambourine contre le mur sans résultats. Néanmoins, le hérisson le plus célèbre du monde lança avant de disparaître, le sablier en pierre à Chris, en lui signalant le fait qu’il a probablement un rapport avec les fantômes. Ne comprenant pas l’énigme, le jeune garçon va voir le socle sur lequel l’artefact reposait avant que Sonic ne le prenne. Il trouve un message gravé dessus : « Apparaît à la lune. Disparaît au soleil. ». Puis, Chris et Amy découvrent par la suite sous ce même socle, un passage secret menant à des escaliers.

« N’y va pas ! » « Tu rigoles ? Je vais sauver mon Sonic chéri ! »

L’hybride rose et l’humain atterrissent dans une salle où ils voient Sonic demandant à la hérissonne de placer le sablier côté lune dans une lucarne. Mais cette image n’était autre qu’une vision créée par le roi de fantômes dans le but de se libérer de la dimension dans laquelle il était emprisonné. En posant le sablier côté lune, Amy relâche tous les fantômes emprisonnés dans la nature !

King Boo Boo est libéré !

Remplie de colère, de s’être fait berner ainsi, elle s’attaque au roi, mais se fait posséder par un fantôme qui se met à attaquer Chris à coup de marteaux.

La Tails Doll c’est dépassé. L’Amy Doll c’est mieux !

L’écolier, après quelques instants de réflexion face à Amy, commence à comprendre les fondements de l’énigme et décide donc retourner le sablier en le plaçant côté soleil, libérant de ce fait le hérisson bleu qui court le sauver et désenvoûter sa petite amie. Tout le monde semble sain et sauf, mais un problème de taille reste encore à résoudre : le roi Boo Boo est encore loin d’être vaincu malgré les offensives de la tornade bleue. Poursuivis par le roi Boo Boo qui dévore les escaliers, les ex-prisonniers de la dimension fantomatique arrivent finalement à la surface.

Le roi des fantômes à faim.

En sortant du souterrain, Amy en bouche l’accès avec un grand coup de marteau sur le socle qui reprend alors sa position originelle. Dans un ultime réflexe, Chris replace ensuite le sablier sur son socle, emprisonnant à jamais les fantômes. Enfin, qui sait...


Commentaire

Cet épisode est plus intéressant que ses congénères car il puise son inspiration dans les jeux, pour créer sa propre intrigue, et le rendu n’est pas mal du tout.

Les joueurs de Sonic Adventure 2 reconnaitront parfaitement le design des fantômes, le roi Boo Boo ainsi que le sablier qui sont des éléments clés du jeu dans certains niveaux. Cet épisode reprend donc le principe du combat qui oppose Knuckles à King Boo Boo, le manoir hanté réagit aux mêmes règles que le sablier dans le jeu, sablier qui est d’ailleurs l’item phare de cette intrigue. Bref, on est content de voir que les scénaristes ont tout de même su puiser dans les jeux sans pour autant nous faire un portage fade comme ils le feront dans la seconde partie de la saison 1.

Ajouté à cela, des efforts faits sur l’ambiance lugubre de ce château. Même si ça ne casse pas des briques, tout est fait pour nous imprégner de l’atmosphère fantomatique du lieu visité. La musique et les bruitages sont correctement utilisés. Les créateurs utilisent même l’équipe de tournage (l’ingénieur son et le caméraman) pour faire découvrir peu à peu les points clés du château qui seront utilisés plus tard, ce qui est une très bonne initiative.

Autre point agréable, Chris est enfin utilisé de telle sorte à ce que sa présence soit justifiée dans l’épisode. On voit rapidement sa liaison avec sa mère, qui bien que distante à cause de son travail, reste solidement attachée à lui. De plus, c’est le jeune garçon qui résolve l’énigme. Ici donc, le boulet de la série a enfin trouvé sa propre manière d’agir, il n’empiète pas sur le rôle de nos héros, et n’est plus non plus traîné partout par nos hybrides qui sont plus aguerris que lui. Il a un rôle, et il le joue dans cette intrigue sympathique.

Pour finir, on notera aussi le fait que les scénaristes ont abandonnés ici le principe du « un anneau, une victoire » qui fait perdre énormément de crédit à toute la série. Cet épisode présente l’une des rares fois où Sonic ne met pas K.O. son adversaire en utilisant un simple anneau pour lui permettre d’aller plus vite. Le roi Boo Boo est donc déchu d’une autre manière, ce que l’on ne regrettera pas.

Bref, cet épisode est sympathique, même si il est loin d’égaler certains de ses congénères plus intéressants. Il est clair qu’il a indéniablement plus de qualités que la majorité de la saison 1. On regrette donc que toute la série ne soit pas au niveau de cet épisode, qui même si il n’est pas exceptionnel, nous permet de passer un bon moment et ce, malgré ses défauts.

Cf : « Le bêtisier de Sonic X. »




Vous avez aimé cet article? Partagez le!
Un commentaire ? - Forum

Shadowfox

Haut de page


Sonic X

Cliquez pour écouter :
L'article du moment
Fan humour second degré
Ahhh les femmes...

Le pifomètre
Sonic X
Dossier complet sur Sonic X
Sony PSP
Sonic Rivals
 
 
  Discussions
 Accès au Forum
Derniers sujets :

 
 
 
Planete-sonic, design, mise en page et textes © 2003/2017 L'équipe de PLANETE-SONIC.COM, Tous droits réservés. Toutes les oeuvres sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute reproduction partielle ou totale d'une oeuvre est interdite sans l'avis préalable de son auteur.