Partenaire

Sonic Wikia Francais

 


 


Sonic X

Episode 67 : Le Piège Noir

Publié par Metalla le 15 septembre 2005

On s’est toujours demandé jusqu’où Sonic serait-il prêt à aller pour sauver ses amis, s’il serait prêt à s’abandonner lui même pour les autres.
Cet épisode nous donne la réponse, ponctuée par une solution des plus inattendues. Mais arrêtons là les belles phrases (des fois que vous n’en ayez rien à foutre :3 ), et place au résumé !


Résumé

Et tout commença par... une page du journal intime à Cream ^^. Celle-ci introduit les derniers évènements, dont les attaques Metarex qui sont organisées de façon de plus en plus étrange. Ceux-ci s’approchent prudemment de l’appareil jusqu’à environ 25 000 km, puis disparaissent dans les confins de l’espace. Les Metarex semblent attendre quelque chose pour attaquer, ce qui a le don d’énerver Knuckles. Soudain, Sonic a un éclair de génie : et si les Metarex ne les attaquaient pas pour qu’ils conservent leur trajectoire. Afin de vérifier, Tails change le cap et augmente la puissance.

La tactique semble marcher car les Metarex semblent réagir immédiatement en leur tirant dessus, et ils ne tardent pas à se montrer également. Le Typhon se met en position de combat et détruit la première vague d’assaut et se prépare à recevoir la seconde. Mais alors que le Typhon revient dans sa trajectoire initiale, les Metarex se replient. Que peut-il bien y avoir au bout de cette trajectoire ?

Bouh lay maychant

Malheureusement, impossible de le savoir car les Metarex sont déjà hors de leur champ, et de plus le radar longue distance ne fonctionne plus depuis qu’ils sont rentrés dans l’espace Metarex. Qu’à cela ne tienne, le Typhon et son équipage décident quand même de continuer leur route.

Dans une base Metarex, le Roi noir est en pleine discussion avec un autre Metarex qui semble être Dark Oak. Le Roi l’informe de son subtil plan pour piéger Sonic et ses amis, et la discussion se clôt sur un dernier conseil de Dark Oak : "ne prends pas Sonic et les autres à la légère". Apparemment, depuis l’accident du "Roi Rouge", les Metarex semblent considérer Sonic comme une réelle menace.

A bord du typhon, les évènements s’accélèrent. Le vaisseau s’approche enfin d’une planète, mais dont la présence d’un cratère impressionnant laisse plus penser à une lune. Mais Tails semble comprendre l’horrible raison de ces cratères. Selon lui, cette planète a été inlassablement bombardée, jusqu’à ce que tout signe de vie disparaisse... La planète semble également contenir une petite base Metarex.

Knuckles hors de lui demande à ce qu’on lui laisse leur régler leur compte, mais ses amis semblent décidés à ne pas lui laisser tout le gâteau et ils partent tous en direction de la planète. Soudain, les détecteurs de Chris signalent une Emeraude du Chaos, ou pour être plus précis : 500 Emeraudes du Chaos. La base semble vraisemblablement être un stock de fausses Emeraudes, à moins que la vérité ne soit tout autre.

Lapinou Furia

Et les surprises continuent à s’enchaîner. Le roi Metarex leur envoie un message de bienvenue et les "invite" à lui rendre visite (s’ensuit bien entendu une belle engueulade entre Knuckles et Amy sur la marche à suivre). Tout le monde semble d’accord sur la marche à suivre et se met en route. Cosmo, elle, quitte la salle de contrôle, apparemment le message contenait autre chose dont elle n’a pas voulu dévoiler le contenu à ses amis. Elle va sur la piste de décollage et s’en va avec l’avion à Amy.

Au même moment, les Metarex leur envoient plusieurs salves de missiles. L’équipage se prépare à les contrer, mais à leur grande surprise, il s’agit de feux d’artifices, dont l’éclat des explosions permet à Cosmo de fuir.

Celle-ci se dirige en direction de la base Metarex et s’y pose. A l’intérieur, elle rencontre le roi Metarex qui leur a envoyé le message, et qui apparemment a glissé un sous-entendu comme quoi il connaîtrait quelque chose sur les liens entre les Metarex et le peuple de Cosmo. Mais il est trop tard pour elle, le piège se referme, et le roi Noir rompant sa promesse la prend en otage. Toute la manœuvre des feux d’artifices et du message consistait simplement à attirer Cosmo vers lui pour s’en servir d’otage contre Sonic et les autres.

Mais à bord du Typhon, Tails a décrypté le message et déniché la supercherie. Il en informe les autres, mais il est déjà trop tard, Cosmo n’est plus à bord du Typhon. Mais un autre problème persiste : Cosmo n’aurait pas pu partir sans l’intervention de l’un des membres de l’équipage, afin de camoufler sa fuite. Or, cela ne peut qu’être Chris, qui est le seul en dehors de Tails à avoir les compétences nécessaires. Mais il est trop tard également pour lui : il est déjà sur la base Metarex en compagnie de Cosmo et tente de l’aider à fuir. Malheureusement, alors qu’ils sont presque arrivés au vaisseau d’Amy, Chris est frappé de plein fouet par le roi Metarex qui les garde tous les deux en captivité.

A bord du Typhon, les représailles s’organisent, Sonic est envoyé à l’aide du canon principal tandis que les autres méditent sur les différentes punitions à infliger à Cosmo et à Chris pour leur tentative en solo (Nya la belle amitié ^^). Sonic explose complètement le toit de la base, mais atterrit trop bas dans l’entrepôt à fausses Emeraudes. Toutes ces imitations donnent froid dans le dos à Sonic, mais il est tiré de sa torpeur par le roi Noir qui l’invite à le rejoindre à l’étage au-dessus.

Cheese Rules

Les deux ennemis engagent la discussion, mais très vite, le roi Metarex sort ses premiers atouts : ses deux otages, Cosmo et Chris, qu’il retient prisonniers dans une bulle, et qu’il menace de faire disparaître si Sonic tente de les délivrer. Sonic plonge dans une sorte de torpeur en pensant aux souffrances que doivent endurer ses amis. Et le pouvoir des centaines de fausses Emeraudes, alimentées par sa haine et sa peur le transforme en une nouvelle forme jamais vue auparavant : une sorte de halo noir commence tout doucement à l’envelopper. Mais le roi Noir n’en a pas finit avec lui et veut tester sa puissance et sa force à l’aide de deux robots, Or et Argent, afin de pouvoir le vaincre par la suite.

Cosmo l’enfant bulle
(pt’être que elle est Chris sont des hamster °>.> )

Sonic qui a presque plongé dans la folie n’en fait qu’une bouchée grâce à sa puissance, décuplé par sa haine et le pouvoir des fausses Emeraudes. Mais au dernier moment, Sonic est interrompu dans son élan meurtrier par Robotnik qui s’était malencontreusement écrasé sur la base des Metarex suite à une erreur de trajectoire (va finir par ne plus être crédible après toutes ces bourdes). Celui-ci le conjure d’arrêter de s’alimenter de sa haine et de sa colère, et de partir, lui assurant que ses amis vont bien et qu’ils s’en sortiront sain et sauf. En effet, un peu plus loin, Shadow raccompagne Cosmo et Chris, blessé, à leur vaisseau tandis que Rouge s’en donne à cœur joie pour détruire l’entrepôt à fausses Emeraudes.

Les femmes ralent ...

Suite à une scène de ménage entre Rouge, le roi Metarex et Robotnik, concernant les apparitions de la chauve-souris trop éphémères, les deux vilains continuent leur confrontation sur les méthodes d’actions du roi, que Robotnik jugent beaucoup trop violentes, immorales et illégales par rapport à son pseudo code d’honneur des méchants. Le roi Noir tente de se rebeller contre ses agresseurs, mais Decoe Bocoe et Bokkun, gardes du corps par intérim de Robotnik (le reste du temps c’est bouffon à plein temps !) , mettent vite fin à ses ambitions, et s’en vont, laissant en plan le roi Noir.

... les 2 larbins larbinisent ...
... et le bouffon .... bah comme d’hab

Beyond good and evil

Si l’on doit bien retenir quelque chose de cet épisode, c’est bien l’apparition de ce qu’on pourrait appeler Dark Sonic, et de toutes les conséquences et hypothèses que cela entraîne. Déjà clarifions la situation pour éviter certains commentaires : NON ce n’est pas Nazo sous un angle lumineux un peu foireux : P !
Déjà voyons l’origine de ce Dark Sonic : on sait que son origine est le pouvoir des fakes Emeraudes en masse, combiné avec la haine de Sonic (on ne sait pas si cela marche avec les Emeraudes normales), et que tout cela donne une sorte de Super Form qui a une puissance non négligeable (presque semblable à Super Sonic si on enlève l’effet de lévitation et les pics levés), mais d’apparence nettement différente des Super Form habituelles : Sonic a simplement son pelage qui s’assombrit, n’a pas de changement d’état au niveau de la couleur de ses yeux, et est entouré d’un halo noir.

90% Folie 10% Bleu marine

De tout cela nous pouvons tirer quelques hypothèses intéressantes : les Metarex ont atteint un niveau technologique encore supérieur, permettant l’industrialisation de masse des fausses Emeraudes, et leur utilisation pour l’emploi d’une Super Form de type nouveau. Par contre impossible de dire si ces Emeraudes ont le même niveau que les vraies Chaos Emerald, et les mêmes effets, puisque c’est la première fois que Sonic utilise une Super Form alimentée par la haine, et qu’on ne sait pas l’effet que ça donnerait s’il avait utilisé les vraies Emeraudes à ce moment là. Néanmoins on peut être sûr de deux autres choses : les fausses Emeraudes sont apparemment moins puissantes que les vraies, vu qu’il faut 500 fausses pour créer une pseudo Super Form qui en temps normal n’en nécessite que 7. Donc les Metarex sont arrivés à imiter les vraies Emeraudes mais pas à les copier entièrement, notamment au niveau de leur pouvoir. Par contre, l’hypothèse que les Emeraudes nécessitent d’être alimentées par un sentiment pour se manifester est clairement confirmée dans cet épisode.

Cette Super Form semble aussi avoir un effet néfaste sur Sonic. De la haine et de la colère qui ont créé sa Super Form, il sombre peu à peu dans une folie lors de son combat contre Or et Argent. Alors qu’auparavant il n’avait comme but que de libérer Cosmo et Chris, une fois en possession de sa nouvelle puissance il semble prêt à n’importe quoi, y compris à tuer le roi Noir. Néanmoins, il garde quand même une part de sa conscience, puisqu’il arrive à se dégager de l’emprise de la Super Form lors de l’intervention de Robotnik. Mais on n’est pas loin de penser que la Super Form a presque pu prendre le pas sur Sonic comme c’est le cas par exemple dans les Comics Fleetway.

Gniéé ?!? WTF 1 ?

Un qui en prend un grand coup par la même occasion est Sonic lui-même. Ce n’est plus le gentil héros animé de bons sentiments et prêt à sauver le monde, mais un simple individu, prêt à tout pour atteindre son but quand on l’accule dans un coin, ce qui le rapproche de la façon d’agir des Metarex comme le montreront la suite des épisodes. Sonic est donc comme tout le monde capable de colère, de haine et de désirs de vengeance. Exit le mythe du héros bleu au sourire Colgate, d’autant plus qu’il ne se libère pas lui-même de sa propre emprise, mais c’est son pire ennemi, Robotnik, qui le fait. Sonic possède en quelque sorte une énorme carapace contre la haine extérieure, mais perd tout contrôle une fois que celle-ci est transpercée.

Frime, Bogoss and J’m-la-pête

En revanche, Robotnik se bonifie grandement, en volant au secours de son ennemi, jugeant son attitude indigne de lui-même. En dehors des apparences, Robotnik nous prouve qu’il n’est pas un ennemi en perdition au comportement gamin, mais un homme mature, capable de réflexions assez profondes. On en oublie presque que c’est l’un des méchants. Et justement, on n’arrive toujours pas à situer la position exacte de Robotnik dans cet univers. Neutre ? Ennemi ? Allié par intérim ? Difficile à dire puisque ses comportements rentrent en parts égales dans les 3 classes. Néanmoins, on peut dire que les véritables méchants sont désormais les Metarex, mais que malgré tout Robotnik garde un rôle important et intéressant vu qu’il joue dans les trois camps à la fois. En tout cas, comparé au Robotnik de la saison 1, rien à redire sur le change : il garde, voire gagne en humour, mais semble surtout acquérir une certaine sagesse qu’il ne montrait que trop rarement dans la première saison. Quant à la Team Eggman qui l’accompagne, on peut dire qu’elle ajoute une bonne dose de rire avec par exemple les interventions de Decoe Bocoe et Bokkun qui alternent à merveille les rôles de gardes rapprochés de Robotnik ou bouffons intérimaires, ou encore les plaintes de Rouge sur son rôle trop réduit et l’attitude princière que Robotnik a à son égard. Même Shadow et sa Dark-j’ai-un-passé-terrible attitude nous décroche un petit sourire par la nature de ses dialogues. Une bonne dose de fou rire en plus grâce à ces quelques personnages qui égayent un peu plus le côté des « vilains ».

Oui maîtresse <^_^>
(les femmes prennent le contrôle du monde mwahaha)

Le roi Noir, et les Metarex sont aussi remis en cause dans cet épisode. Son orgueil et son arrogance face aux capacités de Sonic a failli lui coûter cher cette fois-ci. Alors qu’auparavant, la lutte contre le roi Jaune avait donné beaucoup de fil à retordre, la défaite du roi Noir aurait très bien pu se faire en 1mn. En gros leur invulnérabilité passée semble de moins en moins efficace. Leur système basé sur les données et sur les tests ne semble pas être efficace face à Sonic, le « contrôleur de la lumière » dont le comportement semble leur échapper ce coup-ci.

Vi tout le monde dans des aquariums <^_^>

Cosmo se fait une fois de plus avoir par sa naïveté et par sa maladresse, mais l’intrigue se resserre autour d’elle. Le lien que son peuple aurait avec les Metarex semble de plus en plus préoccupant, d’autant plus que les Metarex semblent le connaître également comme le montre l’attitude du roi Noir, et que selon les dires de sa défunte grande sœur, elle ne soit pas innocente. Pour la dernière survivante de son espèce, elle a le mérite avec les Metarex de créer une bonne partie du suspense de part le mystère de ses origines, et surtout le fait qu’elle soit une espèce végétale.

Et les yeux dans les yeux
et la main dans la main (on veut des petites Chris \o/ )

Quant à Chris, on le voit une fois de plus dans un rôle plus mature que celui qu’il avait dans la première saison (même s’il garde sa tronche de tête à claques), n’hésitant pas à prendre des initiatives et même à trahir ses amis pour aider Cosmo à en apprendre plus sur ses origines. Mais malgré tout Chris reste Chris et se fera quand même avoir au dernier moment (bon au moins avant il se faisait avoir dès le départ ^^ ). Mais la répartition des rôles semble néanmoins avoir changé, et Chris semble pouvoir se placer au niveau de personnages tels que Cream, Cheese, Tails ou Amy. Quant à Cosmo, elle semble petit à petit prendre la place vacante laissée par Chris, ce qui expliquerait son attachement pour elle.

Bôboulay est dans la place !
(et ça va chier)

Un épisode plus spécialement centré sur les personnages de Sonic, Robotnik et le roi Noir, mais qui reprend des thèmes récurrents des animes, comme les faiblesses du héros, mais revus de manière assez agréable. Bref un épisode complet qui ne fait pas forcément avancer beaucoup l’intrigue, mais qui approfondit l’ambiance de la série en ajoutant de nouvelles thématiques, avec Dark Sonic notamment, ou la nouvelle organisation des rôles au sein de la série. Un épisode qui ne fait pas avancer l’intrigue générale, mais qu’on peut placer parmi les meilleurs après celui du Rêve de Molly ou de l’avant dernier épisode.

Crédit

Une fois de plus un screeneur inconnu T.T.




Vous avez aimé cet article? Partagez le!
Commentaires (18) - Forum

Metalla

Haut de page


Sonic X

Cliquez pour écouter :
Vous aimez PSo? c:
 

L'article du moment
Fan humour second degré
Ahhh les femmes...

Le pifomètre
Séries Sonic Adventure
Sonic Adventure DX Director’s Cut
Nintendo Gamecube
Sonic Mega Collection (français, gamecube)
Sonic le Rebelle
Sonic le Rebelle
 
 
  Discussions
 Accès au Forum
Derniers sujets :

 
 
 
Planete-sonic, design, mise en page et textes © 2003/2017 L'équipe de PLANETE-SONIC.COM, Tous droits réservés. Toutes les oeuvres sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute reproduction partielle ou totale d'une oeuvre est interdite sans l'avis préalable de son auteur.