Partenaire

Sonic Wikia Francais

 


 


Dossiers

Miles « Tails » Prower

Publié par Di-Luëzzia le 14 mai 2012

Introduction

Nous sommes en 1992, en pleine production de Sonic the Hedgehog 2, quand est organisé par SEGA un concours interne pour créer ce qui sera le meilleur ami de Sonic.

Yasushi Yamaguchi, principal designer de la Sonic Team, dessine d’abord un certain écureuil volant appelé Ray, mais cette proposition est rejetée (le personnage sera tout de même utilisé pour le jeu d’arcade SegaSonic the Hedgehog, en 1993). Alors le designer invente un personnage inspiré du Tanuki, un chien viverrin esprit de la forêt dans le folklore japonais (il ressemble au raton-laveur). Mais à cause du costume de Tanuki volant dans lequel pavanait leur meilleur rival, Mario, il fut décidé que sa proposition serait un Kitsune. C’est toujours un esprit magique japonais, mais il s’agit d’un renard possédant plusieurs queues.

Le concept du Kitsune est accepté. Miles Prower est un renard, ses deux queues lui servent à voler et il a une grande admiration pour Sonic. Mais encore une chose ne plait pas : son nom, que l’on veut remplacer par Tails. Yamaguchi insiste pour garder ce nom qui est un jeu de mot référence à l’expression « miles per hour » (kilomètres par heure), un hommage à la vitesse du hérisson bleu et des jeux Sonic en eux-mêmes. D’un commun accord, la Sonic Team décide de mélanger les deux patronymes, Tails étant son surnom officiel car il n’aime pas son véritable nom.

Le premier nouveau personnage de la franchise, Miles « Tails » Prower, est ainsi créé !

Ses Informations

Nom Miles Prower
Surnom Tails
Espèce Renard (basé sur le mythe du Kitsune)
Sexe Masculin
Age 8 ans
Taille 80 cm
Poids 20 kg
Couleur Jaune orangé
Yeux Bleu ciel
Chanson Believe in Myself

- Signes Particuliers : Ses deux queues dont il se sert comme hélicoptère et comme propulseur de vitesse.

- Aptitudes : Voler et porter une ou deux personnes en même temps, nager. En plus de son agilité et de ses compétences en combat, il peut courir presque aussi vite que Sonic, et son expertise mécanique et technique dépasse même le niveau du Docteur Eggman. Il sait manier les bombes, les avions, les voitures, et l’Extreme Gear (en plus de les construire).

- Faiblesses : Outre le fait qu’il peut embrouiller les gens à qui il parle en employant des termes trop techniques, il est astraphobe : il a une peur bleue de l’orage. Et une peur panique des fantômes avec ça. Sa plus grande faiblesse a été de douter de lui-même facilement, mais il s’est amélioré depuis cette époque, en partie grâce à Sonic.

- Caractère : Il est adorable, ce petit renard ! Il aime apporter son aide dès qu’il en a l’occasion, et reste humble en ce qui concerne ses capacités. Malgré son manque de confiance en lui, il sait qu’il est capable de faire de grandes choses.

- Ce qu’il aime : Les bonbons à la menthe, ses amis, l’aventure, tout ce qui est mécanique (avions, machines…) à créer ou à piloter, aider ses amis et s’amuser.

- Ce qu’il déteste : Son vrai nom (Miles Prower), être exclu, qu’on ne l’écoute pas, qu’on se moque de lui, être sous-estimé, Eggman et ses créations, qu’on maltraite de vieilles machines, être dérangé quand il fait quelque chose de compliqué, le tonnerre, les fantômes, son manque de confiance en lui, devoir affronter un ami, les querelles entre Sonic et Knuckles.

Ses attaques

Toutes celles citées ci-après sont ses attaques principales, car chaque jeu apporte des attaques spécifiques selon le gameplay utilisé.

Spin Attack Se met en boule pendant qu’il court, lui permettant de détruire plusieurs obstacles
Spin Dash Version améliorée de la Spin Attack. Se met en boule sur place et charge une attaque à pleine vitesse
Spin Jump Saut en boule standard
Propeller Dash Courir en se propulsant avec ses deux queues
Propeller Flight Voler pendant une durée limitée ou non
(Rapid) Tails Attack Tourne sur lui-même et se sert de ses deux queues comme des lames de rasoir. Très utile contre les mauvaises herbes ! ;)
Dummy Rings Se sert d’anneaux électrifiés comme des bombes, pour affaiblir ses adversaires
La "Tails Attack", aussi appelée "Tails Swipe"

Son histoire

Tails est un féru de mécanique qui habite à l’origine sur Cocoa Island. C’est une île située au sommet d’un récif de corail, sûrement située dans le Pacifique Sud, comme toutes les autres îles des premiers jeux Sonic. On suppose que c’est ici que commence sa toute première aventure, avant même d’avoir rencontré Sonic. C’est aussi ici qu’il avait son premier atelier, où il a construit le sous-marin/avion Sea Fox !.

Le jeu Tails Adventure, sorti en 1995, ne précise pas s’il se passe après Sonic the Hedgehog (1991), et n’est donc pas évident à situer dans la Time-line principale des jeux. Le manuel japonais raconte toute fois que Cocoa Island abrite les 7 légendaires Emeraudes du Chaos (peut-être se sont-elles retrouvées là après que Sonic ait libéré South Island ?), et qu’une personne mal intentionnée les veut pour lui-même : le chef dictateur de l’Armada Battle Cook, Great Battle Cook 15th - un vieux Lord canard qui a les même lunettes qu’Eggman. A lui tout seul, Tails parvient à les vaincre à coup de bombes (comme Bean the Dynamite !), si bien que l’Armada Battle Cook et tous ses canards en armures ne seront plus jamais vus dans aucun autre jeu-vidéo par la suite. Pour plus d’informations, je vous renvoie à l’excellent test fait par Syrul sur PSo !

Les 3 membres les plus importants de l’Armada :
- Speedy, le fils du dictateur,
- Dr. Fukurokov, le scientifique de toute l’armée,
- et le dictateur lui-même, Great Battle Cook 15th.

Un autre jeu racontant une aventure de Tails avant sa rencontre avec le hérisson bleu est Tails’ Skypatrol, où il affronte cette fois-ci une étrange sorcière, Wendy Witchcart, qui veut contrôler une petite île sans nom et ses habitants. Bien qu’humaine, elle a trois anthropomorphes à son service, Bearenger, Fockewulf et Carrotia. Là encore, Tails vainc ses 4 ennemis à lui tout seul.

- Anecdote : Focke-Wulf était en réalité une société allemande de construction aéronautique (avions, hélicoptères..) qui reste dans les mémoires pour sa production d’avions de guerre allemands pendant la Seconde Guerre Mondiale.
Bearenger, quant à lui, pilote ce qui ressemble à un « Tigre Volant », un surnom autrefois donné à une escadrille de pilotes américains basés en Chine, toujours pendant la Seconde Guerre Mondiale (leurs avions avaient d’immenses crocs peints sous l’hélice, comme les tigres).

Wendy Witchcart, Fockewulf the Wolf, Bearenger the Bear, Carrotia the Rabbit

Une rencontre qui changera sa vie

C’est après ces péripéties que notre cher renardeau aurait pris le large pour venir sur West Side Island (aussi appelée l’Ile des Illusions). Ici, ses amis se moquent de lui à cause de ses deux queues qui le rendent différent des autres. C’est un facteur qui lui fait perdre énormément confiance en lui...

Mais un jour qu’il se promenait vers les collines vert-émeraudes de l’Ile des Illusions, Tails voit un hérisson bleu vadrouiller dans les environs, et courir à la vitesse du son. Impressionné, le renardeau se met en tête de le suivre, et aussi impressionnant que ça le soit pour ceux qui se moquaient de lui, Tails parvient presque à rattraper le hérisson supersonique en se servant des ses queues jumelles comme propulseur (au prix de grands efforts) ! Heureux de son exploit, le renard voit en Sonic une sorte de héros, car il parait extrêmement cool et sûr de lui, ce que Tails voudrait être aussi. Mais le hérisson ne tient jamais en place très longtemps, et Tails perd sa trace.

Peu de temps après, Tails se promène sur la plage de l’île, et voit sur le sable une vision de rêve : un superbe avion rouge et blanc portant le mot « Sonic » sur son fuselage. Immédiatement attaché à cette merveille, Tails se rend compte que le hérisson bleu qu’il admirait tant est juste là, endormi et profitant du Soleil tropical de l’île. A ce moment-là, une explosion retentit dans la forêt et un rire machiavélique se fait entendre. Répondant au nom-même de Sonic, le hérisson court vers la source de l’explosion et Tails se fait un devoir de le suivre. Le renardeau est alors embarqué dans une lutte dantesque contre un malveillant scientifique robotiseur d’animaux, Ivo Robotnik, que Sonic surnomme sarcastiquement « la Tête d’œuf » (Eggman en anglais). Il épaulera Sonic tout au long de l’aventure et utilisera son avion, le Tornado, pour l’emmener sur la forteresse d’Eggman en vue de l’affrontement final sur le Death Egg (Sonic the Hedgehog 2). Suite à cette épopée, Sonic fait cadeau de son Tornado à Tails, et ils se lient d’amitié.

Depuis cette époque, Sonic et Tails sont devenus d’inséparables et fidèles amis, comme des frères, s’alliant toujours pour déjouer les plans du diabolique Docteur Eggman.

Un renard indispensable

Bien que n’ayant pas été le plus brave par ses doutes envers lui-même et sa timidité, Tails a progressé au contact de Sonic en devenant son ami. Il doutait de ses capacités, malgré sa victoire face à toutes une armée de volatiles enragés et malgré avoir libéré toute une île de la dictature d’une sorcière !

Et c’est à partir de Sonic Adventure que le personnage évolue vraiment : il se rend compte qu’il ne peut pas toujours dépendre de Sonic, et se lance à lui seul dans une course folle contre Eggman dans Station Square, et va même jusqu’à sauver la ville entière ! Il évoluera encore, jusqu’à être capable de dépasser les compétences du savant fou en construisant par ses propres moyens une Emeraude du Chaos presque identique aux vraies gemmes. Malgré tous ces exploits, Tails a su rester humble et est toujours resté présent pour aider ses amis en toutes circonstances, devenant indispensable par sa gentillesse naturelle et par ses talents d’ingénieur technique.

Il partage bien sûr certains points communs avec Sonic comme leur impatience et leur hantise de ce qui est lent. Mais surtout, il est la voix de la raison quand Sonic et Knuckles se chamaillent.

Tails a une certaine capacité à voir ce que certains ne comprennent pas au premier coup d’œil, et à lire des langages incompréhensibles pour beaucoup. Il est le premier à comprendre dans quel pétrin ils se trouvent lorsque Sonic et lui se retrouvent face à leurs doubles Old-School dans Sonic Generations - surtout en revoyant le Mega Mack rose de Chemical Plant, et parvient à lire les langages virtuels les plus complexes (comme le système binaire, composant essentiel de l’informatique, ou le langage hexadécimal).


Ses créations

Voici une liste non-exhaustive des inventions que Tails a pu fabriquer dans son atelier (qui soit dit en passant, est toujours reconstruit à un endroit différent à chaque jeu) :

- Bombes (Tails Adventure) :

Il en a fabriqué plusieurs variantes, de la bombe toute simple à la bombe au napalm, trois fois plus puissante. Difficile d’imaginer aujourd’hui Tails manipuler de pareilles armes, mais quoi de mieux pour plumer du canard après tout ? :p

- Mecha Tails (Tails Adventure) :

Ce minirobot servait à Tails à explorer les petits recoins qu’il ne pouvait pas atteindre par lui-même et dans les hauteurs grâce à une hélice lui permettant de voler infiniment.

- Sea Fox (Tails Adventure / Sonic Triple Trouble) :

Ce fameux sous-marin peut être agrémenté d’un radar, d’une radio, d’un système de propulsion pour voler, de mines en tous genres, de torpilles et même de décharges électrisantes (Tails était quand même un fou, à l’époque de la Game Gear ! =D).

- Radar à Emeraudes (Sonic 3 & Knuckles) :

Tails est apparemment le premier à comprendre pleinement le fonctionnement des légendaires Chaos Emeralds (Emeraudes du Chaos). C’est ainsi qu’il construit un radar capable de détecter l’énergie-même du Chaos, qui réagit aux ondes dès qu’il est finalisé. Sentant que quelque chose se prépare au-delà de l’océan, après qu’un raz-de-marée ait balayé la rive quelques jours auparavant, le renard prévient Sonic, qui a trouvé un anneau doré étrange ramené par la vague parlant d’une antique légende… Avec ces deux éléments et grâce au radar à Emeraudes, lui et Sonic s’apprêtent à découvrir le secret d’Angel Island et à rencontrer son seul et unique habitant…

- Le Tornado :

Sans doute la machine la plus célèbre du renard, apparue dans tellement de jeux qu’ils prendraient trop d’espace à être listés ! C’était d’abord un biplan rouge (avec deux paires d’ailes l’une au dessus de l’autre) quand il appartenait à Sonic, mais à partir de Sonic Adventure, on l’a souvent vu bleu et jaune (sans doute un clin d’œil à l’amitié entre Tails et le hérisson bleu) et pouvant changer de mode, que ce soit en mode Turbo (les ailes formant un X), en voiture ou en robot (dans Sonic Adventure 2). Il était même alimenté par une Emeraude du Chaos à plusieurs reprises pendant l’ère New-School (de 1998 à 2005).

Le Tornado (Sonic 2), le Tornado II (SA1) et le Tornado III (Sonic Unleashed).

- Engins de l’espace :

Tails a été capable de construire le Lunar Fox, une fusée alimentée par les Emeraudes du Chaos qui permettait d’atteindre le Death Egg II dans Sonic the Fighters. Le tournoi avait d’ailleurs été organisé pour choisir qui serait le meilleur à affronter Eggman dans l’Espace, car la fusée ne disposait que d’une seule place. Il a aussi construit la fusée que l’on voit dans Sonic the Hedgehog 4, dans l’Episode 1 comme dans l’Episode 2.

La Lunar Fox et la fusée de Sonic 4 (Episode 2)

- Voitures de courses :

Tails a construit ses bolides ainsi que ceux de ses amis participants dans tous les jeux de courses estampillés Sonic ou SEGA. Dans les deux Sonic Drift, elles s’appellent « Wheel Wind » puis « Whirl Wind S7 ». Une nouvelle version du Tornado apparait dans Sonic & Sega All Stars Racing, qui n’est pas conçue pour voler. Elle envoie par contre une tornade qui dégomme momentanément les autres adversaires sur le circuit.

Sonic Drift : Crâner avec un bolide de course à 8 ans... La classe !

- Extreme-Gear (Sonic Riders) :

Toutes les planches à air comprimé utilisées par la bande de Sonic sont estampillées « Tails Corp. ». Dans le premier jeu, il commence à apprendre à les construire et même Wave the Swallow, sa rivale directe des Babylon Rogues, reconnaît qu’il se débrouille bien pour un débutant (bien qu’elle lui fasse croire le contraire). Grâce au théorème fondamental d’aérodynamique de Kutta et Jukowski (oui, ce charabia dont parle Tails est quelque chose de réel !), il a pu créer rapidement toutes ces planches pour le Grand Prix Mondial organisé par Eggman. Et Tails relève un nouveau défi quand il s’agit d’ajouter aux planches la maîtrise de la gravité dans le deuxième jeu.

- Navires (Sonic Rush Adventure) :

En plus de capacités de pilotage incontestables, notre petit renard est dans ce jeu un navigateur hors-pair. Il construit cinq engins de navigation avec les matériaux disponibles dans la dimension parallèle de Blaze : le Wave Cyclone, un jet-ski pour Sonic, l’Aqua Blast, un hovercraft (aéroglisseur), le Deep Typhoon, un sous-marin, l’Ocean Tornado, un véritable navire et le SS Tornado EX, le véhicule amphibie qui leur sert à retourner dans leur dimension à la fin du jeu. Il conçoit aussi le Magma Hurricane, une foreuse qui permet aux protagonistes d’explorer le volcan de Southern Island, où aura lieu le combat final.

- Miles Electric (Sonic Unleashed / Sonic Colors) :

Ce petit appareil de poche est capable de transmettre des images venant de l’espace (par satellites interposés), c’est comme ça que Tails montre à Sonic qu’une Emeraude du Chaos a remis une partie de la planète en place après avoir été morcelé par le réveil de Dark Gaïa. Il sert aussi d’ordinateur de bord dans le Tornado, et possède une fonction de traduction de langage extra-terrestre grâce aux langages informatiques binaire et hexadécimal. D’ailleurs, dans Sonic Colours, en regardant bien au bas de l’image, on voit que l’écran de la machine testait même le joueur à sa capacité de lecture des chiffres. Le message codé disait : "Si vous pouvez lire ça, vous êtes un Geek !".

- La fausse Chaos Emerald (Sonic Adventure 2) :

Je disais plus haut que Tails avait été le premier à comprendre le pouvoir et le fonctionnement des Emeraudes du Chaos, et c’est pourquoi il avait été capable de construire un radar pour détecter leur énergie. Mais dans Sonic Adventure 2, le renard va encore plus loin : il parvient à construire par lui-même une de ces pierres légendaires qui sont capables de maîtriser le Contrôle du Chaos (le Temps et l’Espace eux-mêmes) !... Evidemment, puisque celle-ci est créée par un mortel, elle n’a pas la même puissance, et on peut la reconnaître de la vraie par son manque de brillance (sauf si on s’appelle Robotnik, car elle sert de monnaie d’échange pour sauver Amy des griffes du savant fou). Mais ses propriétés, égales aux gemmes originales, permettent tout de même à Sonic de sauver sa vie de justesse, grâce à un superbe Chaos Control.

"Elle paraît si réelle que même une machine ne peut pas faire la différence !"

Transformations

- Super Tails (Sonic 3 & Knuckles) :

Notre jeune renard ne peut avoir sa Super Forme qu’avec les Super Emeraudes du Chaos, obtenues grâce à la Master Emerald (Emeraude-Mère) dans Hidden Palace Zone. Comme les autres Super Formes, il est plus rapide et invincible, mais il partage le pouvoir des Emeraudes avec quatre Flickies, qui l’entourent et attaquent n’importe quel ennemi proche de lui (il a néanmoins besoin d’un bouclier aquatique pour respirer sous l’eau). Cette forme était aussi accessible dans Sonic the Hedgehog 2, avec le debug mode.

Il a été dit que si Tails ne pouvait pas utiliser les Chaos Emeralds de base pour avoir une Super Forme, c’était à cause de son jeune âge. Bien qu’il sache comment fonctionne le pouvoir des gemmes, il n’a donc pas la capacité de s’en servir. Par contre, si le pouvoir est amplifié par l’Emeraude-Mère, là, Tails peut l’utiliser.

A la fin de Sonic Heroes, Tails et Knuckles se voient entourés d’une aura dorée transmise par le pouvoir de Super Sonic. La confusion persiste encore aujourd’hui et pourtant, bien qu’il dispose des mêmes capacités, il ne s’agit pas de la Super Forme de Tails (tout comme il ne s’agit pas de la Super Forme de Knuckles).

Dans les Comics

- Archie :

Dans cette continuité, Tails fait partie des Freedom Fighters (les Combattants de la Liberté) et se sert de ces compétences techniques pour aider son camp contre le Docteur Robotnik et son propre ennemi, Mammouth Mogul, qui existe depuis la Préhistoire. Mogul est l’ennemi de Tails au même titre que Robotnik est l’ennemi de Sonic, et que Dimitri (Lord Enerjak) est l’ennemi de Knuckles.

La plus grande différence avec l’Univers des jeux, c’est que Tails a une famille. Son père, Amadeus Prower, dirige les forces spéciales de l’Armée du Royaume Acorn sur la Planète Mobius, tandis que sa mère, Rosemary Prower, fait partie du Conseil Acorn, qui prend les décisions pour le Royaume et les Citoyens. Merlin Prower, le vieil oncle du jeune renard, est un sorcier.

Tails dispose aussi deux transformations. Avec les Emeraudes du Chaos et les Anneaux de Puissances, il devient Turbo Tails. Cette Forme lui permet, en plus d’être muni d’une super cape rouge, de voir sa force décuplée et de voler sans ses deux queues, en plus de disposer de l’invincibilité et de l’utilisation du Contrôle du Chaos.
Il peut aussi devenir Titan Tails, en fusionnant avec tous ses doubles « inter-dimensionnels ». Il sait alors comment fonctionne chaque facette de l’Univers et peut commander une puissante énergie cosmique (et accessoirement, il ressemble à l’armoire à glace qu’est Superman).

Tails et ses parents !

- Fleetway :

Miles « Tails » Prower est originaire de la « Nameless Zone », une dimension parallèle proche de la réalité de Mobius. Il est venu sur Mobius pour découvrir Emerald Hill Zone, pensant à tort que les collines étaient faites de réelles Emeraudes (à noter que dans la Bande Dessinée, Emerald Hill Zone n’a rien à voir avec la zone de Sonic the Hedgehog 2, à commencer par sa localisation sur South Island plutôt que West Side Island). C’est à partir de là qu’il est devenu ami avec Sonic.

Il a souvent ses propres aventures dans ce Comic, alternant entre son lieu d’origine et Mobius à affronter les robots plus ou moins importants de Robotnik aux côtés d’alliés comme Errol Blackthorn ou Morain (des renards habitant aussi dans la Nameless Zone). Il a même été choisi par Sonic pour protéger la Planète lorsqu’il pourchassait Robotnik pendant un temps. Dans ce Comic, Tails est timide mais affirme qu’il est plus résistant que ce que pense la plupart des gens.

Dans les Animes

- Les Aventures de Sonic (AoStH) :

Contrairement aux jeux-vidéos, le renardeau n’a ici que 4 ans et demi. Malgré cette régression d’âge, il est toujours excellent en mécanique et n’est pas impressionné par Robotnik et ses deux laquais Scratch et Grounder (qui tombent souvent dans les pièges du renard). Cependant, leur rapport fraternel est encore plus fort puisque Tails est encore plus jeune que Sonic, il s’embourbe dans les problèmes encore plus facilement par son manque d’expérience et se fait kidnapper plus souvent que n’importe qui ne le devrait. Il lui arrive d’être jaloux quand Sonic le délaisse en faveur d’une fille ou quoi que ce soit d’autre. Pour finir, Tails adore le célèbre pilote William La Duck, qui l’aide un jour que Sonic est kidnappé par Robotnik.

- Sonic et Sally (SatAM) :

Dans cette série - comme toutes les autres, Tails voit Sonic comme son grand frère et il aime le suivre dans ses aventures. Mais dans celle-ci, il a 10 ans. En mettant au point un plan pour sauver Sonic dont personne ne connaissait l’existence, il est élevé au rang de Combattant de la Liberté comme Sonic, Bunnie et Sally Acorn (entre autres) et lutte contre Eggman et ses alliés pour sauver et protéger la planète Mobius.

- Sonic the Hedgehog (Sonic OAV) :

Tails est ici chargé de retrouver la trace de Black-Eggman (Metal-Robotnik dans la version sous-titrée en anglais) grâce à un radar que lui a donné Robotnik, avec l’aide Sonic et Knuckles. Quand ils se rendent compte que le savant fou leur a en fait tendu un piège pour copier les données du hérisson bleu pour finaliser Metal Sonic, Tails parvient à modifier le radar pour empêcher le robot de fonctionner normalement. Le robot et la machine seront de toute façon finalement détruits.

- Sonic X :

Le plus récent Anime relatant les aventures de Sonic et toute sa bande reste fidèle à ce que Tails est dans les jeux, bien que transporté depuis leur Planète jusqu’à la Terre suite à un mauvais Contrôle du Chaos utilisé par le Dr. Eggman. A cause du jeune Chris Thorndyke, il n’est plus le seul que Sonic protège et est aussi assisté par le grand-père de ce dernier, Chuck (également un expert en mécanique) pour construire des engins comme le X-Tornado. Dans la dernière saison, il semble tomber amoureux de Cosmo, une fille végétale venu d’une autre planète. Bien que parfois timide, Tails sait faire preuve de bravoure et de force dans les moments critiques.

Les Kitsunes : Un peu de Culture ?

Première chose à savoir, Kitsune (prononcez Kitsuné) est la traduction japonaise du mot « renard ».

Dans la mythologie Japonaise, un renard quelconque peut « devenir » Kitsune quand il dépasse une centaine d’années. Il lui pousse alors une deuxième queue et obtient des pouvoirs selon qu’il soit spectrale ou céleste, de bonne augure ou maléfique. Ces créatures mythologiques d’abord nées naturelles sont capables de posséder les humains, de souffler du feu, ou d’engendrer l’ignition (faire brûler quelque chose) en frottant leurs queues les unes contre les autres. Dans la culture moderne, ils peuvent aussi créer ou distinguer les illusions qu’ont les humains, et peuvent courber le Temps et l’Espace (j’aurais tendance à penser que la fausse Emeraude du Chaos de Tails soit une possible référence à ce dernier point, mais ça n’engage que moi ^^).

Ils sont souvent liés à Inari, déesse hermaphrodite des céréales (principalement du riz), du commerce et de la fonderie dans le Shintoïsme. Les Kitsune sont en premier lieu ses messagers, mais beaucoup de renards en sont aussi indépendants. L’importance et la popularité d’Inari au fil du temps fut telle qu’elle devint aussi une divinité dans le Taoïsme et le Bouddhisme, ce qui fut aussi le cas des Kitsune.

Un Kitsune du Temple d’Inari, à Nara (près de Kyōto)

Plus ils grandissent, plus ils acquièrent de pouvoirs, plus il leur pousse de queues. Au bout de 1000 ans (son âge maximal), un Kitsune possède neuf queues et est le plus puissant de son espèce (appelé Kyûbi). Cependant, il existe une déesse des Kitsune qui possède 10 queues. Elle est un symbole de fertilité, de puissance et d’immortalité. Elle est parfois représentée comme étant hermaphrodite, justement que parce que la déesse associée, Inari l’est aussi.

Evolution

- 1) Sonic Chaos : Le look inventé par Yasushi Yamaguchi pour les jeux Old-School.
- 2) Sonic Free Riders : Les baskets et les lunettes adaptées à l’Extreme-Gear.
- 3) Sonic Colours : Son look Next-Gen, redessiné en 1998 par Yuji Uekawa.

Le personnage de Tails n’a pas connu de modifications drastiques depuis ses débuts en 1992, mais a tout de même subit l’exagération des proportions que tous personnages ont connu à partir de Sonic Adventure (1998).

Une dernière photo pour la route :

Black-Eggman les menace de mort ? Même pas peur !
Tirée de Sonic OAV



Vous avez aimé cet article? Partagez le!
Commentaires (8) - Forum

Di-Luëzzia

Haut de page


Dossiers

Cliquez pour écouter :
L'article du moment
Fan humour second degré
Ahhh les femmes...

Le pifomètre
Knuckles
Résumé Knuckles Archie n° 3
Items
Les anneaux d’or
Nintendo DS
Manuel Sonic Rush (japonais)
 
 
  Discussions
 Accès au Forum
Derniers sujets :

 
 
 
Planete-sonic, design, mise en page et textes © 2003/2017 L'équipe de PLANETE-SONIC.COM, Tous droits réservés. Toutes les oeuvres sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute reproduction partielle ou totale d'une oeuvre est interdite sans l'avis préalable de son auteur.