Partenaire

Sonic Wikia Francais

 


 


Dossiers

Professeur Gerald Robotnik

Publié par Di-Luëzzia le 13 avril 2012

Introduction

Tout commence il y a plus de 50 ans avant les évènements du jeu Sonic Adventure 2 (2001) : Le président des United Federations (Fédérations Unies) de l’époque entre confidentiellement en contact avec Gerald Robotnik, le plus grand scientifique de son siècle. Sa lettre secrète était intitulée comme suit : « L’éternel rêve ultime de l’humanité, la recherche de l’immortalité ».

Gerald s’opposa catégoriquement à cette requête, pensant qu’il n’était pas dans la Nature d’un Humain d’être immortel. Mais une simple réflexion à propos de sa chère et tendre petite fille, Maria, allait bientôt l’obliger à réviser radicalement son jugement : en effet, Maria Robotnik, une enfant pleine de vie d’une douzaine d’année, développa rapidement une terrible maladie incurable, le Syndrome d’Immuno-Déficience Neurologique (SIDN), lui empêchant simplement de vivre sur Terre…

La Colonie Spatiale ARK

C’est parce que Maria ne pouvait vivre sur Terre que Gerald supervisa dans un premier temps la construction de la première et unique Sphère de Bernal à avoir été mise en orbite dans l’espace (appelée mystérieusement Bernouilli dans SA2). Cette colonie spatiale servait donc de lieu de vie à Gerald, à Maria, à d’autres grands noms de la Science, à de hauts membres du Gouvernement et à de nombreux soldats militaires du G.U.N (Guardians of the United Nations, Gardiens des Nations Unies).

Servant tout d’abord à des fins astronomiques, les installations de l’Arche furent sensiblement améliorées après que Gerald eut accepté de donner suite à la folle demande du Président. Il développa son expertise biomédicale sur la Colonie et fut naturellement désigné comme chef du projet. Le but était de trouver un moyen pour les Hommes d’accéder à l’immortalité, et ainsi de pouvoir guérir le SIDN de Maria. Le projet fut appelé Shadow (Ombre en anglais) : pour rappeler aux scientifiques que les recherches sur l’immortalité devaient impérativement rester un obscur secret, et surtout par ironie car beaucoup pensaient que créer l’immortalité était aussi probable que de créer une ombre.

Gerald commença ses recherches en exploitant la seule puissance de la Planète qui dépassait considérablement la compréhension humaine : les Chaos Emeralds (Emeraudes du Chaos), nommées ainsi après que le « Chaos » (dans son sens propre mais aussi en parlant de la divinité éponyme) se soit abattu sur la civilisation qui avait autrefois tenté d’utiliser le pouvoir des pierres, les ancêtres échidnés de Knuckles. Il ne trouva qu’une seule émeraude et fit aussi une découverte qui, sans qu’il le sache, allait un jour changer à jamais son destin ainsi que celui de son entourage…

Le Projet Gizoïd

Le Gizoïd, que Sonic baptisera Emerl

Le Journal du Professeur Gerald (extraits de Sonic Battle) est plus utile qu’un long discours :

- 1er extrait : J’ai découvert un spécimen des plus intéressants à l’entrepôt. Je pense que c’est une sorte de marionnette ou de robot fabriqué par un peuple ancien. Au début je n’étais guère intrigué, mais lors de mes expériences sur les Chaos Emeralds, il s’est mis à bouger. Cela suggère la possibilité que même les civilisations anciennes savaient maîtriser la puissance de ces joyaux.
Au cours de mes recherches sur ces dernières et concernant le robot, j’ai découvert que ce dernier pouvait être quelque chose d’incroyable. Je ne veux pas trop m’avancer mais cette création est peut-être la cause de la destruction de la Quatrième Grande Civilisation [qui existait il y a 4000 ans]. Mais je crois que je ne suis pas encore tout à fait convaincu.

- 2ème extrait : Je ne peux plus ignorer le fait que ce robot ait bel et bien détruit la Quatrième Grande Civilisation. J’ai découvert une tablette de pierre qui explique tout. D’après la tablette, "Lorsque la silhouette tombera du ciel et recevra la pierre des Dieux, tout ce qui existe ne fera à nouveau qu’un". Bien que cela soit difficile à croire, ce robot n’a pas arrêté d’observer mes mouvements et d’imiter tout ce que je fais. Le balayage que j’ai effectué sur cet individu a apporté des résultats plus que surprenants. Des pages entières de données se sont mises à défiler, ce qui a fait tomber en panne mon ordinateur le plus puissant.
Le plus intriguant c’est que les données faisaient toutes référence aux combats de mêlée et aux armes de cette époque. Si un jour cet être retrouve son état initial, il utilisera toutes ces données pour reproduire toutes les armes et techniques de combat de jadis... Et ce n’est pas tout. Si mes prédictions sont exactes, il sera aussi capable de reproduire un arsenal moderne. Qu’ai-je fais ? J’ai découvert une arme terrible...

- 3ème extrait : Je comprends à présent pourquoi cet être se nomme "Gizoïd". En langage ancien, cela signifie "tout". D’après la tablette de pierre, si le Gizoïd établit un "Lien" avec une autre personne, le Gizoïd lui jurera loyauté. Il lui manque peut-être encore l’énergie des Emeraudes du Chaos, mais il m’a dit le mot "Lien" d’une voix cassée. Il a commencé à m’expliquer : "Montre-moi ta vraie puissance et j’obéirai. Je suis tout et tout m’appartient".
Alors comme il me l’a suggéré, je lui ai apporté ma collection de revolvers et je les ai tous tirés. Puis soudain il a dit : "J’obéirai à tous tes ordres et ne te quitterai jamais". Et depuis ce jour, il n’écoute que moi. C’est une arme de destruction effrayante mais tant qu’il restera sous mon contrôle, au moins il ne servira pas les forces du Mal. Cependant, si quelqu’un de mal intentionné établis un jour un "Lien" avec le Gizoïd... Je ne préfère pas imaginer ce qui se passera. Je dois mener des recherches sur la façon de rétablir un "Lien" avec le Gizoïd...

Il ne prit toutefois pas le temps de trouver comment rétablir ce fameux lien.

Gardant le Gizoïd à l’abri et l’empêchant ainsi de créer un lien avec quiconque, il put à nouveau se concentrer sur les expériences qu’il pratiquait en parallèle sur son Emeraude du Chaos, et ainsi poursuivre le Projet Shadow.

Premières créations

En parallèle de ses études sur les Chaos Emeralds, Gerald parvient à créer deux machines ayant deux buts très distincts :

- Bomb Units : cette unité explosive en forme de capsule de verre orange peut générer une explosion conséquente dans un rayon d’environ 5 m, capable de détruire n’importe quelle cloison et plusieurs robots en même temps.

- Heal Units : les unités de santé ressemble aux capsules explosives sauf qu’elles sont bleues plutôt qu’oranges. Elles ne ramènent pas les morts à la vie mais peuvent régénérer une personne inconsciente. Dû à leur caractère pacifiste, cette invention fut celle que Maria préférait.

Heal Units

L’Ifrit

Ce monstre inter-dimensionnel a sans doute été découvert par Gerald alors qu’il faisait ses recherches sur les Emeraudes du Chaos, avant même de découvrir le Gizoïd. On ne découvre son existence que dans Sonic Rivals 2, et bien peu de chose sont révélées sur la créature : dragon fait de lave et de roches, l’Ifrit peut voyager à travers plusieurs dimensions et contrôler l’esprit de n’importe qui. Il a besoin de dévorer des Chao pour se renforcer, et les sept Emeraudes du Chaos servent à ouvrir un portail inter-dimensionnel permettant d’accéder à la dimension où il se trouve.

Toutes les infirmations sur l’Ifrit son conservées dans le Journal Informatique de Gerald.

Les Chaos Drives

Ce sont les premières créations de Gerald qui sont liées au Projet Shadow.

Le scientifique en extirpa un échantillon d’énergie infinie de la Chaos Emerald en sa possession et parvint à la cristalliser, afin de pouvoir ensuite la transmettre dans des tissus vivants. Il l’enferma ensuite dans de petites capsules incassables, qu’il appela Chaos Drives et qu’il développa en 4 coloris : vert, rouge jaune et violet. Gerald venait déjà d’accomplir un exploit : il venait de s’approprier l’énergie du Chaos en personne !

Une Commande du Chaos verte
utilisée pour alimenter la capsule dans laquelle Eggman enferme Sonic (SA2)

Les Artificial Chaos

Les Chaos Artificiels ont été créés d’après le Dieu d’une ancienne culture : le Chaos Zéro tel qu’il était avant d’absorber l’énergie des émeraudes et de détruire la civilisation Echidnée. Gerald n’a pourtant jamais vu le monstre de ses propres yeux. Il utilisa les Chaos Drives pour les faire fonctionner.

Il existe deux types de robots semblables au Dieu de la Destruction :

- le type P-1 : fixé au sol ou flottant dans les airs, ces modèles possèdent des tentacules extensibles et peuvent tirer des rayons lasers depuis leurs yeux. Certains pouvaient même rentrer leur tête mécanique dans leur corps visqueux.

- le type P-100 : comme le modèle P-1 flottant, le modèle P-100 est constitué d’une tête et d’un corps visqueux flottant en forme de boule. Mais ce corps visqueux est lui capable de se séparer en dizaines de petites cellules mécaniques offensives au corps également visqueux, dont la vie est dépendante du « cerveau » du robot : si la tête du Chaos P-100 est détruite, toutes les cellules implosent automatiquement. Il ne tire aucun laser et n’a pas de tentacules.

Possédant désormais pour eux l’énergie du Chaos et ayant déjà largement progressé dans leurs expériences, Gerald et son équipe de chercheurs jubilaient : ils pouvaient entamer la recherche sur le premier Prototype du Projet Shadow dès aujourd’hui !

Le Biolizard

Pour créer ce qu’ils appelaient déjà la « Forme de Vie Ultime », Gerald et ses scientifiques avaient dans l’idée de créer un être capable de soigner lui-même ses blessures, lui évitant ainsi des blessures mortelles. Ils utilisèrent donc les lézards comme cobayes, car ces reptiles étaient capables d’abandonner une partie non vitale de leur corps et de la faire repousser par la suite.


- Rapport du Projet Shadow n°23 :

Statut actuel :

Le 27 Janvier à 12h30, nous avons commencé l’expérience du premier prototype de Shadow. L’expérience a été couronnée de succès. Le générateur de la forme vivante et l’organe servant au Chaos Control (Contrôle du Chaos) fonctionnent normalement. Cependant, la mesure de l’expérience était plus haute que prévue, donc nous continuerons cette expérience au Dôme Central désormais.

Note :

Le Professeur Gerald a relevé le fait que la vitesse de croissance du premier prototype est de plus en plus rapide. Le corps actuel fait 2,7 m de long et 350 kilos. Il grandit depuis quelques jours à une vitesse exponentielle, à tel point que le Professeur a demandé un renforcement du contrôle des organes vitaux de la forme de vie. Nous devons garder un œil sur le prototype, car il n’a pas assez de force pour marcher par lui-même, mais il a un cou épais et une queue. Il est sensible aux changements de température et d’humidité, et son intelligence ainsi que sa capacité à apprendre sont encore assez basses. A cette étape, le prototype est encore un animal.

- Traduction faite par moi-même à partir de la photo.


Les expériences sur les lézards mélangées à celles sur l’Energie du Chaos aboutirent à un lézard génétiquement modifié, un monstre de 87,5 tonnes, 85 mètres de longs, 30 mètres de larges et de 20 mètres de haut qui prouvait à lui seul l’étendue des capacités du Professeur Gerald et de son équipe.

Le Biolizard était enfin créé, et en tant que Prototype de la Forme de Vie Ultime, il possédait d’importants signes d’une croissance hors du commun : il faisait repousser ses membres perdus, il pouvait se soigner par lui-même et il était capable de s’auto-reproduire, par le biais de petits œufs roses (n’ayant pas de sexe prédéfini, il était hermaphrodite), bien que ces œufs ne lui assurèrent aucune descendance, car les scientifiques ne souhaitaient pas explorer cette voie.

Mais par-dessus tout, la créature pouvait se servir de l’Energie du Chaos afin d’utiliser le Contrôle du Chaos. Cependant, il n’était pas immortel : il avait besoin de son Système de Soutien Vital, un immense réservoir énergétique fixé sur son dos et alimenté par les Chaos Drives, pour rester en vie.

Le Biolizard, ses oeufs roses et ses boules d’énergie noires
Etre Suprême contre son Prototype au Coeur de la Colonie (SA2)

Mais alors que les scientifiques savouraient la réussite progressive de leurs expériences sur le Prototype, ils se rendirent compte qu’avec le pouvoir de l’Energie du Chaos, le Biolizard devenait violent. Craignant alors pour leur sécurité, ils remirent en question la continuité du Projet, et l’affaire s’ébruita jusqu’aux membres du Gouvernement présents sur l’Arche qui demandèrent des comptes au Professeur Gerald. C’est à partir de cet événement que les membres du Gouvernement présents sur l’Arche, ayant déjà une forte aversion pour les expériences menées par Gerald, commencèrent à planifier la fermeture du Projet Shadow et de la Colonie Spatiale toute entière :

- 4ème extrait du Journal de Gerald (Sonic Battle) : Les grands chefs commencent à s’agiter. Ils ont peut-être l’intention de geler le Projet "Shadow". L’être suprême, "Shadow", sera bientôt terminé... L’application à ma petite-fille est aussi imminente. Je ne peux pas les laisser arrêter mes recherches au point où j’en suis car je suis le seul qui puisse sauver la vie de ma petite-fille.

Sous la pression du Gouvernement, Gerald se vit obligé de leur donner le Gizoïd (alors alimenté par l’Emeraude de Gerald) pour les faire patienter, en lui ordonnant au préalable de ne jamais établir de lien avec quiconque :

- 5ème extrait du Journal de Gerald (Sonic Battle) : Les grands chefs menacent de fermer ce labo de recherches. J’ai été obligé de leur donner le Gizoïd pour gagner du temps. Par prudence, je lui ai ordonné de ne jamais absorber de technologie. Cependant, j’ai entendu dire que d’autres chercheurs ont fait absorber des armes au Gizoïd. Apparemment, pour que le Gizoïd établisse un "Lien", il faut lui montrer un pouvoir qui dépasse celui de son ancien maître. Cela représente un danger immense mais je ne peux pas risquer de perdre Maria.

Après avoir ainsi tiré un trait pur et simple sur ses études du Gizoïd, lui et d’autres scientifiques décidèrent d’enfermer le Biolizard au Cœur de la Colonie, dans un endroit extrêmement difficile d’accès. Mais Gerald n’arrêta pas pour autant ses expériences sur le Projet Shadow.

En effet, celles-ci avaient pris une tournure incroyablement démesurée depuis quelque temps, et Gerald ne pouvait se permettre de laisser faire s’arrêter ses expériences. Il avait presque atteint le but qu’il s’était fixé et le vaccin allait bientôt pouvoir être appliqué à sa chère Maria…

Le Projet Shadow

Shadow le Hérisson, la Forme de Vie Ultime

Gerald vécut un tournant sans précédent dans ses recherches principales sur la Forme de Vie Ultime. Le projet stagnait : Shadow avait obtenu la forme définitive d’un hérisson anthropomorphe, et contrairement au Biolizard, il avait tout pour disposer d’une discrétion (par sa petite taille), d’une vitesse et d’une agilité à toutes épreuves. Cependant, le scientifique ne trouvait pas le moyen d’insuffler vie à l’être qu’il allait créer.

C’est ce jour-là qu’il eut sa réponse : une immense comète noire frôla la Terre, peuplée d’être difformes qui se faisaient appeler les Black Arms. Leur chef, Black Doom, disposait de pouvoirs incroyablement puissants (comme celui d’utiliser également le Contrôle du Chaos avec les Emeraudes) et Gerald décida de rentrer en contact avec lui, dans le but d’utiliser son sang pour donner vie à Shadow. Black Doom accepta, mais à une seule condition : La Comète Noire passe près de la Terre tous les 50 ans et quand ils reviendront dans ce laps de temps, il faudra que Shadow soit capable de leur donner les sept Chaos Emeralds.

Gerald ne savait pas pourquoi cet Alien voulait les Emeraudes pour lui, mais il s’en fichait : Shadow allait pouvoir vivre alors il accepta sans réfléchir. Shadow le Hérisson, l’immortelle "Forme de Vie Ultime", fut créé ce jour-là, et ni Gerald ni Black Doom ne virent que de l’autre côté de la porte du laboratoire, un petit garçon, ami de Maria, promis à un avenir tout tracé dans l’Armée du G.U.N., observait la scène et nourrissait le début d’une haine tenace envers Shadow lui-même…

Le futur Commander du G.U.N. qui habitait aussi sur l’Arche avec sa famille

Peu de temps après, alors que Maria et Shadow se liaient d’une amitié indéfectible, Gerald réalisa (trop tard) la terrible erreur qu’il avait commise. Si les Aliens Noirs voulaient les 7 Emeraudes du Chaos, ce n’était pas pour faire quelque chose de bon, et ils reviendraient dans 50 ans (d’autant plus qu’ils étaient déjà venus sur Terre il y a près de 2000 ans). Shadow serait seul face à eux, forcé de leur ramener les puissantes pierres précieuses, et Gerald se fit un devoir d’empêcher cela. Il eut alors l’idée de créer l’arme la plus puissante du Monde dans le seul but de détruire la Comète Noire et tous ses habitants extra-terrestres…

L’Eclipse Cannon

Le Professeur Gerald revit une grande partie de l’architecture de l’Arche quand il commenca la construction du Canon. Il divisa la Colonie Spatiale en deux : par la pression d’un seul bouton, une moitié entière de la Sphère de Bernal se désintégrera dans l’espace en millions d’astéroïdes, permettant au canon, dissimulé par le « nez » de la Colonie, de s’ouvrir afin d’utiliser sa pleine puissance de feu, sa surface représentant le visage de Gerald (un exemple de son ego surdimensionné dont sa descendance héritera TRES largement !).

La Sphère de Bernal avant de dévoiler l’Eclipse Cannon (SA2)

Il est aussi décidé que la puissance du Canon variera en fonction du nombre d’Emeraudes du Chaos insérées dans la salle des commandes, située dans les hauteurs de la Colonie Spatiale. Une fois que les 7 pierres y sont placées, elles traversent toute l’Arche et se retrouvent dans la salle du Cannon’s Core, où est enfermé le Biolizard. Le « Cœur du Canon » est un système extrêmement complexe inondé de liquide orangé transparent non-offensif (puisqu’on peut y nager dans SA2) qui coule jusqu’à la salle principale du Cœur de la Colonie. Ici, Gerald a fidèlement reproduit l’autel des Emeraudes du Chaos et de l’Emeraude-Mère présent sur Angel Island afin d’exploiter au maximum la puissance des Gemmes. Une fois les sept pierres précieuses placées sur l’autel du Cœur de la Colonie, le Canon sera capable de percer les Etoiles… D’où son nom, l’Eclipse Cannon, Canon à Eclipses.

C’est à partir de cette époque que les jours sur l’Arche devinrent sombres. Très sombres…

Le début de la fin

Ayant achevé une partie du Projet Shadow (le vaccin du SIDN n’a pas encore été trouvé pour être appliqué sur Maria), le Professeur Gerald se concentra momentanément sur les Chaos Artificiels. Ses expériences furent cependant de courte durée : une erreur de manipulation inversa les connecteurs d’électrodes positifs et négatifs des robots, ceux qui ne carburaient pas aux Chaos Drives, les rendant incontrôlables. Shadow le Hérisson se chargea donc de détruire tous les Chaos Artificiels qui ne répondaient plus, sauvant une grande partie des soldats du G.U.N. qui combattaient eux aussi contre les robots.

Shadow défendant l’Arche dans « Lost Impact » (ShTH)

Vous n’avez sans doute pas oublié que Gerald s’est vu forcé de donner le Gizoïd (en possession de la seule Emeraude qu’il avait pu trouver) aux membres du Gouvernement habitant sur l’Arche pour se donner le temps de finaliser le Projet Shadow. Mais au grand désespoir de Gerald, un accident qu’il avait pu prévoir arriva ce jour-là :

- 6ème extrait du Journal de Gerald (Sonic Battle) : Mes plus grandes craintes se sont réalisées. Le Gizoïd a absorbé assez d’artillerie et de technologie et on ne peut plus le maîtriser. Il est devenu fou et a détruit la quasi-totalité de l’"Arche".
J’ai déchiffré le reste de la tablette de pierre. Il est écrit : "Une fois que le Gizoïd eut appris tout ce qu’il pouvait, il devint un dieu de la colère, et tout fut détruit". Les chercheurs réussirent à duper le Gizoïd et à l’enfermer. Heureusement, il n’avait qu’une seule Emeraude du Chaos installée. Si les 7 Emeralds étaient installées, cela aurait pu détruire la planète entière. Le Gizoïd présente un grand danger. J’ai essayé de détruire son système, mais cela n’a servi à rien. J’ai du mal à comprendre la technologie qui a permis de le construire. Mon seul espoir est de reprogrammer son Intelligence Artificielle pour la rendre indépendante et capable de ressentir des émotions.

Encore désespéré du Pacte qu’il a fait avec Black Doom et de la menace de la fermeture de la Colonie Spatiale, Gerald enregistre par la suite une vidéo dans son journal informatique, adressée directement à Shadow :

- Extrait du Journal de Gerald (ShTH) : Shadow, mon fils… Si tu écoutes ça, alors le pire est arrivé. Le Gouvernement prévoie de fermer le laboratoire, de stopper toutes nos recherches… Et d’emprisonner tous ceux qui savent qui tu es. J’ai fais une terrible erreur, Shadow. Tout est de ma faute. Prendre contact avec cette Comète… Maintenant écoute attentivement. Dans 50 ans, la Comète Noire reviendra… Ils veulent utiliser leurs pouvoirs pour détruire la Terre. Le seul moyen de les arrêter était de développer ce pouvoir, qu’ils convoitaient, contre eux. Shadow… TOI SEUL peut les arrêter ! J’ai développé l’Eclipse Cannon… C’est la seule arme qui puisse détruire la Comète Noire. Shadow, tu es le seul espoir de sauver l’humanité telle qu’on la connaît. Le futur de la Planète dépend de TOI !...
*Maria apparaît à l’écran* - Ne t’inquiète pas, grand-père. Shadow et moi protégerons cette Planète. Pas vrai Shadow ?

Quand le Cœur l’emporte sur la Raison

Peu de temps après avoir enregistré ce message, le pire de ce que Gerald craignait arriva : les soldats du G.UN. débarquèrent dans le laboratoire de recherche pour procéder à la destruction totale du Projet Shadow, alors que les expériences pour le vaccin pour Maria étaient pratiquement terminées.

Mais alors que tous les habitants de l’Arche pensaient qu’ils allaient simplement être évacués pour ensuite être amenés sur Terre, la terreur s’empara d’eux quand les soldats commencèrent à massacrer tout le monde. En effet, les membres du Gouvernement avaient donné l’ordre de tuer tous ceux ayant un rapport avec le Projet Shadow et les expériences douteuses du Professeur Gerald. Tous furent poursuivis à travers la Colonie, tandis que Gerald demandait à Maria de semer les soldats jusqu’au laboratoire et d’y emmener Shadow pour le faire s’échapper en capsule spatiale, en attirant toute leur attention sur lui dans la direction opposée. Alors arrivés dans le laboratoire de recherche où était la capsule, un soldat tira sur Maria. Avant qu’elle ne rende son dernier souffle, elle enferma Shadow dans une capsule spatiale au centre de la pièce qu’elle éjecta dans l’espace, pour aller ensuite se perdre sur la surface de la Terre. Ainsi, Shadow avait la vie sauve.

- Extrait n°1 du Professeur Gerald (SA2) : Je ne sais pas ce qu’il s’est passé ou ce qui est allé de travers. Etait-ce une erreur de créer la Forme de Vie Ultime ? J’ai pensé que l’Humanité pourrait en bénéficier. Mais les militaires sont venus sur la colonie ce jour-là. Ils étaient envoyés pour détruire le projet de recherches sur lequel je travaillais. Mes collègues du laboratoire de recherches, ma petite-fille, Maria, j’espère que vous allez bien.

Car Gerald était isolé de tous ces évènements en ayant attiré les soldats du G.U.N. loin de Maria, les soldats du G.U.N. chargés de le ramener sur Terre lui racontèrent qu’un accident avait détruit des parties intérieures de l’Arche, et lui donnèrent la liste des victimes (tous les membres de l’équipe du scientifique et Maria) :

- 7ème extrait du Journal de Gerald (Sonic Battle) : J’ai appris qu’il y a eu un accident au centre de recherches. Tout...Tout a été détruit. Le nom de ma Maria était parmi ceux des victimes. Ma chère petite-fille... Ils m’ont dit que ces derniers mots étaient "Redonne espoir à l’humanité". J’ai décidé que le mot de passe pour activer le programme de l’IA indépendante et dotée d’émotions du Gizoïd serait : "Redonne espoir à l’humanité". Ma pauvre petite Maria...

- 8ème extrait du Journal de Gerald (Sonic Battle) : Un héritage du passé que j’ai déterré, "Gizoïd". Et l’être suprême créé de mes propres mains, Shadow... J’ai équipé les deux armes d’un "cœur". Si les humains aspiraient au pouvoir pour le mettre au service des autres et non au leur, je pense que tous les conflits cesseraient d’exister. Je vous en supplie... Si quelqu’un entend mes prières... Redonnez espoir à l’humanité.

Gerald réalisa alors qu’à cause de ses recherches pour lui trouver un vaccin et lui permettre de vivre, sa chère Maria avait perdu la vie.

- Extrait n°2 du Professeur Gerald (SA2) : La Colonie a été complètement fermée, probablement pour éviter qu’elle ne tombe en de mauvaises mains. La fermeture a été organisée selon le principe qu’il y avait eu un accident. J’ai trouvé le nom de Maria parmi les victimes lors de la fermeture de l’Arche. Elle était tout pour moi et je ne supportais qu’elle soit morte à cause de mes recherches. J’ai tout perdu. Je n’avais plus aucune raison de vivre...Je suis devenu fou. Je n’avais plus qu’une envie : la venger... D’une façon ou d’une autre. J’avais peur de ne plus être capable de contrôler mes pensées. Je voulais seulement que ça s’achève… D’après mes prévisions, je pouvais accomplir le Projet Shadow. J’ai conçu son esprit pour qu’il soit pur et parfait. Je lui laisserai tout. Si vous le souhaitez, libérerez-le et réveillez-le aux yeux du Monde !

Avant que les soldats du G.U.N. ne retournent au laboratoire de recherche pour emmener Gerald sur Terre (avec le Gizoïd), le Professeur eut le temps de préparer une vengeance terrible envers ces êtres ingrats, les Humains, qui l’avaient privé de sa chère et tendre petite-fille. Ne pouvant plus contrôler la Haine qui l’envahissait, il se laissa aller aux pires complots pour détruire ces Hommes qui avaient gâché sa vie…

Alors que les soldats approchaient de l’endroit où était Gerald, celui-ci comprit qu’une fois qu’il serait arrivé sur Terre, il serait lui-même condamné à mort. Il ne resterait plus que l’Arche, Shadow et... Le Biolizard !

Il reprogramma ainsi les projets les plus importants qu’il avait créés sur la Colonie Spatiale : une fois que les sept Emeraudes du Chaos seront rassemblées dans l’Eclipse Cannon, le Biolizard, violent et enragé, se réveillera et disposera d’une demi-heure pour amener la Colonie Spatiale à s’écraser sur la Terre et entraîner sa destruction !

La triste fin d’une époque

Le Professeur Gerald fut ensuite rapatrié sur Terre par le G.U.N. (laissant l’Arche déserte), mais pas n’importe où. Le Gouvernement força dans un premier temps Gerald à retrouver la capsule spatiale contenant Shadow le Hérisson, que Maria avait pu expulser sur Terre avant sa mort. Ils parvinrent à retrouver la capsule avec un Shadow toujours vivant, mais inconscient. Le Gouvernement embarqua alors Gerald et Shadow sur leur base secrète principale, Prison Island, cachée en pleine mer.

C’est ici que le scientifique put finaliser son affreux projet de vengeance. Le Gouvernement lui demanda sûrement de reprogrammer Shadow de façon à ce qu’il devienne inoffensif, occasion dont Gerald aurait profité pour faire un lavage de cerveau à Shadow, et expliquant par là-même tous les calculs inscrits sur les murs de sa cellule. Ainsi Gerald aurait reprogrammé Shadow pour qu’une fois réveillé, il se mette à chercher les sept Emeraudes du Chaos afin de les placer dans le Canon Eclipse et venger ainsi la mort de Maria (la façon dont la capsule de Shadow a été retrouvée par Gerald n’a jamais été expliquée dans aucun jeu-vidéo jusqu’à présent, tout ceci n’est donc qu’une hypothèse).

A la suite de cette reprogrammation dangereuse et insoupçonnée par le Gouvernement, Shadow fut enfermé dans les profondeurs de l’île-prison. Le Gizoïd fut quant à lui sûrement verrouillé dans les Quartiers généraux du G.U.N. à Central City, la Capitale des Fédérations Unies (jusqu’à ce qu’Ivo Robotnik, petit fils de Gerald, mette la main dessus pendant Sonic Battle).

Gerald allait être exécuté, mais il avait de quoi quitter ce Monde sereinement : Shadow serait un jour libéré, il chercherait les Emeraudes du Chaos et entraînerait la destruction de la Terre entière. Le temps de reprogrammer l’Eclipse Cannon lui avait pris très exactement 2 minutes et 7 secondes. Le processus de destruction durerait 30 minutes. Pour atteindre un plan parfait, il se débrouilla pour que la vidéo traditionnellement tournée avant chaque exécution de grands criminels puisse être diffusée en boucle le jour où le Canon Eclipse serait chargé de toutes les Emeraudes du Chaos (qui sait si ce n’est pas son fils, le père d’Eggman, qui a mis en scène l’apparition de la vidéo ?!) :

- Enregistrement vidéo de l’exécution de Gerald Robotnik (SA2) : Ceci est la sentence que j’adresse à chaque humain vivant sur Terre. Si mes calculs sont corrects, La Colonie Spatiale « Arche » entrera en contact avec la Terre dans 27 minutes et 53 secondes. Chacun de vous sera détruit, en même temps que votre chère Planète. J’ai prévu de vous faire goûter ma vengeance une fois que les sept Emeraudes du Chaos seront rassemblées. Une fois que ce programme est enclenché, il ne peut pas être désactivé.
Chacun de vous, humains ingrats qui m’avez tout pris, sentira ma peine et mon désespoir !

- Avez-vous quelque chose à ajouter ?

- Non...

- Prêt ?... FEU !

Gerald Robotnik quelques secondes avant sa mort

Hypothèses : Le lien entre Gerald et les Echidnés

Il existe trois points permettant d’affirmer que Gerald connaissait l’histoire des Echidnés, les Ancêtres de Knuckles :

- le Gizoïd : il connaît le lien entre le robot et la Quatrième Grande Civilisation (découverte par les joueurs dans Sonic Chronicles).

- les Emeraudes du Chaos : il sait qu’elles sont sept et il a pu reconstituer sur l’Arche l’autel de l’Emeraude-Mère situé sur Angel Island (vu dans les flash-backs de Sonic Adventure 1).

- les Chaos Artificiels : ils ont une forme inspirée du Chaos 0, le Dieu Gardien des Chaos Emeralds, tant qu’il n’a pas absorbé l’énergie de ces dernières (tel que vu dans Sonic Adventure 1).

Tout le raisonnement qui va suivre n’est qu’une hypothèse, dans la mesure où jamais aucun jeu n’a raconté les événements que je vais vous présenter.

Il possible, voire certain, que Gerald Robotnik se soit aventuré sur Angel Island, avant même d’avoir découvert l’existence du Gizoïd.

En partant de ce principe, on peut imaginer ce qu’il s’est passé sur Angel Island : il a rencontré les Echidnés qui ont survécu à la destruction de leur Civilisation par le Chaos (dont la famille de Knuckles, qui disparaîtra avant la première rencontre de Sonic et Knuckles), ceux qui ont construit les Zones que l’on parcourt pendant les événements de Sonic 3 & Knuckles. Ceux-ci lui racontent l’extinction de leur Civilisation et le rapport avec les Chaos Emeralds et la Master Emerald, dont l’autel se situe entre les montagnes de l’île flottante.

Gerald découvre ainsi l’autel de la Master Emerald (désormais détruit comme on le voit dans Sonic Adventure 1), et se sert de ce qu’il voit pour créer l’autel du Cœur de la Colonie Spatiale (là où on affronte le Biolizard dans Sonic Adventure ), qui sert à alimenter l’Eclipse Cannon.

Mais son exploration de la ville Echidnée d’Angel Island ne s’arrête pas là : peut-être les échidnés survivants possédaient des gravures représentant le Chaos 0 tel qu’il était avant d’absorber l’énergie des Emeraudes. Auquel cas Gerald s’est inspiré de ces gravures pour former le design de ses Chaos Artificiels.

Mieux encore : sa visite sur l’Ile de l’Ange peut expliquer pourquoi Shadow le Hérisson ressemble à Sonic, le Hérisson bleu ! Tous ceux qui ont joué à Sonic 3 & Knuckles se souviennent de la prophétie relatée par la fresque de Hidden Palace. Un être extrêmement puissant affrontera un jour une créature étrange ressemblant à un œuf…

La prophétie relatant le combat final de S3&K, entre Super Sonic et le Docteur Eggman

On peut supposer que Gerald s’est inspiré du souvenir de cette fresque et de cet « être surpuissant » pour créer l’apparence de Shadow, ce qui expliquerait pourquoi Shadow ressemble à Sonic, tout en ayant des piques relevés dans le même style que ceux de Super Sonic (et les développeurs de Sonic Adventure 2 se seraient inspirés du modèle de Super Sonic dans Sonic Adventure 1 pour modéliser Shadow ^^).

La ressemblance est encore plus frappante, non ?

C’est clairement tiré par les cheveux, mais c’est complètement plausible ! ^^

Conclusion

Le Professeur Gerald Robotnik et son Journal informatique sont à eux deux un élément capital de l’Univers Sonicien. Ils sont à l’origine de nombreuses histoires concernant les Personnages ou les lieux de la Planète : la Colonie Spatiale Arche, toujours gardée par les robots du G.U.N., Shadow le Hérisson, le Gizoïd "Emerl" découvert dans Sonic Battle, et la découverte de la Quatrième Grande Civilisation, qui s’avérera être le Clan Echidné des Nocturnus dans Sonic Chronicles.

Il se peut donc qu’on entende encore longtemps parler de Gerald Robotnik et de ses recherches dans les jeux à venir, car son journal, entre les mains d’Eggman depuis Sonic Adventure 2, peut encore servir à découvrir ou approfondir de nombreuses Histoires concernant le Passé ou même le Futur de l’Univers…

Le Professeur Gerald Robotnik et sa petite-fille Maria



Vous avez aimé cet article? Partagez le!
Commentaires (20) - Forum

Di-Luëzzia

Haut de page


Dossiers

Cliquez pour écouter :
Vous aimez PSo? c:
 

L'article du moment
Fan humour second degré
Ahhh les femmes...

Le pifomètre
Manuels
Manuel Sonic R (version européenne)
Game Boy Advance
Sonic Pinball Party / Sonic Battle (Japonais)
All Over Mobius
MOBIUS UNLEASHED Chapitre XI
 
 
  Discussions
 Accès au Forum
Derniers sujets :

 
 
 
Planete-sonic, design, mise en page et textes © 2003/2017 L'équipe de PLANETE-SONIC.COM, Tous droits réservés. Toutes les oeuvres sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute reproduction partielle ou totale d'une oeuvre est interdite sans l'avis préalable de son auteur.