Partenaire

Sonic Wikia Francais

 


 


Dossiers

Les technologies d’ARK

Publié par Rakuen le 27 octobre 2004

Bref historique

Il y a 50 ans, le professeur Gérald Robotnik (le grand père de Dr. Eggman) créa cette colonie dans l’espace. Beaucoup de scientifiques se sont réunis sur la station, entre autres afin de mener des recherches sur la vie éternelle ; en effet, la petite fille de Gérald avait une maladie l’empêchant de vivre sur Terre et le scientifique voulait remédier à ça.

JPEG - 11.9 ko
L’ARK

Durant les recherches menées à bord d’Ark, ils firent des expériences avec des Chaos Emeralds, qui aboutirent à la création de Chaos Drives qui étaient des tests pour voir l’effet de leur énergie infinie sur une forme de vie.
Le pouvoir des Chaos Drives est également exercés sur des robots, pour qu’ils soient plus performants et plus puissants.

Maîtrise de la matière

Les gardiens liquides

JPEG - 13.4 ko
Un "robot-chaos"

Il semblerait que Gérald connaissait le monstre liquide gardien de la Master Emerald, Chaos, car il a fabriqué quatre sortes de robots lui ressemblant beaucoup : ils sont liquides, bleus et presques invulnérables aux attaques physiques et aux locks on. Comme Chaos, ils ont des "bras élastiques" et deux sortes de tentacules sur la tête. Ils ont d’ailleurs dessus le signe du projet Shadow, ce qui laisse penser que ces robots ont été créés pour protéger la station.
Mais apparemment, le GUN aurait pu prendre possession des robots du scientifique, peut-être en les reprogrammant, ou en les contrôlant à distance avec une sorte de puce informatique... Autrement, comment expliquer qu’ils cohabitent avec les forces du GUN sans les attaquer ? De plus, il est mentionné dans le guide officiel SA2 que ces créatures auraient été conçues par le GUN... Pourquoi alors ont-elles le signe du projet Shadow ?

JPEG - 14.7 ko
Deuxième forme des robots-chaos

Pour en revenir à ces "Chaos" conçus 50 ans avant Sonic Advanture 1 et la libération du dieu Chaos, on sait également que Gérald connaissait beaucoup de choses sur les anciennes civilations. Lorsqu’il cherchait des indices sur le robot Emerl, il a fait allusion à une civilisation vieille de 4000 ans.

Maîtrise du temps

Les chrono-stoppers

Au centre de la colonie, on peut trouver des interrupteurs, les chrono-stoppers, qui permettent d’arrêter de temps. L’eau s’arrête de couler, les ennemis n’attaquent plus, les barrières laser disparaissent, mais il reste possible d’attaquer les ennemis, d’activer d’autres interrupteurs et de ramasser des objets...
Les savants travaillant sur ARK savaient donc maîtriser le temps, dans une certaine mesure puisque des interactions avec le milieu extérieur "gelé" sont toujours possibles.

JPEG - 16.9 ko
On aperçoit ici un chrono stoppeur

Maîtrise de l’énergie

L’Eclipse Cannon

L’Eclipse Cannon est une arme alimentée via les Chaos Emeralds. Elle fut créée pour les besoins du gouvernement contemporain de l’activité de la colonie. Suivant le nombre de Chaos Emeralds insérées dans le canon, la puissance de son tir varie. Lorsque les 7 émeraudes sont réunies, l’Eclpise Cannon peut détruire une planète entière.

JPEG - 9.6 ko
L’Eclipse Cannon en action

Maîtrise de la vie

Le projet Shadow

JPEG - 18.6 ko
Le projet Shadow, ou Shadow le hérisson

Le projet Shadow fut créé comme étant l’espèce vivante suprême. Il est capable de manipuler le temps et l’espace avec une Chaos Emerald. Il est immortel et ne vieillit jamais.
Shadow serait le clone de quelqu’un, mais personne ne sait de qui. On ne sait pas non plus si Shadow avait son propre désir de vengeance, ou si c’est Gérald qui a reprogrammé son esprit afin qu’il récupère les Chaos Emeralds et active l’Eclipse Cannon.
Encore autre chose, on sait que Maria a envoyé la capsule du Projet Shadow sur Terre, mais qu’elle n’a jamais été retrouvée, alors comment le GUN a pu s’emparer de Shadow the hedgehog ? Y aurait t-il deux Shadow ?
La réelle identité de Shadow reste encore inconnue...

Le biolizard, prototype de la vie ultime

"Le prototype de la forme de vie ultime fut créé" : le Biolizard. Il était parfait : régénération, rétablissement, grande puissance.... ses créateurs en étaient fiers.

JPEG - 13.1 ko
Le Biolizard, prototype de forme de vie ultime

Mais celui ci commença à devenir incontrôlable. Les chercheurs se mirent à douter : devaient-ils arrêter le projet pour la sécurité de l’ARK ?

L’organisation GUN n’appréciait pas les recherches menées sur la station, et pensait se servir de le situation actuelle pour fermer ARK. Leur but était de faire croire à un accident : un désastre bactériologique créé lors de ces recherches. Grace à ça, les forces spéciales pourraient fermer la colonie, effacer le Projet Shadow et rendre Gérald responsable de cet accident.

Tous les résidents d’ARK furent redecendus sur Terre et les recherches bloquées. Tous ceux qui travaillaient sur le Projet Shadow, sauf le professeur Gérald, furent déclarés comme victimes de l’accident, Maria en faisait partie. Pour clore le plan, la forme de vie ultime fut enfermée dans l’endroit le plus difficile a atteindre de la colonie.
Gérald, rendu fou par la mort de sa petite fille, voulut se venger de la Terre entiere, et établit un plan de vengeance ayant pour but de détruire la Terre. Le projet Shadow devait réunir les 7 Emeraudes du Chaos pour provoquer la chute de la colonie sur Terre, et le Biolizard devait s’assurer que rien n’entrave cette chute inéluctable.

JPEG - 40 ko
Le Biolizard lié à l’ARK : le Finalhazard


Vous avez aimé cet article? Partagez le!
Commentaires (21) - Forum

Rakuen

Haut de page


Dossiers

Cliquez pour écouter :
L'article du moment
Saison 1 partie 2
Episode 39 : Les nouveaux arrivants

Le pifomètre
Sonic SatAM
Episode 2 : Sonic Boom
Microsoft Xbox
Sonic Mega Collection Plus (européen, XBoX)
Neo Geo Pocket Color
Sonic Pocket Adventure
 
 
  Discussions
 Accès au Forum
Derniers sujets :

 
 
 
Planete-sonic, design, mise en page et textes © 2003/2017 L'équipe de PLANETE-SONIC.COM, Tous droits réservés. Toutes les oeuvres sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute reproduction partielle ou totale d'une oeuvre est interdite sans l'avis préalable de son auteur.