Partenaire

Sonic Wikia Francais

 


 


Angel Lanta

Nomads ! : Rapport 4

Publié par Marble le 18 février 2007

Nous retrouvons nos aventuriers là où nous les avons laissés la dernière fois, affalés les uns sur les autres dans le parc municipal.


Dimanche

C’est aujourd’hui qu’ils doivent affronter l’équipe locale à l’occasion d’une rencontre de football. Vont-ils entrer dans le livre des records comme étant l’équipe ayant encaissé le plus de buts en un match ? Vous le saurez en lisant la suite :wink :.

14H00 : Le match est prévu dans une heure et les Nomads n’ont pas donné signe de vie depuis hier soir. C’est donc tout naturellement que Coach Valise vient leur apporter le petit déjeuner au lit...
- Coach Valise : Debout bande de nazes ! C’est aujourd’hui que vous devez faire vos preuves sur le terrain ! Et vous avez intérêt à ce que je sois fier de vous : c’est ma réputation qui est en jeu !
- Les Nomads : zzzz...zzzz...
- Coach Valise : (A grand renfort de coup de pied au cul) MAIS VOUS ALLEZ VOUS LEVER OUI ??? Pour ceux qui se lèvent pas maintenant, je vais enfiler ma paire de Addadas (c) et là ils vont le sentir passer !

Face à ce traitement de choc, les candidats n’ont d’autres choix que de se lever malgré les courbatures, les bleus, les ecchymoses, les fractures, bref, j’en passe et des meilleurs...

- Coach Valise : Bon ! Sanic m’a chargé de vous dire que ce match sera votre épreuve d’immunité ! Les 5 plus mauvais joueurs de votre équipe seront nominés. Donc vous avez intérêt à vous défoncer. Même si c’est déjà fait pour certains... Mais bon, là n’est pas la question ! Avant un match, il faut s’échauffer !
- Les Nomads : AH NOON !
- Coach Valise : Oh si ! Et comme je suis de bonne humeur aujourd’hui, il ne vous faudra faire qu’un petit footing jusqu’au stade municipal.
- Jean-Claude : Et c’est où ?
- Coach Valise : A la sortie de la ville, si vous vous dépêchez on sera à l’heure ! Donc, vitesse minimale 35 Km/H ! Si j’en vois un qui va trop lentement il aura affaire à moi !
- Jean-Claude : 35 Km/H ? Mais c’est pas du jogging ! C’est du sprint !
- Coach Valise : Tiens, tiens, tiens ! On a un Einstein dans l’équipe ! Pour ta judicieuse remarque, c’est TOI qui vas payer si on arrive en retard au stade ! Et si jamais tu rouspètes, tu remorqueras le bus de l’équipe adverse avec tes dents ! C’EST BIEN CLAIR ? On a assez perdu de temps, on y va !


14H45
- Melson Moinfort : Amis sportifs, bonjour ! Bienvenue au stade municipal de Great Battlecook Town mieux connu sous le nom de Champs de Patates Arena, célèbre dans... Heu... Tout le patelin pour sa splendide pelouse ! Ici règne une ambiance survoltée grâce aux 8 supporteurs venus des fermes environnantes, espérons que leur enthousiasme ne causera aucun débordement !
L’équipe locale, les Pieds Carrés Football Club et leur mascotte, Franck Leboeuf, sont déjà sur le terrain, nous attendons leurs valeureux adversaires du jour : Les Nomads ! Une petite équipe venue de... Bwarf, on s’en fout en fait... Qui joue aujourd’hui son avenir financier ! En effet, leur président, Sanic the Hedgehog a eu la brillante idée de miser la recette du match lors d’un pari avec le Maire. Ils sont donc contraints à la victoire cet après-midi s’il ne veulent pas se serrer la ceinture pendant les jours qui viennent ! Nous aurons normalement affaire à du très beau spectacle aujourd’hui et j’aurai le plaisir de commenter cette rencontre pour vous chers téléspectateurs !

14H55
- Melson M. : A 5 minutes du début du match, nous pouvons assister (une fois n’est pas coutume) à l’entrée sur brancard de l’équipe adverse. Sans plus attendre allons interviewer Coach Valise sur ses impressions d’avant match ! Bonjour Coach ! Sentez-vous votre équipe capable de faire une vraie performance aujourd’hui ?
- Coach Valise : De toute ma carrière d’entraineur, j’en aurais vu des limaces, des pédales et des fillettes mais des comme ceux là, jamais ! Mais grâce à moi, on a peut-être une chance de produire quelque chose qui ressemble à du beau jeu. Bref, j’ai réussi à établir une composition de départ, espérons qu’elle reste en vie jusqu’à la fin du match...
- Melson M. : Merci Coach. Je m’en vais rejoindre la cabine des commentateurs, à tout de suite pour le coup d’envoi !

15H00
- L’arbitre de la partie, Yvon Ménervais, appelle les 22 acteurs sur le terrain. Pieds Carrés Football Club débuta le match avec une formation en 3-4-3. Pour fêter l’anniversaire de la femme du Maire, celle-ci eu droit de choisir le 11 de départ. Les joueurs suivant furent choisi : Culasec, Aimar, Peuplu, Belmeboulh, Provist, Dos Santos Oliveira, Terieur (senior), Capote, Terieur (Junior), Car et Cape. Remplaçants : (On avisera). Elle a profité également de l’occasion pour interpréter sa chanson préférée avant le début du match.

- Coach Valise mit en place une formation stratégique : un 3-5-2 avec les joueurs suivants : Big, Cream, Knuckles, Fno, Wolfi, Jack, Kneemerls, Blade, Jean-Claude, Pink et Gessy. Rouge et Lith ayant réussi à "convaincre" Coach Valise de les économiser pour plus tard, elles seront donc remplaçantes.

Le MAAAAATCH !!!

1ere mi-temps

- Voyant l’état exécrable du terrain, l’arbitre décida de transférer les joueurs sur le terrain annexe. Je ne sais pas pourquoi mais l’aspect du terrain annexe ne m’est pas du tout sympathique... Bref, les joueurs se plient aux décisions de l’arbitre.
- Déjà un fait de match ! L’imprévisible Jean Culasec de l’équipe locale reçut un carton jaune avant même le coup d’envoi pour comportement anti-sportif, ce dernier refusant de serrer la main à l’arbitre de la partie.
- Le match débute, enfin.
- Jusqu’ici aucune des deux équipes n’est parvenue à trouver l’ouverture, mais le jeu semble assez équilibré de part et d’autre, certains joueurs allant même nous faire de très belles démonstrations de leur technique alors que... Mesdames et Messieurs, l’arbitre arrête soudainement la rencontre, il vient de réaliser que les joueurs évoluaient sur un terrain de tennis... Je me disais bien que ce terrain avait une gueule qui me plaisait pas...
- Nos footballeurs retournent donc à Champs de Patates Arena pour le vrai coup d’envoi de cette rencontre (c’est pas trop tôt !).
- Nous jouons décidément de malchance Mesdames et Messieurs, des pluies torrentielles sont en train de s’abattre sur le stade. Avec la pluie et le terrain détrempé, le match ressemble de plus en plus à un ballet aquatique ou à du water-polo !
- Une passe en profondeur du technique Jean Aimar dans le Zig déstabilisa son équipe partie dans le Zag, ce qui permit à Alain Térieur (junior) de lancer Alex Térieur (sénior) en contre-attaque et ainsi lober le gardien adverse (Big) de 35 m ! Un bien joli but qui intervient à la 12ème minute de jeu de cette partie ! 1-0

- Alors que Big le gardien des Nomads fait preuve de nerfs d’acier depuis le début du match (Tu parles, il pionce...) il vit Jean Peuplu frapper la balle comme un poussin asthmatique en pleine crise d’épilepsie à la 14ème minute. Ce magnifique lob ne lui laissa aucune chance. 2-0

- Andy Cape était tellement nul que l’arbitre l’expulsa pour insulte au football...
- Une erreur de la défense des Nomads sur le coté gauche donna à Carlos Gustavo Rascon Ortega Razqui Tavares Dos Santos Oliveira l’opportunité de marquer pour son équipe à la 26ème minute, mais c’était sans compter sur ses pieds carrés...
- Knuckles domine son aile et parvient à faire quelques beaux centres ! Sur l’un d’eux Wolfi tenta une reprise de volée et heurta la tête de Gessy qui passait par là... L’arbitre donna un carton jaune à Wolfi pour jeu dangereux.
- Suite à une faute sur Kneemerls l’arbitre accorda un coup de pied arrêté aux Nomads. Une jolie combinaison à 8 sur ce coup franc aurait pu leur permettre de revenir au score, mais le gardien réussit à s’emparer du ballon avant le tir. Un bel arrêt...
- Une minute plus tard, Yvon Ménervais donna un petit jaune à Henry Car pour avoir fait un bleu à Big.
- Jean Peuplu en manque manifestement de frites semble très fatigué et ne parvient pas à produire un beau jeu.
- Blade avait habilement dissimulé dans son short une poêle à frire revêtement anti-adhésif Teflon Platinium diamètre 28 cm adaptable à tous types de feux (poignée amovible vendue séparément) et tenta de s’en servir contre un de ses adversaires. C’était sans compter sur la vigilance de l’arbitre qui lui donna immédiatement un carton jaune et confisqua le bel objet.
- Après 34 minutes de jeu, le rapide Alain Provist enrhuma 3 défenseurs, et ajusta tranquillement son tir pour tromper Big. 3-0

- Les Nomads ne désespéraient pas pour autant, une de leurs belles actions collectives se termina par un tir de... Cream ! Que le gardien de Pieds Carrés n’eut aucun mal à capter... Au moins ils essayent...
- Jack reçut des mots très durs de la part de Coach Valise lorsqu’il fit par manque d’expérience une passe à un joueur adverse à la 38ème minute. Heureusement pour lui, celui-ci s’emmêla les pinceaux et atterrit sur les panneaux publicitaires.
- A la 44ème minute de jeu, en tentant de dégager une passe en retrait de Jean-Claude, Big euthanasia une famille de taupes. Le ballon finit au fond des filets... 4-0

- C’est la mi-temps, l’équipe locale domina cette période avec 99% de possession de balle. Allons voir ce que pense Coach Valise de la prestation de ses joueurs !


Melson Moinfort rejoint Coach Valise en pleine "remise au point" avec ses joueurs :
- Coach Valise : Pink ! Tu es trop transparente sur le terrain ! Tu n’entres pas assez dans le jeu ! Impose toi ! Vous les costauds (pointant Knuckles et Fno du doigt), faites jouer votre physique ! Vous êtes plus mous que le gras du bide (montrant Big) !
- Big : Mouw ?
- Coach Valise : Oui c’est de toi que j’cause l’obèse ! T’es plus efficace quand tu dors que lorsque tu es éveillé ! C’est un comble !
- Melson M. : Heum, excusez-moi Coach Valise, désolé de vous interrompre mais, quelles sont vos impressions à l’issue de cette période ?
- Coach Valise : ...
- Melson M. : Mais encore ?
- Coach Valise : ...
- Melson M. : M’enfin dites quelque chose !
- Coach Valise : OK. Milieu de terrain : Catastrophique, Defense : inexistante, Attaque : Très mauvaise. Ca résume tout !
- Melson M. : Dois-je en conclure que vous envisagez la défaite ?
- Coach Valise : Plus que jamais.
- Melson M. : Quelles en seront les conséquences pour vos protégés ?
- Coach Valise : Entre eux et moi ce sera alors comme un mariage : jusqu’à ce que la mort nous sépare...
- A ces mots, les Nomads sont repris d’un tonus inexpliqué, le pouvoir des mots ou est-ce le fameux second souffle ? Nous le saurons peut-être un jour. Toujours est-il qu’ils sont d’aplomb pour cette deuxième mi-temps !


2eme mi-temps

- Les Nomads entament cette seconde période dans un meilleur esprit avec pour preuve cette superbe attaque de Knuckles qui donna aux Nomads l’occasion d’ouvrir le score lorsqu’il se présenta seul face au gardien, mais son tir s’écrasa sur la tronche de celui-ci. L’arbitre lui donna un carton jaune pour jeu dangereux...
- Deux minutes plus tard, Knuckles se représenta seul face au gardien des pieds carrés après une contre-attaque sur l’aile gauche. Son tir s’écrasa à nouveau sur la tronche de celui-ci. Yvon Ménervais donna un carton rouge à Knuckles pour récidive.
- Après 50 minutes de jeu Fno marqua à la surprise générale face à une défense restée hermétique jusque là ! 4-1

- L’arbitre signale un pénalty alors que le ballon est au milieu du terrain, cette erreur est surement due au litre de ricard qu’il a bu à la mi-temps avec le Maire... Kneemerls fut désigné par ses coéquipiers pour effectuer ce tir au but... Il va tirer et... POTEAU !... De corner... Il se justifie auprès de ses coéquipiers en leur expliquant qu’il a été ébloui par les luminaires du stade lors de ce délicat exercice (malheureusement pour lui, le match se déroule en plein jour mais passons...)
- Beaucoup pensèrent que Jessy Capote ne se relèverait pas à la 53ème minute après avoir été violemment stoppé dans sa course par l’arbitre Yvon Ménervais, qui resta de marbre...
- Pink ne parvenait pas à se défaire du marquage "à la culotte" d’Oussama Belmeboulh ce qui avait le don de l’énerver passablement !
- L’arbitre fut contraint d’avertir Pink pour un tacle appuyé sur les cojones d’Oussamah Belmeboulh...
- Cream prit brutalement dans la tête un ballon qui venait de la gauche, ce qui, à la surprise de tout le monde laissa le gardien des Pieds Carrés sans réaction, 4-2

- Une frappe soudaine et inattendue de Jean Culasec de près de 45 mètres s’écrasa sur la tribune présidentielle. Le Maire fut blessé dans cette action, il se fit aider pour sortir du stade car il ne pouvait plus marcher dans cet état.
- Blade profita d’une erreur de la défense centrale pour expédier une motte de terre sur la barre transversale.
- A la 72ème minute Fno réalisa un magnifique ciseau retourné avant de s’écraser comme une merde. 4-3

- Voyant leurs adversaires du jour remonter le score à grand pas, les Pieds Carrés décidèrent de durcir le jeu et de lancer leurs dernières forces à l’attaque.
- Pour leur stratégie défensive, Belmebouhl des pieds carrés reprit son marquage au corps à corps avec Pink...
- A la 83ème minute Oussama Belmebouhl refusa de quitter le terrain malgré une blessure au coccyx. Il reprit son marquage individuel sur Pink, c’est une force de la nature...
- Belmebouhl, victime d’une très violente agression (de Pink) à la 84ème minute voulut malgré tout rester sur le terrain, c’est un costaud.
- Jean Culasec, agacé par les multiples coup de sifflet d’Yvon Ménervais, lui demanda si son père était chef de gare. Celui-ci lui répondit en lui adressant un deuxième carton jaune synonyme d’expulsion pour lui ! (Pour info, le père Ménervais travaillait dans une cartonnerie :wink :)
- Au cours d’un des dernières attaque de cette partie, l’équipe locale eut l’occasion de "tuer le match" : malgré l’intervention fantôme de Big, le technique mais maladroit Jean Aimar termina sa course dans les filets, mais pas le ballon ! Le public était furieux !
- L’arbitre Yvon Ménervais siffla un pénalty à la 88ème minute pour un tacle de Pink venu du fond des âges sur ce pauvre Belmeboulh... Elle fut donc expulsée... Jean Peuplu se chargea de tirer ce pénalty. Les autres Pieds Carrés savaient qu’il avait des nerfs d’acier ! Il rata sans problèmes...
- Suite à un puissant tir lointain de Fno, le ballon fut dévié par l’arbitre et alla finir sa course au fond des filets. L’arbitre soucieux de respecter le règlement accorda le but 4-4

- Il fut récompensé comme il se doit par l’équipe locale victime de ce triste incident : sur une autre frappe lointaine de Jean Aimar, le ballon fut intercepté par le visage de M. l’arbitre. Les 5 dents qu’il perdit à la suite de cet incident involontaire l’empêchèrent de siffler pendant tout le reste du match.
- Le terrain était particulièrement boueux et la technique de M. l’arbitre ne lui était d’aucun secours : sur un geste technique où il tentait de mettre un pied devant l’autre, il perdit sa chaussure. Il décida d’offrir la victoire à l’équipe dont le joueur la retrouverait en premier ce que fit brillamment Fno ! LA VICTOIRE REVIENT AUX NOMADS !

L’homme du match fut sans aucun doute Fno, il eut droit à la bise de la femme du Maire. Cream par contre était dans un mauvais jour, elle ne retrouva que la trace d’un lacet...


- Melson M. : Sans plus attendre allons recueillir les propos de Coach Valise qui doit être un homme comblé à l’heure qu’il est. Coach Valise, le football est un sport incroyable n’est-il pas ?
- Coach Valise : Le football l’est peut-être mais le coaching l’est encore plus ! Sans me vanter, j’avoue que nous n’aurions pas gagné aujourd’hui si je n’avais pas été excellent, formidable, impressionnant, brillant, inoubliable, légendaire, surnaturel, titanesque, mythique, magique, utopique, divin... Aussi ai-je décidé de me proposer auprès du Maire en tant que nouvel entraineur des Pieds Carrés. Je sens que cette équipe a du potentiel. Il suffit que je me débarasse des quelques tares, tanches et autres tarlouzes qui osent se déclarer footballeurs et qui squattent cette équipe pour que je parvienne à leur faire gagner la coupe intercontinentale WHAHAHAHA !
- Melson M. : Coach Valise étant parti dans une crise de mégalomanie impondérable, interviewons plutôt un joueur des Pieds Carrés pour voir comment est-ce qu’ils prennent cette défaite plus qu’inattendue. Par exemple, heum... Mr Carlos Gustavo Rascon Ortega Razqui Tavarez Dos Santos Oliveira ! Que pensez-vous de ce match ?
- Nom trop long à marquer : C’est Carlos Gustavo Rascon Ortega Razqui TavareS Dos Santos Oliveira.
- Melson M. : OSEF, pour la peine on va t’appeler le portugais et si tu as des difficultés parle dans ta langue natale, je vais traduire pour nos téléspectateurs.
- Portugais : Va te faire foutrinho !
- Melson M. : Merci. Alors mon poilu, t’en penses quoi du match ?
- Portugais : C’était un match de merdinho !
- Melson M. : Alors là, il dit qu’ils sont pas passé loin de la victoire.
- Portugais : On a joué comme des truffinho !
- Melson M. : Il dit que techniquement c’était parfait. Donc j’ose supposer que la venue imminente de Coach Valise ne vous cause aucun inconvénient, n’est-ce pas ?
- Portugais : Aïeaïeaïe ! Moi yé vais me barrerinho !
- Melson M. : Il dit que ça ne lui pose aucun problème et qu’il l’attend de pieds fermes. Nous lui en ferons bien sur la commission. Merci Chewbacca.

Mesdames et Messieurs il est temps pour nous de rendre l’antenne, nous terminerons donc cet après-midi sportive sur des images de l’acclamation du héros du match, Fno, en espérant vous revoir très bientôt pour un autre évènement.

Un groupe de fermiers avec l’arbitre et la femme du Maire portent Fno en triomphe tout en absorbant des quantités astronomiques de binouze et de frites.

Il est vraiment ! Il est vraiment ! Il est vraiment Fno-ménale lalalalalala ! lalalalalala !

Le mot de la fin

- Coach Valise : Une petite minute, ce n’est pas fini ! J’ai observé certains joueurs depuis le banc de touche, et, après consultation de la femme du Maire, on a décidé que Jack, Blade et Cream étaient les footeux les plus nuls que la Terre n’avait jamais porté ! Ils sont donc les nominés de cette semaine. De plus l’attitude inqualifiable de Knuckles et de Pink à l’égard de leurs adversaires du jour m’oblige à les nominer. C’est bon on a nos 5 ! Allez voter sur le topic du jeu pour celui que vous voulez voir jarter. Je leur remets également 500 Crédits à chacun, sauf à Lith et Rouge qui ont su sympathiser avec le canari du Maire. A elle je leur donne 1000 Crédits. Elles auront droit de profiter de tout ce qu’elles veulent gratuitement dans Great Battlecook Town. (Non ce n’est pas un traitement de faveur). S’il y en a un qui a quelque chose à redire, qu’il viennent me parler en face, je l’attends è_é ! :zeblue :

Crédits / Bonus

Tous les dessins et idées de cet article appartiennent à leurs auteurs respectifs.

En bonus cette semaine, nous vous offrons en plus du topic du jeu sur PsoF un tout nouveau forum Spécial AL3-Nomads ! N’hésitez pas à y aller nombreux pour vous y inscrire, discuter, dessiner, blaguer, bref, vous y détendre en notre compagnie :wink :.




Vous avez aimé cet article? Partagez le!
Commentaires (4) - Forum

Marble

Haut de page


Angel Lanta

Cliquez pour écouter :
Vous aimez PSo? c:
 

L'article du moment
Fan humour second degré
Ahhh les femmes...

Le pifomètre
Nintendo Wii
Sonic and the Secret Rings
Game Boy Advance
Manuel Sonic Advance 2 (Anglais)
Sonic Universe
Résumé Sonic Universe #1
 
 
  Discussions
 Accès au Forum
Derniers sujets :

 
 
 
Planete-sonic, design, mise en page et textes © 2003/2017 L'équipe de PLANETE-SONIC.COM, Tous droits réservés. Toutes les oeuvres sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute reproduction partielle ou totale d'une oeuvre est interdite sans l'avis préalable de son auteur.