Partenaire

Sonic Wikia Francais

 


 


Angel Lanta

Nomads ! Rapport 7

Publié par Marble le 8 avril 2007

Nous rejoignons nos héros après leur cuisante défaite face à l’équipe du coach Valise lors d’un jeu de culture générale. Un profond malaise règne au sein de l’équipe, en effet, voir Vector, Blade et un gros beauf se montrer plus intelligent que soi a tout pour choquer...


- Jean-Claude : On a perdu face à Blade... On a perdu face à Blade... On a perdu face à Blade...
- Sanic : Bwarf, ça peut arriver !
- Jean-Claude : Non mais tu ne comprends pas ? On a perdu contre BLADE ! LORS D’UN JEU CULTUREL ! C’est comme si on disait qu’il était plus intelligent que nous !
- Pink : En effet, ce n’est pas ce qu’il y a de plus glorieux... Surtout que c’est Blade quoi... Oulah... Je viens d’avoir une hallucination, je viens d’imaginer que Blade et Vector étaient intelligents...
- Wolf : C’est pas possible on a du rêver... Oui c’est surement ça...
- Fno : T’as raison ça ne peut être qu’un rêve, allons nous coucher, ça ira mieux demain !
- Wolf : Ouais mais si on rêve c’est qu’on dort déjà !
- Fno : Allons nous réveiller alors !
- Knckles : Arrêtez ! Vous m’embrouillez, et j’aime pas être confus et lorsque je suis confus je casse tout !
- Zalosta : Je pense qu’on a tous besoin d’un peu de sommeil. Allons dormir et avec un peu de chance on aura oublié toute cette histoire.
- Jack : Bonne idée !

Les Nomads rentrent à l’hôtel pour une (bonne ?) nuit de sommeil.

Mercredi

Nos aventuriers se lèvent un à un mais ils ont toujours gardé un goût amer de leur échec de la veille. Aujourd’hui, chacun a prévu d’essayer de s’offrir un petit plaisir pour se changer les idées : Fno s’est déjà enfermé dans les toilettes et n’est pas prêt d’en sortir, Pink a décidé de se ruiner en faisant du shopping dans les boutiques de souvenirs locaux (qui ne vendent que des babioles affreuses et inutiles), Jean-Claude et Cream se sont replongés dans leurs bouquins scolaires, Knuckles est descendu dans la rue pour taper quelques malheureux passants tandis que Knee est allé chercher un bus sous lequel il pourrait passer...


9H30

Pink revient des boutiques. Elle ramène pour seul souvenir une statuette du Maire (en robe de chambre) en plastique (échelle 1/18) fabriquée à Taïpé.

JPEG - 45.1 ko
GBT et sa zone commerciale : venez vous y faire arna...heu...plaisir !

- Wolf : On peut savoir pourquoi t’as acheté ce truc ?
- Pink : Avec ce que j’avais, c’est tout ce que je pouvais me permettre. Et puis, ce n’est pas une si mauvaise affaire tu sais !
- Wolf : Ah bon ?
- Pink : Oui ! Il dit : "VOTEZ POUR MOI !" lorsqu’on le presse !
- Wolf : ... Et t’as dépensé tous tes crédits pour ça...
- Pink : Oui... Et un peu des tiens aussi... De toutes façons t’avais rien prévu de faire avec alors je les ai investis dans un truc qui pourrait ME plaire !
- Wolf : ... Non cette fois-ci c’en est trop ! Tu as dépassé les bornes. Dès que Kneemerls revient, je me barre avec Fno et lui. On se saoulera jusqu’à la mort. A propos, il est où ce chat ?
- Pink : La dernière fois que je l’ai vu, il s’était attaché à une voie de chemin de fer (désaffectée). Il finira par s’en rendre compte et reviendra pour le déjeuner...


12H30

Depuis le départ de Gessy, Jack a jeté son dévolu sur Zalosta. Voulant faire plus ample connaissance avec elle, c’est tout naturellement qu’il l’invite à déjeuner au restaurant.

- Jack : Zalosta, tu sais, il n’est pas imprudent de dire que l’on se connait mal. La preuve, on ne connait de toi que ton prénom ! Alors... Si on pouvait déjeuner ensemble ce midi... On pourrait... Apprendre à se connaitre... :rougis : C’est moi qui invite ! :grin :
- Zalosta : J’accepte avec joie ! Mais à une condition : je choisis le restaurant :wink :
- Jack : Okay ! ^^

Pendant ce temps Kneemerls rentre plus déconfit que jamais à l’hotel.
- Wolf : Te voilà enfin ! Dès que Fno aura fini de faire ce qu’il est en train de faire on se barre ! Il n’est plus question que je reste un instant de plus auprès de ces VAMPIRES !
- Kneemerls : Comme tu veux...
- Wolf : Ouais ! On leur offre notre sympathie et elles nous sucent jusqu’à l’os !
- Kneemerls : PITIE ! ARRETE DE ME TORTURER !
- Wolf : Oups, pardon... *raclement de gorge* ... Erm... Bon l’autre il est mort ou quoi ? Si dans 5 minutes il est pas là, il faudra que l’un d’entre nous se dévoue pour aller vérifier...


13H00

Nous retrouvons Jack et Zalosta dans un restaurant spécialisé dans le homard...

- Zalosta : Hmmmm... Ce homard est délicieux !
- Jack : *Tout bas* Pas autant que toi ma chérie...
- Zalosta : Comment ?
- Jack : Non rien... Alors, selon toi quelle est ta principale qualité ?
- Zalosta : Hey ! C’est à toi de me le dire !
- Jack : Bin... Heu... Tu es très cultivée ! Plus que moi en tout cas :rougis :
- Zalosta : *Tout bas* Ca, ce n’est pas difficile...
- Jack : Plait-il ?
- Zalosta : Non je disais que tout ce que je sais, je l’ai appris à l’école comme tout le monde.
- Jack : Ah ! Quelle chance ! Moi je n’ai jamais été à l’école ! On y apprend quoi là-bas ?
- Zalosta : Des tas de choses.
- Jack : Du genre ?
- Zalosta : Et bien, ça dépend des matières.
- Jack : Quelle est ta matière préférée ?
- Zalosta : J’adore la biologie ! On y apprend vraiment des trucs incroyables : par exemple en biologie, j’ai appris que l’escargot possède 7 neurones et 14 000 dents. J’ai aussi appris qu’une blatte peut rester neuf jours sans sa tête avant de mourir de faim.
- Jack : T’en es sûre ?
- Zalosta : Oui, tout ce que je sais je l’ai expérimenté ! Et pour la blatte je peux te confirmer que c’est vrai.
- Jack : C’est pas un peu gore parfois ?
- Zalosta : Heureusement sinon ce ne serait pas si intéressant ! Du genre j’ai vu qu’un coeur humain crée assez de pression quand il pompe le sang pour le propulser à 9 mètres ! C’était trop trippant ! Le truc qui m’a le plus plu c’est quand j’ai su que le mâle de la mante religieuse ne peut pas copuler tant que sa tête est attachée à son corps. La femelle initie donc la copulation en le décapitant ! J’aurais trop aimé être une mante religieuse...
- Jack : C’est bizarre, subitement je n’ai plus faim...
- Zalosta : Autre chose qui devrait t’intéresser, l’oeil d’une autruche est plus gros que son cerveau.
et les étoiles de mer n’en ont pas (de cerveau).
- Jack : Et en quoi c’est censé m’intéresser ?
- Zalosta : Et bien ce sont deux animaux à qui tu ressembles un peu.
- Jack : Ah oki ! (J’ai pas très bien compris ce qu’elle veut dire par là mais je vais le prendre comme un compliment :grin :)
- Zalosta : Tu sais, les sciences nous apprennent à mieux nous connaitre. Par exemple, je parie que tu ne savais pas que l’urine du chat luit sous la lumière noire !
- Jack : Ca devrait intéresser Kneemerls, mais je ne pense pas que ça suffirait à lui ôter l’envie de se suicider...
- Zalosta : En parlant de suicide, il faudrait lui dire que l’on ne peut pas se tuer en retenant son souffle. Je l’ai vu faire l’autre jour et il a lamentablement échoué... Au moins ça a permis de corroborer ma thèse. Tu sais, il y a tellement de théories que j’aurais aimées confirmer...
- Jack : Si tu veux, je peux t’aider dans tes expériences, surtout celles où tu as besoin d’un cobaye !
- Zalosta : Vraiment ? C’est gentil de ta part. Bon, il serait temps de payer l’addition, j’espère que tu n’es pas trop juste niveau finance : j’ai pris ce qu’il y avait de plus cher.
- Jack : COMMENT ???
- Zalosta :Oui, j’ai appris ça en économie : si on te laisse le choix, prend le meilleur, surtout si ce n’est pas toi qui payes ! :wink :

14H15

Jack ressort du restaurant beaucoup plus léger qu’il n’y est rentré. Zalosta l’attend dehors :
- Zalosta : Ne pleure pas, hein ! Tu as de la chance que je ne sois pas américaine ! (Les américains mangent en moyenne 9 hectares de pizza par jour, oui oui c’est vrai.)
- Jack : *snif*
- Zalosta : Ils t’ont donné un reçu au moins ?
- Jack : Bin, ils m’ont dit de me mettre à quatre pattes et là je peux te dire que je l’ai reçu !
- Zalosta : Qu’est ce que tu peux être pleurnichard ! Allez, on rentre à l’hôtel, tu me raccompagnes ?
- Jack : Non, je vais rejoindre Kneemerls, Fno et Wolf au bar... Je vais y dépenser LE dernier crédit qu’il me reste...
- Zalosta : Rah les hommes, tous les mêmes ! Me faire cette tête pour 400 malheureux Crédits et deux-trois coups de pi** au cul... (Oui oui, la censure est bien placée).


15H00

Jack croise Wolf, Kneemerls et Fno qui reviennent vraisemblablement du bar.

JPEG - 51.1 ko
Quelque chose me fait dire qu’ils sont légerement torchés....Une impression. comme ça....

Il décide de passer le reste de l’après-midi avec eux pour se consoler.

15H45

Première altercation avec les forces de l’ordre, demandant aux Nomads de ne pas rester sous les porches des immeubles.

15H46

Seconde altercation avec les forces de l’ordre pour « regroupement de jeunes ».

15H47

Troisième altercation avec les gardiens de la paix, avec pour motif « menace sur un représentant des forces de l’ordre » à l’encontre de Wolf, après que ceux-ci l’eurent traité de « sale clebs ».

15H53

Les policiers se décident finalement à les arrêter tous les quatre pour état d’ivresse sur la voie publique. (Il leur a fallu 8 bonnes minutes pour s’en rendre compte).


Nos trois ivrognes et demi sont placés en dégrisement pour le reste de la soirée au poste de police local.


20H00

Les policiers bien décidés à ne pas offrir l’hospitalité pour la nuit à nos 4 compères les expulsent du commissariat en les condamnant à une amende dont ils ne purent s’acquitter... Ils furent donc légitimement passés à tabac dans le plus pur respect de la loi.

21H00

Le Maire de la ville va voir les Nomads à cause des multiples plaintes à leur sujet.
Etant trop occupés à cuver pour se rendre compte que c’était le Maire, ils l’envoient poliment aller se faire voir chez les Grecs.

Les flics arrivent deux minutes après... (matraques à la main bien sûr)...

21H30

Après s’être fait molester pour la seconde fois, Fno s’est lancé dans un pari avec Wolf. Il a juré comme quoi il pourrait chaparder le caleçon du Maire dans sa propre résidence. Il dut pour cela pénétrer dans la maison de celui-ci sans déclencher le dispositif de sécurité, chose qu’il fit brillamment ! Sauf que dans son enthousiasme débordant, il ne s’est pas aperçu qu’il dérobait le caleçon qui se trouvait encore sur son propriétaire...

Devinez qui arrive pour casser du voyou ?

22H00

Ce coup-ci c’est la garde-à-vue...


Jeudi

9H00

N’ayant pas vu Kneemerls, Fno, Jack et Wolf rentrer à l’hôtel cette nuit, les autres candidats commencent à s’inquiéter. C’est Jean-Claude en lisant le quotidien local qui leur apprend que leurs compagnons sont sur le point d’être jugés au tribunal local.

10H20

Les autres Nomads arrivent au tribunal et assistent à la fin du procès de leurs amis défendus par un avocat commis d’office (Ne pouvant se payer un avocat, c’est le tribunal qui leur en a fourni un).

- Maitre Leverreux : Mon client (Fno) a innocemment introduit son gant dans la chambre du Maire et s’est glissé sous ses draps pour lui arracher son sous-vêtement préféré. C’est donc son gant et point lui que l’on doit punir.

Avec un sourire, le juge lui répondit : " Bien Maître, utilisant votre logique, je condamne le gant de l’accusé à une peine d’emprisonnement d’un an. Il peut accompagner son gant en prison ou pas, à lui de choisir .. "

A ces mots, l’avocat, hilare, s’approche de son client, l’aide à enlever son gant, le laisse sur la table et quitte le tribunal avec son client, libre...

Nos quatre compères rejoignent leurs compagnons de voyage restés ébahis.
- Jean-Claude : Mais ce n’est pas possible ! C’est une ville de fous ici !
- Wolf : Chut ! Je t’explique : Jack nous a été vraiment utile sur ce coup là, ce gars là est sympathique comme tout. Il a réussi à faire copain-copain avec notre gardien de cellule qu’il a réussi à persuader de mettre quelques unes des baies torchantes qu’il garde en permanence sur lui (cf Rapport 2)
dans le café du juge. Après nous dirons que la nature a suivi son cours... Ensuite pour les jurés et notre avocats, disons qu’il a su faire bon usage du code de la carte bancaire de Sanic !


11H00

Les Nomads (au complet) sont de retour à l’hôtel. Jack, par sa prouesse de ce matin, a réussi à remonter dans l’estime de Zalosta qui lui demande son aide pour une expérience :
- Zalosta : Il parait que frapper sa tête contre un mur fait consommer 150 calories par heure. Nous allons vérifier ça !
- Jack : Avec joie ! Mais avant, on ne pourrait pas vérifier si la langue est bien le muscle le plus puissant du corps humain ?
- Zalosta : Et comment tu veux vérifier ça ? En soulevant des haltères avec ?
- Jack : Non en faisant une "langue de fer" :grin :
- Zalosta : ... On verra... Si tu es sage !


13H00

Malgré la bonne tournure que prennent les évènements, l’insatisfaction règne toujours au sein des Nomads. C’est pourquoi ils décident de se retrouver au grand complet pour faire la fête. (Oui, bon, en fait ils avaient envie de se pochtronner et il fallait qu’on leur trouve un prétexte).

Cela fait un moment que vous n’avez plus entendu parler de Rouge et Lith, n’est-ce pas ? C’est tout simplement parce qu’elles sont hébergées sans frais dans la mansion du Maire depuis la rencontre sportive de Dimanche (voir rapport 4). Vous vous en souvenez ? Elles coulent des jours heureux où elles sont nourries, choyées et exemptes de toutes les épreuves que leurs compagnons d’aventures devront subir. (Non non, ce n’est pas un traitement de faveur, car leur statut de privilégiées a un prix ! Prix qu’elles payent "en nature" mais bon, chut ! C’est un secret :wink :).

Elles retrouvent donc pour la première fois depuis plusieurs jours leurs "ex" (dans tous les sens du terme) compagnons de route.


13H30

Les Nomads ont décidé qu’il fallait oublier ces épisodes désastreux de leur vie dans cette ville pourrie en se noyant dans l’alcool et les Burritos. Ils vont donc dans le seul restaurant Mexicain de la ville et s’enfilent des bouteilles de Tequila. Des Mariachis aux couleurs chatoyantes vinrent les accoster pour leur chanter des petites chansons Mexicaines, écrites par un Polonais parlant hébreu, en espérant avoir de l’argent de la part des Nomads.
Dès que les musiciens approchèrent Lith et Rouge, passablement ivres, elles commencèrent une danse à moitié nues autour d’une des tables en criant, je cite : « OOOOUUHAAAAA ! Voulez-vous coucher avec moi, ce soir ?! »
Les Musiciens, croyant ces invitations leur étant adressées, commencèrent alors à sortir des couteaux à crans d’arrêt et enlevèrent les deux filles sans que personne ne puisse rien faire, étant trop bourrés pour faire le moindre mouvement ou même comprendre ce qui venait de se passer…

Kneemerls, ivre-mort, ressuscita grâce aux 7 boules (qui ne sont pas en cristal) de Sangoku ce qui le priva d’une de ses vies félines (plus que 8). Se levant, frais comme un gardon, il commença à fouiller les poches des autres Nomads pendant leur sommeil alcoolisé mais ne découvrit rien de bien important. Quelques crédits, deux ou trois porte-feuilles à moitié vides et un préservatif pour tout butin. Il décida de s’amuser un peu avec les deux canons endormis tel un nécrophile quand il se rendit compte que Rouge et Lith avaient DISPARU !

Voyant que les autres avaient encore trop d’alcool dans le sang pour pouvoir faire quoi que ce soit, il partit à la recherche des deux filles en suivant l’odeur du parfum de Rouge (une trace de dix mètres de largeur servant de point de repère au chat) la truffe au vent.

Kneemerls partit, certains candidats reprennent petit à petit connaissance dans le flou le plus total...

- Fno : Bordel, je sais pas pour vous mais je prendrais bien une autre Téquila !
- Wolf : Ouaiiis ! Encore plus !
- Barman : Hey ! J’suis pas votre chien et puis je pense que vous avez assez bu.
- Fno : Rooooh, alleeeez, Roger, fais-nous la tournééée !
- Barman : Et je ne m’appelle pas Roger...

Pendant que les deux alcooliques se disputent avec le Barman du restaurant, les autres aventuriers reprennent vite des couleurs, surtout après le premier « On m’a piqué mon porte-feuille ! » et le dernier « Où est passé ce connard de chat vert ?! ». Ce n’est que bien plus tard que les Nomads se rendirent compte qu’il ne manquait pas seulement Kneemerls mais aussi Lith et Rouge...

- Knuckles : Merde, si ça se trouve elles sont parties faire la bringue toutes seules !
- Pink : Bon débarras, ça ne fera que deux catins en moins.
- Jean-Claude : Il faut pas le prendre comme ça, voyons, mes amis. Faisons des recherches ensemble pour retrouver leurs traces !
- Zalosta : Il a pas un balais dans le cul, celui-là, par hasard ?
- Cream : C’est pas bien de dire ça des autres !
- Zalosta : Oh, ça va, toi, la naine qui boit à l’âge de 2 ans...
- Cream : J’ai pas 2 ans !
- Jack : En même temps elle n’a pas tort, t’es mineure dans un établissement qui vend de l’alcool...
- Barman : Je ne suis pas responsable, c’est elle qui a insisté !
- Cream : Et alors ?! C’est pour autant que je...

Pendant sa phrase elle devint d’un coup plus verte qu’Hulk et se dirigea, en courant, vers les toilettes...

- Fno : Je... Je vais pas tarder à faire pareil...
- Zalosta : Petite nature... Si tu me gerbes dessus je te le ferai ravaler, tes dents en prime.
- Pink : Aaah, ça c’est une attitude saine !
- Big : Moouuuuw !
- Knuckles : Tiens ??? Big ??? T’es vivant toujours ?
- Jack : Bon, on fait quoi, là, on était pas censé retrouver Rouge et Lith ?
- Pink : C’est pas pressé, non-plus... :p :
- Jean-Claude : Elles ont peut-être été kidnappées puis violées dans une cave par une dizaine d’hommes membrés comme des poneys après avoir été droguées à différentes substances illicites !
- Fno : Tu ne nous exposerais pas tes fantasmes, par hasard ? Héhéhé !
- Knuckles : Hahaha ! Le con ! Tape-m’en une ! :y :
- Fno : T’chek ! :y :
- Big : Roouuuuge ! Liiithhh !
- Wolf : Bon, moi j’vais les chercher, faites ce que vous voulez !
- Knuckles : Tape-m’en encore deux, Fno ! :y :
- Fno : T’chek groovy ! :y :

C’est alors qu’entre Sanic avec l’équipe de tournage !

- Sanic : Salut les noobs !
- Tous : Parle pour toi !
- Sanic : Ouais, bon... Suite à un imprévu nous avons décidé de faire une nouvelle épreuve de confort !
- Tous : Ah bon ?!
- Sanic : Ouais, voilà, Rouge et Lith ont été enlevées par des révolutionnaires indépendantistes pour servir à remonter le moral des troupes, mais ce sont quand même des otages alors il y a deux manières de les sauver : payer la rançon ou aller les sauver. Bien sur nous on a besoin de nos sous et vu que vous nous avez copieusement endettés ces derniers jours, il ne va pas sans dire que vous allez aller à leur rescousse illico !
- Jack : Mais...
- Sanic : Pas de "Mais" ! Vite ! Allez les chercher ! Il ne nous reste plus beaucoup de temps de diffusion !
- Jack : Mais je...
- Sanic : Chut ! Dépêchez-vous d’y aller !
- Jack : Non, enfin c’est que...
- Sanic : Tais-toi et agis bon sang ! Ah merde... Ca y est c’est trop tard... On doit rendre l’antenne, on saura là suite au prochain rapport...

Bonus

En bonus cette semaine, des liens vers une animation qui aura retenu notre attention !

Premier épisode

Deuxième épisode

Comme d’habitude n’oubliez pas de réagir sur le topic du jeu sur Pso ou sur le forum du jeu !



Vous avez aimé cet article? Partagez le!
Commentaires (3) - Forum

Marble

Haut de page


Angel Lanta

Cliquez pour écouter :
L'article du moment
JEUX
Interview de Iizuka et Nakamura par Famitsu

Le pifomètre
Images
Icônes Sonic et compagnie
Sonic le Rebelle
Sonic le Rebelle
Goodies
Collection et Goodies Sonic ! (partie 2/4)
 
 
  Discussions
 Accès au Forum
Derniers sujets :

 
 
 
Planete-sonic, design, mise en page et textes © 2003/2017 L'équipe de PLANETE-SONIC.COM, Tous droits réservés. Toutes les oeuvres sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute reproduction partielle ou totale d'une oeuvre est interdite sans l'avis préalable de son auteur.