Partenaire

Sonic Wikia Francais

 


 


Fan Area

Sonic Heroes 2 : La Naissance d’un Hérisson

Publié par Nadramon le 17 octobre 2005

Cette histoire est l’oeuvre de Sora the BlackHedgehog (comme d’hab, je fais le facteur), et elle est également l’héroïne de cette histoire ! Laquelle histoire relatera son passé pour le moins insolite... La suite, vous la découvrirez en lisant cette fic composée d’un unique chapitre, mais divisé en 3 parties vu sa longueur. Une suite pourrait également bien arriver.


C’était un après-midi banal dans la capitale de Mobius. Ses habitants se promenaient, s’agitaient et racontaient les derniers potins. Cependant, personne ne savait que cette routine allait être bouleversée…

Sonic se baladait tranquillement… mais il serait plus juste de dire qu’il était en train de fuir Amy, qui comme à son habitude, le poursuivait afin qu’ils se marient tous les deux. Le hérisson bleu trouva refuge chez Miles Prower, plus couramment appelé Tails, le petit renard à double queue.

« - Tu devrais dire à Amy d’arrêter ! »

Sonic soupira : même s’il en avait marre qu’Amy le poursuive, il fallait bien reconnaître que sans elle, il serait bien triste.
Non loin de là, Knuckles, un échidné rouge, était à la recherche de Sonic. Quand il le trouva, il lui dit :

« - Sonic, on a un problème : les Emeraudes du Chaos ont disparu ! »

Tails et Sonic furent choqués d’entendre une telle nouvelle : depuis des générations, la lignée de Knuckles gardait les Emeraudes du Chaos, ainsi que l’Emeraude Mère.

« - Knuckles, qu’est ce que t’as encore fait !?! cria Sonic. _ T’es censé les garder, pas les regarder se faire voler !

- Sonic, intervint Tails, il ne l’a peut être pas fait exprès. Qui les a volé Knux ? Rouge ?

- Non, pas cette fois ! Pense bien que si je le savais, je ne serais pas ici ! » déclara Knuckles avec mauvaise humeur.

Tails se sentit tout rouge. Il avait, sans le faire exprès, réussi à énerver Knuckles, chose qu’il ne fallait pas faire de bon matin.

« - Ok, annonça Sonic, partons à leur recherche les amis ! Let’s place to the Sonic Team ! »

Rouge la chauve-souris venait de rencontrer Knuckles. Une fois de plus, les Emeraudes du Chaos venaient de se faire voler.

« - Bien, pensa Rouge, je vais vite me dépêcher de partir à leur recherche, pour les trouver avant Knuckles. Mais je vais avoir besoin d’aide. »

Rouge partit en direction d’un centre d’usinage. Là-bas, elle demanda à voir Oméga, robot de la série E-100, et également l’un de ses meilleurs ami. Elle lui raconta l’histoire.

« - Affirmatif ! Partons à la recherche de ces Emeraudes.
- As-tu vu Shadow ? demanda Rouge.

- Négatif ... partons. »

Cream la lapine jouait avec Cheese, son chao. Soudain, elle vit son ami Big le chat.

« - Bonjour Monsieur Big, que fais tu là ? interrogea-t-elle.

- Froggy a disparu, tu m’aides à le chercher ?

- Oh… fit une voix derrière eux. »

Big, Cream et Cheese se retournèrent et virent Amy, la hérissonne rose.

« - Que se passe-t-il Amy ? s’informa Cream.

- Sonic est parti avec Tails et Knuckles : il m’a encore laissé toute seule, s’apitoya Amy.

- Froggy…

- Veux-tu venir avec moi, Cheese et Monsieur Big pour partir à la recherche de Froggy ? »

Amy réfléchit un instant, puis un sourire apparut sur ses lèvres.

« - Ok ! Allons-y ! Nous croiserons peut-être Sonic en chemin, et cette fois-ci, il ne m’échappera pas ! »

C’est ainsi que l’équipe d’Amy Rose partit à son tour, à la recherche de Froggy la grenouille.

Non loin de là, dans une agence de détective…
« - Mais que fait-il ?! »
Vector le crocodile était au bord de la crise de nerf.
« - Espio, vas le chercher ! »
Espio le caméléon était assis sur un casier en fer.
« - Ne comptes pas sur moi ! Répondit il. C’est toujours la même chose : à chaque fois que je pars le chercher, il arrive toujours dans la poignée de secondes qui viennent. »
A peine eut-il achevé sa phrase, qu’une petite abeille arriva à toute vitesse.
« - C’est moi ! Vous savez quoi ?
- Charmy, grogna Vector, tu es encore sur mon nez ! »
Espio leva les yeux au ciel : à chaque fois c’était le même scénario.
« - Et si tu nous disais ce qu’on ne sait pas, demanda Espio.
- Oui, eh bien j’ai une mission ! Un mystérieux client m’a demandé de lui retrouver sa petite fille, et on gagnera beaucoup d’argent ! déclara Charmy, tout excité. »
A l’entente du mot argent, Vecteur redoubla son attention.
« - Et à quoi elle ressemble sa petite fille ? interrogea le détective.
- Oh bah ça, j’en sais rien ! »
Espio glissa de son casier.
« - Comment veux-tu retrouver quelqu’un si tu ne sais même pas à quoi il ressemble !
- Mais il va nous guider par radio ! s’exclama Charmy comme s’il s’agissait d’une évidence. La fille s’appelle Sora.
- Très bien, mais soyons méfiant, la dernière fois nous n’avons pas été payés, rappela Espio.
- Oh tu sais, j’pense pas qu’il s’agisse de Robotnik cette fois : il est impossible qu’il ait une petite fille. Bref, Team Chaotix en avant ! s’exclama Vector. »

Dans les ruines mystiques, tout était calme. Seul un hérisson rôdait. S’il avait été bleu, il aurait pu être Sonic, mais ce n’était pas le cas : il était noir. Il s’agissait de Shadow. Il errait, à la recherche de sa mémoire.
« - Je dois trouver les sept Emeraudes du Chaos ! Elles seules peuvent m’aider à me souvenir de tout. »
Shadow partit à son tour, pour retrouver les Emeraudes du Chaos.

« -Et tu ne pouvais pas rester éveillé, ou installer des systèmes d’alarme comme je te l’avais conseillé !? »
C’en était trop pour Tails. Ils étaient en train de traverser un marécage, qui était situé près de la capitale de Mobius. Et l’unique façon de le traverser était de passer par les airs. Ils étaient partis depuis près d’une demi-heure, et pendant tout ce temps, Sonic et Knuckles n’avaient pas arrêté de se disputer.
« - Ecoutez, s’impatienta Tails, si vous ne vous taisez pas, je vous laisse tomber tous les deux dans le marécage ! »
Cette menace fit taire les deux querelleurs, cependant, Knuckles marmonna :
« - C’est lui qui a commencé ! »

« -Absence de gravité détectée. »
Oméga avait perdu l’habitude de voler. Rouge ne le ménageait pas, cependant, elle était la plus rapide des deux.
« - Je n’y peux rien si Shadow a disparu… s’il avait été là, il nous aurait emmené, alors arrête de te plaindre ou tu continues tout seul à pied !
- Information reçue. »
Rouge soupira. Oméga avait beau figurer parmis ses meilleurs amis, elle ne supportait pas sa façon de ne pas construire ses phrases. Et elle était inquiète pour Shadow. _ Il y avait à présent trois mois qu’ils avaient vaincu Métal Sonic, et depuis ce jour, ils ne s’étaient pas revus.
« - Il m’a dit être parti à la recherche de sa mémoire, mais s’il est un robot, il est impossible qu’il la retrouve, pensa Rouge. »
Au bout d’un moment, la chauve-souris n’en put plus. Elle dû s’arrêter pour faire une pause.
« - Nous ferions mieux de continuer notre route à pied, suggéra Oméga, je vais te porter. »
Rouge se laissa faire.
« - Dépêchons-nous ! le pressa-t-elle, nous devons retrouver les Emeraudes du Chaos avant cet idiot d’échidné !
- Rappelles-toi, tu…
- Pressons ! le coupa Rouge. »
- Vous pensez que Froggy est dans cette jungle ? »
Amy, Cream, Cheese et Big étaient arrivés dans la jungle qu’ils avaient traversé trois mois auparavant.
« - Je ne pense pas, dit Amy, la dernière fois, elle n’y était pas.
- Oui, mais là, elle n’est pas avec Métal Sonic, risqua Cream. De toute façon, nous ne saurons pas avant d’avoir cherché, conclut-elle.
- Chao ! fit Cheese. »
Amy, Cream et Big marchèrent, tandis que le petit chao volait joyeusement à leur côté. Ils virent soudain une grenouille.
« - Ah ! hurla Cream, une grenouille noire !
- Peut-être qu’elle sait où se trouve Froggy, dit Big.
- Tu sais peut être parler la langue des grenouilles, se moqua Amy.
- Bonjour, as-tu vu une petite grenouille qui s’appelle Froggy ? demanda Big.
- Crôa, crôa, je l’ai vu avec un drôle de personnage, tout laid tout gros, avec un hérisson noir. »
Amy resta bouche bée. Mais elle se ressaisit : la grenouille parlait d’un homme gros et laid… il devait sûrement s’agir du docteur Eggman… et ce hérisson noir…. Ce pouvait-il que ce soit Shadow ?
« - Amy, demanda Cream, penses-tu que le hérisson pourrait être Monsieur Shadow ? »
Les deux filles avaient eut la même pensée.
« - Je ne connais aucun autre hérisson noir, répondit Amy, c’est forcément Shadow !
- Froggy… se lamenta Big. »
Après avoir remercié la grenouille, les trois amis partirent dans la direction que leur avait indiqué la grenouille. Ainsi, Eggman était derrière tout ça, et avait réussi à corrompre Shadow pensa Amy… Mais le leader de la Team Rose était bien loin d’imaginer ce qui se passait. C’est avec la formation speed que l’équipe traversa la jungle, sans embrouille.

« - De toute évidence, Charmy avait mal compris ce qu’on lui avait dit. »
Espio et Vector pestaient contre la petite abeille. Ils étaient perdus au beau milieu du centre ville. Charmy avait tenu à ce que se soit lui qui gère la prise d’information, et Vector n’avait pas eu le cœur de lui refuser… mais il l’avait vite regretté. Il se dit :
« - Pourquoi je lui ai laissé la radio ? Maintenant, si je râle, il me laissera tomber dans le vide ! »
La team Chaotix était en formation fly, et si jamais Espio ou Vector avait le malheur de dire trop de mal de Charmy, il les laisserait tomber.
« - Oh, mais oui que j’ai bien compris ! C’est juste que je me suis trompé d’endroit où tourner ! Et puis, il vaudrait mieux y aller en formation speed : ça ira plus vite. »
Quand ils furent au sol, Espio dit :
« - C’est ce que j’avais suggéré au début, mais personne ne m’avait écouté. Bien, maintenant, je pense que tu devrais laisser la radio à Vector.
- Oh bah pourquoi ? interrogea Charmy.
- Pour éviter les malentendus, fit simplement Espio. »
Charmy râla un peu, puis donna la radio à Vector. Ils reprirent les informations nécessaires pour retrouver la petite fille de ce mystérieux client. Les Chaotix continuèrent leur route, et tournèrent là où normalement Charmy aurait dû tourner, et quelle fut leur surprise lorsqu’ils découvrirent… une Emeraude du Chaos !
« - Mais enfin, quelqu’un veut-il bien m’expliquer ce que fait une Emeraude du Chaos ici ? demanda Vector à haute voix.
- Chuuuuuuuut ! s’exclama Charmy, tu vas attirer l’attention !
- Mais qui pourrait bien nous entendre ? interrogea Vector.
- Je me demande ce que l’Emeraude verte fait ici… D’habitude, toutes les Emeraudes sont avec la toute puissante Emeraude Mère… Knuckles aurait-il perdu leur contrôle ? pensa Espio à haute voix. »
Tous les trois contemplèrent l’Emeraude restée à terre. Puis, Charmy se décida à la prendre.
« - Oh y’a pas de doute, c’est bien elle !
- Donnez-la-moi ! »
Une ombre cachée surgit, et vola l’Emeraude du Chaos.
« - Eh ! s’exclama Espio. »
Son agacement fut double : il était outré qu’on leur arrache des mains une Emeraude, et d’autre part, leur voleur était un hérisson noir. Vector hurla :
« - Shadow, rends-nous cette Emeraude ! »
Le hérisson se tourna vers eux. Charmy s’exclama :
« - Oh mais c’est pas Shadow !
- Comment peux-tu le savoir, idiot ! fit Vector.
- Charmy a raison, intervint Espio. Ce hérisson n’a pas les mêmes traits renfrognés et arrogants de Shadow, ensuite, il aurait utilisé le contrôle du Chaos, son visage a l’air plus doux et plus tendre que celui du hérisson noir que nous connaissons, et…
- Il a une voix de fille ! acheva Charmy.
- Je suis Sora, et je vous remercie d’avoir trouvé cette Emeraude, je vais en avoir besoin. »
La hérissone partit, en courant à la vitesse du son. Vector commenta :
« - Peut être que ce n’est pas Shadow, mais en tous cas, elle est aussi rapide que lui et Sonic !
- Sora…serait-ce celle que nous recherchons ?
- Mais bien sûr, fit la voix de la radio, elle semble avoir été transformée en hérisson noir. Vous devez la retrouver et me la ramener ! »
Les Chaotix ne perdirent pas plus de temps : ils reprirent leur route.
« - Bah maintenant on sait à quoi elle ressemble ! dit gaiement Charmy. Il suffit juste de ne pas la confondre avec Shadow !
- Ce qui m’inquiète, murmura Espio, c’est qu’elle a été transformée en hérisson… Donc elle n’en est pas un à la base… »


Shadow était à la recherche des Emeraudes dans les ruines mystiques. Cependant, il ne trouva rien. Il s’arrêta pour se reposer un instant. Après cinq minutes, il repartit à ses recherches. Mais elles furent très vite interrompues : Shadow croisa le docteur Eggman, en compagnie de ses deux robots : Deccoe et Boccoe.
« - Docteur Eggman ! s’exclama Shadow, toi, ici ?!
- Ah bah non docteur, fit Boccoe, ce n’est pas celle que nous recherchons !
- Muhahahahahaha ! rigola Eggman. Que fais tu là Shadow ?
- Ce que je fais ici ne te concerne en rien, fit froidement Shadow.
- Parle mieux face au grand génie du siècle, dit Deccoe.
- A la recherche de qui êtes-vous ? interrogea Shadow.
- Muhahahahahahaha ! Nous cherchons le fruit de mon génie : une humaine transformée en hérisson noir, grâce à ton code ADN !
- Mais le problème, c’est que Bokkun l’a laissé partir, dirent les deux robots.
- Silence vous deux ! »
Shadow sourit. Ces robots étaient d’une stupidité absolue… mais il avait enregistré ce qu’avait dit Eggman : son code génétique  !
« - J’ignore pourquoi vous la poursuivez, mais ça ne doit pas être très joli. Je vais donc vous empêcher de la retrouver, par tous les moyens !
- Muhahahahahahahaha ! Tu penses pouvoir y arriver seul ? »
Tout passa tel un éclair, Shadow n’eut le temps de rien faire : Eggman tira avec son appareil des missiles, et sans qu’il s’en rende compte, Shadow avait été poussé.
« - Muhahahahahahahaha ! s’esclaffa Eggman, ainsi donc tu t’es décidée à te montrer ma petite ! »
Un hérisson noir se tenait devant Shadow. Ils se regardèrent un instant.
« - Tu es celui qui contrôle le chaos ? demanda le hérisson.
- Je… oui.
- Alors prends ça ! »
Il lui lança une émeraude d’une couleur verte : une Emeraude du Chaos. Shadow inclina la tête.
« - CHAOS CONTROL ! »
Shadow figea le temps et l’espace. Les quatre vingt dix secondes que dura le contrôle du Chaos furent suffisantes : il se mit en boule et chargea un spin dash. A la fin du temps imparti, le hérisson noir fonça sur le docteur Eggman, qui fut projeté en arrière par une telle puissance. Puis, Shadow se retourna : le hérisson était toujours là. Il cherchait les Emeraudes du Chaos, cette personne lui en avait donné une.
« - Qui es tu ? demanda enfin Shadow. Et comment sais-tu que je contrôle le Chaos ? »
Le hérisson ne répondit pas tout de suite.
« - Ce sont les trois robots qui ont parlé de toi. C’est grâce à eux que j’ai connu l’existence des Emeraudes du Chaos. J’ai découvert la tienne dans le laboratoire d’Eggman. Je suis Sora, une humaine transformée en hérisson noir par Eggman. Il m’a dit qu’il m’injectait l’ADN de l’être supérieur, Shadow le hérisson. Maintenant, si tu pouvais me rendre cette Emeraude, j’en ai besoin pour retrouver ma forme humaine.
- Une humaine transformée en hérisson noir ? pensa Shadow, Comment a-t-il fait ? »
Il regarda la hérissonne. Il la trouva jolie, même très. Elle paraissait plus aimable et fréquentable qu’Amy Rose. Sora semblait posséder un cœur débordant de gentillesse, il y pensa en regardant ses yeux : ils étaient bleu vert et orange, des couleurs qui sont pacifiques en général.
« - Je suis désolé, mais j’ai besoin de réunir les sept Emeraudes du Chaos pour retrouver ma mémoire perdue.
- Très bien, alors c’est réglé ! s’exclama Sora. Tu as besoin des Emeraudes et j’en ai besoin. Recherchons-les ensemble, je pense que c’est mieux, non ?
- Je n’ai pas pour habitude de travailler avec des novices, et à plus forte raison si tu viens juste de te faire transformée. »
Sora s’approcha de Shadow, qui eut un mouvement de recul, puis, elle lui fit un tacle qui le déséquilibra, et en profita pour récupérer son Emeraude.
« - Très bien, fit froidement Sora, dans ce cas je te laisse, mais un conseil : évites d’être hautain avec tout le monde : c’est pas comme ça que tu t’attireras des amis, ou encore une copine. Si jamais tu changes d’avis, préviens moi, j’aurai peut être encore besoin de quelqu’un pour m’aider. Salut ! Au fait, au passage, j’te trouve assez mignon. »
Elle partit. Shadow ne la suivit pas. Les remarques eurent un drôle d’effet sur lui : pour la première de sa vie, il se sentit bizarre… et il trouva que Sora avait raison…
« - Pourquoi… je me sens bizarre ? pensa Shadow, Pourquoi ai-je trouvé qu’elle avait raison ? Pourquoi ne suis-je pas allé avec elle ? Peut être qu’après tout, elle a raison : j’aurai peut être besoin d’elle. »
Shadow balaya ces réflexions d’un revers de main. Pour trouver des réponses, il se décida à partir à la recherche de Sora.

« - Vous êtes sûrs que c’est le bon endroit ? »
Knuckles et Sonic avaient décidé de faire la paix. Cependant, Knux avait insisté pour voyager de nuit, et malheureusement, ils s’étaient perdus.
« - C’est de TA faute Knuckles, dit Tails, si avant de partir, tu m’avais laissé le temps de prendre ma lampe de poche qui était dans le Tornado, on ne se serait pas perdu !
- Tails a raison, continua Sonic, et si tu n’avais pas laissé partir les Emerau…
- C’est bon ! s’énerva Knuckles, j’y peux rien si notre sens de l’orientation est défaillant dans le noir ! Et puis il me semble que nous étions d’accord pour ne pas reparler du vol des Emeraudes, n’est ce pas Sonic ?
- Je faisais juste un rappel des évènements, fit innocemment le hérisson bleu. Bon, par où passe-t-on pour sortir de cette jungle ? »
Les trois soupirèrent. Ils reprirent leur marche. Sonic et Knuckles avaient décidé de s’ignorer. Tails ne s’en inquiéta pas du tout : il savait que les deux têtes de mules finiraient par se reparler, il ne chercha donc pas à les réconcilier.
« - Te voilà ! »
La Team Sonic se retourna, et se retrouva face à la Team Rose.
« - Vous trois, ici ? fit Tails, pourquoi ?
- Monsieur Big cherche Froggy, expliqua gentiment Cream.
- Frooooogy, où es tu ? hurla Big.
- Encore… marmonna Knuckles.
-Mais puisque vous êtes ici, vous pourriez nous aider ! s’exclama Amy. Si vous nous aidiez à chercher Froggy !?
- Ecoutes Amy, t’es gentille, mais on cherche les Emeraudes du Chaos ! s’exclama Sonic.
- Eh bien, on vous aide pour les Emeraudes, et vous nous aidez pour Froggy, qu’en dites-vous ? s’enthousiasma Cream. A nous six, nous irons plus vite !
- Bah… hésitèrent Tails et Sonic.
- Très bien ! s’exclama Knux. C’est une bonne idée, mais vous promettez de chercher les Emeraudes avec nous, jusqu’à la fin ?
- OUI ! hurla la Team Rose.
- Knuckles, boulet ambulant, viens par là, j’ai un truc à te dire. »
Sonic attrapa l’échidné par le bras et l’emmena à l’écart. Le hérisson était furieux : jamais il n’aurait accepté d’emmener Amy Rose avec lui, dans une de ses aventures.
« - Knuckles, t’es fou ! Tu sais pourtant qu’Amy me suis partout, où que j’aille !
- Je sais, avoua Knux, mais tu pourrais mettre cette coopération à ton avantage ! »
Sonic écarquilla les yeux.
« - Où veux-tu en venir ?
- Pourquoi ne dis tu pas à Amy que tu l’aides à trouver Froggy, et en échange qu’elle arrête de te courir après ?
- Knuckles ! Quelle bonne idée ! Tu viens de remonter dans mon estime ! »
Les deux compères retrouvèrent le Team Rose ainsi que Tails. Sonic prit alors la parole :
« - Nous sommes d’accord pour rechercher Froggy avec vous.
- Oh ! Merci Sonic mon chéri ! s’exclama Amy.
- Mais en échange, tu dois me promettre Amy de ne plus me suivre et d’arrêter de me harceler pour qu’on se marie tous les deux. C’est à prendre ou à laisser. »
Amy garda la bouche grande ouverte : elle ne s’était pas attendue à un tel retournement de situation. Cependant, elle savait que c’était important pour Big de retrouver Froggy.
« - Très bien, après avoir retrouvé Froggy, j’arrêterai… c’est promis. »
Les Teams Sonic et Rose partirent donc ensemble, à la recherche des Emeraudes et de la grenouille. Cependant, Sonic ne savait pas ce qu’Amy lui préparait.

Rouge et Oméga étaient en train de se reposer, lorsqu’ils virent arriver Vector, Espio et Charmy.
« - Tiens, ça fait longtemps que nous ne nous sommes pas vus les garçons, dit Rouge, comment allez vous ?
- Rouge ! Oméga ! s’exclamèrent Vector et Charmy.
- Présence amicale détectée, dit Oméga.
- Que faites-vous ici ? interrogea de nouveau Rouge.
- C’est justement ce qu’on se demandait pour vous, répliqua Espio.
- Nous cherchons les Emeraudes du Chaos ainsi que Shadow, et vous ?
- Nous sommes en mission : nous recherchons la petite fille de notre client. Le plus étrange dans tout ça, c’est que c’est un hérisson noir qui possède apparemment les mêmes facultés que Shadow, hormis le contrôle du chaos, répondit Espio. »
Rouge regarda attentivement les Chaotix. Retrouver une fille pourrait peut-être la rendre riche. Charmy s’exclama :
« - Vous savez, elle nous a volé une Emeraude du Chaos !
- QUOI ! s’indigna Rouge. Il faut que je la retrouve !
- Un moment, s’interposa Vector, qu’est ce que tu as dit ?
- Aidez nous à retrouver Shadow et les Emeraudes, et on vous aide pour retrouver la fille… moyennant finance ! »
Les Chaotix se consultèrent. Ils pensèrent qu’avoir Rouge et Oméga dans leur équipe était une bonne idée. Espio répondit :
« - Très bien, mais aucune trahison ni vol, compris ?
- Fabuleux ! s’exclama Rouge. On y va Oméga ?
- Affirmatif. »
Les Chaotix partirent en compagnie de Rouge et Oméga, à la recherche des Emeraudes et des deux hérissons noirs.

« -J’ai fait trois fois le tour des ruines, et je ne l’ai pas trouvé… »
Shadow s’était arrêté. Trouver Sora était bien plus dur qu’il ne l’avait pensé : jamais il n’aurait cru qu’elle courrait si vite, mais en même temps, s’ils partageaient les mêmes gènes, c’était normal. Il reprit sa course, mais il se décida à changer d’endroit. Il se dirigea vers le marécage, au cas où elle s’y trouverait.
« - C’est inutile, une fille ne resterait pas dans ce genre d’endroit… mais elle n’a pas l’air d’être comme les autres, sinon, pourquoi Eggman l’aurait kidnappée elle plutôt qu’une autre ? »
Shadow ne se rendit pas compte qu’une ombre était dans les arbres.
« - On peut savoir ce que tu fais ici ? »
Il se retourna. Personne.
« - C’était pourtant la voix de Sora que j’ai entendue, pensa-t-il, où est-elle ? »
Il monta dans l’arbre. Autant le dire : il n’était pas très à l’aise.
« - Il va falloir que tu montes plus haut si tu veux m’attraper !
- Sora ! appela Shadow. C’est toi ? Si oui, aie l’amabilité de te montrer et de ne pas rester caché dans l’ombre ! »
La voix ne répondit rien. Le hérisson noir continua de grimper. Il n’entendit plus la voix.
« - Ai-je pu rêver ? Sa voix m’est apparue si clairement… »
Cependant, il ne se découragea pas : il monta. Mais soudain, il entendit une branche se casser.
« - Ah !!!!!! »
Quand il entendit le cri, Shadow comprit que Sora venait de tomber. Il réussit à lui attraper la main, mais c’était très difficile pour lui de ne pas tomber avec elle dans sa chute. Malheureusement, il ne réussit pas à la remonter : ils tombèrent tous les deux dans le vide…

« - Comment se fait-il qu’Amy ait accepté si facilement de venir, sans batailler ? »
Sonic était très pensif depuis que la Team Rose les accompagnait. Il avait du mal à imaginer qu’Amy Rose n’ait pas protesté face à sa requête.
« - Tout va bien Sonic ? s’inquiéta Tails. T’as l’air bizarre !
- C’est vrai, il a raison, soutint Knuckles. »
Sonic regarda les membres de son équipe : ils semblaient inquiets pour lui.
« - Pas de problème, tout va bien ! Allons, dépêchons nous ! Amy, tu te dépêches : on prend la formation speed, sinon on sera encore là demain !
- D’accord. »
Sonic attrapa les mains de Tails et Knuckles, et courut… cependant, Amy n’était pas aussi rapide qu’eux, alors, la Team Sonic dû s’arrêter pour les attendre.
« - Quelle bande de boulets ! s’exclama Sonic.
- Sonic, pourquoi as-tu accepté qu’Amy vienne ? Tu la connais, elle pourrait ne pas tenir sa promesse, non ? demanda Tails.
- Je… commença Sonic.
- AH !!!!!!! »
Trois cris se firent entendre. Sonic se releva brusquement :
« - AMY ! Allons-y ! »
Ils se dépêchèrent et quand ils parvinrent à l’endroit d’où les cris se faisaient entendre, la Team Sonic aperçut…
« - Eggman ! s’exclama Tails.
- Toi ici ? interrogea Knuckles.
- Muhahahahahaha ! s’esclaffa Eggman. Je suis heureux de te revoir Sonic.
- Bah pas moi, parce que t’es vraiment trop moche ! répondit le hérisson bleu.
- Parle bien si tu veux que tes amis ne meurent pas par ta faute ! s’exclamèrent les robots. »
Sonic vit Amy, Cream et Big aux prises d’un robot gigantesque.
« - Si tu veux les sauver, commença Eggman, dis moi où se trouve Shadow !
- Shadow ?! s’exclama Sonic. Mais ça fait trois mois que personne ne l’a vu ! Comment veux-tu que je sache où il se trouve ?! Et pourquoi tu le recherche ?
- Muhahaha ! Il est sûrement en compagnie de celle que je recherche. De plus, il possède une Emeraude du Chaos.
- Une Emeraude du Chaos ! s’exclama Knuckles. Comment se fait-il qu’il en ait une ? Est-ce lui qui les a volé ?
- Muhahahaha ! Merci Knuckles, tu viens de m’apprendre que les Emeraudes n’étaient plus avec toi. Et maintenant Sonic, dis moi où se trouvent Sora et Shadow !
- Shadow et… Sora ? Qui est-ce ? interrogea Tails.
- Docteur, vu leur ignorance je ne pense pas qu’ils sachent quoi que se soit à propos d’eux, dit Deccoe.
- Qui est Sora ? demanda Amy. Réponds où je m’occuperai de ta machine avec mon marteau !
- Muhahahahahahaha ! s’esclaffa Eggman. Sora est le fruit de mon incroyable génie. Elle est une humaine transformée en hérisson !
- Et pourquoi tu recherches Monsieur Shadow, Docteur Eggman, demanda Cream.
- Parce que j’ai injecté en Sora le code génétique de Shadow ! Il doit donc se trouver avec elle ! Elle est aussi un hérisson noir. Puisque vous ne pouvez pas me renseigner, je vais vous laisser. J’emmène la Team Rose. Si vous voulez les délivrer, collaborez !
- SONIC ! hurlèrent Tails et Knuckles.
- Il n’en est pas question Eggman ! »
Sonic pris appuis sur Knuckles qui le projeta dans les airs. Le hérisson effectua un homing attack sur le robot, mais malheureusement, ce dernier était trop résistant.
« - Attends Sonic, je viens t’aider ! »
Tails exécuta un Thunder Shoot pour paralyser le robot. Knuckles resta accroché à ce dernier.
« - Tails ! Sonic ! »
Les deux rejoignirent Knux. Grâce à ses coéquipiers, Knuckles put effectuer un fire dunk, et réussit à détruire le bras où la Team Rose était prisonnière. Les deux équipes utilisèrent la formation fly. Elles utilisèrent leur Thunder Shoot, jusqu’à ce qu’ils arrivent à détruire le robot.
« - Pas la peine de s’exciter ! hurla Eggman. Celui-là était facile à vaincre ! »
Et il partit.
« - Merci Sonic, Tails et Knuckles ! s’exclama la Team Rose en même temps.
- De rien… bon, la prochaine fois, vous courrez plus vite ! s’exclama Sonic.
- Sonic ! fit Knuckles d’un ton de reproche. On n’y peut rien si le seul à être capable de te suivre, c’est Shadow !
- Voire même la dénommée Sora… murmura Amy. On devrait y aller. »
Les deux équipes reprirent leur chemin.

Les Chaotix et les deux membres de la Team Dark étaient dans les ruines mystiques.
« - Visiblement, dit Espio, il y a eu une bataille ici : regardez moi l’état du sol.
- Possibilité d’un contrôle du Chaos, suggéra Oméga.
- Alors, si c’était un contrôle du chaos, Shadow devait se trouver ici ! s’exclama Rouge.
- Ouais ! s’exclama Charmy, allons-y !
- Restons vigilant, conseilla Espio.
- Ne sois pas stupide, répondit Vector, qui pourrait nous attaquer ici ? »
Au moment où le crocodile finissait sa phrase, ils virent passer…
« - Cible Eggman repérée, dit Oméga. Préparation à la destruction. »
Le robot commença à tirer sur le docteur, mais celui-ci s’envola hors de porté.
« - Muhahahahahaha ! s’esclaffa Eggman. Comment comptes-tu m’atteindre, Oméga, à présent ?
- Eggman, t’es un méchant ! hurla Charmy.
- Que fais-tu là ? interrogea Vector.
- Je cherche deux choses : les Emeraudes du Chaos, et le produit de mon fabuleux génie : Sora, le hérisson noir.
- Les Emeraudes du Chaos ? s’exclama Rouge. Tous les bijoux sont à moi !
- Sora ? C’est toi qui l’as transformé ? interrogea Espio.
- Muhahahahahaha ! Evidement ! Vous l’avez vue ? Associons-nous, et nous les retrouverons plus facilement, elle, les Emeraudes et Shadow. Par ailleurs, sachez que je possède déjà l’une des sept Emeraudes du Chaos.
- Shadow ! s’exclamèrent en même temps Rouge et Oméga. Tu sais où il est ?
- Il est avec mon hérissonne, bien entendu, je les avais laissé ici. Vous avez cinq minutes pour me dire si nous collaborons. »
Rouge resta bouchée bée. Comment ce scientifique avait-il pu transformer quelqu’un en hérisson noir. D’après la description que Vector leur avait faite, Sora ressemblait en tous points à Shadow, à l’exception de ses yeux et de ses chaussures. Si cette fille était bel et bien un hérisson noir, elle pouvait bien…
« - Non, elle ne pourrait pas tomber amoureuse de Shadow… c’est un robot, pensa Rouge. »
Elle se reprit. Eggman était face à eux, et il voulait que les Chaotix l’aident, ainsi que les deux membres de la Team Dark.
« - Vector, on fait quoi ? demanda Charmy. _ - Nous pourrions faire comme si nous étions avec lui, suggéra Rouge. »
Tout le monde la regarda.
« - Négatif, répliqua Oméga, la cible doit être…
- Je sais, tu ne l’aimes pas. Mais réfléchissez un peu : je cherche Shadow et les Emeraudes, vous cherchez Sora, et Eggman lui cherche le tout. Si nous faisons semblant d’être avec lui, nos recherches seront peut être plus fructueuses. Qu’en dites-vous ?
- Vector, je ne sais pas si… commença Espio.
- Rouge, tu es sûre de toi ? demanda le crocodile. C’est très risqué ce que tu nous proposes là.
- Ouais ! soutint l’abeille. Si on se fait prendre, cette face d’œuf nous en fera baver !
- Destruction d’Eggman sur le champ ! s’exclama Oméga.
- J’ai déjà servi d’espion une fois, il n’a jamais découvert que je l’espionnais, pourquoi voulez vous qu’on se fasse prendre ? J’assume l’entière responsabilité de ce qui arrivera. En plus, il possède des appareils qui nous permettront de trouver les hérissons et les Emeraudes. Oméga, tu veux retrouver Shadow ?
- Affirmatif.
- Et vous, les Chaotix, vous voulez retrouver Sora ?
- Oui, répondit Vector, mais…
- C’est notre chance ! insista Rouge. »
Ils réfléchirent un instant.
« - Je ne veux pas mettre mes dons au service d’Eggman, dit Espio.
- Espio, ne sois pas idiot. C’est ensemble ou rien. Nous te suivons Rouge. Tu as raison. »
Le caméléon soupira. Tout cela ne lui disait rien qui vaille.
« - Tu as gagné Eggman, on est avec toi !
- Muhahahahahahahaha ! s’esclaffa ce dernier. Je savais que vous seriez plus raisonnables que Sonic !
- Cible Eggman, allié temporaire, murmura Oméga.
- Allons y ! ordonna Eggman. »
Vector, Charmy, Rouge et Oméga suivirent Eggman. Espio resta à l’écart.
« - Il sait que nous ne sommes pas sérieux, mais si je le dis aux autres, ils penseront que j’ai peur… pensa Espio. »


« - Sora ?
- Oui grand-père ?
- Tu es assez grande pour savoir que je ne suis pas vraiment ton grand père. Je t’ai recueillie quand tu étais petite.
- Je sais ça, parce que je suis une humaine, et toi non. Mais tu es la seule personne qui se soit occupée de moi. Pourquoi suis-je ici ?
- Parce que quelqu’un de ta famille vit dans ce monde, ma petite. Un jour, tu le rencontreras, et ce jour bouleversera ta vie. Je suis vieux, et je vais mourir. J’espère que j’aurai le plaisir de te voir heureuse avec quelqu’un. Va ma fille ! Dors ! Tes rêves sont ton refuge. Mais saches que quoi qu’il arrive, même si on n’en a plus la force, il faut toujours se réveiller et savoir faire face à la situation dans laquelle on se trouve. »
Sora sentit qu’elle se réveillait, mais n’ouvrit pas les yeux. Elle avait terriblement mal aux jambes.
« - Où suis-je ? Ah oui, c’est vrai. Je suis montée dans un arbre, je suis tombée… Mais je ne me souviens plus de rien ensuite. »
Elle essaya de se relever, mais elle n’y parvint pas.
« - J’ai l’impression d’être bloquée… »
Elle se décida à ouvrir les yeux. La première chose qu’elle vit ne fut pas le sol, mais…
« - Shadow ! »
C’était lui qui la retenait. Il était toujours inconscient.
« - Ca y est, je me rappelle ! Il a essayé de me retenir, mais je l’ai entraîné dans ma chute. »
Elle réussit tant bien que mal à se dégager. Cependant, le mal qu’elle subissait à ses jambes ne lui permettait pas de se mettre debout. A la place, elle préféra mettre la tête de Shadow sur ses genoux.
« - Oh, Shadow ! Quelle idiote… pourquoi a-t-il fallu que je joue la rusée avec toi ? Dans quel état es-tu par ma faute ? »
Shadow était blessé au bras.
« - De toute évidence, il a essayé de me protéger pour éviter que je me fasse mal. Il a dû me prendre dans ses bras lors de notre chute, et se retourner pour qu’il soit sûr que lui seul tombe au sol… Oh Shadow, pardonne moi… je suis une idiote… »
Des larmes vinrent à ses yeux. Elle voulait faire quelque chose pour lui, mais elle ne savait pas quoi. La nuit commençait à tomber, et Sora ne savait pas quoi faire. Elle était tentée de pleurer comme une petite fille de six ans, alors qu’elle en avait seize. Mais se mettre à pleurer, c’était ne pas faire face à la situation dans laquelle elle se trouvait.
« - Grand-père m’a toujours dit qu’à son réveil, il fallait savoir faire face à la situation présente. Si je pleure, non seulement j’aurai l’air d’une idiote, mais en plus, je ne serais d’aucun secours à Shadow, qui a risqué sa vie pour moi. Je dois me lever et faire quelque chose… mais quoi ? »
Elle réfléchit un instant, puis…
« - Je vais chercher du bois pour allumer un feu. Je vais le laisser ici, sous l’ombre des arbres. »
Malgré son mal, elle réussit à se lever. Elle resta immobile deux minutes, puis sentit son énergie lui revenir. La jeune hérissonne installa confortablement Shadow, et partit à la recherche de bois. Sa recherche ne fut pas longue, en revanche, il était difficile pour elle de trouver quelque chose à manger.
« - Comme disais Grand-père, il faut toujours voyager avec une trousse de premier secours, et un panier pique-nique ! »
Sora retourna près de Shadow. Elle avait réussi à trouver de l’eau potable, et l’avais mise dans une bouteille qu’elle avait pris soin de nettoyer juste avant. Elle fit boire Shadow, et tenta tant bien que mal de panser la blessure avec des feuillages.
« - Bravo infirmière Sora, vraiment très esthétique… au moins, la blessure a arrêté de saigner. Bon, il serait temps que je fasse le feu ! »
Il était difficile pour elle d’allumer le feu : elle n’avait pas d’allumettes. Cependant, se servir d’un silex et d’une amorce qu’elle avait trouvé la fit beaucoup rire. Au bout d’un certain temps, elle avait réussi à allumer un feu digne de ce nom. Elle s’installa à côté de Shadow.
« - J’espère qu’il ne souffre pas d’un mal intérieur… je m’en voudrais toute ma vie… s’inquiéta la jeune hérissonne. »
Elle raviva le feu pendant un certain temps. Puis, au bout d’un temps qui lui parût interminable, Shadow se réveilla.
Il avait du mal à ouvrir les yeux. Dès que Sora l’avait senti remuer, elle s’était de suite mise à côté de lui. Elle attendit qu’il lui parle.
« - Grand-père m’a toujours dit de ne jamais bousculer quelqu’un qui vient de subir un traumatisme et de toujours attendre qu’il se réveille et parle en premier. »
Shadow remua encore. Il n’ouvrit pas tout de suite ses yeux. Cependant, un mot sorti distinctement de sa bouche :
« - Maria. »
Sora écarquilla les yeux, puis les ferma. Le nom d’une femme eut un impact sur elle.
« - Maria… c’est sa copine ? Pourquoi je pense comme ça moi ? Et pourquoi j’ai une boule dans la gorge ? J’ai l’impression que c’est de la jalousie… ah non ! Je ne suis tout de même pas tombée amoureuse de lui quand même ! C’est un hérisson, et moi je suis… humaine ou hérissonne ? Rah ça y est, je sais plus où j’en suis ! »
Sora décida de remettre à plus tard l’analyse de ses états d’âme. Shadow ouvrit les yeux.
« - Maria ? Où suis-je ?
- Sh… Shadow ? »
Il tourna sa tête vers la hérissonne.
« - Sora ? »
Elle était soulagée qu’il se souvienne d’elle.
« - Oui, c’est moi. Comment te sens-tu ?
- J’ai mal partout.
- Normal ! s’exclama Sora. T’as vu la chute qu’on a faite ?
- Merci à toi, répliqua Shadow. Si tu n’avais pas eu la brillante idée de grimper à cet arbre, on n’en serait pas là. Ca t’arrive de réfléchir des fois ? Franchement… monter aussi haut dans un arbre… on t’a déjà dit que tu étais une idiote ? »
Sora sentit les larmes monter à ses yeux.
« - Et toi, tu étais obligé de me suivre ? Pourquoi tu m’as suivie, je ne t’ai rien demandé ! Je me demande lequel de nous deux est le plus idiot ! »
Elle ne voulait pas se laisser faire par Shadow. Elle continua :
« - Et c’est qui Maria d’abord, hein ?
- Maria ? »
Shadow fouilla au fond de ses souvenirs.
« - Elle… elle était mon amie…
- T’es sûr ? demanda Sora d’une voix aigüe. T’es sûr qu’elle n’est pas plus que ça pour que t’en parles dans ton sommeil ?
- Peut être, admit Shadow, je ne sais pas… je t’ai dit que je recherchais ma mémoire… et elle est apparue dans mes rêves.
- C’est bien ce que je disais : t’es amoureux d’elle ! s’exclama Sora. »
Shadow la regarda attentivement. Ses yeux commençaient à se remplir de larmes.
« - Admettons que je sois amoureux d’elle, dit calmement Shadow, qu’est-ce que ça pourrait te faire ? »
Sora ne répondit rien.
« - Ne pleures pas, pensa-t-elle, surtout ne pleures pas, ne lui laisses pas la satisfaction de savoir qu’il a gagné… ne lui montres pas… que tu l’aimes. »
Maintenant, c’était clair pour elle : elle aimait Shadow, et le pire était qu’elle ne pouvait pas le lui avouer.
« - Alors ? s’impatienta Shadow. Qu’est-ce que ça peut te faire ?
- Tu es ignoble ! cria Sora. »
Elle éclata en sanglots et partit. Shadow la regarda. Il essaya de se lever, mais il avait mal aux jambes. A la vitesse à laquelle il avait vu Sora partir, il se dit qu’il n’arriverait peut-être pas à courir aussi vite qu’avant. C’est en essayant de se relever qu’il vit le bandage qu’elle avait fait quelques heures auparavant. Cependant, il s’était défait, et le sang recommençait à couler. Il réussit à se remettre debout, mais tituba.
« - Qu’est-ce qui m’a pris de lui dire un truc pareil ? Je n’ai plus qu’à m’excuser, sinon, je serai encore obligé de la poursuivre… et qui sait… peut-être encore de monter à un arbre ? Non, tout mais pas un arbre… pour le moment. »
Il marcha à la recherche de Sora. Il la retrouva à la sortie du marécage, à un cul-de-sac : elle était en larmes.
« - Mais quelle idiote, pourquoi je suis pas foutue de dire les choses en face, plutôt que de partir en pleurant, pour quoi je passe moi maintenant ? pleurait-elle. »
Shadow se rapprocha discrètement de Sora. Quand il fut assez près, il s’assit et lui tendit son bras.
« - J’ai besoin que tu me refasses mon bandage, c’est possible ? demanda-t-il. Sauf si je ne le mérite pas, ajouta-t-il calmement. »
Sora le regarda en face.
« - Elle a… de très beaux yeux, pensa Shadow. »
La hérissonne avait fini de pleurer, cependant, des larmes étaient toujours collées à ses yeux. Elle ne répondit pas à sa question, cependant, elle acquiesça d’un signe de tête et refit avec soin son bandage. Shadow se laissait faire : il trouvait ça agréable que quelqu’un s’occupe de lui.
« - Je n’ai certainement pas connu ça dans le passé… pas d’après mes souvenirs. »
Quand Sora eut fini, il la regarda. Elle n’avait pas séché ses larmes, du moins, elle n’y avait pas pensé.
« - Pardonne moi Shadow, je suis une petite idiote. Si je n’avais pas joué les malines avec toi, tu ne serais pas tombé de cet arbre, tu n’aurais pas de blessure, une vitesse défaillante et… tu n’aurais pas eu à me protéger. »
Shadow ne dit rien. Il se contentait de la regarder parler. Cependant, il approcha sa main de son visage, et il lui essuya les yeux.
« - Quand on a des yeux comme les tiens, lui dit il doucement, il faut faire en sorte d’en préserver la beauté. Ce n’est pas donné à tout le monde des yeux comme les tiens.
- Shadow…
- Bon, allez, arrêtes de pleurer s’il te plaît, lui demanda-t-il. On oublie, et on se repose. Et demain, on partira rechercher les Emeraudes du Chaos.
- En… ensemble ? demanda-t-elle faiblement.
- C’est promis.
- Oh Shadow ! »
Elle se jeta dans ses bras. Ils tombèrent en arrière.
« - Tu es encore une fille fragile à cause de ta transformation récente, murmura-t-il. C’est pour ça que je t’ai protégé, pour ne pas que tu sois grièvement blessée. Par conséquent, mes blessures sont également de ma faute.
- Shadow… pourquoi tu…
- Chut, il me semble que tu n’as pas répondu à ma question tout à l’heure.
- Je… peux pas te le dire, répondit-elle.
- Pourquoi ? interrogea Shadow.
- Parce que, murmura-t-elle, tu vas me détester. »
Il ne répondit rien, seulement, Sora sentit l’étreinte se resserrer… à moins que ce ne soit son imagination.
« - Et pourquoi je te détesterais ? insista doucement le hérisson noir.
- Parce que je t’aime Shadow, avoua Sora. »
L’étreinte se resserra, plus forte que jamais.

« - Je n’aurais jamais dû les suivre. »
Espio était plus sceptique que jamais. Ils venaient tous de pénétrer dans le QG d’Eggman.
« -Maintenant, il est impossible pour moi de faire demi-tour, pensa tristement le caméléon. »
Il regarda avec attention l’endroit où il se trouvait. Durant tout le trajet, l’idée qu’Eggman savait tout ne l’avait pas quitté. Il prenait des points de repères, au cas où il voudrait s’enfuir.
« - L’idée d’abandonner mes amis ne me plaît pas, mais celle de travailler avec ce savant fou encore moins… à choisir, je crois que je préfère m’en aller le plus tôt possible, et finir seul notre mission… mais dans ce cas-là, il faudra que je récupère la radio que Vector possède, et ça c’est pas gagné… »
Plongé dans ses pensées, Espio ne s’était pas rendu compte qu’ils étaient arrivés au centre de la base souterraine d’Eggman.
« - On est au centre de la Terre ? demanda Rouge.
- Muhaha, non, nous sommes au centre de mon vaisseau de guerre : L’Egg Carrier 3 ! »
Au moment où il finissait sa phrase, le sol se mit à trembler. L’ « équipage » se sentit décoller du sol.
« - Une forteresse volante ? interrogea Espio. »
Son idée de s’évader venait de s’évaporer. Maintenant, s’il voulait partir de cette forteresse, il fallait qu’il demande à Charmy de le faire sortir.
« - C’est fichu, ma seule échappatoire vient de décoller du sol… »
Il regarda l’Egg Carrier s’envoler. Piégé, il était piégé.
« - Eggman nous tient à sa merci à présent…
- Eh, qu’est ce qui se passe Espio ? demanda Charmy. »
La petite abeille regardait fixement le caméléon.
« - Rien.
- Bon, Eggman, que devons nous faire à présent ? interrogea Rouge. Je voudrais trouver MES Emeraudes avant cet idiot d’échidné.
- Muhaha, toujours aussi pressée ! Ne t’inquiète pas. Notre but principal est de retrouver Sora et Shadow. J’ai besoin de terminer les travaux commencés sur mon hérissonne. De plus, nous trouverons par la même occasion une Emeraude du Chaos. J’en ai également besoin pour terminer mes expériences.
- Que comptes-tu en faire, docteur ? demanda Espio.
- Ca ne te regarde pas. Donc, la première chose à faire est de les retrouver tous les deux. Ensuite, vous partirez à la recherche des Emeraudes du Chaos. Si vous rencontrez les Teams Sonic et Rose, vous les mettrez hors d’état de nuire. De cette façon, nous serons débarrassés de ces gêneurs. Ensuite, plus rien ne nous empêchera de conquérir le monde ! Muhahahahahahaha ! »
Eggman s’abandonna à un fou rire. Charmy demanda :
« - Eh, docteur, pourquoi tu as kidnappé Sora ? Parce qu’elle est humaine ?
- Eh bien, si tu veux savoir… »


« - Enfin sortis de cette jungle ! »
Les teams sautèrent de joie : ils étaient restés deux jours dans cette jungle.
« - Bon, la prochaine fois, on se munit d’une carte et d’une boussole ! plaisanta Amy.
- C’est justement ce que je comptais… non, rien du tout, dit Sonic. »
Les deux équipes repartirent. Soudain, le sol trembla. Ils tombèrent tous à terre.
« - Donnez-vous les mains ! hurla Knuckles. Sinon, nous serons séparés ! »
Sonic et Tails s’accrochèrent à Knux qui avait enfoncé son poing au sol, Amy et Cream s’étaient accrochées à Big.
« - Mais qu’est ce qui se passe ? demanda la lapine.
- Regardez en haut ! répondit Tails. »
Tous levèrent les yeux au ciel : ils y virent…
« - Une forteresse volante ! s’exclama Amy.
- Alors comme ça, cette tête d’œuf a reconstruit l’Egg Carrier ! Intéressant, voyons combien de temps il va tenir cette fois ! »
Le hérisson bleu s’élança à la poursuite de la forteresse. Seulement, il fut accroché par… un fil de pêche !
« - Beau coup, Big ! félicita Amy.
- Merci, dit il.
- Lâche-moi tout de suite ! s’énerva Sonic. »
Amy s’approcha.
« - Non, mon ché… euh Sonic. Si tu détruis la forteresse d’Eggman, non seulement tu nous mettras en retard pour nos recherches, mais en plus, imagines que Froggy se trouve à l’intérieur ? »
Sonic regarda Amy : depuis quand avait-elle appris à raisonner de cette façon ?
« - Tu as appris à réfléchir ? demanda le hérisson.
- Oh, tais-toi un peu ! s’énerva Amy en sortant son marteau. »
Sonic ne dit plus rien.
« - Si seulement je pouvais régler son compte à Eggman, marmonna-t-il. Au moins, il ne nous gênerait plus.
- S’il te plaît Monsieur Sonic, il ne faut pas nous attarder ici, dit Cream. Nous devrions reprendre nos recherches.
- Oki doki, répondit Big.
- Big, garde Sonic attaché à ta canne à pêche !
- QUOI ? hurla Sonic.
- Pour ne pas que tu partes, fit innocemment Amy.
- Amy… tu crois pas que t’y vas un peu fort ? demanda Tails.
- A force de parler, on perd du temps, et ce temps on est obligé de le rattraper sur notre sommeil, alors arrêtez vos idioties, Amy, laisses Sonic tranquille et on repart ! s’exclama Knuckles.
- Moi je suis d’accord avec lui, approuva Sonic. Lâche-moi Big ! »
Le chat lâcha sa prise. Amy soupira.
« - Si seulement il s’était laissé faire… j’aurais pu mettre cette situation à mon avantage, mais je ne perds pas espoir ! pensa la hérissonne. »
Les deux teams repartirent, avec une Amy décidée à en faire voir de toutes les couleurs à Sonic.

Sora se réveilla. Le soleil brillait. Il lui faisait mal aux yeux. Elle avait du mal à se souvenir de ce qui s’était passé la veille.
« - Je… j’ai… ah oui, c’est vrai, je lui ai dit… je me demande où se trouve Shadow. »
Elle se leva et constata avec plaisir que son mal de jambe appartenait au passé. Elle décida de partir à la recherche du hérisson noir.
« - Je me demande où il est allé. »
Elle marcha, pour être sûre de ne pas le rater. Cependant, elle ne le trouva pas dans le marécage. Sora retourna là où elle avait dormi.
« - Bonjour. »
Elle se retourna. Le hérisson noir se trouvait derrière elle.
« - Je… salut, se contenta-t-elle de dire. »
Elle n’osait pas le regarder.
« - J’ai du mal à croire que je lui ai dit… il doit me prendre pour une petite idiote, pensa-t-elle. »
Cependant, quand elle se décida enfin à le regarder, il n’était plus en face d’elle.
« - Je suggère que nous allions à Casino Park. On pourra sûrement trouver des informations dans cette ville sur les Emeraudes.
- Je… je te suis.
- Bon, alors on y va.
- Je… Shadow, attends ! »
Le hérisson noir se retourna.
« - Quoi ?
- Je… à propos d’hier soir, commença Sora.
- Qu’est ce qui s’est passé ? demanda Shadow.
- Que… à propos de ce que j’ai dit…
- T’as dit quoi déjà ? demanda le hérisson. »
Sora se retint de pleurer.
« - Comment peut-il avoir oublié ? pensa-t-elle.
- Alors ? Si tu as oublié, nous ferions mieux de partir immédiatement. »
Elle s’approcha de lui et le regarda fixement :
« - Je vais te poser une question dont je n’attends pas la réponse : ton cœur est il de pierre ? »
Shadow la regarda, sans comprendre le sens de la question. Il lui dit simplement :
« - Allons-y. »
Ils arrivèrent rapidement à Casino Park.
« - Eh ! Je connais cet endroit ! s’exclama Sora. Grand-père habite tout près d’ici, on pourrait passer le voir, il doit se faire du souci pour moi, t’es d’accord ?
- Je te signale que seules les Emeraudes nous intéressent, rappela froidement Shadow.
- Oh, allez ! Juste cinq minutes ! Ou alors, on passe après nos recherches à Casino Park.
- Seulement si c’est un court instant. Allez, on y va. »
Ils commencèrent à parcourir la ville. Au bout de deux heures de recherches :
« - Eh, Shadow, on a déjà fait deux fois le tour de la ville… j’ai mal aux jambes, et en plus on a rien trouvé. On peut partir maintenant ? On ne trouvera rien de plus ici. »
Sora s’arrêta. Shadow continua d’avancer, puis s’arrêta à son tour.
« - Ce qu’elle est casse pied… tout ça pour voir son grand père, pensa le hérisson noir. »
Il se retourna, et remarqua que Sora détournait son regard.
« - On peut savoir ce que tu regardes ? demanda le hérisson.
- Rien, répondit sincèrement Sora, c’est juste que j’ai cru apercevoir un robot d’Eggman.
- T’es sûre ? demanda-t-il froidement. »
Sora le défia du regard : elle ne comptait pas laisser Shadow gagner à ce petit jeu. Puis, elle sentit son corps tomber. Le hérisson noir aperçut un robot d’Eggman.
« - Elle ne m’a pas menti, pensa-t-il puis il éleva la voix. Un conseil, laisse-la ou sinon… »
Il ne termina pas sa phrase : un robot venait de l’assommer à son tour.

« - Monsieur Sonic, je n’en peux plus… s’il te plaît, arrêtons nous ! »
Cream s’assit par terre. Elle avait mal aux jambes après avoir tant marché.
« - Ah non ! s’exclama Sonic, on s’arrête pas ! Il faut chercher les Emeraudes !
- En étant fatigué ? demanda Amy. »
Sonic baissa les yeux. Lui aussi était fatigué : pas une seule fois ils ne s’étaient arrêtés.
« - Ils ont raison, nous n’arriverons à rien fatigués, soutint Knuckles. »
Sur ce, il s’assit également, à côté de Cream.
« - Je suis pour une pause ! s’exclama Amy. Il faut que tout le monde dorme. Moi, je veux bien faire un tour de garde. »
Tout le monde se retourna vers Amy.
« - Tu nous caches quelque chose, non ? demanda Tails.
- Ok Amy, tu n’as qu’à surveiller en premier, et on fera tous une relève sauf Cream ! s’exclama Sonic.
- Merci Sonic, mon chéri, pensa Amy, c’est justement ce que je voulais. »
Une fois la nuit tombée, tout le monde s’endormit, exceptée la hérissonne qui surveillait les alentours… du moins, c’était ce qu’elle leur avait dit. Quand elle fut sûre que tout le monde était endormi, elle s’approcha discrètement de Sonic.
« - Bien, maintenant qu’il dort comme un bébé, je vais enfin pouvoir l’embrasser ! »
Elle sourit face à cette idée. Depuis tout ce temps qu’elle attendait, enfin ses « efforts » allaient être récompensés. Lorsqu’Amy fut face à Sonic, elle s’approcha de lui, cependant, une lueur lui apparut.
« - Aïe ! Qu’est ce que c’est que ça ? »
Elle releva sa tête vers l’étrange lueur, s’en approcha… Et quelle fut sa surprise lorsqu’elle découvrit…
« - L’Emeraude du Chaos rouge ? »
Elle la prit dans ses mains.
« - Eh bien, nous avons bien fait de nous arrêter ici ! s’exclama-t-elle.
- On peut savoir ce que tu fais Amy ? »
Knuckles était derrière elle.
- Ah ! Knuckles ! Regarde ce que je viens de trouver ! »
Elle lui montra sa trouvaille.
« - Une Emeraude du Chaos ! Bien joué Amy ! Mais dis-moi, qu’est ce que tu faisais tout près de Sonic tout à l’heure ? »
Amy rougit. Apparemment, elle n’avait pas été la seule à ne pas dormir.
« - R… rien, répondit-elle, Je…
- Il me semble que tu avais promis d’arrêter, fit Knuckles sur un ton de reproche.
- Oui, c’est vrai, dès que nous aurons retrouvé Froggy ET les Emeraudes, je n’ai jamais dit que j’arrêterais dès que j’ai fait ma promesse !
- Quoi ! Tu as joué sur les mots ? Grr… »
Knuckles eut une envie fulgurante de lui administrer une baffe, seulement, il se retint juste à temps. Pas question de la mettre dans le coma… pas tout de suite en tous cas.
« - On administre une promesse par personne ! chantonna Amy. Et on ne change pas ce qu’on a promis ! Donc, j’ai le droit de faire ce que je fais !
- La peste soit de cette hérissonne, marmonna Knuckles. Je te préviens, je sais ce que tu comptes faire… alors méfies-toi de moi !
- Mais c’est pas bientôt fini tout ce boucan ? Avec cette histoire, je n’arrive même plus à dormir ! »
Sonic venait de s’éveiller. Knuckles lui répondit :
« - C’est rien, Amy vient de trouver une Emeraude du Chaos.
- Oh yeah ! Bravo Amy, c’est rare que tes méninges marchent aussi bien ! »
Face à une telle insulte, Amy sortit son marteau.
« - Eh, calme-toi ! Je… je plaisantais ! Tu sais que tu es très jolie quand tu te mets en colère avec ton joli marteau, non vraiment ! Range-le s’il te plaît, tu vas blesser quelqu’un avec !
- Ah oui ! »
Elle se mit à lui courir après pour lui donner un coup de marteau, seulement, Sonic était trop rapide pour elle.
« - Tu ne perds rien pour attendre Sonic ! s’exclama-t-elle. Un de ces jours je t’aurais ! »
Et elle s’arrêta.
« - J’ai intérêt à faire attention maintenant… je suis sûre que Knuckles va me surveiller.
- Allez tout le monde, au lit ! s’exclama Knuckles, je vais monter la garde et vous surveiller. »

« -Muhahaha ! Très bien très bien, mes chers robots ! »
Les robots se retirèrent. Eggman appela Rouge, Oméga, et les Chaotix. Quand ils arrivèrent, ils sursautèrent.
« - Eggman… qu’est ce que ?
- Shadow ! s’exclama Rouge.
- Et je suppose qu’il s’agit de Sora à côté, fit Espio.
- Muhahahaha ! Oui, et regardez ce qu’elle tient là ! »
Il montra la main de Sora.
« - Une Emeraude du Chaos ! s’exclamèrent les Chaotix.
- Que vas-tu faire Eggman ? demanda Espio.
- Eh bien, comme je vous l’ai dit, je vais dès à présent m’occuper de terminer mes expériences sur Sora. Pendant ce temps, vous partirez tous les cinq à la recherche des Emeraudes du Chaos. Vous prendrez celle-ci, grâce à la réaction, vous les retrouverez plus facilement.
- Est-il vraiment nécessaire que nous y allions tous ensemble ? demanda Espio sur un ton léger.
- Oh oui, Espio. Si jamais vous rencontrez Sonic et ses amis, vous ne serez pas de trop ! Vous allez prendre cette radio. A chaque nouvelle Emeraude, vous me préviendrez et nous entamerons un transfert.
- Est-ce vraiment indispensable, docteur ?
- Muhaha, oui, plus vite j’aurai les Emeraudes, plus vite je terminerai mes expériences. Vous allez vous préparer, et demain à la première heure, vous accomplirez votre mission. Je vais mettre ces deux-là dans mes prisons, et les seules personnes pouvant y accéder sont celles qui auront mon autorisation, que je ne donne sous aucun prétexte, même à vous qui deviez la retrouver. »
Cette phrase fut la dernière chose qui réussit à convaincre Espio qu’Eggman était bel et bien au courant de leur pseudo alliance.
« - Sans cette autorisation, je ne pourrai pas secourir Sora… qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire ?
- Eh, Eggman ! s’exclama Charmy, où est-ce qu’on peut dormir ici ?
- Ah, oui, j’avais oublié… Bokkun va vous y conduire.
- Ok docteur, salut ! s’exclama Vector. »
Les cinq partirent à la suite de Bokkun.
« - Muhahaha, tu es méfiant Espio, j’aime ça ! Mais malheureusement pour toi, tu n’arriveras pas à m’empêcher d’accomplir mes plans ! »
Eggman appela ses robots, et leur ordonna de transférer les deux hérissons dans les cellules du sous-sol de l’Egg Carrier.

« - Sora, approche ma petite.
- Oui, grand père ?
- J’aimerais que tu te souviennes de ce que je vais te raconter : je sais qu’un jour, tu partiras voler de tes propres ailes, alors écoute moi attentivement.
- Bien !
- Quoi qu’il arrive, tu ne dois jamais abandonner. C’est en abandonnant que nous montrons notre vulnérabilité. Tu as compris ?
- Oui ! Si jamais je n’arrive pas à faire quelque chose, je persévèrerai !
- Oui mon enfant. Et la deuxième chose, tu es encore jeune pour comprendre, mais je suis vieux, et un jour tu le comprendras. Ecoute-moi bien : les gens que l’on aime ne nous oublientjamais.Quoiqu’ilarrive, tu seras toujours connectée à cette personne. Mais évite de commettre cette erreur : n’avoues jamais tes sentiments à quelqu’un que tu ne connais que très peu. Tu ne sais jamais quelle réaction la personne peut avoir… et ça pourrait te détruire.
- Mais grand père, quand je dis que je t’aime, je ne ressens pas de mal !
- Non, ma fille, je te parle de l’amour véritable… tu es jeune pour comprendre, mais si tu avoues tes sentiments à quelqu’un, alors cette personne ne pourra jamais t’oublier, ne l’oublies pas, mon enfant.
- Grand père…
- J’ai besoin de repos, laisses-moi ma fille. »

Sora ouvrit péniblement les yeux.
« - J’ai mal à la tête… où suis-je ? Pourquoi est-ce que j’ai rêvédegrandpèreencore une fois ? S’agirait-il dela connexion dont il m’a parlé, à propos des gens qu’on aime ? »
Elle regarda autour d’elle. Sora plongea au plus profond de ses souvenirs.
« - J’étais à Casino Park, j’ai aperçu un robot d’Eggman… et après… un robot ? Mais alors, Eggman m’a encore kidnappé ! Je dois sûrement être dans la forteresse volante dont il m’a parlé… » .
Elle se leva et inspecta sa cellule. Elle était sombre, humide et petite. Sora s’assit par terre. La hérissonne avait froid.
« - Je me demande où est Shadow… si seulement je pouvais lui dire… que j’ai perdu l’Emeraude du Chaos… »
Elle pleura en silence par ce manque de confiance en elle.

Shadow s’assit très péniblement.
« - Eggman… tu me le paieras ! »
Sa tête lui faisait affreusement mal. La cellule dans laquelle il se trouvait ne pouvait pas remonter son moral. Sombre, petite et humide.
« - Rien de mieux pour décourager un esprit faible, pensa Shadow. Cependant, je suis la forme de vie supérieur, je ne baisse pas les bras face à ça… tiens, où est Sora ? C’est un peu ma faute, pourquoi j’ai mis sa parole en doute ? »
Il regarda autour de lui : la hérissonne n’était pas là. Shadow se leva et s’approcha des barreaux de sa cellule. Il tendit l’oreille.
« - On dirait que quelqu’un pleure… »
Il entendait des sanglots en face de sa cellule. Il les reconnut tout de suite.
« - Sora ? »
Personne ne répondit.
« - J’ai dû me tromper… pourtant, ce soir où elle s’est mise à pleurer dans mes bras… ce même soir où elle m’a dit qu’elle m’aimait… c’était les mêmes larmes, il n’y a aucun doute là-dessus. »
Il éleva la voix :
« - Sora, c’est toi ? Réponds s’il te plaît, c’est moi, Shadow !
- Sh… Shadow ? »
Le hérisson vit une tête dans la cellule en face.
« -Oh, Shadow ! s’exclama Sora. »
Il vit qu’elle s’essuyait les yeux.
« - Dis moi, sourit Shadow, combien de jours peux-tu tenir sans pleurer ?
- Arrêtes, t’es pas drôle ! Je te signale que nous sommes chez Eggman, et que je n’ai plus l’émeraude du Chaos !
- Il l’a prise ?
- Bien sûr ! Tu t’imagines qu’il allait gentiment nous laisser partir en contrôlant le Chaos ? T’es vraiment naïf !
- Très bien, si tu veux qu’on soit ennemis, je suis d’accord. »
Sora pâlit brusquement.
« -Je… oh ! Désolée, je n’aime pas être ici, je suis certaine qu’il va continuer ses expériences à présent… oh, qu’est-ce que je vais devenir ? »
Shadow se dégela. L’idée qu’on exploitait ses propres gènes pour détruire la vie de quelqu’un d’autre ne lui plaisait pas. Après tout, Sora n’avait pas demandé à se transformer en hérisson.
« - Arrête de pleurer s’il te plaît, j’ai besoin de réfléchir. »
Il s’assit et ferma les yeux. Shadow se concentra sur ses souvenirs… Il avait encore rêvé de cette femme, Maria…
« - Elle a un lien avec moi… elle me disait… que je devais aider les autres à survivre dans les meilleures conditions possible… et que c’était pour cette raison que j’avais été créé… qui suis-je vraiment ? »
Une idée lui traversa l’esprit : Eggman ! Lui pourrait sûrement répondre à ses questions.
« - Mm… Je crois que nous allons rester, dit Shadow au bout de dix minutes.
- QUOI ! s’exclama Sora, Mais tu es complètement fou ! Il n’est pas question que je me retrouve avec ce vieux fou une fois de plus ! Moi, tout ce que je veux, c’est redevenir humaine et retourner auprès de mon grand-père avant qu’il ne… qu’il ne… »
Elle ne parvint pas à finir sa phrase.
« - Elle ne veut pas dire les choses, parce qu’elle sait qu’elle les rend définitives. Je trouve que cette peur de la mort est une faiblesse… pensa Shadow. Je n’arrive pas à croire que toi, qui n’as pas peur de chercher les Emeraudes du Chaos, tu puisses avoir peur de terminer ta phrase, parce que tu n’as pas envie de rendre les choses définitives, dit Shadow à voix haute. Mais tu sais, petite Sora, quoi qu’il arrive, quoi que tu dises, ton grand-père va quand même mourir. »
Sora regarda Shadow. Ses yeux commencèrent à se remplir de larmes, mais elle parvint à les empêcher de couler. Pour la première fois depuis qu’elle l’avait rencontré, Sora n’avait envie que d’une chose : que Shadow disparaisse de sa vue à jamais.
Ils ne se parlèrent plus…



Vous avez aimé cet article? Partagez le!
Commentaires (32) - Forum

Nadramon

Haut de page


Fan Area

Cliquez pour écouter :
L'article du moment
JEUX
Interview de Iizuka et Nakamura par Famitsu

Le pifomètre
Saison 1 partie 2
Episode 27 : Le commencement du désastre
Mega CD / Sega CD
Manuel Sonic CD (européen)
Nintendo Wii
Sonic and the Secret Rings
 
 
  Discussions
 Accès au Forum
Derniers sujets :

 
 
 
Planete-sonic, design, mise en page et textes © 2003/2017 L'équipe de PLANETE-SONIC.COM, Tous droits réservés. Toutes les oeuvres sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute reproduction partielle ou totale d'une oeuvre est interdite sans l'avis préalable de son auteur.