Partenaire

Sonic Wikia Francais

 


 


Fan Area

Une équipe est née : partie 1

Publié par Sora le 16 février 2006

Une nouvelle équipe est née : partie 1

Sur Mobius tout était calme. C’était un soir ordinaire. Seul deux personnes étaient dehors.
« – Soniiiiiiic ! »
Amy la hérissonne poursuivait Sonic le hérisson.
« – Désolé, j’ai rendez vous chez le dentiste, à plus ! »
Il disparut à la vitesse du son. Amy s’arrêta, essoufflée. Une fois encore, Sonic l’avait fuit. Le hérisson bleu s’arrêta au bout de cinq minutes.
« – Si seulement elle pouvait m’oublier un jour ou deux… »
Ses pensées furent arrêtées par un bataillon de robot.
« – Alors Eggman, tu veux jouer ?
– Muhahahahaha Sonic, tu ne m’échapperas pas ! »
A peine eut il fini sa phrase que tous les robots étaient en pièces.
« – Euh… »
Il appuya sur un bouton et un robot apparut derrière lui.
« – Mais… d’où il sort celui là ?
– C’est un robot taupe, il vient de sortir du sol… »
Le robot explosa sous leurs yeux.
« – K… Knuckles ?
– Ne recommence pas à nous embêter Eggman ! Tu ne peux pas nous vaincre !
– Je n’ai pas dit mon dernier mot ! Je reviendrai ! »
Eggman partit. Sonic se tourna vers Knuckles.
« – Eh, Knuckles ! Ca faisait longtemps ! Qu’est ce qui t’amène par ici ?
– Eh bien, j’ai un problème et je recherche Tails : l’émeraude mère brille comme jamais…
c’est une réaction encore inconnue.
– Ok… on va le chercher. »
L’échidné et le hérisson partirent vers la capitale, dans le laboratoire de Tails. Lorsqu’ils arrivèrent, le renard travaillait encore.
« – Tu travailles toujours aussi tard, dit Knuckles lorsqu’il entra.
– Knuckles ! Ca faisait longtemps !
– Depuis notre séparation après la mort du grand père de Sora. Il y a six mois.
– Quelqu’un l’a-t-il revu ? demanda Sonic.
– Apparemment, Amy l’a revu il y a un mois, répondit Tails. Elle se porte bien. Elles sont allées sur la tombe du grand père de Sora. »
Tous fermèrent les yeux. Cela faisait six mois que personne n’avait revu Sora, l’étrange cousine d’Eggman qui s’était faite transformer en hérisson noir par ce même docteur en lui injectant les gènes de Shadow, la forme de vie supérieur. D’après ce qu’Espio leur avait dit, Eggman comptait se servir de la puissance de Sora pour alimenter ses machines.
« – Au fait, qu’est ce que vous vouliez tout les deux ? demanda subitement Tails.
– L’émeraude mère émet d’étrange radiation, et j’aimerai que tu ailles voir.
– Très bien ! Tout le monde à bord du Tornado ! »
Ils se dirigèrent vers l’avion de Tails. Ils décollèrent et se dirigèrent vers l’île de l’ange, une grande île flottante dans les airs où se trouvait l’autel de l’émeraude mère. Par prudence, on avait confié la garde des émeraudes du Chaos à Knuckles. Arrivés sur l’île, Tails se posa et les trois amis se dirigèrent vers l’autel.
« – Ca alors ! Même lorsque Tikal a activé l’émeraude mère, elle ne brillait pas ainsi. Ca fait longtemps ?
– Environ deux heures, répondit l’échidné. Je pensais que cet éclat était normal, mais quand j’ai vu qu’il ne disparaissait pas, j’ai de suite pensé à allez vous trouver. »
Tails s’approcha de l’émeraude.
« – C’est étrange… j’ai l’impression qu’elle est attirée par quelque chose.
– Eh, regardez ! s’exclama Sonic. Une pluie d’étoiles ! »
En effet, des millions d’étoiles traversaient le ciel. L’émeraude mère s’intensifia de plus en plus. Puis, une comète tomba du ciel et provoqua un tremblement de terre.
« – Allons voir ! s’exclama Sonic. »
Ils montèrent à bord du Tornado et se dirigèrent vers la comète.
« – Mais… c’est un vaisseau ! s’exclama Knuckles. »
Une fois à terre, ils descendirent tous du Tornado.
« – Vous pensez qu’il s’agit d’un vaisseau d’Eggman ? demanda Sonic.
– Ca ne me surprendrait pas, répondit Knuckles.
– Non, ce n’est pas à Eggman : le mécanisme m’est inconnu. Essayons de… »
Tails n’eut pas le temps d’achever sa phrase : la porte s’ouvrit. Quelqu’un se tenait derrière.
« – Qui es tu ? »
La personne semblait faible et essaya de sortir du vaisseau. Lorsqu’elle y parvint, elle dit :
« – Je… »
Puis elle s’évanouit.

Cream était tranquillement assise sur une chaise, en train de dessiner, tandis que son ami Cheese dormait. Puis elle entendit frapper à la porte.
« – J’arrive ! s’exclama-t-elle. »
Elle ouvrit la porte et se trouva face à Sonic, Tails et Knuckles. Le renard portait quelqu’un.
« – Excuse nous de te déranger Cream, mais on a trouvé cette jeune fille, et comme tu habitais à côté, on voulait qu’elle se repose ici.
– Mais oui Tails ! Il n’y a pas de problème ! »
Cream avait perdu l’habitude d’appeler les gens « Monsieur » ou « Madame ». Tails monta la jeune fille dans la chambre de Cream, puis redescendit.
« – Je vais te raccompagner sur l’île de l’ange, proposa Tails à Knuckles. Comme ça, on vérifiera si l’émeraude mère émet toujours les mêmes radiations. »
Knuckles accepta. Ils partirent, en promettant à Cream qu’ils reviendraient le plus vite possible. En revanche, Sonic resta.
« – Avec de la chance, Amy ne pensera pas à me chercher chez Cream, pensa-t-il. »
Il s’installa confortablement dans un fauteuil.

Arrivés sur l’île de l’ange, Tails et Knuckles remarquèrent que l’émeraude mère avait cessé ses radiations.
« – Peut être que c’était pour nous prévenir que le vaisseau allait arriver sur Mobius, hasarda Knuckles. »
Tails réfléchit. L’hypothèse était plausible.
« – Je vais retourner chez Cream pour savoir si la jeune fille s’est réveillée. »
Knuckles acquiesça. Le renard partit.

Rouge était tranquillement chez elle. Elle se prélassait dans un bon bain bien chaud, lorsque soudain, on frappa à sa porte.
« – Mais qui peut venir à une heure pareil ? »
Elle se rhabilla, puis alla ouvrir.
« – Shadow ! C’est toi ? Ca alors, ça faisait longtemps ! »
Shadow, le hérisson noir, entra. Il fut créé par le professeur Gérald Robotnik il y a cinquante ans, puis il fut projeté de la colonie spatiale ARK à bord d’une capsule par sa seule amie de l’époque : Maria.
« – Alors, que deviens tu ? Ca doit faire six mois qu’on ne s’est pas revu !
– Mm… c’est exact. J’ai voyagé un peu partout sur Mobius et j’ai décidé de revenir ici.
– Et que deviens ta petite amie, Sora ? »
Shadow fronça les yeux. Rouge remarqua qu’il gardait son calme, même si elle pouvait apercevoir dans ses yeux une petite lueur d’agacement.
« – Ce n’est pas ma petite amie et si tu veux savoir, ça doit faire trois mois que je ne l’ai pas aperçue. »
Rouge sourit et proposa à Shadow de s’asseoir.
« – Alors, qu’est ce qui t’amène par ici ? demanda Rouge.
– J’ai décidé de m’installer ici. Je commence à connaître Mobius par cœur à force.
– Mm… et pourquoi vous êtes vous séparés avec Sora ? Quelque chose n’allait pas ?
– C’est un choix comme un autre, elle a voulu prendre un chemin, et moi un autre.
– Et ça ne te rends pas triste ? demanda Rouge.
– Tu es pénible : combien de fois faudra-t-il te dire que nous ne sommes pas ensemble. »
Rouge décida d’abandonner la partie… du moins, pour ce soir.
« – Je me suis dit qu’il serait bon que je passe dire bonjour à mon ancienne partenaire.
– Ancienne ! s’exclama Rouge. On est toujours une équipe… bon d’accord, Oméga a été déconnecté on ne sait toujours pas pourquoi ni comment, mais on finira par trouver le moyen de le réactiver, et la Team Dark sera de retour plus invincible que jamais !
– Au fait, comment ça va avec Knuckles ? demanda Shadow avec un sourire aux lèvres. »
Rouge se tut. Elle devint écarlate.
« – Cet idiot ne mérite que mon dédain. A rester surveiller l’émeraude mère, il ne mérite pas le titre de chasseur de trésor ! »
Elle se reprit.
« – Je vais y aller, déclara Shadow.
– Où vas-tu dormir ?
– Ne t’inquiètes pas pour ça, je sais où aller. »
Sur ce, il partit, laissant une Rouge perplexe. Elle décida de se coucher.
« – Je me demande ce qu’il s’est passé entre eux. »

Lorsque Shadow sortit de chez Rouge, il se dirigea vers la montagne. Lorsqu’il fut au bord, il s’assit et contempla les étoiles.
« – Je me demande ce qu’elle fait en ce moment, pensa Shadow. »
Le hérisson noir avait quitté la hérissonne à cause d’un désaccord stupide qu’ils avaient eut lors d’une conversation. Le lendemain, il avait abandonné Sora, malgré la promesse faite à son grand père. Soudain, il constata qu’une pluie d’étoile venait de commencer. Puis, une météorite tomba du ciel. Shadow se leva, et se dirigea vers l’endroit indiqué. Il aperçut Sonic, Knuckles et Tails qui emmenait une étrange personne.
« – Un vaisseau… il allait vite pourtant. Bon, il est inutile que je m’attarde ici. »
Il repartit en direction de la montagne.

Sonic se réveilla brusquement : Cream était devant lui.
« – Tails vient d’arriver et la fille s’est réveillée. »
Il bougonna et se leva. Avec Tails et Cream, ils se dirigèrent dans la chambre.
« – Alors, demanda doucement la lapine, comment te sens tu.
– Je… je vais bien, merci.
– Qui es tu ? demanda Sonic.
– Je m’appelle Cosmo. J’ai quitté ma planète et ai erré sans fin dans l’espace. Ca fait trois jours que j’essaie de trouver un endroit où me poser.
– Tu es sur Mobius, informa Tails. Mon est Tails.
– Je suis Sonic le hérisson.
– Et moi Cream, et voici mon ami Cheese.
– Chao !
– Merci de m’avoir sauvé. »
Elle se rendormit.
« – Trois jours qu’elle essaye de trouver une planète, la pauvre ! Elle n’a rien du manger ! s’exclama Cream. Je vais demander à maman qu’elle lui prépare quelque chose. »
Cream descendit. Sonic et Tails la suivirent.
« – Elle doit venir d’un monde lointain, je n’avais jamais rencontré une fille comme ça, dit Tails.
– Elle est un peu bizarre, mais elle doit avoir un bon fond. »

Lorsque Amy se réveilla le lendemain matin, elle pensa :
« – Oh, j’ai si mal aux jambes… je n’aurais pas du poursuivre Sonic à une heure aussi tardive. »
Puis, on frappa à la porte.
« – Qui peut venir de si bon matin ? »
Elle se leva et s’habilla rapidement. Puis elle ouvrit la porte.
« – Bonjour Amy.
– Sora ! »
Sora, la hérissonne noire se tenait devant elle. Cela faisait un peu plus d’un mois qu’elles ne s’étaient pas revues.
« – Je suis contente de te revoir Amy, dit Sora en souriant.
– Moi aussi, mais entre ! Reste pas devant la porte comme ça ! »
Elle fit entrer son amie.
« – Alors, que deviens tu ? Tu continues de voyager ?
– Non, répondit Sora. Je connais bien tous les paysages à présent, et je vais me réinstaller dans la maison de grand père. »
Amy fit une grimace.
« – C’est un peu loin d’ici, on ne pourra pas se voir !
– Ne t’inquiète pas, rassura Sora, n’oublie pas que je cours aussi vite que Sonic. »
Amy prit sa respiration et demanda d’un ton détaché :
« – As-tu revu Shadow depuis ? »
Sora se rembrunit.
« – Le sujet qui fâche, murmura-t-elle. Non, pas depuis cette dispute.
– Qu’est ce qui s’est passé finalement ?
– Il a prétendu que même si je m’étais améliorée en tant qu’aventurière et combattante, je n’atteindrai jamais son niveau. J’ai protesté, ça ne lui a pas plu. Le lendemain, il n’était plus là.


– Vous étiez ensemble ?
– Amy, dit Sora en gardant son sang froid, imagines tu un instant que Shadow pourrait tomber amoureux d’une fille comme moi ? Je ne suis qu’une enfant après tout à ses yeux. »
Amy ferma les yeux et demanda :
« – Tu es toujours amoureuse ? »
Là-dessus, Sora ne répondit rien. Seulement, elle se mit à rougir. Puis, elle décida de changer de sujet.
« – Comment ça se passe avec Sonic ?
– Un calvaire, se lamenta Amy. Il refuse d’admettre qu’on est fait pour être ensemble. »
Et elles discutèrent toute la matinée. Puis Sora décida de partir vers midi.
« – Tu ne veux pas rester manger ? Proposa Amy.
– Non merci, mais j’ai envie d’aller voir grand père. Ensuite, j’essaierai de rendre visite à Knuckles et aux autres.
– Je n’insiste pas. Reviens quand tu veux surtout !
– Je n’y manquerai pas ! »
Puis elle partit. Sora se dirigea vers l’arbre où elle avait enterré son grand père. Elle s’assit, ferma les yeux et pensa à tous les bons moments qu’elle avait passé à ses côtés. Au bout d’une heure, elle décida de partir.
« – Bon, qui est le plus proche ? Cream ? Tails ? Où alors l’agence Chaotix ? »
Pendant sa réflexion, elle ne s’aperçut pas qu’un robot se tenait derrière elle. Lorsqu’elle se retourna, il l’attrapa. Elle se mit à crier.

Shadow se tenait assis sur sa montagne. Puis, il décida de partir courir un peu. Le hérisson se dirigea vers la forêt, où le grand père de Sora été enterré.
« – Quels raisons me poussent à venir ici ? »
Sa réflexion fut vite interrompue : il entendit un cri. Et il connaissait cette voix.
« – Sora ! s’exclama-t-il. »
Il courut. Lorsqu’il arriva, il la vit dans les mains d’un robot, mais avant qu’il ait pu faire quoi que se soit, le robot explosa sous ses yeux.
« – Que… »
Il entendit une voix.
« – Tout va bien ma petite demoiselle ?
– Je… oui, merci. Mais qui êtes vous ? »
La fumée se dissipa.
« – Je suis Mighty, le tatou. Enchanté jeune demoiselle.
– M… Moi aussi, je m’appelle Sora. »
Mighty l’aida à se relever. La hérissonne accepta la main qu’il lui tendit. Cependant, le tatou la tira un peu trop fort et Sora tomba dans ses bras.
« – Désolé, dit il. »
Il ne le paraissait pas du tout. Sora se détacha.
« – Que faisais tu seule et sans défense ? »
Il déclencha la phrase qu’il ne fallait pas dire à Sora.
« – Je ne suis pas sans défense ! s’exclama-t-elle en sortant son marteau. Je me suis fait surprendre, c’est tout !
– Calme toi ma jolie, on ne va pas chipoter pour ça ! Pour me faire pardonner, je t’escorterai là où tu voudras. »
Un bruit se fit entendre, un deuxième robot arriva. Avant que l’un des deux aient pu faire quoi que se soit, Shadow avait chargé et l’avait détruit. Sora écarquilla les yeux. Quand Shadow se retourna, il lançait un regard de défi à Mighty.
« – Qui s’est lui ? demanda ce dernier.
– Shadow, le hérisson, répondit Sora. »
Un troisième robot apparut.
« – NON MAIS Y’EN A MARRE ! LAISSEZ GRAND PERE SE REPOSER ! »
Elle donna un violent coup de marteau au robot. Celui-ci vola en fumée. Mighty et Shadow restèrent bouchée bée. Le hérisson se reprit.
« – Tu t’es améliorée. »
Sora lui jeta un regard noir.
« – Comment ça maintenant je me suis améliorée ? C’est dingue ce qu’on peut changer en trois mois, hein Shadow ?
– Arrête… c’est une dispute vieille de trois mois.
– Peut être, explosa Sora, MAIS CA COMPTE POUR MOI. De toutes façons, je ne sais même pas pourquoi je perds mon temps à te parler.
– J’exprimais un point de vue, commença à s’énerver Shadow. Qu’est ce que j’y peux si tu l’as mal pris ?
– CE N’ETAIT PAS UN POINT DE VUE, TU NE VOULAIS PAS ADMETTRE QUE MES TALENTS EGALAIENT LES TIENS !
– Euh… fit Mighty, Si tu veux, je te laisse seule avec ton mari…
– Mon mari… lui ? Où t’as vu ça ? C’est à peine si on est des amis à présent. »
Sora commençait à faire baisser son degré d’énervement. Dans son emportement, elle avait oublié Mighty. Shadow de son côté ne voulait pas reconnaître qu’il avait eut tort d’adresser de telles paroles à Sora.
« – Si un jour tu veux que je te reparle, excuse toi. Ta proposition tient toujours Mighty ? »
Pour réponse, le tatou lui tendit son bras. Elle le prit. Mighty se retourna et adressant un vilain sourire à Shadow. Puis, les deux partirent. Le hérisson noir fulminait d’une colère qu’il n’avait jamais ressentie.
« – Pour qui il se prend celui là ? Comment ose-t-il la prendre comme ça ? Et quel est ce sentiment ? »
Pour répondre à sa question, il décida de voir la seule personne qui pourrait l’éclairer, et cette idée ne l’emplissait pas de joie.

Amy était tranquillement assise, mais elle était morose : elle aurait souhaité que Sora reste encore un peu. Pendant ses réflexions, quelqu’un frappa. Amy pensa aussitôt à la hérissonne noire. Elle se dépêcha d’ouvrir.
« – So… »
Amy s’interrompit, voyant qu’elle commettait une grossière erreur sur la personne.
« – Shadow ? Quel bon vent t’amène ? »
Elle était plus que surprise. Qui aurait dit qu’un jour, Shadow irait frapper chez elle. Amy le fit entrer.
« – J’avais une question, et seule toi peut y répondre. »
Amy commençait à avoir peur. Shadow lui décrivit la scène qui venait de se passer. Lorsqu’il eut fini, la hérissonne eut du mal à se retenir de rire.
« – Shadow, tu sais, c’est un truc tout naturel… mais avant de te dire ce que c’était répond à ma question : t’es amoureux de Sora ?
– Pas que je sache, répondit il froidement.
– Shadow, c’était de la jalousie. Quand une personne qu’on aime est trop près de quelqu’un d’autre, on ne le supporte pas. Alors on a envi de tuer la personne qui est trop de celle qu’on aime. C’est la jalousie.
– Mouais… merci Amy. »
Shadow partit.

Sora avait décidé de se rendre chez les Chaotix. Elle s’en voulait d’avoir parlé de la sorte à Shadow. Mais elle voulait faire en sorte de faire croire qu’elle ne l’aimait plus, mais c’était difficile. Elle avait tant espéré le revoir, que son cœur avait bondit dans sa poitrine lorsqu’elle l’avait revu. Mais la dispute était restée gravée, et sa rancune également.
« – Alors ma demoiselle, qui c’était ce garçon ?
– Oh, une vieille histoire…
– Ton ancien petit ami ?
– Ca va pas ! Il n’est pas du genre à dévoiler ses sentiments, en plus, je ne suis pas assez bien pour lui, fit elle d’un ton abattu. »
Elle s’arrêta. Depuis longtemps, Sora avait appris à contrôler ses émotions. Elle n’avait pas versé de larmes depuis la mort de son grand-père. Mighty s’arrêta et la regarda.
« – Tout ce que j’ai à faire, c’est lui détourner son attention vers moi. De cette façon elle l’oubliera et je pourrai la garder pour moi, hé hé. »
Il s’approcha vers Sora.
« – Y’en a des mieux que lui sur Mobius, ça tu peux me croire.
– Permets moi d’en douter pour le moment, dit Sora.
– Bon, là je suis mal parti, pensa-t-il. »
Sora reprit la marche. Ils arrivèrent rapidement à l’agence Chaotix. La hérissonne frappa.
Voyant que personne ne répondait, elle se décida à entrer.
« – Youhou ! Y’a quelqu’un ? »
Seuls des ronflements lui répondirent. Mighty décida de crier dans les oreilles de Vector.
« – OHE JE SUIS DE RETOUR ! »
Vector se réveilla brusquement et manqua de tomber de son canapé.
« – Qui ose me réveiller ? »
Il se retourna.
« – Comment, c’est toi Mighty ? »
Espio et Charmy arrivèrent.
« – Mighty ! s’exclamèrent ils en chœur. »
Tous se réunirent auprès du tatou. Sora était surprise de voir qu’ils se connaissaient. Mais personne ne semblait avoir remarqué la hérissonne.
« – Si je vous dérange, vous le dite ! s’exclama-t-elle. »
Les Chaotix se retournèrent.
« – Pardonne moi ma demoiselle, je t’ai oublié, dit Mighty.
– Je l’avais remarqué. Depuis quand tu les connais ?
– Excuse moi Sora, dit Vector. Mighty est un ancien membre de l’agence. Il travaillait avec nous trois et Knuckles. Mais un jour, il a disparut.
– J’avais envie de voyager, précisa Mighty.
– Et là on le retrouve, c’est trop bien ! s’exclama Charmy. »
Sora commençait à comprendre. Une seule chose lui échappait : depuis quand Knuckles était il un ancien Chaotix ?
« – Bon, eh bien je vais vous laisser entre vous. Je vais aller voir Cream. Merci Mighty et à bientôt les Chaotix ! »
Elle partit.

Cream, Tails, Cosmo et Sonic étaient assis autour d’une table en train de manger, quand on frappa à la porte. La lapine alla ouvrir.
« – Sora ! »
Elle l’entraîna dans la cuisine.
« – Regardez vous autres, Sora est venue nous voir ! »
Tails et Sonic se levèrent. Sonic lui sourit.
« – On est content de te revoir Sora. Raconte nous ce que tu as fait pendant tout ce temps !
– Mais avant, coupa Tails, laisse moi te présenter Cosmo. Elle vient d’arriver sur Mobius.
– Bonjour Cosmo ! Ravie de te connaître ! Je m’appelle Sora !
– Moi aussi Sora, enchantée. »
Puis, voyant que Sonic s’impatientait, Sora entrepris de raconter tout ce qu’elle avait vécu. Elle raconta même les évènements de la journée. Pour plaisanter, Sonic dit :
« – Shadow est toujours aussi adorable n’est ce pas ? Alors comme ça, Mighty est de retour ?
– Tu le connais ?
– Moi, oui, et Knuckles aussi. Il est aussi fort que lui, mais Mighty est plus agile. »
Sora se tourna vers Cosmo.
« – Dis moi, qui es tu ? D’où est ce que tu viens ?
– Je viens d’une autre planète, dit elle timidement. Je suis partie mener mon propre voyage, mais je me suis perdue dans l’espace. Puis, j’ai atterri ici, grâce à une pluie d’étoile.
– Je vois. En tout cas, j’espère que tu te plairas ici.
– Tu veux t’asseoir ? Proposa Cream.
– C’est gentil, mais je voulais voir Knuckles avant la tombée de la nuit. Ca ne te gêne pas de m’y emmener Tails ? »
Le renard accepta. Ils partirent tous les deux en direction de l’île de l’ange. Sur le chemin, Tails demanda quelques précisions sur ce qui s’étaient passés avec Shadow, mais Sora faisait la sourde oreille à ce sujet. Arrivés sur l’île de l’ange, la hérissonne sauta du Tornado.
« – Je vois que tu as fait des progrès, dit Tails. »
Sora lui adressa un sourire radieux. Puis ils partirent vers l’autel de l’émeraude mère. Knuckles était assis devant.
« – Salut Knuckles ! cria Sora. »
L’échidné ouvrit les yeux et vit la hérissonne. Il se leva aussitôt.
« – Ca fait plaisir de te retrouver, dit il en souriant. Qu…
– Qu’est ce que je deviens, c’est ça ? »
Une fois encore, elle raconta son histoire.
« – Mighty est là ! s’exclama-t-il. Je passerai le voir à l’agence. Ca fait longtemps qu’on ne l’a pas vu dans le coin ! Ca doit bien faire six ans. »
Knuckles repensa à son ami.
« – On était de grand rivaux, mais d’excellents amis. »
Ils discutèrent pendant une heure environ. Puis, le soleil se mit à décliner.
« – Tails, désolée de te demander ça, mais tu peux me déposer à l’entrée de la capitale ?
– Bien sûr !
– Au revoir Knuckles, je repasserai te voir ! s’exclama Sora. »
Elle partit avec Tails en direction du Tornado. Le voyage se passa bien. Sora était très fatiguée, trop pour ranger la maison de son grand père.
« – Merci à toi Tails, je passerai te voir.


– Aucun problème ! »
Il repartit en direction de son laboratoire. Sora se dirigea chez Amy. Elle frappa.
« – Bonsoir Amy ! »
Elle entra.
« – Qu’est ce que tu fais là ? demanda Amy.
– Je voulais savoir si t’avais besoin de compagnie ce soir. »
Amy sourit.
« – Ca tombe bien, j’allais me mettre à table ! »
Elles mangèrent en rigolant, en se remémorant les souvenirs passés. A la fin du repas, Amy se dirigea vers une armoire.
« – Elle était trop grande pour moi, alors je me suis dit qu’elle t’irait mieux ! »
C’était une robe bleu foncée. Sora se dirigea dans la salle de bain et se changea. La robe lui allait très bien.
« – Ouah ! Je le savais ! Ca mets en valeur tes yeux. »
Puis, elle se souvint de quelque chose.
« – Au fait, Shadow est venu me voir aujourd’hui. »
Sora ouvrit brusquement les yeux.
« – Je sais que vous vous êtes rencontrés tous les deux, et que ça a mal fini.
– Il te voulait quoi, ce mal élever ? »
Amy retint un rire. Sora n’aurait jamais osé appeler Shadow de la sorte il y a six mois.
« – Il ne savait pas comment s’appelait ce qu’il ressentait.
– Et… c’était quoi ? »
Amy décida de ne pas dire la vérité.
« – C’était la haine, la vraie haine, du moins si je me rappelle bien, fit elle innocemment. »
Sora n’insista pas. Elle passa la nuit chez Amy. Le lendemain, elle se sentait beaucoup moins fatiguée que la veille.
« – C’est sûrement parce que je dormais dehors, songea Sora. »
Après avoir mangé, la hérissonne noire dit :
« – Merci beaucoup Amy. Je me sens mieux à présent. Désolée, mais je dois partir, j’ai du rangement qui m’attends chez grand père, je repasserai plus tard ! »
Amy, déçue que son amie parte si vite, n’insista pas. Sora partit chez son grand père.

Mighty se réveilla de bonne humeur le matin même. Il avait une idée en tête.
« – Vector, j’auraisunerequête.
–Mm… je n’aime pas quand les gens disent ça. Dis moi ce qui se passe.
– Tu te rappelles de cette fille qui est venue hier ?
– Sora ?
– Oui, j’aimerai savoir où elle habite. »
Vector écarquilla les yeux.
« – Je vais t’y conduire, tu risques de ne pas trouver. »
Il appela Charmy et Espio. L’abeille, qui se plaignait d’être fatiguée, resta surveiller l’agence.
En revanche, Espio accompagna Vector et Mighty. En chemin, le crocodile questionna le tatou sur ses intentions.
« – Pourquoi veux tu la voir ?
– Eh bien vois tu, j’ai décidé de lui faire oublier ce hérisson noir.
– Shadow ? Tu ne savais pas qu’elle était amoureuse de lui ?
– Oh, je ne pense pas. »
Il raconta la rencontre de la veille. Vector ne répondit rien, mais il savait que Mighty ferait tout pour que Sora soit à lui, du moins, c’était sa pensée. Espio, lui, ne dit pas grand-chose durant le trajet.
« – Comment peux tu savoir que Sora vit chez son grand père ? demanda le caméléon.
– Mon instinct de grand détective, tout simplement. »
Vector ne s’était pas trompé. Lorsqu’ils frappèrent, Sora leur ouvrit.
« – Oh bonjour ! Désolée, c’est un chantier de bataille, alors si ça ne vous gêne pas, on va discuter dehors ! »
Personne n’émit d’objection. Sora rapporta des gâteaux.
« – Quelle douce attention, fit Mighty.
– Dommage pour Charmy ! s’exclama Vector. »
Ils commencèrent à manger.
« – Alors Sora, commença Mighty, comment te sens tu depuis hier ?
– Bien, je te remercie. Knuckles a dit qu’il passerait te voir à l’agence. »
Mighty fit un sourire, que Sora ne vit pas. Mais le tatou ne se découragea pas.
« – Jeune demoiselle, pourriez vous m’accorder une promenade ?
– Ce serait sympa, mais non. Il faut que je range ce bazar pour que ce soit habitable. Je n’y suis pas allée depuis la mort de grand père.
– Nous pourrions t’aider, proposa Espio.
– Merci… mais je n’ai pas envie de vous embêté avec un simple ménage.
– Ne t’inquiète, la rassura Vector, nous n’avons rien à faire ces temps ci. »
Sora accepta leur aide. Pendant près de deux heures, ils rangèrent la maison de fond en comble. Puis Sora leur proposa de rester pour manger. Les trois Chaotix acceptèrent.
« – Ayons une pensée pour Charmy, dit Espio. »
Puis ils mangèrent.
« – Je vous remercie de m’avoir aidé. »
A la fin du repas, Vector et Espio partirent. Mighty refit sa proposition. Comme Sora n’avait rien à faire, elle accepta.

Shadow était seul. Les paroles d’Amy lui revinrent en tête.
« – Quand une personne qu’on aime est trop près de quelqu’un d’autre, on ne le supporte pas.
Alors on a envie de tuer la personne qui est trop de celle qu’on aime. C’est la jalousie. »
La jalousie… ce sentiment était inconnu à Shadow. Il se leva et partit en direction de la tombe du grand père de Sora. Une fois arrivé, il pensa.
« – Elle a eut raison de vouloir qu’il repose ici, cette forêt, et cet endroit en particulier est très beau. »
Il s’assit.
« – Pardonnez moi, je n’ai pas respecté ma promesse… je n’ai pas pu protéger Sora. »
Il ferma les yeux. Puis, il entendit des voix. Shadow se leva et se mit dans l’ombre.
« – C’est ici que mon grand père repose.
– Sora ! pensa Shadow. »
Et elle n’était pas seule : Mighty était avec elle.
« – Encore lui ? Mais bon sang, pourquoi est ce qu’il tourne autour de ma… »
Il arrêta de penser : Mighty et Sora se rapprochaient de lui. Il recula le plus doucement possible.
« – Il est mort quand ?
– Il y a six mois. »
Elle s’accroupit.
« – Bonjour Grand père, je te présente mon nouvel ami Mighty.
– Tu parles avec ton grand père toi ? »
Sora rougit.
« – Tu trouves ça bizarre ?
– Un peu. »
Elle se releva.
« – T’as une bien jolie robe. »
Shadow fulminait.
« – C’est Amy qui me l’a donné.
– Ca met en valeur tes yeux.
– Non mais attendez là… il est en train de la draguer ou quoi ? »
Shadow avait une envie fulgurante de frapper Mighty.
« – T’es gentil, mais j’aime pas trop ce genre de compliment. Au fait, pourquoi tu voulais qu’on se promène ?
– Pour qu’on fasse mieux connaissance.
– Y’a rien à dire sur moi. Le seul truc que je suis en mesure de te dire, c’est que je suis la cousine d’Eggman. »
Mighty ne semblait pas s’intéresser à cette information. Il lui répondit :
« – Fascinant.
– Non mais attends, t’es sûr d’être normal ? demanda Sora. Rien que le fait d’apprendre que j’étais sa cousine a bouleversé Sonic et les autres. »
Elle exagérait un peu, mais il n’était pas censé le savoir.
« – Hum, euh oui… »
Shadow eut un sourire.
« – Cet idiot n’a vraiment pas de cervelle… »
Mighty reprit :
« – Et dis moi, ce hérisson qu’on a vu hier, Shdarow…
– Shadow, rectifia Sora.
– Peu importe, je n’ai pas la mémoire des noms. Qui c’est au juste, quelqu’un de ta famille ? »
Sora était piégée. Elle n’avait aucune issue. Face à Amy, elle pouvait détourner le sujet en parlant de Sonic, mais il lui était impossible d’utiliser cette tactique face à Mighty.
« – Disons que… quand je me suis transformée en hérisson noir, il a été le premier que j’ai rencontré. Et je, euh… suis tombée amoureuse de lui. »
Mighty pestait intérieurement.
« – Et que c’est il passé pour que tu sois en rogne contre lui ?
– C’est stupide… je n’ai pas accepté qu’il dise de moi que je lui sois inférieur. Alors on s’est disputé. Le lendemain, il n’était plus là.
– Mm… je vois, et depuis tu cherches quelqu’un d’autre je suppose.
– Eh ! s’exclama Sora. Qui a dit que je ne l’aimais plus ? »
Shadow se retint de pousser une exclamation.
« – Moi qui pensais qu’elle m’avait oublié… »
Le hérisson noir eut un pincement au cœur, chose qui le surprit. Puis il se ressaisit lorsqu’il vit Mighty s’approcher de Sora.
« – Le vent se lève, fit il remarquer. »
Le vent ! Pensa Shadow. Il se souvint que Sora était très frileuse.
« – J’ai froid, murmura-t-elle.
– C’est ma chance, pensa Mighty. »
Il s’approcha un peu plus. Sora s’en aperçut.
« – Qu’est ce que tu comptes faire ?
– Euh… en fait, comme tu as froid, je comptais te prendre dans mes bras pour te réchauffer.
– Merci, c’est gentil, mais je vais rentrer à la maison. Merci pour la promenade. »
Elle partit en courant. Mighty soupira, mais il paressait satisfait.
« – Hé, hé si ça continue comme ça…
– Qu’est ce qui se passera ? »
Shadow sortit de l’ombre.
« – Tiens, Shadow. Ca va ?
– Pas depuis que tu rôdes autour de Sora.
– Ah ! Monsieur serait jaloux. Désolé mon ami, mais…
– Je ne suis pas ton ami, rétorqua Shadow.
– … Sora est pour le moment célibataire et en rogne contre toi. Je te signale que j’ai toutes mes chances. Dommage pour toi. »
Mighty partit. Shadow resta seul. Le tatou avait raison sur un point : Sora était en rogne contre lui, et ceci l’affectait plus qu’il ne l’avait pensé. Il ne lui restait qu’une seule option : se réconcilier avec Sora, chose qui ne semblait pas gagner.

Cosmo allait mieux. Cream lui fit visiter la ville, et en profita pour lui présenter Amy. Toutes les trois passèrent leur après midi à flâner dans les magasins. La hérissonne proposa à Cosmo de passer la soirée chez elle. Celle-ci accepta.
En pleine soirée, alors qu’elles discutaient, quelqu’un frappa à la porte. Amy ouvrit la porte.
« – Shadow ! »
La deuxième fois en deux jours qu’il venait la voir. Amy commençait à se poser des questions.
« – Si t’es amoureux de moi, faudra attendre ton tour ! »
Il lui jeta un regard glacial.
« – Euh… Je plaisantais bien sûr, entre. Je te présente mon amie Cosmo. Cosmo, voici Shadow le hérisson, celui dont je t’ai parlé.
– Enchantée.
– Amy, j’ai encore besoin de te demander quelque chose.
– Ah, quoi ?
– Comment faire pour se réconcilier avec quelqu’un qui ne veut plus vous voir, même en photo ?
– Ah, alors réponds à ma question : tu es amoureux de Sora ? »
Shadow prit une bouffée d’air.
« – D’accord, je l’avoue : je l’aime. Mais je te préviens que si tu cries ça sur tous les toits, je te tords le cou. T’es contente ?
– Euh, oui, sauf le passage ou tu veux me tordre le cou. Bon, Cosmo et moi on va t’aider. On ira la voir demain matin pour lui demander de nous accompagner le soir même observer les étoiles. Quand elle arrivera, on ne sera pas là, en revanche, toi tu arriveras après. Après, tu te débrouilleras. A part un pardon, je ne vois pas ce que tu peux lui dire d’autre.
– D’accord, merci Amy. »
Il partit. Après avoir attendu cinq minutes de plus, la hérissonne sauta partout :
« – Shadow est amoureux ! Il a enfin avoué !
– Mais je ne comprends pas, c’est un exploit ?


– Venant de sa part oui. Il n’est pas du genre à s’attacher aux gens. Ahlala, c’est Sora qui va être contente ! »
Après avoir discuté, Amy et Cosmo se couchèrent.

Lorsque Mighty se réveilla, il avait la ferme intention de dire à Sora qu’il s’était battu en duel avec Shadow, parce que celui-ci voulait la tuer.
« – Elle tombera sous le choc, pleura dans mes bras et tombera immédiatement sous mon charme. »
Il décida d’attendre l’après midi pour aller la voir.

Cosmo et Amy furent de bonne heure chez Sora.
« – Coucou, dit la hérissonne rose, on va voir Tails, tu viens avec nous ? »
Sora accepta. Elles partirent toutes les trois chez le renard.
« – Bonjour Tails ! S’exclamèrent elles.
– Bonjour ! Ah, je vois que tu vas mieux Cosmo, je suis content.
– Tails, fit une voix au fond, qui c’est ?
– Soniiiiiiiiic ! s’exclama Amy. »
Elle courut dans une arrière-salle.
« – Oh non, Amy, t’es gentille, mais là je suis occupé, je vais, euh… faire des courses dans un pays très lointain ! »
Il disparut.
« – Ooh… »
Sora se retint de rire : cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas vu Sonic face à Amy.
« – Dis Sora tu veux nous accompagner voir les étoiles ce soir ? Proposa Cosmo. Et toi aussi Tails !
– Avec joie, répondit Tails.
– Je ne sais pas…
– Allez, viens ! Ca te permettras d’oublier Shadow un moment ! s’exclama Amy. »
Sora se laissa tenter.
« – Alors on se rejoindra sur la montagne en face de la capitale ! »
Sora et Tails acquiescèrent. Ayant passé une mauvaise nuit, Sora resta une grande partie de la matinée, puis partit en début d’après midi pour rattraper son sommeil perdu. Lorsqu’elle fut sûre que Sora était partie, la hérissonne dit au renard :
« – Tails, c’est un leurre.
– Hein ?
– C’est pour que Shadow puisse présenter ses excuses à Sora. »
Le renard eut un sourire. Ils passèrent le reste de la journée tous les trois.

Lorsque la nuit fut tombée, Sora sortit de chez elle pour rejoindre Amy, Tails et Cosmo.
Lorsqu’elle arriva sur la montagne, personne n’était là.
« – C’est bizarre… j’ai du venir trop tôt. »
Amy l’aperçut au loin.
« – Tu es près Shadow ?
– Mouais…
– Allez ! Ne la fais pas attendre ! »
Shadow s’avança. Sora, ayant entendu du bruit, se retourna, pensant immédiatement à Amy, Cosmo et Tails.
« – Vous êtes… »
Elle vit Shadow. Elle lui tourna le dos.
« – Ecoute… je veux te parler…
– C’est dommage, moi non. »
Pour Sora, dire de telles paroles lui coûtait énormément.
« – Ecoute… je tenais à m’excuser pour ce que je t’ai dit… j’ai été un peu nul… tu me connais, j’ai une fierté sans pareil.
– C’est vrai, mais il en faut plus que ça. »
Shadow eut un pincement au cœur.
« – Je sais, mes excuses sont tardives, mais je… il y a une chose que je ne supporte pas.
– Ah oui ?
– Oui, c’est la façon dont ce… Mighty te parle. »
Sora se retourna brusquement.
« – Attends un peu… tu ne serais pas…
– Je vous ai vu hier, confessa-t-il. Et je n’ai pas supporté tout ce qu’il s’est passé… j’ai pris conscience que… je n’ai pas été comme il le fallait avec toi. »
Les paroles de Shadow touchèrent Sora. Elle s’avança vers lui et se blottit dans ses bras.
Shadow la serra.
« – Il fait froid, murmura Sora. Je garde un peu de rancœur, mais je te pardonne Shadow. »
Elle ferma les yeux, puis les rouvrit.
« – Oh, une étoile filante, remarqua-t-elle. Il faut faire un vœu. »
Sora et Shadow fermèrent les yeux. Cette nuit, leur vœu ne fit qu’un.

Mighty n’avait vu personne en dehors des Chaotix la veille. Il avait essayé de voir Sora, mais elle avait été absente. Lorsqu’il se réveilla le lendemain, quelqu’un l’attendait.
« – Salut Mighty ! »
C’était Knuckles.
« – Hé ! Ca faisait longtemps ! Que deviens tu ? Toujours à surveiller ton gros caillou au lieu de t’amuser ? »
Knuckles prit la mouche.
« – Je t’ai déjà dit de ne pas appeler l’émeraude mère de cette façon ! Tu vas le payer ! »
Ils commencèrent à engager un duel. Comme au bon vieux temps, pensa Mighty. Puis Vector arriva en compagnie d’Espio et Charmy et calma le jeu.
« – Si vous voulez vous battre, c’est dehors ! Vous allez démolir l’agence. Ca fait plaisir de revoir les Chaotix au grand complet. »
Pour lui répondre, Charmy se mit à bailler.
« – C’est vrai que c’est pas tous les jours que Knuckles et Mighty viennent nous voir, affirma Espio.
– Mouais… alors Mighty, qu’as-tu fais pendant tout ce temps ?
– J’ai voyagé, et toi ?
– Moi, je garde toujours l’émeraude mère et j’aide Sonic lorsqu’il s’agit d’affronter Eggman. »
Mighty écarquilla les yeux. Il se souvenait que l’échidné et le hérisson n’étaient pas les meilleurs amis du monde. Mais en six ans, les choses pouvaient changer.
« – Mighty, s’exclama Charmy, tu voulais pas voir Sora ?
– Pas si tôt quand même ! »
Charmy se retint de dire le fond de sa pensée.
« – C’est pas croyable ça, c’est ta meilleure amie ou quoi ? demanda Knuckles.
– Oh, je peux répondre à ta question en échange de ton silence. »
Knuckles était intrigué.
« – C’est d’accord.
– Mighty veut remplacer Shadow dans le cœur de Sora, dit Espio. »
Sur le coup, Knuckles se mit à rire.
« – Tu rêves là, fit il après s’être repris. Tout ceux qui la connaissent savent qu’il est impossible de lui mettre autre chose que Shadow dans sa tête.
– Sauf Shadow, objecta Mighty. Je crois bien que leur histoire ne commencera jamais : elle a trop de rancœur envers lui. »
Knuckles écarquilla les yeux.
« – Comment, tu n’es pas au courant de leur dispute ?
– J’en ai vaguement entendu parler, mais j’ignorais qu’elle était aussi rancunière. Mais ne te fie pas aux apparences. Quoi que tu fasses, tu ne pourras jamais remplacer Shadow au fond d’elle. C’est pour ça que je serais étonné si un jour, Sora tombe amoureuse de toi. Allez, salut. »
L’échidné partit, laissant un Mighty qui n’en avait que faire de ses remarques.
« – Je ne veux pas me mêler de ta vie, mais je pense que tu devrais l’écouter, conseilla Espio.
– Laisse tomber, tu n’y connais rien, répliqua Mighty. »
Puis, celui-ci partit à son tour.

La veille, Sora n’était pas là lorsqu’il était allé la voir. Il n’avait donc pas pu mettre son plan en application. Mais lorsqu’il arriva chez la hérissonne, elle était là.
« – Oh, coucou Mighty. »
Elle le fit entrer.
« – Je pensais que c’était Knuckles : il a dit qu’il passerait me voir dans la journée : tu l’as manqué à dix minutes.
– Oh… je l’ai déjà vu tout à l’heure. Mais dis moi, où étais tu hier ? »
Sora rigola.
« – Pardon, je ne devrais pas rire, mais j’ai l’impression que tu as du mal à passer une journée sans moi. »
Mighty ne répondit pas.
« – Je suis allée voir Tails avec Amy et Cosmo, expliqua-t-elle. Puis le soir, on devait voir les étoiles.
– Devait ?
– Oui, je me demande si ce n’était pas un coup monté, songea Sora. En tout cas, Shadow est venu. »
Mighty pesta intérieurement. Il ne pourrait pas mettre son plan en application…Du moins, pas aujourd’hui.
« – Et qu’est ce qui s’est passé ?
– Il a présenté ses excuses. Mais je ne lui pardonne pas complètement. A présent, j’accepte de le voir.
– Fais attention à lui tout de même, ça me paraît bizarre qu’il veuille s’excuser d’un coup. »
Sora écarquilla les yeux.
« – Tu crois que ça cache quelque chose ?
– On ne sait jamais avec les gens comme ça. Il est fier et arrogant. Je pense qu’il essaie de t’utiliser pour faire bonne impression devant les autres. »
Sora n’avait pas imaginé une hypothèse telle que celle de Mighty. Et si il avait raison ? Il était vrai que s’excuser comme ça, du jour au lendemain était étonnant venant de la part de Shadow.


« – C’est dans ton intérêt que je dis ça, dit innocemment Mighty.
– Merci, tu es gentil. Tu veux bien me laisser seule ? »
Mighty se dirigea vers la porte et décida d’en rajouter.
« – Je l’ai vu après notre discussion sur la tombe de ton grand père. Il m’a dit que si jamais il devait te présenter des excuses, c’était pour te le rendre au centuple plus tard. »
Le tatou partit en pensant en avoir assez fait. Sora se leva et courut dans sa chambre. Elle fit alors quelque chose qu’elle n’avait pas fait depuis six mois : pleurer.

Knuckles arrivait chez Sora. Il était en compagnie de Cream, Cosmo et Sonic. Lorsque l’échidné frappa à la porte, il fut étonné de voir que personne ne répondait.
« – Chao, chao !
– Je pense qu’il nous conseille d’ouvrir la porte, dit Cream. »
C’est ce qu’ils firent. Par chance, elle était ouverte.
« – Ce sont des pleurs qu’on entend ? demanda Sonic. »
Pour toute réponse, Cream courut dans la direction où ils se faisaient entendre. La lapine trouva la hérissonne dans la chambre de cette dernière : c’était elle qui pleurait. Visiblement, Sora ne les avait pas entendu.
« – Sora, mais qu’est ce qui se passe ? »
La hérissonne aperçut Cream, avec derrière Cosmo, Sonic et Knuckles.
« – Ca alors, dit Sonic. Mais qu’est ce qui t’arrive ? »
Cream s’avança et prit Sora dans ses bras.
« – C’est encore ce méchant Shadow ?
– Je… »
Elle fit un signe de tête positif. Knuckles lui, n’attendit pas d’explications. Il partit sans rien dire en direction de l’agence Chaotix. Personne ne s’en aperçut.
« – Et si tu nous racontais ? Proposa Sonic.
– Je ne sais pas si… commença Cream.
– Non, je… pardonnez moi, mais c’est personnel.
– Nous respections ton choix, dit Cosmo, mais permets nous de te tenir compagnie.
– Et même si tu ne veux pas…, commença Cream.
– … on restera quand même ! termina Sonic. »

Knuckles marchait d’un pas ferme vers l’agence Chaotix.
« – J’ai deux mots à lui dire à celui là. »
Une fois arrivé, il ne frappa même pas à la porte : il entra brusquement. Mighty était accoudé à un mur. L’échidné s’approcha et se mit devant lui. Puis il commença à faire craquer ses poings.
« – Ca va pas Knuckles ?
– C’est à moi de te poser la question, répliqua l’échidné. Qu’est ce que tu lui as dit ?
– Mm ? fit Mighty.
– Pour la mettre dans un état pareil, il faut que tu aies été particulièrement manipulateur. Ce matin, elle était joyeuse, ça faisait plaisir, mais je viens de la voir à l’instant en larme, donc je me dis que tu es forcément passer par là. »
Mighty se contenta de sourire.
« – J’ai juste raconté une scène… de mon invention basée sur un fait réel, répondit il innocemment. Réfléchis un peu : comment une personne comme Shadow pourrait prendre soin d’une si fragile jeune fille comme Sora ?
– MAIS C’EST PAS UNE RAISON POUR LUI SORTIR DES ANERIES !
– Normal, un âne ne dit que des âneries, intervint inutilement Charmy en rigolant. »
Knuckles saisit le tatou.
« – Maintenant tu vas me raconter ce que tu lui as dit. »
Mighty sourit de nouveau.
« – Avec plaisir. »
Il raconta avec détail et un malin plaisir la scène qui avait eut lieu avec Sora.
« – C’est impossible de dire le contraire, pensa Knuckles. Personne à part lui et Shadow n’était présent lors de cette conversation. Le pire, c’est que je ne peux pas m’en mêler…
Pourquoi est ce que j’ai fait une telle promesse ? »
L’échidné lâcha Mighty et commença à partir.
« – Si jamais j’apprends que tu lui fais encore du mal, je romps ma promesse. »
Il claqua la porte.

Une fois dehors, l’échidné aperçut une vieille connaissance.
« – Rouge, mais qu’est ce que ? »
Il semblait qu’elle ait entendu toute la conversation.
« – Alors comme ça, Sora est désespérée. Qui est ce Mighty ? »
Knuckles avança, la chauve souris le suivit.
« – Un ancien ami. »
Il raconta son histoire.
« – Ah, je vois, mais alors, que va devenir la pauvre dulcinée de Shadow si elle s’auto détruit de la sorte ? demanda Rouge.
– Ca on en sait rien. »
Ils s’arrêtèrent de parler.
« – Sais tu où est Shadow ? demanda brusquement Knuckles.
– Sûrement dans la montagne, pourquoi ?
– Il faut que je lui parle de ce qui se passe. Si tu pouvais emmener Sora de ton côté s’il te plaît, ce serait sympa.
– Donne moi une bonne raison de le faire. »
Knuckles se tourna vers elle.
« – Je te l’ai demandé gentiment, ça devrait t’aller ! »
Rouge fit mine de réfléchir.
« – D’accord, mais je voudrai quelque chose en échange. »
Knuckles ferma les yeux.
« – D’accord, qu’est ce que tu veux ?
– Je ne sais pas pour le moment. Allons, dépêches toi d’aller trouver Shadow. Moi, je vais emmener Sora chez moi en attendant. »
Knuckles acquiesça et partit. Rouge resta seule et le regarda partir. Puis, quand il fut loin, elle partit à son tour.

Rouge n’était pas la seule à avoir entendu la conversation entre Knuckles et Mighty.
« – Muhahahahahahaha ! Alors comme ça, ce tatou est de retour. Il pourrait m’être utile pour me débarrasser de Sonic et ses amis, et récupérer Sora ! »
Eggman décida de laisser une lettre à Mighty.

Le soir venu, Mighty se trouvait dans la forêt où se trouvait le grand père de Sora.
« – Hé hé, je savais qu’elle ne mettrait pas longtemps avant de succomber. »
Il avait reçu une lettre de Sora en fin d’après midi. Mighty entendit du bruit venant de derrière l’arbre.
« – Muhahahaha, tu es venu.
– Eggman ! s’exclama le tatou. »
Celui-ci se mit en position de combat.
« – Ouhlà, on se calme. Je suis là pour t’aider ! Je peux t’aider à séduire Sora. »
Contre toute attente, Mighty se mit à rire.
« – T… toi, m’aider à séduire une fille, tu t’es regardé ? »
Mighty continua de rire. Eggman pensa :
« – Rira bien qui rira le dernier. »
Mighty se reprit :
« – Et pourquoi je t’écouterai ?
– Mais voyons, je m’intéresse au bonheur de ma cousine c’est tout ! La famille c’est sacré, même si on ne s’entend pas bien tous les deux, je voudrais tant la voir heureuse à tes côtés plutôt que ceux de Shadow. »
Son ton paressait sincère.
« – Tu as un plan ?
– Faisons comme si je comptais l’attraper. Je la lâcherai du haut d’un de mes appareils et toi, tu viendras la sauver. Et je sais également où elle habite.
– Ah oui ? Moi aussi fi…
– Non, elle a changé de domicile : à présent elle vit chez Rouge. »
Mighty ne pouvait pas refuser une aide comme celle-ci.
« – Tope là Eggman, mais au moindre coup fourré…
– Il n’y en aura pas, ne t’inquiète pas ! »
Sur ce, ils se quittèrent.
« – Ce tatou me livrera Sora sur un plateau d’argent. Une fois qu’elle aura compris qu’elle compte à ses yeux, elle l’accompagnera partout et à ce moment précis, je les inviterai dans ma base. Et enfin, je pourrai prendre ma revanche et exploiter ses gènes. Non seulement je pourrai détruire Mighty, mais en plus je détruirai Sora et Shadow et ils regretteront de m’avoir vaincu il y a six mois. Muhahahahahahaha ! »

A suivre …

Texte écrit et imaginé par Sora The Black Hedgehog



Vous avez aimé cet article? Partagez le!
Commentaires (17) - Forum

Sora

Haut de page


Fan Area

Cliquez pour écouter :
L'article du moment
JEUX
Interview de Iizuka et Nakamura par Famitsu

Le pifomètre
Sonic Battle
Episode Rouge
Séries Sonic Adventure
Sonic Adventure : l’Histoire
SEGA Dreamcast
Manuel Sonic Shuffle (européen)
 
 
  Discussions
 Accès au Forum
Derniers sujets :

 
 
 
Planete-sonic, design, mise en page et textes © 2003/2017 L'équipe de PLANETE-SONIC.COM, Tous droits réservés. Toutes les oeuvres sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute reproduction partielle ou totale d'une oeuvre est interdite sans l'avis préalable de son auteur.