Partenaire

Sonic Wikia Francais

 


 


Fan Area

Une équipe est née : partie 2

Publié par Sora le 3 mars 2006

Sora avait accepté, non sans difficulté de vivre chez Rouge le temps qu’il faudrait. Pendant que la chauve souris essayait de convaincre la hérissonne, l’échidné était parti à la recherche de Shadow.
« – Ils ne savent pas rester en place ces hérissons, pensa Knuckles. »
Il mit du temps avant de retrouver Shadow.
« – Ah, te voilà. »
Le hérisson se retourna.
« – Qu’est ce que tu me veux.
– Du calme, je suis en ami. J’ai un ou deux trucs à te raconter. »
Il raconta ce qui s’était passé entre Mighty et Sora, en se gardant bien de préciser qu’il tenait ses informations du tatou.
« – Voilà, tu connais l’histoire. A présent, je te demande de ne pas chercher Sora, sinon elle risque de s’emporter et nous aurons un clone d’Amy, prêt à faire un crime passionnel. »
Il exagérait un peu, mais il pensa :
« – Mieux vaut trop, que pas assez.
– Je vais régler son compte à ce tatou, comme ça tout sera clair. »
Il commença à partir.
« – Attends un peu ! Tu ne peux pas faire ça !
– Et pourquoi ?
– Parce que tu ne feras qu’accentuer la rancœur que Sora a pour toi. Tu auras éliminé ton rival, certes, mais Sora pensera que tout ce passera comme Mighty lui a fait croire, et dans ce cas là, nous arriverons à ce que je t’ai dit tout à l’heure. »
Shadow ferma les yeux et murmura un juron.
« – Et pour éviter que tu n’ailles la voir, on lui a fait changer de domicile, informa Knuckles. »
Shadow ne dit rien. Il se contenta de partir. L’échidné soupira :
« – J’espère qu’il ne fera pas de bêtise. »

Cosmo se rendait chez Amy pour lui raconter l’évènement qui était arrivé à Sora. A peine arrivée en ville, elle la rencontra dehors.
« – Amy ! interpella Cosmo. »
La hérissonne l’aperçut.
« – Il faut que je te parle de toute urgence ! »
Sans mot dire, elles se dirigèrent chez Amy.
« – Alors, qu’est ce qui se passe ? »
Cosmo raconta le peu qu’elle savait sur ce qui s’était passé entre Sora et Mighty. Amy devint rouge de colère.
« – Shadow aurait menti ? Grr… Si jamais je l’attrape je… »
Elle commença à sortir son marteau. Cosmo l’empêcha de frapper sur les meubles.
« – Mais attends, je n’ai pas totalement fini. Avant même que Sora ne parle, Knuckles est parti sans prévenir. Une heure après, Rouge arrivait pour demander à Sora de vivre chez elle.
– Ah, je vois, Rouge et Knuckles sont ensemble et ils ne veulent pas le dire ! s’exclama Amy.
– Je ne crois pas, je pense que c’est lui qui lui a demandé.
– C’est vrai que Knuckles aime bien Sora, songea Amy.
– Mais il ne faut pas dire à Shadow où est Sora, sinon ça ne servirait à rien.
– Tu me prends pour une idiote ? »
Le marteau d’Amy faisait peur à Cosmo.
« – Mais non voyons… je… »
Elle se tut Amy décida de ranger Piko Piko. Cosmo reprit :
« – Si je te le dis à toi en particulier, c’est parce que j’ai peur que Shadow ne vienne te voir pour te demander où Sora habite. »
Amy acquiesça.
« – Alors pour sa sécurité, on ira pas la voir tant que le jeu ne sera pas calmé. »

Sora et Rouge se trouvaient dans le centre ville. La chauve souris s’attardait beaucoup aux joailleries.
« – Je croyais que tu n’étais pas une voleuse.
– Mais non voyons ! s’exclama Rouge. Je regarde juste, ces bijoux sont si magnifiques !
– Oui, je te comprends, mais si ça ne te gênes pas, je vais rentrer à présent.
– Oh, pardonne moi ma jolie, s’excusa Rouge. Ca ne doit pas être très amusant de rester debout à me regarder.
– Ce n’est rien, répondit Sora avec un grand sourire. Mais reste, je vais rentrer seule. »
La hérissonne partit. Rouge se retourna et aperçut Sora s’arrêter devant quelqu’un.
« – Mais qui est ce ? Ce serait lui Mighty ? »
Elle vit le tatou partir avec la hérissonne.
« – Oh ! Il faut que je les suive, j’ai promis à Knuckles de la surveiller. »

Mighty avait emmené Sora aux bordures de la forêt de son grand père. Même si elle avait parcourut beaucoup de fois Mobius, la hérissonne n’était jamais venu dans ce coin là.
« – Au fait, je ne t’ai pas remercié pour hier.
– Ce n’est rien, j’ai juste fait mon… devoir. »
Sora lui sourit. Ils s’arrêtèrent aux abords d’un gouffre.
« – Dis donc, c’est un peu lugubre, fit remarquer Sora en se penchant.
– Exactement comme prévu ! pensa Mighty. »
Malheureusement, Sora ne savait pas que la pierre était sur le point de se briser. Mais elle sentit soudain une secousse.
« – Hein, mais qu’est ce que ? »
Puis la pierre s’effondra.
« – Aaaaaaaah ! Au secours ! »
Elle fut rattrapée… par un robot.
« – Bonjour ma cousine, comment vas-tu ?
– Eggman ! »
Le savant était aux côtés de son robot.
« – Je t’emmène faire ton baptême de l’air.
– Laisse moi ou je la démolis ta machine ! »
Elle sortit son Piko-Piko hammer, mais elle n’était pas dans la bonne position pour frapper de toutes ses forces.
« – Je ris, fit mollement Eggman. Fais tomber le marteau de Sora ! »
Le robot exécuta l’ordre.
« – Mighty ! hurla la hérissonne qui lâchait son marteau. Au secours ! »
Le tatou prit tout son temps pour réfléchir.
« – Hé, hé tout ce passe comme prévu ! Bon, si j’allais l’aider ? »
Mais prendre autant de temps fut une grave erreur pour lui. Le robot lâcha Sora plus tôt que prévu. Heureusement, Rouge était là, elle attaque le robot et réussit à le démolir sans trop de mal.
« – Sora ! »
Elle plongea en piquée vers la hérissonne et réussit à la secourir.
« – Merci à toi Rouge, j’ai cru que j’allais y passer. »
Eggman semblait mécontent.

« – Mm… elle est sous surveillance à présent ? Ca risque d’être plus compliqué que prévu. »
Le savant partit sans mot dire. En même temps, Rouge atterrissait. Mighty était rouge de confusion.
« – Hum… euh désolé.
– Eh bien, on peut dire qu’elle ait eut de la chance que je me sois trouvée ici au bon moment, fit remarquer Rouge. On ne peut pas dire que ton ami ait été efficace.
– Je… pardon, je n’aurai pas du tant me pencher. »
Sora baissa la tête, comme une enfant qui venait d’être grondée par ses parents.
« – Et qui es tu toi ? demanda Rouge à l’adresse du tatou.
– Je suis Mighty.
– Et bien la prochaine fois tâche de faire plus attention à elle. Je ne serai pas toujours là pour lui sauver la vie. Viens Sora, on va rentrer. »
La hérissonne suivit Rouge. Le tatou les regarda partir.
« – Grr… pourquoi cette chauve souris était là ? Et puis pourquoi Eggman l’a-t-il lâché plus tôt que prévu ? »
Il décida de partir en direction du QG d’Eggman.

« – Eh bien Sora, je te trouves bien silencieuse. »
La hérissonne marchait toujours tête baissée. Elle manqua même de se prendre un arbre.
« – J’ai un peu honte de m’être laissée avoir aussi facilement, seulement… je pensais vraiment que Mighty allait accourir à mon secours. »
Rouge s’arrêta et la regarda dans le blanc des yeux :
« – Tu veux que je te dise ? Tu fais trop confiance aux gens, et un jour ça te perdra. Il me semble que tu ne le connais que depuis très peu de temps, je me trompe ? Et bien moi je pense que tu ne devrais pas avoir une confiance aussi aveugle envers lui. Un jour il t’arrivera sûrement un pépin et peut être que personne ne sera là pour te protéger. Tu as eu de la chance que je te suive ! »
Elle s’arrêta de parler. Rouge pensait en avoir trop dit. Mais Sora ne fit pas attention à ses dernières paroles.
« – Merci Rouge… je… je vais essayer d’être plus prudente à l’avenir. »
Une petite larme brillait. Rouge se laissa émouvoir. Elle prit la hérissonne dans ses bras.
« – Allons calme toi. Allez, on rentre maintenant. »

A la tombée de la nuit, Sonic décida de sortir courir. Mais malheureusement pour lui, Amy semblait l’attendre. Il commença à partir dans la direction opposée.
« – Attends Sonic. Il faut que je te dise quelque chose d’important, à propos de Sora. »
Le hérisson s’arrêta.
« – Ah oui, quoi donc ? »
Amy prit sa respiration.
« – J’ai croisé Rouge tout à l’heure et Eggman a attaqué Sora pendant qu’elle se promenait avec Mighty.
– Et c’est pour ça que tu m’as appelé ?
– Mais bien sûr que non. On ne peut pas en parler ailleurs, tout le monde peut nous entendre. »
Sonic réfléchit un instant.
« – C’est d’accord, mais à condition que tu promettes de ne pas me sauter au cou et tout le reste.
– Oui… »
Ils partirent en direction de la forêt. Les deux hérissons s’arrêtèrent au bord d’une clairière.
« – Alors, qu’est ce qui semblait si important ?
– Je… j’ai l’impression que Mighty est sous le contrôle d’Eggman.
– Hein ! s’exclama aussitôt Sonic. Tu plaisantes j’espères, tu sais très bien que Mighty ne peut pas le voir, même en photo. Qu’est ce qui te fait croire une chose pareille ? »
Amy raconta la scène que Rouge lui avait décrite. A la fin, Sonic paressait perplexe.
« – Oui, c’est vrai que c’est bizarre… Mais il faudrait s’assurer que c’est vrai, et il n’existe qu’un seul moyen de le savoir. Rentre chez toi et préviens moi si tu as du nouveau sur Mighty ou Eggman.
– C’est promis. »
Le hérisson partit en lui adressant un signe de la main. C’était la première fois. Amy réfléchit :
« – Peut être qu’après tout, je devrais rester moi-même plutôt que de lui courir après toute la journée… »

Tails travaillait sur un nouveau prototype de vaisseau lorsque Sonic arriva.
« – Qu’est ce qui t’amène si tard ? »
Il raconta l’histoire qu’Amy venait de lui raconter.
« – Et j’aurais besoin de ton aide, termina Sonic.
– Pourquoi faire ?
– Tu pourrais me fabriquer un émetteur qui nous permettra de suivre Mighty où qu’il aille. Et comme ça, on pourra voir si il est vraiment de mèche avec cette tête d’œuf ! »
Le renard adressa un grand sourire à Sonic.
« – Tu peux compter sur moi. Je pense que dans deux jours, il sera fini. »
Le hérisson écarquilla les yeux.
« – Il ne faut pas qu’il soit repérable par détecteur ou par Mighty, expliqua le renard.
– Ok Tails, je vais te laisser travailler dans ce cas ! »
Le hérisson bleu ne s’attarda pas plus longtemps.

Sonic n’était pas le seul à parcourir Mobius de nuit. Shadow lui aussi courait. Mais c’était pour oublier les paroles de Knuckles. Il croisa Sonic.
« – Tiens donc, Shadow ! Ca faisait longtemps.
– C’est vrai, admit le hérisson noir. Mais je n’ai pas envie de discuter avec toi. »
Il commença à lui tourner le dos.
« – Ca doit être dur à vivre. Une fille auquel on tient qu’on ne peut plus approcher. »
Shadow s’arrêta, se retourna et lança un regard noir à Sonic.
« – Je ne vois pas de quoi tu parles, répliqua froidement le hérisson noir. »
Sonic fit mine de réfléchir.
« – Alors, euh… voyons, faisons le récapitulatif… euh… J’ai réfléchit, il n’y a qu’une réponse possible : Sora la hérissonne noire. »
Shadow lança un regard encore plus noir à Sonic lorsque celui-ci prononça le prénom de Sora.
« – Je te conseil de ne pas me parler d’elle.
– Eh, je suis de ton côté, ne l’oublie pas. Je viens juste t’informer qu’Eggman a faillit la tuer aujourd’hui. »

Shadow écarquilla les yeux et sentit la colère monter en lui.
« – Eh oui, c’est triste mais c’est comme ça. Elle faisait une petite promenade avec Mighty.
– Alors c’est ce tatou qui l’a sauvé ! s’exclama Shadow avec fureur.
– Mais non. C’est Rouge qui l’a sauvé. Elle avait détecté un trésor dans les environs. »
A ces paroles, Shadow se calma un peu.
« – Je ne devrais pas te dire ça, risqua Sonic. Mais sache qu’on va mettre Mighty sous écoute.
Ne tente rien vis-à-vis de Sora tant qu’on ne te le dira pas.
– Et pourquoi devrais t’écouter ?
– Parce que tu n’as pas le choix. C’est ça où alors c’est le…
– … crime passionnel, je l’ai déjà entendu celle là. C’est d’accord, je resterai tranquillement dans mon coin, le temps qu’il le faudra. »
Sur ces mots, il partit.
« – Il tiens à elle plus qu’il veut nous le faire croire, pensa Sonic un sourire aux lèvres. »

Tails travaillait d’arrache pied sur son émetteur. Il devait être parfait. Cream passa avec Cosmo pour soutenir le renard et lui offrir un peu d’aide. Malheureusement, il manquait des matériaux importants. Il décrivit les pièces dont il avait besoin. Cosmo s’exclama :
« – Mais je les possède dans mon vaisseaux !
– Super Cosmo, allons les chercher ! »
Ils partirent en direction de l’endroit où Cosmo avait atterri. Mais une surprise les attendait :
« – Mon vaisseau… il a disparu. »

Mighty se trouvait devant le QG d’Eggman. Il tapa le code puis entra.
« – Alors, tu as des réponses ? demanda Mighty dès qu’il arriva devant Eggman.
– Oh, je suis désolé, tout ceci est une regrettable erreur. Le robot était simplement mal réglé. Bien à présent, fais attention : Sora semble être sous surveillance constante. Et ce n’est pas Rouge qui abandonnera la partie. J’ignore ce que Knuckles lui a promis en échange, mais si c’est assez précieux, elle accomplira sa mission jusqu’au bout. Débrouille toi pour l’attirer hors de vue de cette fouineuse. Moi de mon côté, je vais m’occuper de voir si ce vaisseau peut m’apporter quelque chose question matériaux. »
Le vaisseau de Cosmo se trouvait dans le hangar, derrière.
« – A présent, pars et surveille les. »
Le tatou s’en alla.
« – Il est vraiment trop naïf. Il ne se méfie pas de moi. Il n’a même pas pensé une seule seconde que c’était moi qui demandé au robot de lâcher Sora plus tôt. Où alors, il a vite balayé ces soupçons. Bien, ce vaisseau pourra m’aider à rassembler les derniers matériaux dont j’ai besoin pour ma machine. Une fois qu’elle sera terminée, je prendrai les émeraudes du Chaos à Knuckles ainsi que l’émeraude mère. Puis, je kidnapperai Sora une bonne fois pour toute dès que Mighty aura accomplit son travail de l’éloigner de Rouge et des autres. Quand elle sera là, elle paiera de mon dernier échec. Je l’enfermerai dans ma machine et lui pomperai toute son énergie. Une fois ceci fait, je la laisserai mourir et donnerai toute son énergie à mon formidable robot de guerre et cette fois ci, grâce à Sora et aux émeraudes, je pourrais conquérir le monde. Muhahahahaha ! »
Eggman continua de rire. Mais seulement, il ne savait pas une chose : quelqu’un l’avait espionné.


« – Mais où a-t-il bien pu passer ? demanda Cosmo. »
Elle rentrait en compagnie de Tails et Cream.
« – Ca, on en sait rien, répondit le renard. Pour le moment, je vais essayer de trouver un autre moyen de me procurer ces matériaux. »
Ils arrivèrent chez Cream.
« – Merci beaucoup les filles. A demain ! »
Tails repartit seul en direction de son laboratoire. Une fois arrivé, il se rendit compte qu’il avait du courrier.
« – Mais qu’est ce que… »
Il se dépêcha de partir à la recherche de Sonic à bord du Tornado. Il mit du temps avant de le retrouver.
« – Alors Tails, du nouveau ? »
Il raconta ce qui s’était passé lors de la recherche du vaisseau de Cosmo.
« – Regarde cette lettre que je viens de recevoir.
– C’est bizarre ça, il n’y a pas de destinataire, ni d’expéditeur, fit remarquer Sonic. »
La lettre disait ceci :
« – Cher Tails, le vaisseau de ton amie est chez le docteur Eggman. Il compte voler les émeraudes du Chaos après avoir utilisé Mighty pour lui apporter Sora. Méfie toi de lui. Il compte également s’emparer de l’émeraude mère. »
Cette lettre laissa perplexe Sonic et Tails.
« – On ne peut faire qu’une seule chose, dit Sonic. Prévenir Knuckles de ce qui se passe.
– Qu’est ce qu’on va dire à Sora ? demanda Tails.
– Rien pour le moment. On va juste parler de cette lettre à Knuckles, ensuite on ira récupérer les matériaux dont tu as besoin. Moins de monde seront au courant, mieux on se portera. »

Knuckles se reposait sur les marches de l’autel, lorsqu’il entendit le moteur d’un avion. Sans même ouvrir les yeux, il savait que c’était le Tornado.
« – Eh Knuckles ! »
Celui-ci ouvrit un œil et vit Sonic et Tails s’approcher de lui en courant.
« – Quel bon vent vous amène ?
– Que des mauvaises nouvelles, lis un peu ça. »
Le renard lui tendit la lettre que Knuckles lut aussitôt.
« – Quoi ! Cette grosse baderne veut voler l’émeraude mère ! Mais qui a bien pu vous avertir ? »
Tails et Sonic se regardèrent.
« – Malheureusement, on en sait rien, répondit le renard. En tout cas, il doit être de notre côté pour nous avoir prévenu. Il faut absolument rester sur nos gardes et mettre Mighty sur écoute.
– Moui, mais je ne pourrai pas vous aider, dit l’échidné contrarié. Il faut que je redouble de vigilance pour ne pas qu’il vole l’émeraude mère.
– Et les émeraudes du Chaos, ajouta Sonic. Bon nous on va rendre une petite visite à Eggman pour chercher les matériaux dont Tails a besoin pour son émetteur.
– Je peux t’emprunter une émeraude du Chaos ? demanda Tails. J’en aurai besoin pour améliorer les performances du Tornado. Je te la rendrai quand on aura fini, promit le renard.
– Entendu. »
Il lui tendit une des sept émeraudes du Chaos. Tails remercia l’échidné et partit en compagnie de Sonic. Knuckles se rassit, les yeux bien ouverts cette fois.

« – Le QG d’Eggman est en vu, annonça Tails. Préparation de l’armement du Tornado. »
Leur plan était très simple : Tails devait faire diversion pendant que Sonic « s’infiltrerait » dans la base pour récupérer les pièces dont le renard avait besoin. Tails tira en plein milieu de la tour qui servait de base à Eggman.
« – Ca te suffira Sonic ? »
Le hérisson lui adressa un sourire.
« – C’est parfait, reste dans les environs, j’en ai pour deux minutes. »
Le renard s’approcha de là où il avait tiré et Sonic chargea grâce à un homing attack. Il réussit sans problème à détruire le mur. A l’intérieur, on signalait déjà une attaque. Des robots accouraient de partout.
« – Dépêchez vous bande de tas de ferraille, ce renard ne perd rien pour attendre. »
Sonic se mit à sourire.
« – Quel œuf charmant, pensa-t-il. »
Un robot s’arrêta devant lui.
« – Eh, excuse moi, tu ne saurais pas par hasard où se trouve le vaisseau qu’Eggman a volé il y a quelques jours ?
– Recherche en cours. Vaisseau détecté dans le hangar principal.
– Merci à toi. »
Le robot reprit son chemin, pendant que Sonic partit en rigolant. Il se dirigea vers l’endroit indiqué et aperçut le vaisseau de Cosmo.
« – Ah, le voilà. Bon, je prends les pièces et je m’en vais aussi vite que je suis venu. »
Il entra dans le vaisseau et trouva rapidement les pièces manquantes pour l’émetteur de Tails. Le hérisson repartit. Arrivé là où Tails l’avait déposé, il s’aperçut qu’ils avaient oublié un détail très important : les missiles anti-aériens d’Eggman qu’il avait eut le temps de développer en six mois. Mais Sonic ne se laissa pas abattre. Il tenta de repérer Tails dans les airs. Lorsqu’il l’aperçut, le renard était poursuivit par une dizaine de missile. Le hérisson prit alors la radio que Tails lui avait donné pour entrer en contact en cas de problème.
« – Tails, j’ai trouvé les pièces, approche toi de moi.
– Reçu cinq sur cinq. »
Le renard arriva. Sonic prit son élan et sauta. Il atterrit in extremis sur le Tornado.
« – Tout va bien ?
– Si tu enlèves les missiles, oui. J’ai essayé toutes les feintes possibles, je n’arrive pas à m’en défaire. »
Sonic lui adressa un clin d’oeil et chargea sur les missiles grâce à un spin dash. Il réussit sans problème à les détruire.
« – Allez, maintenant on rentre ! »
Le renard et le hérisson repartirent en direction du laboratoire de Tails.

Eggman, assit devant son panneau de contrôle ne semblait pas avoir prit cette attaque comme dangereuse. Au contraire.
« – Il faudra que je révise l’intelligence artificielle de mes robots. En attendant, il a pris ce qui l’intéressait. Oh mais tout ça n’est pas grave, ils n’ont pas pris les pièces dont j’ai besoin pour ma machine. Bientôt, ils me supplieront tous de les épargner. »
Eggman se leva et retourna à son travail.

Tails passa une nuit de travail et réussit enfin à terminer son émetteur. Il lui restait cependant un petit problème : comment le mettre sur Mighty sans qu’il ne s’en aperçoive ?
« – J’ai trouvé ! »
Il prit le Tornado et se dirigea vers l’île de l’ange.
« – Eh Knuckles, j’ai fini mon émetteur.
– Bonne nouvelle ! s’exclama-t-il.
– Mais j’ai un problème : je ne sais pas comment lui mettre sans qu’il s’en rende compte.
– C’est vrai que c’est embêtant.
– Je pense avoir une idée, mais il faudrait que tu m’aides. »
Knuckles leva les sourcils.
« – Rien de bien méchant : pourrais tu convaincre Charmy de lui poser ? Moi pendant ce temps je te garderai l’émeraude mère, qu’en penses tu ?
– C’est vrai que c’est une bonne idée. Mais pourquoi moi et pas toi ?
– Parce que tu le connais mieux que moi, expliqua le renard. Et il acceptera plus facilement venant de ta part que de la mienne.
– Marché conclus Tails. Fais attention à l’émeraude mère, c’est tout ce que je te demande.
– Compte sur moi ! »

Rouge lisait tranquillement un rapport sur de nouveaux joyaux, quand on frappa à la porte.
« – Tiens donc, mais qui ça peut bien être ? »
Elle se leva et ouvrit la porte.
« – Sonic, quel plaisir de te voir. Que me vaut ta visite ?
– A vrai dire, je passais dire bonjour à Sora et venait voir si elle allait mieux.
– Oh, c’est vraiment dommage pour toi, mais elle est partie avec Amy il y a quelques minutes. »
Sonic écarquilla les yeux.
« – Avec Mighty qui rôde dans les environs ? C’est bien prudent ?
– Elles ont dit qu’elles se rendaient simplement sur la tombe de son grand père. On peut les rejoindre si tu veux. »
Sonic acquiesça, mais à peine sorti, il se heurta à…
« – Amy ! s’exclama Sonic.
– Où est Sora ? demanda aussitôt Rouge.
– C’est… lui… Eggman qui l’a faite prisonnière. »

Amy et Sora étaient tranquillement assises sur l’herbe.
« – Tu viens plus souvent qu’avant j’ai remarqué.
– Oui, parce que la saison des pluies arrive, alors je profite du beau temps, répondit Sora, parce que je sais que je ne pourrai pas passer pendant cette période. »
Elles restèrent assises sans mots dire. Puis, un tremblement de terre se fit sentir.
« – Qu’est ce que c’est ? demandèrent en chœur les deux hérissonnes. »
Pour répondre à leur question, un robot apparut. Avant qu’elles n’aient pu faire quoi que ce soit, il prit Sora en otage.
« – Aaaah !
– Muhahahaha ! Surprise n’est ce pas ? Tu ne croyais tout de même pas que j’allais te laisser en liberté j’espère. »
Sora ne pouvait rien faire. Le robot serra ses pinces.
« – Amy… cours chercher Rouge. »

Elle ne discuta pas, la hérissonne partit en courant. Le scientifique ne fit rien pour l’arrêter.
« – Allez viens Rotoroïde, on s’en va. »
Le robot suivit son maître.
« – Mais lâchez moi ! Ta stupide machine me fait mal. »
Eggman ne répondit rien. Il se contenta de dire :
« – Arrête toi là, ça devrait aller. »
La machine arrêta aussitôt de marcher.
« – Et maintenant, voyons s’ils pourront te retrouver. »
Caché dans les fourrés, Eggman ne vit pas que quelqu’un les observait.

Lorsqu’ils arrivèrent sur les lieux, il n’y avait aucune trace de Sora ni d’Eggman.
« – Flûte ! s’exclama Sonic. Ils sont partis. Comment on va faire pour les retrouver à présent ?
– C’est facile, vous n’avez qu’à me suivre. »
Tous se retournèrent et aperçurent :
« – Shadow ?
– Oui. Tu vois Sonic j’ai exceptionnellement écouté ce que tu m’as dit.
– Qu’est ce que tu lui as dit ? Murmura Rouge.
– Alors, tu as suivit Sora ? demanda Amy.
– Oui et je vous conseil de vous dépêcher avant que ce tatou ne la sauve à votre place.
– Tu ne vas pas nous aider ? demanda Rouge.
– Non, j’ai une promesse et je la tiendrais. Suivez moi. »
Ils formèrent une chaîne pour arriver rapidement là où Eggman et Sora se trouvait.
« – Eh ! s’exclama Sonic. Mais c’est un robot classique lui, on en fera qu’une bouchée. »
Pour toute réponse, les filles acquiescèrent. Amy remarqua :
« – Regardez, Sora s’est évanouie.
– Pas étonnant, déclara Shadow, vu la façon dont le robot la serrait je suis étonné qu’il ne lui ait pas broyé les os.
– Bon, on reste à discuter où bien on va chercher Sora, demanda impatiemment Rouge. »
Pour toute réponse, Amy sortit son marteau. Sonic lui décida d’attirer l’attention d’Eggman.
« – Youhou ! On est là ! »
Eggman se retourna :
« – Comment ? Oh mais à trop attendre, ce maudit tatou va faire rater tous mes plans. »
Amy et Rouge se placèrent aux côtés de Sonic.
« – Tu vas regretter de l’avoir capturé s’exclama Amy. Yaaaaaahaaaaaa ! »
Elle frappa à grands coups de marteau le robot.
« – Ouh, mais cette folle va finir par me casser mon robot ! »
Rouge donna un violent coup de pied à la machine et Sonic le termina par un spin dash. Puis, Amy décida de frapper Eggman.
« – Prends ça ! »
Le scientifique qui volait bas dans son appareil, fut projeté vers le gouffre, en emportant Sora dans sa chute.
« – Sora ! S’exclamèrent alors Sonic, Rouge et Amy. »
Puis, tout se passa comme un éclair : Shadow sortit des fourrés et utilisa le triangle jump pour descendre rapidement. Il rattrapa Sora au vol et remonta.
« – Faites attention la prochaine fois. »
Puis il posa Sora à terre et repartit.
« – Ce doit être très dur pour lui. Devoir la sauver alors qu’elle est inconsciente pour éviter de lui faire du mal… c’est triste.
– Oh, mais ne t’inquiète pas, dit Rouge. Cette mascarade prendra vite fin si l’émetteur de Tails fonctionne correctement. »
Sur ces mots, Sora se réveilla.
« – Aïe, mon bras… merci de m’avoir sauvé les amis.
– Ce n’est rien, mais à l’avenir ne pars plus jamais seule, c’est compris ma jolie ? »
Sora acquiesça.
« – C’est la deuxième fois en très peu de temps… combien de temps encore vais-je faire des bêtises ? »


Knuckles eut beaucoup de mal à convaincre Charmy de l’accompagner sur l’île de l’ange. Il dû prétexter qu’Amy était venue lui faire des gâteaux, et qu’il y en avait trop pour lui tout seul. Charmy accepta alors. Mais arrivés sur l’île de l’ange, il se rendit compte que Knuckles l’avait trompé.
« – C’est pas gentil ! Pourquoi t’as fait ça ?
– Calme toi, fit impérieusement Knuckles. Je ne pouvais pas t’en parler devant Vector et Espio. Viens, Tails va tout t’expliquer. »
Charmy le suivit en bougonnant. Arrivés devant l’autel, le renard attendait le retour du gardien. Il fut alors surpris de voir que Charmy était ici.
« – Mais… pourquoi tu l’as ramené ?
– Parce que c’était plus facile de lui expliquer ici que devant Espio, Vector et Mighty. Alors maintenant Tails, explique lui de quoi il retourne. »
Le renard soupira.
« – Bon, je vais faire très simple : nous soupçonnons Mighty d’être de mèche avec Eggman.
– Mais c’est impossible ! Intervint Charmy. Il refuse de le voir, même en photo !
– Peut être mais tout nous laisse croire que j’ai raison. Mais pour être sûr, il faut surveiller Mighty de près.
– Quoi ! Vous voulez que je l’espionne ?!
– Mais tu vas te taire enfin ! s’exclama Knuckles. Ecoute le !
– Donc, reprit Tails. Sonic m’a demandé de fabriquer un émetteur que quelqu’un posera sur Mighty. Et comme Knuckles n’a pas l’air de vouloir voir Mighty, notre choix s’est porté sur toi.
– Et qu’est ce que j’y gagnerai ?
– T’es vraiment saoulant, commença à s’énerver Knuckles. C’est un service que tu peux nous rendre non ?
– L’agence est au plus bas, fit Charmy d’un air mélodramatique.
– Amy te fera des gâteaux ! s’exclama Tails.
– Tope là ! »
Knuckles écarquilla les yeux : il ne comprendrait jamais Charmy.
« – Allez, passe moi le micro. Je serai payé quand ?
– Si l’opération s’avoue fructueuse, répondit Tails. Fais attention, le micro est fragile. Essaie de la poser entre sa carapace et sa tête, de façon à ce qu’il ne puisse pas l’enlever.
– Compris. Bon, qui me ramène à l’agence ? »
Tails se dévoua. Il ramena Charmy chez les Chaotix avec le Tornado et rentra chez lui.

Sora décida de rester enfermée dans sa chambre. L’idée qu’elle décevait ses amis la rendait malade. La hérissonne avait tout fait pour faire honneur à son grand père et faire en sorte que ses amis la voit comme une adulte, mais avec les récents évènements son moral était tombé au plus bas. Rouge se faisait du soucis pour elle. Depuis le dernier combat contre Eggman, c’est-à-dire une semaine, elle n’avait qu’entre aperçue la hérissonne. Lorsque la chauve souris avait frappait à sa porte pour prendre de ses nouvelles, Sora ne répondait rien.
« – Si tu restes enfermée trop longtemps tu vas tomber malade, lui avait dit Rouge. »
Mais rien n’y avait fait. Amy passa chez Rouge avec Cosmo car Sora n’avait pas donné de nouvelle depuis une semaine. La chauve souris les conduisit devant la chambre de la hérissonne.
« – Sora, c’est Amy. Ouvre la porte, on veut te parler. »
Personne ne répondit. Cosmo s’approcha de la porte et l’ouvrit.
« – Sors de là tout de suite ! dit violement la hérissonne.
– Ecoute Sora, tu ne dois pas te laisser abattre.
– Tu ne sais rien, alors ne cherches pas à essayer de m’aider ! répliqua Sora.
– Il y a longtemps, je pensais que je n’étais bonne à rien. Ma planète… je… l’ai quitté parce qu’elle était devenue inhabitable. Alors j’ai voulu mener mon propre voyage. J’ai abandonné ma maman, ma famille et tous mes amis. J’ai peur pour eux, mais je sais que même si nous sommes éloignés, ils pensent à moi. Alors, pour eux, je ne dois pas abandonner. Je veux trouver le moyen de me rendre utile, et pour ça je dois essayer de garder confiance en moi, même si je sais que c’est dur. Mais au moins j’ai une motivation. Même si l’idée de les décevoir m’effleure, je n’ai pas peur de continuer la tête haute. Alors s’il te plaît Sora, garde toi aussi la tête haute, ne regarde pas en arrière et va de l’avant. Tes amis ne t’abandonneront pas si ils savent que tu veux essayer de rester toi-même. Ils ne t’abandonneront pas parce qu’ils tiennent tous à toi. De Rouge à Amy, de Sonic à Espio. Même Knuckles a abandonné la garde de l’émeraude mère pour prendre de tes nouvelles. Si tu te rends malade parce que tu penses décevoir tes amis, tes pensées deviendront réelles, parce qu’ils se diront que tu n’as pas essayé de te battre.
– Cosmo… »
Sora se leva, se jeta dans les bras de Cosmo et éclata en sanglot.

Charmy avait beaucoup réfléchit à la façon de mettre l’émetteur en marche. L’occasion se présenta lorsque Cream apprit aux Chaotix que Sora avait enfin montré le bout de son nez. Charmy donna une bourrade sur la tête à Mighty.
« – T’es content ? Tu vas pouvoir retourner la draguer ! »
Le tatou se dégagea.
« – Je t’ai dit cent fois de ne pas faire ça ! Bon, je vais faire un tour. »
Mighty partit, laissant un Charmy avec un sourire radieux.
« – Bon, je vais prévenir Tails de la bonne nouvelle ! »
L’abeille partit à son tour sans que personne ne l’en empêche. Arrivé au laboratoire de Tails, Charmy rentra sans frapper.
« – Ouiiiii ! Tails j’ai réussit, Mighty a le micro !
– Bravo Charmy ! Félicita le renard. Je vais le mettre en marche. Où est il à présent ?
– Il est parti juste après que je lui aie mis. Moi, je croyais qu’il allait voir Sora puisqu’elle est remise sur pied apparemment. Mais non, il n’a pas pris cette direction. »
Tails acquiesça et se dépêcha de mettre le micro en marche. A ce même moment, Sonic arriva.
« – Eh, Tails ! Sora va…
– … mieux, je sais, Cream me l’a dit. Mighty a l’émetteur !
– Ouah ! C’est quoi ce petit point ? demanda Charmy.
– C’est Mighty, expliqua Tails. On peut le suivre à présent.
– On dirait qu’il se dirige vers… »
Les trois s’exclamèrent en même temps.
« -… AU QG D’EGGMAN !
– Ca alors ! s’exclama Sonic. Amy avait raison !
– Attendons de voir ce qu’il fait avant de tirer des conclusions hâtives, prévint Tails. Il pourrait très bien essayer de l’attaquer. »

Mighty était parti en direction du QG d’Eggman pour l’informer du « rétablissement » de Sora. Une fois arrivé, il composa le code et se dirigea vers la salle principale.
« – Eh, Eggman ! Y’a du nouveau, Sora est sur pied.
– Muhaha, parfait.
– J’espère que ton nouveau plan ne sera pas un échec cette fois. La dernière, ça n’a pas été très brillant, fit remarquer Mighty.
– Oh, mais qu’est ce que j’y peux si tu n’as pas été assez rapide. Mais j’aimerai savoir comment Sonic, Rouge et Amy m’ont retrouvé si vite. Bien, à présent voici le nouveau plan… »

Charmy, Sonic et Tails restèrent bouchée bée.
« – Ca alors, je n’en reviens pas…
– Il faut empêcher Mighty de s’approcher de Sora, s’exclama Charmy. Et pour ça, il n’y a que l’agence Chaotix !
– Non attends, intervint Sonic. Elle serait une proie plus facile à attraper. Mighty pourrait très bien la kidnapper la nuit. »
Charmy baissa la tête.
« – Mais qu’est ce qu’on peut faire alors ? Prévenir Sora ?
– Je ne pense pas que se serait une bonne idée. Telle que je la connais, elle serait capable de faire une dépression parce qu’elle s’est fait avoir aussi facilement.
– Mais qu’est ce qu’on peut faire Sonic ? demanda Tails.
– Tout simplement, empêcher l’accomplissement de ce plan. Je vais chez Rouge pour lui demander de l’aide. »

Arrivé chez Rouge, le hérisson frappa à la porte.
« – Tiens, Sonic. Si c’est Sora que tu veux voir, tu l’as raté.
– HEIN !
– Oui, elle est partie avec Cream se promener dans la forêt.
– AVEC MIGHTY QUI TRAINE AVEC EGGMAN COMME ASSOCIE ?
– Quoi ! s’exclama Rouge. C’est officiel ?
– Mais oui ! Et si… roh, peut importe, il faut la retrouver ! »

Ca faisait longtemps que Sora n’était pas sortie dehors avec Cream. Malheureusement, la saison des pluies devait arriver d’ici une semaine, elle devrait donc s’abstenir de voir son grand père, et pour cette raison la hérissonne décida de rendre une dernière visite à son unique famille.
« – C’est vrai que c’est beau ici.
– Oui, j’espère que les arbres passeront l’hiver.
– Ca, j’en suis sûre ! s’exclama Cream.

– Mais dis moi, où est Cosmo ?
– Avec Amy. Elle a dit qu’elle viendrait nous rejoindre plus tard. On a de la chance qu’elle t’ait remonté le moral. Une Sora morose n’est pas notre Sora. »
La hérissonne lui adressa un grand sourire, mais il s’estompa vite.
« – Tu as entendu ce bruit ?
– Hein ? Non.
– On aurait dit une secousse.
– Une… »
Cream n’acheva pas sa phrase. Des robots arrivèrent de toute part de la forêt. Instinctivement, Sora prit Cream dans ses bras et leva les yeux au ciel.
« – Bonjour Sora, comment vas-tu ?
– Oh non ! C’est le docteur Eggman ! s’exclama Cream. Ses robots vont nous tuer ! »
La lapine avait peur.
« – Ne t’inquiète pas, je ne le laisserai pas faire. »
Eggman sourit. Une telle détermination ne l’étonnait pas.
« – Muhaha, il me semblait pourtant que tu étais à la limite de la maladie. J’ai cru comprendre qu’il y a une semaine, tu ne quittais pas ta chambre. »
Sora écarquilla les yeux. Les robots se préparèrent à tirer.
« – Feu ! Ordonna Eggman. »
Puis, avant que les robots ne puissent tirer, une des machines explosa.
« – Allons Eggman, on ne traite pas les jolies demoiselles de la sorte.
– Mighty ! s’exclama Sora. »
Le tatou détruisit les robots un par un.
« – Alors Eggman, tu abandonnes ?
– Mm… Je reviendrais, ne t’inquiètes pas pour ça. »
Eggman partit. Sora lâcha Cream et s’assit par terre.
« – Tu nous as sauvé, je t’en remercie.
– Ca ne va pas Sora ? S’inquiéta Cream.
– Comment a-t-il su pour moi ? »
Ses yeux se levèrent vers Mighty.
« – Non… Je suis idiote, il vient de nous sauver.
– Allons ma demoiselle, ne reste donc pas à terre. »
Il lui tendit la main, Sora la prit et se releva.
« – Mighty ! S’exclamèrent plusieurs voix. »
Le tatou se retourna.
« – Sonic ! s’exclama Sora. Amy, Cosmo, Rouge, mais qu’est ce que vous faite là ?
– Ca n’à aucune importance, répondit Sonic. Qu’est ce qui s’est passé ici ?
– Des robots nous ont attaqué, raconta Cream. Mais Mighty est venu et nous a sauvé la vie.
– Je crois que votre présence à de l’importance, dit le tatou. Comment se fait il que vous soyez ici ?
– Cosmo et moi devions rejoindre Cream et Sora, répondit Amy.
– Mm… et toi Sonic ? »
Le hérisson ouvrit la bouche et la referma aussitôt. Mighty reprit :
« – Vous savez, vous devriez arrêter de mettre Sora sous surveillance, on dirait que vous la prenez pour un bébé.
– Qu…
– Oui Rouge. Même si Sora n’a pas compris pourquoi vous lui avait changé de domicile, moi j’ai compris : vous n’avez aucune confiance en elle. Vous croyez qu’elle ne sait pas se défendre seule. Pour vous, Sora est l’incarnation de la bêtise pour s’être fait avoir deux fois par Eggman.
– Et toi ? répliqua Rouge. Tu n’as pas été capable de la sauver la première fois.
– Peut être, admit le tatou. Mais tu as toi-même confessé l’avoir suivit. Donc toi aussi Rouge, tu trouves que Sora est trop petite pour se défendre. »
Mighty se fit frapper à la figure. Il tomba à terre. Il regarda qui lui avait donné un coup. Sora, elle, était terrifiée.
« – Sh… Shadow ? »
Le hérisson se tourna vers elle.
« – Je te l’avais dit Sora, s’exclama Mighty. Lui aussi sait que j’ai raison, c’est pour ça qu’il m’a attaqué.
– Tais toi. »
Shadow avança, le poing levé, vers Mighty. Mais il dû s’arrêter : Sora s’était mise à genoux, devant le tatou.
« – Tu vas bien ? demanda doucement la hérissonne. Je crois que tu avais raison… »
Mighty sourit.
« – Ca y est, j’ai réussit.
– Je te ramène à l’agence, dit Sora en lui tendant la main pour qu’il se lève.
– Attends un peu Sora ! s’exclama Sonic. Tu as vu comment il a parlé de toi à l’instant ?
– Non, il ne faisait que dévoiler VOTRE pensée. Je n’aurai jamais cru qu’un jour, mes meilleurs amis penseraient ça de moi…
– Mais…
– JE NE SUIS PLUS UN BEBE ! Fulmina la hérissonne. JE SAIS ME DEFENDRE ALORS MAINTENANT, LAISSEZ MOI TRANQUILLE ! »
Elle leur tourna le dos et partit en aidant Mighty à marcher. Tous baissèrent la tête.
« – Alors là, bravo Shadow ! s’exclama Amy. Tu viens d’envoyer Sora direct dans les bras de Mighty.
– Ca suffit ! s’exclama Cosmo. Nous avons tous commis une erreur… il faut que nous la réparions avant que Mighty ne monte Sora complètement contre nous.
– Il avait raison sur un point, dit soudainement Shadow. »
Tous le regardèrent sans comprendre.
« – Nous avons tous pris Sora pour un bébé, et nous allons payer notre erreur. »
Personne ne répondit : Shadow partit sans que personne ne l’en empêche.


Mighty disait qu’il souffrait énormément, mais Sora sentait que c’était de la comédie. Elle le laissa dans sa chambre et se dirigea vers le rez-de-chaussée de l’agence. Elle était encore en colère.
« – Je n’arrive pas à y croire… Sonic, Rouge… et Tails par-dessus le marché !
– On dirait que le plan de Mighty va marcher, pensa Vector. Je me demande comment il a fait.
– Qu’est ce qui s’est passé ? demanda Charmy. »
Sora raconta ce qu’il s’était passé.
« – Ils n’ont même pas le courage de me dire en face, comment veux tu que je leur fasse confiance après ? »
Espio qui n’avait rien dit, se contenta de se lever et prit la main de Sora.
« – Viens, lui murmura-t-il. »
Sora le regarda sans comprendre, mais se laissa entraîner.
« – Espio, s’exclama Vector.
– Ne t’inquiètes pas… »
Ils partirent tous les deux.
« – Pourquoi tu m’emmènes ? demanda la hérissonne.
– Parce que je ne voulais surtout pas que Mighty nous entende… Alors ne pose pas de question. »
Sora garda le silence. Espio l’emmena à Casino Park, dans un club privé.
« – On l’appelle le club Rouge, c’est un casino géant, on ne sera pas déranger ici. »
Il l’emmena dans une pièce où personne ne pouvait les entendre.
« – Bon, tu m’expliques, parce que là, je commence à avoir peur, dit Sora. Qu’est ce que…
– Je t’ai demandé de ne pas poser de question : il y a des choses que tu dois savoir. Je le fais dans ton intérêt et par respect pour la promesse commune que nous avons faite à la mort de ton grand-père. »
Sora baissa les yeux.
« – Excuse moi, cette histoire m’a…
– Ecoutes, coupa Espio. Tu ne t’aies jamais demandé pour quelles raisons Shadow ne t’approchait plus ? Pourquoi tes amis t’ont changé de domicile ? Pourquoi Eggman recommence à te poursuivre après six mois d’attente ?
– Je…
– Mon but n’est pas de t’influencer, juste de l’éclaircir sur certains points. Alors, réponds à ces questions.
– Pour Shadow, c’est parce que d’après Mighty il veut me tuer, du moins je l’ai compris comme ça. Pour mes amis, je suis convaincue que c’est parce qu’ils me prenaient pour un bébé comme l’a dit Mighty et pour Eggman, je… ne sais pas.
– J’ai d’autres questions. Réponds à la première : as-tu des sentiments amoureux pour Mighty ?
– Mais bien sûr que non ! répondit Sora. Je ne le connais pas suffisamment. »
Mais elle savait que ce n’était pas une raison valable. Après tout, elle était bien tombée amoureuse de Shadow quasiment au premier regard.
« – La suivante : que penses tu de Mighty ?
– C’est un ami.
– Et dans les réponses que tu m’as apporté, ne vois tu pas un élément commun à chaque réponse ? J’ignore si tu l’as remarqué, mais tu parles beaucoup de Mighty. »
Sora garda le silence. Espio poursuivit.
« – A ton avis, si Shadow voulait vraiment te tuer, pourquoi ne l’aurait il pas fait durant votre voyage ?
– Je ne sais pas moi ! s’exclama Sora en se levant. Peut être qu’il était tout simplement jaloux !
– Très bien, pour le moment, ça me suffira. Je te donne un conseil en tant qu’ami : ne te fie pas trop à Mighty : il a beaucoup changé en six ans. »
Puis il partit, laissant une Sora perplexe. Une fois dehors, le caméléon ne put s’empêcher d’avoir des remords de ne pas avoir dit toute la vérité à Sora, plutôt que de lui donner des indices sous formes d’énigmes. Mais ses réflexions furent vite arrêtée : quelqu’un se présenta devant lui.
« – Eggman !
– Alors Espio, tu es tout seul ? Où sont tes acolytes et ma cousine ? Je t’ai suivit et je sais que tu en sais plus que tu n’en as l’air. Je pense qu’un nouveau séjour de mes prisons ne te ferait pas de mal. »
Des robots encerclèrent Espio. Celui-ci ferma les yeux et sourit :
« – Je ne me laisserai pas attraper cette fois. »
Il rouvrit les yeux et utilisa le leaf swirl. Les robots ne surent pas où frapper. Des shurikens arrivèrent de partout. Les robots furent détruits un par un.
« – Alors Eggman, ça te suffit ?
– Pas tout à fais. »
Il claqua des doigts et un robot arriva derrière Espio. Celui-ci ne put esquiver et prit un coup en pleine tête.
« – Bon, si ce ne sont pas les prisons, ce sera la mort.
– ARRETE CA !
– Qu… »
Sora arrivait, Piko-Piko hammer au poing et frappa de toutes ses forces le robot.
« – Ca t’apprendra à frapper mon ami Espio. Tiens ! »
Elle se roula en boule et exécuta un spin dash. Sora traversa le robot et réussit à le détruire.
Entre temps, Eggman eut le temps de partir pour fuir Sora, dont le marteau faisait aussi peur que celui d’Amy. La hérissonne accourut près de son ami et l’aida à se relever.
« – Tu vois que tu sais te défendre seule, chuchota Espio. Et crois moi, ce n’est pas pour cette raison que Rouge t’a invité à vivre chez elle.
– Garde tes forces, murmura Sora. Je te ramène à l’agence Chaotix. »
Espio ne dit plus rien : il accepta l’aide de Sora et ils partirent en direction de l’agence des détectives.

Sonic revenait de l’agence Chaotix. Il se entra dans le club Rouge, dans la même pièce où Espio avait eut son entretien avec Sora. Dans la salle se trouvait Amy, Tails, Cream, Cosmo, Rouge, Knuckles ainsi que l’émeraude mère et les sept émeraudes du chaos. Le hérisson bleu n’était pas seul.
« – Tu as réussit à le trouver, c’est formidable ! s’exclama Amy.
– Et inespéré, ajouta Knuckles. Vous, les hérissons, vous êtes toujours en mouvements, c’est impossible de vous retrouver.
– Parce que tu penses que les échidnés sont mieux que les autres ? demanda Rouge.
– Ce n’est pas ce que j’ai voulut dire !
– Ca suffit, coupa Tails. Maintenant que Shadow est là, on va enfin pouvoir discuter. »
Tout le monde avait l’air grave.
« – Alors, qu’est ce qui nécessitait ma présence ? demanda Shadow.
– Sora, annonça Cosmo. »
Shadow tourna le dos et commença à se diriger vers la porte. Knuckles, ayant anticipé sa réaction, se mit devant lui.
« – On aimerait éviter à te chercher pour te communiquer de ses nouvelles. On sait que tu t’inquiètes.
– Vraiment ? demanda Shadow. J’en doute, elle ne signifie rien pour moi. »
Amy se retint d’ouvrir la bouche.
« – Mais pourtant… commença Cosmo. »
Shadow lui lança un regard glacial, et Amy lui plaqua la main contre la bouche. Sonic s’approcha de Shadow.
« – Ca ne la concerne pas uniquement, Tails aurait des choses à nous apprendre sur Eggman. Alors s’il te plaît reste, que je ne t’ai pas chercher pendant des heures pour rien. »
Shadow ferma les yeux.

« – Entendu, mais faites vite. »
Knuckles retourna s’asseoir auprès de l’émeraude mère. Shadow prit place sur un fauteuil, tandis que Sonic resta debout.
« – Donc, ça fait une semaine que Sora n’a donné aucun signe de vie. Je suis allé rendre une petite visite à nos détectives favoris, elle loge chez eux en attendant.
– Quoi ! s’exclama Knuckles. Avec Mighty qui rôde ?
– Ne t’inquiète pas, elle serait sous la protection d’Espio, qui l’enferme dans sa chambre quand elle se couche.
– On dirait qu’Espio à la côte auprès de Sora, dit innocemment Rouge.
– Oui, si ça continu, c’est Espio qui va sortir avec Sora, et non Mighty, dit Amy en regardant Shadow. »
Le hérisson serra ses poings pour éviter de frapper qui que ce soit : il savait qu’Amy le provoquait.
« – Hum, donc pour le moment elle est en sécurité, mais encore un peu en colère. Mais d’après Espio elle aurait compris que Mighty a menti. Aussi elle accepte de nous donner une seconde chance pour qu’on se réconcilie.
– C’est elle qui t’as dit ça ? demanda Cosmo.
– Euh… non, c’est Espio qui lui a demandé, parce qu’elle ne voulait pas m’adresser la parole. »
Personne ne dit rien. Sonic s’éclaircit la voix :
« – J’ai donc pensé qu’on pourrait se réconcilier grâce à un jeu collectif, qu’en pensez vous ?
– C’est une bonne idée, dit Cream.
– Et à quoi tu penses ? demanda Knuckles.
– Euh… j’ai proposé le baseball.
– Hein ! s’exclama Amy. Mais tu sais bien que personne n’est doué à ce sport.
– Si, Tails, répondit Sonic. C’est donc lui qui va nous apprendre.
– Mais… balbutia le renard.
– Tu seras à la hauteur, rassura Knuckles.
– Très bien. »
Shadow leva les yeux au ciel.
« – Bien, pour Sora, j’en ai fini. Alors maintenant, Tails va nous parler un peu d’Eggman. »
Le hérisson s’assit et laissa sa place au renard.
« – Nous avons un problème : Mighty n’est plus sur écoute.
– Hein ! s’exclama tout le monde.
– Enfin… c’est compliqué, il a toujours son émetteur, mais je ne peux pas entendre ce qu’il dit… je peux simplement le suivre. Eggman a réussit à détecter l’émetteur, mais à le désactiver partiellement.
– Comment sais tu tout ça ? demanda Shadow.
– Eh bien, j’ai un contact mystérieux qui rôde chez Eggman. C’est lui qui m’a averti.
– Un contact mystérieux ? demanda Cosmo. As-tu une idée de qui il pourrait s’agir ?
– Pas la moindre. Mais à présent, il va falloir faire attention : nous ne pouvons plus surveiller Eggman, du moins, pas par nos propres moyens. Si j’avais une idée sur l’identité de notre informateur…
– Pourquoi n’essaierais tu pas de décrypter les empreintes digitales ? Suggéra Cream. »
Tous regardèrent la lapine.
« – C’est une excellente idée ! s’exclama Sonic. Bon, euh… pour le baseball, j’ai dit à Espio de nous rejoindre avec Vector, Charmy, Sora et Mighty au stade après demain. »
Tous regardèrent le hérisson.
« – Sonic…
– Oui ? »
Knuckles semblait sur le point d’exploser.
« – Tu as demandé à ce que Mighty vienne ? Autant faire passer une annonce dans le journal pour prévenir Eggman !
– C’es vrai que ce n’est pas une bonne idée, admit le hérisson. Mais j’ai dit à Espio de l’emmener sans qu’il sache quoi que ce soit. Et puis, Sora sera sous bonne protection : elle nous aura moi, Knuckles, les Chaotix, Shadow…
– Et qui a dit que je viendrais ? demanda le hérisson noir d’une voix glaciale.
– Euh… nous comptions sur ta participation pour la grande réconciliation avec Sora, improvisa Sonic. Je suis sûr qu’elle sera contente de te voir.
– Pourquoi tu ne viendrais pas ?demanda Rouge. Tu aurais peur de jouer à ce jeu ?
– Mes arguments se résument en trois personnes : Mighty, Eggman et Sora.
– Mais pourquoi ?demanda Cosmo.
– Ce sont mes affaires. Je ne supporte pas Mighty, je suis convaincu qu’Eggman sera là et je ne tiens pas à renouer un lien avec une fille qui se met en colère facilement et qui se laisse manipuler très vite. Sur ce, bonsoir. »
Il se leva et partit. Le silence s’instaura. Puis, Cream le brisa :
« – Vous pensez qu’il était sérieux ?
– Comment le savoir avec Shadow, il reste un mystère pour tout le monde, répondit Sonic. »
Personne n’ayant plus rien à ajouter, tout le monde se leva et partit.


Une fois dehors, Shadow se dirigea là où habitait Sora. La maison était ouverte, mais personne n’était là. Il ne savait pas trop pourquoi il était venu ici, mais en revanche il savait qu’il avait besoin de quelque chose. Le hérisson marcha en examinant chaque endroit. La dernière pièce qu’il visita fut la chambre de la hérissonne. La première chose qu’il remarqua, était le cadre sur sa table de nuit. Il le prit et regarda la photo. Elle était récente, dessus était Amy, Tails, Cosmo, Rouge et bien sûr, Sora. Elle semblait heureuse dessus. Shadow ferma les yeux et pensa à elle.
« – Si elle savait… »
Il reposa le cadre sur la table, puis il s’assit sur le lit.
« – J’aimerai la voir aussi heureuse que sur cette photo. Je voudrais la faire sourire comme ça. Mais je crois n’avoir été capable que de la faire pleurer. J’ai l’impression de souffrir intérieurement. Si je le pouvais, je la prendrais dans mes bras. Mais si je le pouvais aussi, j’aimerai l’effacer de ma mémoire, de faire en sorte de n’être jamais tombé amoureux d’elle. Peut être était ce inévitable, elle a toujours été gentille avec moi. Si je pouvais la revoir, j’aimerais essayer de lui dire que je n’ai jamais été aussi insensible à elle qu’elle pouvait le croire. Si je pouvais la voir une dernière fois, j’aimerai lui dire que je l’aime et que je n’ai jamais autant souffert de ne pas l’avoir près de moi tout le temps. Est-ce dur à avouer, l’amour que l’on porte à une femme ? »
Shadow décida d’arrêter de penser : c’était une torture. Chaque chose à laquelle il pensait lui faisait voir le visage de Sora.
« – Comment as-tu fais pour changer mon cœur, Sora la hérissonne ? »
Et puis, pour s’infliger une souffrance supplémentaire à ses yeux, il décida de s’endormir ici, dans cette chambre où elle avait vécu toute sa vie. Il décida de rester, parce qu’il n’avait besoin que d’une seule chose à part elle : sentir son odeur.

Le lendemain quand il s’éveilla, il remarqua une chose : quelqu’un était venu. Non pas parce que quelque chose avait été déplacé, mais parce qu’à son réveil, il avait une couverture.

Deux jours passèrent tranquillement. Puis enfin, arriva la rencontre au terrain de baseball. Tails avait réussit à enseigner les règles à tout le monde. Une journée avec Sonic et les autres, la deuxième avec les Chaotix et Sora, mais Mighty n’était pas venu, ni Shadow.
« – Comment allait elle ? Avait demandé Cream.
– Elle ne m’a pas adressé la parole, avoua Tails.
– Elle voulait sûrement que se soit équitable avec tout le monde, dit Knuckles. »
Sonic, Tails, Knuckles, Rouge, Cream, Amy et Cosmo avaient donné rendez vous aux Chaotix et Sora à quatorze heures, au stade de baseball. Pour plus de prudence, ils avaient décidé de venir quelques minutes en avance. Sora et les Chaotix furent exact au rendez vous.
« – Salut tout le monde ! Brailla Charmy.
– Qu’est ce que c’est que cette mascarade ? demanda Mighty.
– On va jouer au baseball ! répondit l’abeille tout excitée.
– Bon, puisque nous sommes tous là, on va pouvoir commencer, dit Tails.
– Shadow n’est pas là ? demanda Vector. »
Sora leva légèrement les yeux.
« – Euh… fit Cream embarrassée.
– Personne n’a réussit à le trouver, inventa Cosmo, alors du coup on a pas pu lui en parler.
– De toutes façons, dit Sora, il ne serait venu pour rien au monde. Au fait, comment s’appelle ce terrain ?
– On l’appelle le Stade Emeraude, informa Cream.
– Je propose qu’on commence ! s’exclama Sonic. »

Dans son QG, Eggman voyait tout.
« – Quelle bonne idée de m’avoir informé de cette sortie Mighty. Mais je ne compte pas vous laissez vous amuser tout seul, loin de là. Moi aussi, j’ai envie de jouer au baseball ! »

L’échauffement se passa bien. Puis, ils décidèrent de commencer une partie d’entraînement.
« – On va faire deux équipes, expliqua Tails. On va désigner deux chefs qui choisiront ensuite cinq joueurs.
– On pourrait presque faire les filles contre les garçons, dit Mighty d’un ton hautain. Mais il faut les aider, elles seraient incapables de gagner seules.
– OSE LE REPETER EN FACE ! S’énervèrent Amy et Sora qui sortirent en même temps leur marteau.
– Hem… je plaisantais. »
Espio décida de calmer le jeu.
« – Sora et Mighty seront chef d’équipe. »
Le tatou lui lança un regard noir.
« – Ca c’est une bonne idée, brailla Charmy. »
Ils mirent quelques minutes à faire les équipes : Sora, Knuckles, Espio, Cosmo, Cream et Sonic, face à Mighty, Vector, Charmy, Amy, Rouge et Tails.
« – Maintenant, il faut décider qui sera à la batte le pre… »
Le renard fut coupé par un robot qui passa la porte du stade.
« – Eggman ! s’exclamèrent Sonic et les autres. »
Il était effectivement là.
« – Vous vouliez vous amuser sans moi ? Oh mais ce n’est pas très gentil ça. Vas y ! »
Son robot fonça en direction de Sonic et ses amis. Tous se poussèrent, excepté…
« – Sora ! s’exclama Rouge. »
Son marteau sortit, elle sauta et essaya de le frapper, mais elle le rata : elle avait mal anticipé les mouvements du robot.
« – Oh non ! s’exclama Cosmo. Elle va le percuter. »
Sora ferma les yeux. Puis, elle entendit une explosion : le robot était parti en fumée. Elle tomba au sol et n’eut pas besoin de regarder au travers la fumée pour savoir qui venait de la sauver.
« – Vous n’avez pas réussit à le trouver, hein ? Trouvez quelque chose de plus crédible la prochaine.
– Shadow ! s’exclama Sonic étonné. Mais qu’est ce que tu fais là ?
– Ne te méprends pas, dit le hérisson noir d’un air glacial. Je passais par ici, et j’ai entendu le bruit d’une machine. J’ai de suite compris ce qu’il se passait.
– Ouais, c’est ça, dis le à d’autre ! s’exclama Sora.
– Si j’avais su, dit Shadow, j’aurai laissé le robot te tuer !
– Au moins sa vue est moins détestable que la tienne, et il m’aurait permit de te rayer de ma vue !
– Vraiment ? Aurais tu réagit comme ça si Knuckles t’avais sauvé ?
– Bien sûr que non, répondit Sora. Puisque Knuckles, lui au moins est mon ami, toi tu es un peu moins que rien.
– Quoi ! s’exclama Shadow.
– Ah, on y arrive, fit Sora triomphalement. Ose admettre que tu es jaloux de Knuckles !
– Euh… fit l’échidné.
– Si tu veux savoir, je me contre fiche pas mal de ta petite existence, et la prochaine fois que tu seras près de la mort, je te regarderai mourir, plutôt que d’intervenir ! Ca risquera d’être très divertissant.
– Oh, les amoureux, vous avez fini ! s’exclama Eggman. »
Sora et Shadow se tournèrent vers lui en même temps, et hurlèrent :
« – OSE LE REPETER ENCORE UNE FOIS !
– Bon, bon, on va pas chipoter pour ça ! s’exclama le scientifique.
– Pourquoi es tu là ? demanda Mighty.
– J’ai envie de faire un match, et pour régler la querelle amoureuse…
– Tu veux vraiment mourir ! s’exclama la hérissonne noire.
– … le vainqueur remportera Sora. »
Tous le regardèrent d’un air étonné. Puis, Espio prit la parole :
« – Je crois avoir mal saisit…
– C’est très simple, petit Espio, l’équipe qui remportera le match gardera Sora.
– MAIS IL N’EST PAS QUESTION QUE JE SOIS LE PRIX D’UN MATCH ! Fulmina la hérissonne.
– Mais si tu veux, tu peux te rendre de suite. Voici mon équipe. »
Il claqua des doigts et plusieurs robots arrivèrent.
« – Que le spectacle commence ! »
L’échidné les regarda passer.

« – J’ai pas envie…
– Moi non plus, dit Tails. Mais je ne pense pas qu’on ait vraiment le choix.
– Bien, dit Shadow. Tout ceci ne me concerne pas. »
Il tourna le dos et commença à partir.
« – Ah ! provoqua Sora. Shadow part parce qu’il ne veut pas admettre qu’il est faible et qu’il sera le plus pitoyable de nous tous. »
Le hérisson lui jeta un regard noir.
« – On verra lequel de nous deux marquera le plus de points.
– Très bien, j’accepte le défi. »
Une petite lueur brillait dans ses yeux.
« – Pardonnez moi, dit Mighty d’un coup. Mais je n’ai pas envie de jouer. Sur ce, je vous laisse.
– Aurais tu peur de te mesurer face à moi ? demanda Eggman. »
Le tatou se retourna.
« – Non, pas du tout !
– Alors pourquoi tu te dégonfles ? demanda Amy.
– Mighty a peur ! Chantonna Cream.
– NON, je ne me sens pas impliqué, c’est tout.
– Je vois, dit Knuckles, il a simplement peur de nous avouer qu’il lance comme une fillette. »
Mighty s’insurgea :
« – PAS DU TOUT ! Je suis aussi doué qu’un autre ! »
Espio se mit derrière lui.
« – Prouve le nous, viens jouer, et comme ça, tu pourras impressionner Sora.
– Bon, très bien, je jouerai ! »
Espio soupira. Shadow, lui regardait Mighty d’un œil mauvais. Puis, le tatou s’approcha du hérisson noir.
« – On verra au moins lequel de nous deux mérite Sora. »
Shadow se mit à sourire. Le tatou se retourna.
« – Je n’ai aucun doute là-dessus.
– Nous verrons ça.
– BON ! s’exclama Eggman. On commence ? »


« – Ecoutez moi bien, pourquoi est ce qu’on doit jouer ? demanda Sora sceptique. Moi, je ne veux pas être un prix, si on perd, on aura l’air bien !
– Attention, dit Shadow, bébé Sora a peur. »
Elle lui lança un regard noir.
« – Euh… si vous pouviez éviter de vous tapez dessus avant le match, ce serait bien, intervint Vector.
– Ecoute Sora, on ne le laissera pas faire, rassura Tails. Mais écoute, ses robots sont sûrement programmés pour exploser si jamais on fuit.
– De toutes façons, nous sommes comme invincible tous ensemble, alors tu n’as rien à craindre ! s’exclama Sonic. Je te promet que je te protègerai. »
La hérissonne acquiesça.
« – Bon, on peut commencer ? demanda Eggman.
– Comment allons nous déterminer qui va être à la batte en premier ? demanda Cream.
– On va tirer ça au pierre, papier, ciseau, proposa Amy. »
Tails, élu chef de l’équipe, s’avança et gagna face à Eggman. Tous décidèrent que Mighty passerait à la batte le premier. Le robot envoya la balle avec une rare violence, mais le tatou réussit à renvoyer la balle.
« – Ca commence super bien ! s’exclama Sora. »
Mighty put faire un home run. Il fit même à la fin du tour une acrobatie pour impressionner Sora.
« – Allez Shadow, à toi ! s’exclama Tails. »
Le hérisson noir se leva de mauvaise grâce. Le robot changea de tactique : il allongea son bras.
« – Hé ! Mais c’est de la triche !
– Muhahaha, aucune règle n’interdit d’avoir le bras long ! En attendant, premier strike. »
Shadow ferma les yeux et les rouvrit aussitôt. Le robot employa la même stratégie, mais cette fois ci, le hérisson noir renvoya la balle, et faire comme le tatou un home run.
« – Un partout, pensa Shadow. »
Pour lui, le match se jouait avec Mighty, et non avec Sora.
« – Ouh, ça commence mal, pensa Eggman. Mais je ne suis pas là pour gagner la partie. Je suis là pour autre chose. »
Cream put marquer le point en utilisant la ruse. Knuckles fit le même coup que Mighty. Tous réussirent plus ou moins à renvoyer la balle. Et quand arriva le tour de Sora…
« – Allez, tas de boulon, envoie la balle ! »
Mais le robot ne renvoya pas la balle. A la place, il appuya sur un bouton qui se trouvait sous le gant. De la fumée apparut aussitôt, et Sora fut incapable de faire quoi que ce soit. Mais elle sentit que quelque l’attrapait par le col de son maillot.
« – MUHAHAHA ! J’ai réussit !
– Eggman ! s’exclama aussitôt Shadow. »
La fumée se dissipa. Sora était prise dans les bras d’Eggman, et elle ne pouvait plus bouger.
« – Si jamais tu lui fais le moindre mal… commença Shadow.
– Ne t’inquiète pas, je ne m’occuperai pas d’elle. »
Sora se débattait comme elle le pouvait. Puis, une idée lui vint à l’esprit : elle mordit le bras du savant et réussit à se libérer.
« – Mais c’est pas vrai ces femmes ! Attrapez la ! »
Les robots encerclèrent Sora. La hérissonne avait très mal aux côtes à cause de l’étreinte de son cousin. Shadow intervint et détruisit les robots un à un.
« – Pars vite, dépêche toi.
– Je… pardon Shadow.
– Cosmo, cria Tails. Emmènes la ! »
Cosmo prit la main de Sora. Mais plusieurs robots, d’une constitution inquiétante, leur barrèrent la route. Sonic et ses amis intervinrent, mais les deux jeunes filles se firent frapper de plein fouet par le plus corpulent des robots.
« – Sora ! Cosmo !
– Eggman ! Fulmina Mighty. Qu’est ce que ça signifie ?
– Muhahahahaha ! Tu es le plus naïf de tous, crois tu vraiment que j’allais laisser ma cousine dans tes bras ? Depuis le début, je te manipule. Allez, finissons en ! »
Les robots attrapèrent un par un Sonic et ses amis. Seule Sora resta à terre.
« – P… pourquoi je ne m’en suis pas doutée ? Pourquoi ai-je encore mis tout le monde en danger ? Non, cette fois ci, je me battrais comme une vraie femme pour sauver mes amis ! »
Elle sortit son marteau et commença à charger.
« – Non ! s’exclama Shadow. Tu es déjà blessée ! »
La hérissonne n’écouta pas. Elle sauta et frappa un robot, mais celui-ci était trop résistant.
« – Muhahahaha ! Je ne peux que remercier le vaisseau de Cosmo qui m’a permis de construire ces robots grâce à cette technologie.
– N… non. »
Sora baissa la tête et lâcha son marteau.
« – Sora ! Cria Shadow. Ne baisse pas ta garde !
– Allez, finissez en ! »
Un robot frappa Sora en plein ventre. Elle n’eut pas le temps de tomber à terre qu’un deuxième robot lui donna un nouveau coup, dans le dos cette fois.
« – Laisse la tranquille ! s’exclamèrent Amy et Cream. »
Eggman claqua des doigts. Un robot emmena Sora, inconsciente et grièvement blessée. Les autres robots lâchèrent Sonic et ses amis. Tous restèrent à terre. Ils ne pouvaient bouger, la seule chose qu’ils pouvaient tous faire, c’était regarder Eggman emmener Sora.
« – Non… murmura Mighty. Tout ça… c’est de ma faute. »
Puis, un par un, ils réussirent à se remettre debout.
« – Non… Sora…
– Sh… Shadow ? »
Il se mit devant Sonic. Son visage était aussi noir que les ténèbres qui avaient envahi son cœur. Il attrapa le hérisson bleu.
« – Pourquoi ? Tu avais promis…
– Shadow, arrête ! s’exclama Amy.
– Tu avais promis que tu la protègerais…
– Dans son propre intérêt, tu risques de l’étrangler, signala Charmy.
– Personne ne pouvait rien faire ! s’exclama Knuckles.
– Tu nous avais dit que personne ne pouvait nous battre en étant uni, continua Shadow sans faire attention aux remarques. »
Puis, il desserra son étreinte.
« – Ecoute, dit Rouge, nous sommes tous aussi désemparés que toi parce qui se…
– NON ! Vous ne pouvez pas… vous ne savez pas…
– Sh… Shadow, bégaya Cream. T… tes yeux. »
Le hérisson noir s’agenouilla.
« – C’est ma faute… si je… non… »
Sa voix n’exprimait plus la colère, mais la douleur. Sonic s’agenouilla en face de lui.
« – Ecoute Shadow, je suis désolé. Nous sommes tous fautif.
– Non… c’est moi… si seulement j’avais été plus correct… plus compréhensif… il ne lui serait rien arrivé. »
Sa voix s’entre coupait de plus en plus.
« – Si je m’étais tût… si je n’avais pas été aussi arrogant… elle… »
Sa voix se brisa. Puis il fit ce que personne ne l’avait vu faire : il se mit à pleurer.
« – Si je lui avais dit depuis le début que je me meurs d’amour pour elle, elle ne serait pas partie… »
Seul Sonic put entendre ces mots. Il ferma les yeux. Le hérisson mit sa main sur l’épaule de Shadow, ne sachant pas quoi faire d’autre. Tous baissèrent la tête. Ils eurent la même pensée :
Sora avait disparut pour toujours.

A suivre …

Texte écrit et imaginé par Sora The Black Hedgehog




Vous avez aimé cet article? Partagez le!
Commentaires (19) - Forum

Sora

Haut de page


Fan Area

Cliquez pour écouter :
L'article du moment
Fan humour second degré
Ahhh les femmes...

Le pifomètre
Évènements PSo
PSo souffle sa 1ère bougie !
 
 
  Discussions
 Accès au Forum
Derniers sujets :

 
 
 
Planete-sonic, design, mise en page et textes © 2003/2017 L'équipe de PLANETE-SONIC.COM, Tous droits réservés. Toutes les oeuvres sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute reproduction partielle ou totale d'une oeuvre est interdite sans l'avis préalable de son auteur.