Partenaire

Sonic Wikia Francais

 


 


Fan Area

Une équipe est née : partie 3

Publié par Sora le 4 avril 2006

Le reste de la journée s’était passée sans que personne ne fasse quoi que se soit. Personne ne quitta le terrain, personne ne parla. A la nuit tombée, tous rentrèrent chez eux. Mais en pleine nuit, quelqu’un sortit de l’agence Chaotix. Il partait en direction du QG d’Eggman.
« – Mighty ? »
Le tatou se retourna.
« – Qu… Cosmo ? Mais qu’est ce que tu fais là ?
– Je veux venir sauver Sora avec toi, répondit elle. »
La détermination pouvait se lire sur son visage.
« – Pourquoi ?
– Elle est mon amie. Et je fais partie de ceux qui n’ont pas su la protéger. De plus, je devais l’emmener en sécurité, et je n’ai pas réussit : je souhaite me racheter.
– Je ne sais pas si…
– Que tu le veuilles ou non je viens avec toi, coupa Cosmo. »
Le tatou soupira et acquiesça. Il partit donc avec la jeune plante. Ils arrivèrent rapidement au QG d’Eggman.
« – Tu crois qu’il a changé le code ? »
Le tatou tourna négativement la tête.
« – Il fait le malin, mais je pense qu’il a préféré s’occuper de Sora plutôt que de changer le mot de passe. »
Mighty entra le code : il n’avait pas changé. Ils s’engouffrèrent dans les ténèbres du QG d’Eggman.
« – A propos, dit soudainement Mighty, quelqu’un sait que tu es avec moi ?
– Bien sûr que non. Soit on m’en aurait empêché, soit on m’aurait accompagné.
– A présent, je suggère de chuchoter. »
Cosmo acquiesça. Ils avancèrent un peu au hasard, puisque que Mighty n’avait aucune idée de l’endroit où Sora pouvait être. Puis, ils entendirent un bruit étrange.
« – Tu as entendu ? Chuchota Cosmo. Ca vient de derrière.
– Attends. »
Il lui prit la main et se mit derrière un pilier. Une ombre se dessina et s’arrêta tout près d’eux. Mighty tenta de l’assommer, mais il n’y parvint pas : ce qui se tenait devant eux arrêta son bras.
« – Nous ne sommes déjà pas en bon accord, alors en plus si tu essaies de m’assommer…
– Shadow ! Chuchota Cosmo. »
Le clair de lune, caché derrière un nuage, sortit et éclaira Shadow.
« – Comment as-tu fait pour entrer ? demanda Mighty. Tu nous as suivit ?
– C’est un simple coup du hasard, répondit le hérisson. Ce n’est pas la première fois que je viens ici.
– Hein ?
– Mais alors, ça veut dire que la mystérieuse source de Tails… c’était… »
Le hérisson acquiesça.
« – Pourquoi tu ne nous l’as pas dit ?
– Ca n’aurait plus été un secret. De plus, le code d’Eggman est ridiculement facile à deviner.
– Euh… pourrais tu lâcher mon bras à présent ? »
Shadow eut un sourire, et lâcha le bras de Mighty.
« – Tu as une idée de l’endroit où se trouve Sora ? demanda Cosmo.
– Oui, plus ou moins. »
Il commença à partir.
« – Mais, attends nous ! dit Mighty.
– Et pourquoi ?
– Nous aussi on veut la retrouver. Et tu sais que tu auras besoin de notre aide ! »
Shadow ferma les yeux. Puis, il accepta. Ils reprirent à trois la route.

Cream était seule dehors. Elle courait en direction du laboratoire de Tails. Quand la lapine y arriva, elle frappa brusquement à la porte. Le renard lui ouvrit au bout de cinq minutes.
« – Mm… Cream ? Mais qu’est ce que…
– Je dois voir Sonic, c’est important ! Cosmo est partie cette nuit ! »
Le renard ouvrit brusquement les yeux et se dépêcha de faire entrer Cream.
« – Mais…
– J’ai senti un violent courant d’air dans ma chambre, expliqua Cream. Pour le moment, nous partageons la même. La fenêtre était ouverte, et son lit vide. »
Tails n’attendit pas d’autres détails : il réveilla brusquement Sonic. Une fois mis au courant de la situation, le hérisson s’exclama :
« – Sora !
– Hein ?
– Tu crois qu’elle est allée au QG d’Eggman… seule ? »
Cream commençait à avoir peur.
« – Seule, non, puisqu’elle a besoin des codes. En revanche, une personne pouvait la conduire là-bas. »
Ceci fit un déclic à Tails.
« – Elle serait allée chez les Chaotix et aurait demandé à Mighty de l’aider ?
– Alors, elle est sous bonne garde si elle est avec eux… du moins je l’espère. »
Cream s’assit. Elle avait courut très vite.
« – Il faut qu’on prévienne Knuckles, dit brusquement Sonic.
– Quoi ? dit Cream.
– Imaginez qu’Eggman a réussit à transférer l’énergie de Sora pour la donner à ses machines, comme il comptait le faire il y a six mois.
– Mais dans ce cas là, il lui faudrait… »
Le visage de Tails exprimait la terreur.
« – … les sept émeraudes du Chaos, termina Sonic. »
Cream se releva d’un bond.
« – Je cours prévenir Amy !
– Très bien, approuva Sonic. Et Rouge aussi, on aura besoin d’elle. Nous, on se dépêche de prévenir Knuckles sur l’île de l’ange grâce au Tornado.
– Point de rendez vous : le QG d’Eggman ! »
Cream acquiesça et partit en courant. Sonic et Tails n’attendirent pas plus longtemps pour faire tourner le moteur du Tornado. Ils ne mirent pas trop de temps pour arriver sur l’île flottante… mais celle-ci avait un problème.
« – Oh non ! s’exclama Tails. Elle est tombée dans l’eau.
– J’ai un mauvais pressentiment, vite Tails, on se dépêche ! »
Le renard essaya d’accélérer, mais c’était impossible sans émeraude du Chaos. Arrivés sur l’île, Sonic sauta de l’avion et courut vers l’autel : Knuckles était à terre, inconscient.
« – Knuckles ! Allez, réveilles toi ! s’exclama Tails. »
Sonic partit chercher de l’eau. Lorsqu’il revint, il envoya tout ce qu’il avait pris sur la tête de l’échidné.
« – Ma tête…
– Qu’est ce qui s’est passé Knux ? demanda Tails.
– Eggman est arrivé avec un nouveau robot. Mes poings n’ont pas réussit à lui faire le moindre mal…
– Alors… il a réussit ?
– Pas encore, répondit Knuckles. Quand il m’a prit l’émeraude mère et les émeraudes du Chaos, il m’a dit que bientôt, grâce à notre amie, il allait enfin pouvoir conquérir Mobius…
– Il faut se dépêcher de rejoindre Cosmo et les Chaotix ! s’exclama Sonic. Pardon Knuckles, mais on a vraiment besoin de toi, tu penses que ça ira ?
– Ne t’inquiète pas, l’important, c’est de retrouver Sora avant le lever du jour.
– Avec des détectives hors paire comme les Chaotix, se sera fait rapidement.
– Euh… Sonic ?
– Quoi ?
– Imagine… que… seul Mighty soit partit avec Cosmo ?
– Je ne pense pas, dit Knuckles. »
Tails ne dit plus rien. La Team Sonic se dirigea vers le Tornado.

Amy, Rouge et Cream traversaient la forêt à vice allure, puis, une lueur attira l’attention de la chauve souris.
« – Regardez cette lumière.
– On a pas le temps de chercher des bijoux ! s’exclama Amy. Il faut rejoindre Sonic avant qu’il ne soit trop tard !
– Ce n’est pas la lumière d’un bijou, mais celle d’une maison.
– Oui, c’est vrai Amy. On devrait voir. »
Elles changèrent de direction.
« – Mais c’est la maison des Chaotix ! s’exclama Amy. Tu ne nous avais pas dit qu’ils étaient partis avec Mighty et Cosmo ?
– Je croyais…
– Allons voir, pressa Rouge. »
Elles continuèrent leur course et percutèrent Espio.
« – Aïe !
– Mais qu’est ce que vous faites là ? Vous aussi vous cherchez Mighty ?
– Hein ! s’exclama Cream. Mais je croyais que vous étiez partis avec lui au QG d’Eggman ! »
Espio écarquilla les yeux.
« – Ca explique tout…
– On a pas le temps de bavarder, dit Amy. Sonic nous attend devant le QG d’Eggman. Vous pouvez venir avec nous, une aide supplémentaire ne serait pas de refus ! »
Espio acquiesça et courut chercher Vector et Charmy. Une fois tous réunis, ils prirent la direction de la tour d’Eggman. Mais arrivés, ils se rendirent compte que Sonic n’était pas là.
« – C’est singulier, pensa Amy. Il est toujours le premier arrivé d’habitude… »
Puis elle repensa à l’émeraude mère et aux émeraudes.
« – Ils ont dû les prendre pour utiliser la super forme de Sonic.
– Eh ! brailla Charmy. Mais où est Shadow à votre avis ?
– Aucune idée, et c’est le cadet de nos soucis pour le moment ! s’exclama Amy.
– Ce n’est pas le moteur du Tornado ? demanda Vector. »
En effet, l’avion arrivait, avec Sonic, Tails et Knuckles à son bord. Amy fut surprise de constater que l’émeraude mère n’était pas là.
« – On a pas de temps à perdre. Il faut trouver le code ! s’exclama Espio.
– Pousse toi de là ! s’exclama Amy. »
Tous s’attendirent à la voir sortir son marteau géant, mais à la place, elle tapa un code.
« – Alors, E-G-G-M-A-N, Eggman.
– Accès autorisé, lui répondit la machine. »
Tous restèrent bouchée bée.
« – Bah quoi ? demanda Amy. C’est pas compliqué, il l’utilise tout le temps. Bon, entrons ! »

Cosmo, Mighty et Shadow erraient depuis longtemps. Ils ne savaient pas combien exactement, mais chacun savait que chaques minutes étaient précieuse. Puis enfin, ils trouvèrent une pièce mieux gardée que les autres.
« – Qu’est ce qu’on va faire ? demanda Cosmo. »
Mighty lui fit signe de rester et commença à avancer vers les robots. Mais Shadow le tira en arrière.
« – On peut savoir ce que tu comptes faire ?
– Je compte détruire ces robots et sauver ma belle hérissonne.
– Alors là, si tu t’imagines que je vais te laisser faire…
– Vous pourrez débattre de ça plus tard ! s’exclama Cosmo.
– Ne te mêle pas de ça ! répondit fortement Mighty. »
Les robots entendirent la voix du tatou.
« – Bravo, on s’est fait repérer ! s’exclama Shadow.
– La faute à qui ? demanda Cosmo.
– Bon, ce n’est pas le moment, dit Mighty. Il faut les détruire avant que l’alerte ne soit donnée !
– Poussez vous de là, et laissez moi faire. »
Shadow s’approcha des robots.
« – Je suis le projet Shadow, la forme de vie supérieur. Je viens de la part d’Eggman.
– Recherche en cours. Projet Shadow accepté à toutes les entrées.
– Qu’est ce que tu gardes ? demanda le hérisson.
– Une chose inconnue, répondit le robot. »
Le tatou détruisit les deux robots.
« – Pourquoi ils ne t’ont pas tiré dessus ?
– Tout simplement parce qu’Eggman les avait modifié quand j’ai travaillé pour lui il y a six mois.
– Bon, entrons. »
La « chose inconnue » inquiétait Cosmo. Ils entrèrent dans la salle. Il s’agissait d’une infirmerie, avec un lit protégé par une coupole en vers. Sur ce lit, reposait ce que le robot avait qualifié de chose.
« – Mais qu’est ce que…
– Qui est ce ? demanda Cosmo. »
Shadow n’eut même pas besoin de chercher.
« – Eggman… il semblerait qu’il l’ait retransformé en humaine.
– Quoi ! s’exclama Mighty.
– Mais comment a-t-il fait ? demanda Cosmo.
– Sûrement grâce à ces machines.
– Attendez… c’est aberrant cette histoire… comment peux tu être sûr qu’il s’agisse vraiment d’elle ? »


Le hérisson noir lança un regard noir au tatou.
« – Je le sais. Et ta réflexion me prouve que tu ne connais pas Sora aussi bien que moi. En attendant, il faut trouver le moyen de la retransformer en hérissonne et ensuite la sortir de là. »
Il s’avança en compagnie de Cosmo et de Mighty vers la machine. Le hérisson décida d’appuyer sur un bouton, au hasard.
« – Rien, murmura Cosmo. »
Ce fut une erreur d’invoquer le malheur : une cage tomba du plafond.
« – Muhahahahahaha ! Je savais que tu reviendrais Mighty, mais je ne pensais pas que tu aurais amené du monde.
– Qu’est ce que vous lui avez fait ? demanda Cosmo.
– Je voulais vérifier si le processus que j’avais installé dans la machine qui l’a transformé en hérissonne marchait dans l’autre sens. J’avais raison. Mais il ne reste plus aucune trace de la puissance que son corps de hérissonne possédait. Dans quelques heures, elle sera de nouveau hérissonne. Et grâce à Sora, aux émeraudes du Chaos et à l’émeraude mère, je pourrais enfin alimenter les terribles robots de guerre que j’ai mis en place grâce à ton vaisseau Cosmo.
– Je crois avoir mal compris…
– C’est très simple Shadow, vois tu, Sora possède ton ADN et je compte me servir de la force qu’elle a accumulé : je la viderai de son énergie vitale, expliqua Eggman. Quand mes machines auront enfin la force que j’attends, je la laisserai mourir, et vous serez tous à la merci de l’empire d’Eggman !
– On ne te laissera pas faire ! S’exclamèrent Mighty et Shadow.
– Sonic viendra la sauver !
– Ah oui ? Je leur réserve également une petite surprise. Croyez moi, à présent, l’avenir de Mobius est décidé. Je vais régner en maître, muhahahahahaha ! »
Shadow, Mighty et Cosmo étaient impuissants. Tout ce qu’ils pouvaient faire, c’était contempler Sora, qui bientôt allait connaître un destin douloureux…

« -Aïe Vector, tu m’as marché sur le pied !
– Chut Amy ! »
Ils avançaient prudemment, en groupe. Rouge avait fortement déconseillé de se séparer et Knuckles avait été d’accord, inquiété par les nouveaux robots d’Eggman. Puis, une sonnerie les fit sursauter.
« – ALERTE, EVASION DETECTEE DANS LE BLOC D.
– Sora ! s’exclama immédiatement Cream.
– Je propose de faire une chaîne, dit Sonic. »
Tous acquiescèrent. Ils coururent au hasard dans les couloirs. Puis, Sonic percuta violement quelque chose.
« – Tu ne pourrais pas regarder ou tu vas ?
– Ca alors… c’est vraiment toi ! »
Cream se jeta dans les bras de Sora.
« – Comment as-tu fait pour t’évader ? demanda Rouge.
– Oh, j’ai uniquement peut réussir grâce à mon charme inné. »
Tails recula.
« – Tu es sûre que tu vas bien ?
– Mais oui, mon petit.
– As-tu vu Mighty et Cosmo ? demanda Charmy.
– Oui, ils doivent être dans le bloc C. Si vous le désirez, je vous y conduirai. »
Tails continua de reculer.
« – Bah alors, qu’est ce qui t’arrives Tails ? demanda Knuckles.
– Je… Sonic, je peux te parler ? »
Le hérisson s’approcha du renard.
« – Euh… un peu à l’écart. »
Sonic ne comprit pas, et se contenta de le suivre.
« – Je… écoute, je sais que c’est bizarre, mais je l’impression… que ce n’est pas « notre » Sora.
– Mais pourquoi tu dis une chose pareille ?
– Sora n’est pas aussi prétentieuse, et elle ne parle pas comme ça. »
Le hérisson se gratta la tête.
« – C’est vrai que ça m’a surpris quand elle t’a appelé mon petit, mais on l’aurait su de suite si ça avait été un hologramme : Cream serait passée au travers. On va se méfier, mais je ne pense pas qu’il y en ait besoin. »
Ils rejoignirent le groupe, puis partirent en direction du bloc C. La porte s’ouvrit devant eux. Tails commençait à avoir peur.
« – Pourquoi cette porte n’est pas scellée, alors qu’on a besoin de code pour ouvrir les portes ?
– Enclenchement de la procédure d’urgence… je veux dire, c’est comme ça quand il y a une évasion.
– Mais, pensa Tails, normalement, ça devrait le contraire. »
Ils avancèrent dans la pièce. Aucune lumière n’éclairait la salle.
« – Eh, Sora, tu sais pas où on allume la lumière. »
La hérissonne sourit, et appuya sur un bouton au mur.
« – Mer… AH ! »
Cream hurla d’horreur lorsqu’elle vit devant elle le docteur Eggman. Tous se retournèrent vers la hérissonne. Celle-ci enclencha un levier, et une cage similaire à celle qui avait enfermé Shadow, Mighty et Cosmo tomba du plafond.
« – Muhahahaha !
– Sora ! s’exclama Espio de fureur. Qu’est ce que ça signifie ?
– C’est très simple, répondit Eggman. Ce n’est pas la vrai Sora. Je savais que vous viendriez ici pour la chercher ainsi que les émeraudes. Alors j’ai créé un robot qui possède juste son physique. Puis, grâce à une image de synthèse que j’ai instauré dans son programme, vous n’avez pas pu vous rendre compte qu’elle était fausse.
– Bon sang ! s’exclama Sonic. Tu avais raison Tails !
– Et où est la vraie Sora ? demanda Amy. »
Eggman appuya sur un bouton et un écran apparut, caché derrière un mur. Puis, il appuya sur un second bouton, et deux images apparurent en parallèle. Sur la première, on pouvait voir Shadow, Cosmo et Mighty dans une prison, et sur la deuxième, on pouvait voir Sora sous sa forme humaine.
« – Hein ! Shadow était là aussi ! s’exclama Rouge.
– Logique, pensa Sonic. Si ce qu’il m’a dit était vrai, c’est parfaitement normal qu’il soit venu.
– Mais… est ce que cette fille… est Sora, sous sa forme humaine ? demanda Charmy.
– Exactement. Le processus de transformation a marché. Je vais bientôt procéder à un nouveau changement. Mes robots vont vous conduire dans nos meilleures chambres… les cellules. Et bientôt, vous assisterez à la mort de Sora et à mon triomphe ! »
Eggman claqua des doigts et plusieurs robots apparurent, emmenant un par un Sonic et ses amis. Le savant, lui se mit à s’esclaffer bruyamment, sentant son triomphe proche.

Elle sentait qu’elle avait changé. Elle le sentit, parce que son corps était plus grand… à moins qu’elle ne soit mise à divaguer. Puis, un mal de tête la frappa violement. Elle ouvrit les yeux et se prit la tête dans les mains. Aussitôt, elle se rendit compte qu’elle avait vraiment changé.
« – Je… mes mains… ce sont… mes mains d’humaine ? »
Sora toucha sa tête. Elle ne sentit aucun pic.
« – Mes cheveux… alors je suis moi-même de nouveau ? Comment est ce possible ? Je… j’ai si mal… combien de temps ai-je dormi ?
– Alors, tu es réveillée ?
– Eggman !
– Je ne pensais pas que tu te réveillerais si vite, avec tous les coups que tu as reçus.
– Qu’est ce que je fais là ?
– Tu vas me servir encore une fois. Tu vas regretter d’être arrivée dans ce monde, et d’avoir osé défier le plus grand génie de tous les temps.
– Un génie ? fit Sora surprise. Où ça ?
– Mm… tu rigoleras moins quand tu sauras ce qui va t’arriver. »
Sora commençait à avoir peur. Elle se prépara au pire.
« – Dans quelques instants, tu vas retourner dans le pays des rêves, et à ton réveil, tu seras de nouveau un hérisson. Tu constateras par toi-même ce qui t’arrivera, ensuite.
– Tu ne me feras rien ! s’exclama Sora avec force. Sonic viendra me sauver !
– Ah oui ? Ne t’inquiète pas, ils sont déjà tous là, dans leur cellule, en train d’attendre le dénouement final, celui où je deviendrai le maître du monde. En attendant, dors petit bébé insignifiant. »
Il appuya sur un bouton, et une machine approcha de Sora pour lui administrer une piqûre, qui l’endormit aussitôt.

Ils ne surent combien de temps s’étaient écoulés. Ils ne savaient pas non plus si Shadow, Cosmo et Mighty étaient près d’eux.
« – Alors cette fois ci, nous avons perdu… déclara Knuckles.
– On dirait que cette fois ci, Eggman a eut raison de nous…
– Moi, ça m’énerve de ne rien avoir pus faire pour aider Sora.
– Je n’arrive pas à croire, que cette fois ci, rien ni personne ne pourra arrêter Eggman. »
Personne ne s’était lancé sur un grand débat. Cream pleurait en silence, tandis qu’Amy cherchait à la consoler, bien que la hérissonne se retenait de faire de même. Rouge, assise à côté de Knuckles, lui demanda :
« – Tu crois qu’Eggman réussira à contrôler l’émeraude mère ?
– Je ne sais pas…
– Penses tu qu’il serait possible de la contrôler à distance ?
– Non, personne n’a jamais pus faire ça. »
Puis, l’échidné demanda brusquement :
« – Que voulais tu ?
– Pardon ?
– Que voulais tu en échange ? Tu ne te rappelles pas ? Tu m’avais promis de t’occuper de Sora en échange de quelque chose.
– Quelle importance à présent ? Après Sora, c’est nous qui y passerons.
– Dis le moi quand même. »
Rouge ferma les yeux.
« – Je m’étais dit qu’un jour, on aurait put passer une journée ensemble…
– Très bien… si par je ne sais quel miracle on s’en sort, je te promet que ça se fera. »
La chauve souris le regarda fixement. Elle allait dire quelque chose, lorsqu’une pince venue du plafond attrapa Cream.
« – Cream ! s’exclama Vector. »
Puis, un par un, ils se firent attraper par des pinces venues d’un peu partout. Lorsqu’ils se retrouvèrent tous ensemble, ils étaient tous aux prises d’un robot. Ils furent amenés dans une grande salle, dans laquelle se trouvait déjà Shadow, Mighty et Cosmo.
« – Alors, dit simplement Sonic, cette fois ci c’est vraiment la fin ? »
Shadow ferma les yeux.
« – Quand je pense… que je ne pourrai jamais lui dire… »
Puis, la plus grande porte s’ouvrit. Les robots s’alignèrent les uns à côté des autres : Eggman arrivait, avec un robot à sa suite transportant Sora, retransformée en hérissonne. Le savant se plaça derrière une machine et appuya sur un bouton. Un tube sortit du sol. Claquement de doigts, le robot mit Sora dans le tube. Claquement de doigt, les robots se retournèrent. Claquement de doigt, un petit robot amena une commande à Eggman.
« – Arrête ça ! s’écria Amy.
– Tu n’as pas le droit, ajouta Espio. »
Eggman n’écouta pas. Il appuya sur le premier bouton de la commande. Le spectacle fut terrifiant pour les uns et les autres : plusieurs éclairs contenus dans la machine frappèrent Sora pour qu’elle se réveille. Quand celle-ci ouvrit les yeux, elle se mit à pleurer.
« – J’ai… mal… »
Eggman n’y fit pas attention.
« – Tu es monstrueux, dit Rouge. Tu nous forces à regarder alors que tu sais que certains seront plus affectés que d’autres.
– Laisse ma petite hérissonne tranquille ! s’exclama Mighty.
– Pardon ? TON hérissonne ? demanda Shadow.
– Arrêtez ! s’exclama Cream en pleurant. Sora n’appartient plus à personne qu’à son destin.
– Ca ne sert à rien de vous indigner de la sorte. Sora ne peut pas vous entendre. »
Claquement de doigt, le petit robot qui avait apporté la commande se dirigea vers le mur où se trouvait un levier. Il appuya dessus. Une machine sortit du sol avec à l’intérieur les émeraudes du Chaos et l’émeraude mère. Claquement de doigt, le petit robot appuya une nouvelle fois sur le levier et cette fois ci, un robot qui semblait dormir sortit du sol.
« – Mais, c’est le robot que j’ai affronté ! s’exclama Knuckles. »
Eggman s’avança vers la machine qui contenait les émeraudes et fit quelques réglages. Il connecta le tube de Sora avec la machine, puis les connectèrent au robot de guerre.
« – A présent, dites lui adieu.
– Non… tu n’as pas le droit… »
Knuckles, Mighty et Shadow se débattaient, mais les robots étaient beaucoup trop résistants.
« – Adieu ma cousine ! »
Eggman appuya sur un levier, et le processus d’absorption d’énergie commença, sous les yeux horrifiés de Shadow, Sonic, Amy, Cream, Rouge, Knuckles, Cosmo, Tails et les Chaotix.

Sora souffrait, tous pouvaient le voir à son visage. Au fur et à mesure, elle vacillait, puis la hérissonne tomba à terre.


« – Je t’en prie émeraude mère ! s’exclama Knuckles. Ton rôle est de contrôler la puissance des sept émeraudes du Chaos, je t’en prie, arrête ! Tu ne dois pas détruire la vie mais au contraire la protéger ! Je suis prêt à donner ma vie pour que tu arrêtes d’aider Eggman ! Je t’en prie, ne tue pas celle que tu as aidée il y a six mois !
– Muhahahaha, Knuckles, tu sais bien que personne ne peut contrôler l’émeraude mère à distance… »
Mais une réaction inattendue se produisit : les émeraudes qui produisaient beaucoup trop d’énergie déployèrent toutes leurs forces. Eggman avait oublié ce détail de grande importance. Il ne put stopper la machine qui commença à exploser. Les robots qui tenaient Sonic et ses amis les lâchèrent et commencèrent à s’enfuir. Mais la machine de guerre mise au point par Eggman s’éveilla.
« – Muhahahahaha ! Il aura au moins absorbé une grande partie des émeraudes du Chaos et toute l’énergie de Sora ! »
Shadow réagit au quart de tour, il se dépêcha de rejoindre la hérissonne toujours prisonnière. Il recula pour préparer un homing attack, mais…
« – Si tu détruis le tube, tu la tueras.
– Peut être… Mais je sais qu’elle préfèrerait mourir de ma main plutôt que de la tienne. »
Le hérisson chargea contre le tube qui ne résista pas.
« – Dépêche toi ! hurla Mighty. Tout va exploser ! »
Shadow attrapa Sora et rejoignit le reste du groupe.
« – Essayez de vous enfuir : la base va exploser à cause de la formidable énergie des émeraudes du Chaos. Moi, je m’en vais conquérir Mobius grâce à ce magnifique robot de guerre ! »

Les explosions continuèrent telles que l’avait prédit Eggman, cependant, il en fallait plus pour décourager Sonic et ses amis. Grâce à la chaîne formée avec le hérisson bleu en tête, ils purent sortir de la base vivant. A peine dehors, elle explosa.
« – Oh non ! L’émeraude mère ! »
Knuckles avança vers la base, mais Rouge le retint.
« – Non, n’y va pas. Tu ne sauveras pas plus de monde si tu meurs maintenant.
– Rouge a raison, soutint Tails. Attendons que les explosions se terminent. »
Knuckles ferma les yeux : il avait faillit à son devoir de gardien. Mais il espérait tout de même qu’il resterait des fragments. De son côté, Sonic était parti chercher de l’eau pour Sora. Son était pitoyable : plusieurs blessures étaient apparentes et elles semblaient graves. Shadow gardait la hérissonne contre lui.
« – Elle ne s’en sortira pas, murmura Tails. A quoi bon espérer ? »
Sonic revint avec l’eau. Il prit le mouchoir que lui tendait Amy et le trempa dans l’eau. Shadow lui, le passa sur le visage de Sora. Celle-ci commença à remuer.
« – Mm… Shadow ?
– Je suis là.
– Je le savais, murmura-t-elle. Je l’avais reconnu…
– De quoi ?
– Ton odeur. »
Le hérisson ferma les yeux.
« – Je te remercie… d’être venu… ça me touche beaucoup.
– Ecoute Sora… je dois te dire… tes blessures sont très graves…
– Je le sais bien. Au moins, j’aurais pu tous vous revoir… une dernière fois.
– Sora, dit Mighty. Pardon, tout est de ma faute. Mais quand un homme est amoureux, il fait tout pour séduire celle qu’il aime.
– Même s’allier avec Eggman ? demanda Espio.
– Pardon Mighty… jamais je ne serai tombée amoureuse de toi… pardon… mon cœur est pris par quelqu’un d’autre… »
Elle ferma les yeux. Puis, ils entendirent tous :
« – Elles sont toutes entières ! »
Tout le monde se retourna : Knuckles tenait l’émeraude mère, Rouge les émeraudes du Chaos avec l’aide de Charmy.
« – S’il vous plaît, dit la faible voix de Sora. Faites moi plaisir…
– Economise tes forces, dit doucement Shadow.
– S’il vous plait… battez le… pour moi… pour Mobius. Partez maintenant, laissez moi et essayez de le vaincre… au nom de la liberté et de la justice…
– Oui… je le ferai… »
Il ferma les yeux et ajouta :
« – Ma petite hérissonne. »
Sora sourit faiblement.
« – Cosmo, Mighty, restez ici vous occuper de Sora. »
Ils acquiescèrent. Knuckles leur confia la garde de l’émeraude mère et des émeraudes du Chaos, puis il partit en compagnie de Sonic et des autres. Cosmo posa la tête de la hérissonne sur ses genoux.
« – Maintenant, je vais attendre…
– Quoi ? demanda Cosmo.
– Je vais attendre… que grand père vienne me chercher. »
Elle s’endormit profondément, Cosmo et Mighty pleurèrent en silence.

Ils étaient tous partis en direction de l’île de l’ange, à l’exception de Tails et Amy. Le renard s’était accoutumé d’une mission : essayer de reconnecter Oméga qui s’était « éteint » quelques temps après la bataille contre Métal Sonic. Pour Tails, il semblait être le seul à pouvoir toucher le terrible robot de guerre. Amy l’avait accompagné pour lui donner un coup de main.
« – Tu ne crois pas qu’ils auraient dû prendre les émeraudes du Chaos ?
– Elles ont été vidées de tous leurs pouvoirs, je ne pense pas qu’une simple force de volonté suffise à leur redonner leur puissance cette fois ci. »
Amy ne dit plus rien. Elle s’inquiétait énormément pour Sonic. Ils arrivèrent à la capitale. Tails posa le Tornado et il se dépêcha en compagnie d’Amy de se diriger vers l’entrepôt où Oméga avait été déposé.
« – Tu crois vraiment qu’il arrivera à vaincre le robot de guerre ?
– Le vaincre, non. Mais je pense qu’il a le potentiel pour au moins le « blesser ».
– Si seulement on avait plus de temps, se lamenta Amy. »
Le renard examina le robot de plus près. Pourquoi s’était il déconnecté ? Eggman devait sûrement y être pour quelque chose.
« – Regarde Tails ! s’exclama Amy. On dirait qu’il y a un problème avec les fils de connexion ici. »
Le renard regarda.
« – Ca alors, tu as raison ! Maintenant je comprends : Eggman a du envoyer un robot si petit que même Oméga ne pouvait pas voir. Il l’a chargé de le déconnecter. Tout ce qu’on a faire, c’est changer les câbles !
– Ca prendra beaucoup de temps ? demanda Amy inquiète.
– Si je me débrouille bien, moins de vingt minutes. En attendant, va chercher ma boîte à outil s’il te plaît. »
Amy courut vers la sortie.
« – Amy ! »
La hérissonne se retourna.
« – Je sais que c’est pas le moment, mais… il l’aime ?
– A ton avis ? »
Tails ne répondit pas. Amy repartit.

Un combat faisait rage sur l’île de l’ange. Le groupe de Sonic était exténué. De plus, leur capacité était réduite : mis à part les Chaotix, aucune équipe n’était formée.
« – Comment allons nous faire ? demanda Cream qui portait Sonic. Nous ne pouvons qu’essayer d’esquiver ses attaques.
– Si seulement les émeraudes n’avaient pas perdu leur pouvoir ! s’exclama Knuckles.
– Oui, c’est bien vrai, dit Rouge qui le portait ainsi que Shadow. Nous aurions put utiliser les pouvoirs de Super Sonic et Super Shadow.
– En attendant, j’espère que Tails se dépêchera, dit Vector. Ca fait plus d’une demi heure qu’il est parti avec Amy !
– Muhahahaha ! Pourquoi refusez vous votre défaite ? »
Le robot envoya une salve de missile. Tous se retrouvèrent sur le sol de l’île de l’ange.
« – Il est trop fort ! s’exclama Charmy. C’est perdu d’avance !
– Non ! dit Shadow en se relevant. On ne peut pas abandonne. Je lui ai promis… Je vengerai sa mort. »
Le hérisson noir commença à foncer en direction du robot.
« – Non, arrête Shadow ! s’exclama Sonic en se mettant devant lui. Sora t’a demandé d’essayer de le vaincre, pas de te suicider.
– C’est mon affaire, répliqua le hérisson noir. »
– Sonic ! s’exclama Cream. Attention ! »
Un missile se dirigeait droit vers eux. Ils ne pouvaient pas esquiver. Soudain, il explosa sous leurs yeux.
« – On arrive Sonic !
– Amy ! S’exclamèrent les deux hérissons.
– Ca alors, Oméga ! »
Amy était à bord du tornado avec Tails et Oméga, qui semblait opérationnel.
« – Quoi ! Ils ont réussit à le remettre en marche !
– Cible Eggman localisée. »
Le robot de guerre ne leur laissa pas le temps de se poser : il envoya un missile anti aérien sur le Tornado, mais Tails ne se laissa pas faire : il exécuta un tonneau et détruit le missile. Puis il se dépêcha de se poser.
« – Désolé d’avoir été si long, mais ça l’aurait été encore plus si Amy n’était pas venu avec moi.
– Parfait, dit Rouge en se frottant les mains. Maintenant, place à la Team Dark ! »

Mighty rejoignit Cosmo.
« – Alors ?
– Elle dort encore… »
Le tatou s’assit en face de Cosmo.
« – C’est pire que tout… »
Puis, ils virent Sora remuer. Elle entrouvrit faiblement les yeux.
« – Je…
– Chut, lui dit Cosmo. Economise tes forces.
– Je… j’ai oublié…
– Sora, écoute, tu es très faible, il faut que tu ménages tes forces. »
La hérissonne tourna la tête vers Mighty.
« – Peut être… qu’à nous trois… on aurait pu former… une équipe… »
Elle souriait, mais des larmes commencèrent à apparaître.
« – Mais pourtant… je ne veux pas… pas encore… partir…
– Elle commence à délirer, pensa Mighty. Si seulement… »
Il se tourna vers l’émeraude mère. Il se mit debout et s’avança vers elle.
« – Tu aurais pu faire quelque chose ! Espèce de sale caillou inutile ! »
Il donna un coup de pied dans l’émeraude mère. Celle-ci se mit à réagir violement.
« – Regarde Mighty ! s’exclama Cosmo. »

Tout le monde était à terre. Seul Oméga tenait debout, avec Shadow. Eggman, lui, savourait la victoire qui serait sienne dès que les deux membres de la Team Dark auraient capitulé.
« – C’est vrai… cette fois Eggman a gagné pour de bon, s’apitoya Cream. Quand je pense à tout ce qu’on a vécu ensemble… »
Knuckles allait répondre, mais il entendit une voix dans sa tête. Quelqu’un l’appelait.
« – On dirait…
– Knuckles ? »
L’échidné se releva avec difficulté.
« – C… c’est toi Tikal ?
– KNUCKLES ! »
L’échidné reconnaissait cette voix. Il se retourna et aperçut :
« – Mighty ? Cosmo ? »
Ils étaient effectivement là, avec l’émeraude mère, portée par le tatou. Tout le monde essaya de se remettre sur pied, ce qui fut plus ou moins bien réussit du premier coup.
« – Où est Sora ? demanda Amy. Est-ce qu’elle est…
– On en sait rien ! s’exclama Mighty. Une voix nous dit de lui faire confiance, que Sora était avec nous et c’est à la limite si elle nous a ordonné de vous rejoindre.
– Mais où est elle passée ? Insista Cream.
– Mighty a donné un coup pied à l’émeraude mère, expliqua Cosmo. Ensuite, celle-ci c’est mise à briller très fortement et Sora a disparut.
– QUOI ! s’exclama Knuckles.
– Bon, on ne va pas chipoter pour ça ! En tout cas, ton caillou nous a dit que tu devais redonner leur énergie aux émeraudes du Chaos.
– Je t’ai déjà de… hein ? »
L’émeraude mère se mit à briller.
« – Knuckles, regarde. »
L’échidné obéit, et aperçut à l’intérieur de l’émeraude mère :
« – Sora ! Mais comment a-t-elle fait pour...
– Je l’ai transporté ici, coupa Tikal. A présent gardien, tu dois redonner leur énergie aux émeraudes du Chaos. Si tu y mets tout ton cœur, non seulement elles seront régénérées mais en plus, tu permettras à Sora de sortir.
– Dépêches toi ! pressa Rouge. Shadow et Oméga ne dureront pas longtemps ! Nous avons besoin de l’aide de Sora ! »
L’échidné acquiesça. Il ferma les yeux et pria :


« – Je m’adresse à toi, toute puissante émeraude mère. Tu as le pouvoir d’annuler l’énergie des émeraudes du Chaos, je t’en prie : redonne leur toute leur puissance, nous avons besoin d’aide. Pour Mobius, aide nous à vaincre Eggman une fois de plus. Je t’en prie émeraude mère, prends ma vie si cela peut aider ! »
L’émeraude mère se mit à briller fortement. Sa lumière enveloppa toute l’île de l’ange. Tout le monde fut comme paralysé, y compris le puissant robot de guerre du docteur Eggman. Tout ceux qui s’étaient placés face à l’émeraude mère purent apercevoir deux ombres marcher dans leur direction l’une à côté de l’autre.
« – Je te remercie, oui, merci de m’avoir encore aidée. »
La lumière commença à baisser d’intensité. Lorsqu’elle disparut complètement, tout le monde remarqua les sept émeraudes du Chaos, tourner autour de l’image de Tikal.
« – A présent, je vais vous laisser. Vous êtes le dernier espoir de Mobius, tous les trois. »
Tikal disparut, et en même temps, Sora apparut, souriante. A ce même moment, ils entendirent :
« – Tu n’es pas morte ? »
Tous se retournèrent : Eggman était abasourdi, mais il se reprit vite.
« – Ainsi, tu as encore reçu l’aide de Tikal, ce n’est pas grave : un hérisson noir de retrouver, et un autre de perdu ! »
Le robot de guerre frappa violement Shadow et Oméga. Les émeraudes du Chaos tournaient de plus en plus vite autour de Sora.
« – Très bien Eggman. Nous allons à présent savoir quelle conception de la justice est la meilleure : la tienne ou la notre.
– Attends un peu, dit Espio. Qu’est ce que tu comptes faire. »
Sora ne répondit pas. Elle se contenta d’avancer.
« – Vous êtes trop faible pour tous vous battre. En revanche… »
Elle se tourna vers Mighty et Cosmo.
« – Nous, on peut se battre ! »
Cosmo et Mighty se mirent à côté de Sora.
« – Pour Mobius…
– … la justice…
– … et la liberté ! »
Ils fermèrent leurs yeux. Personne ne pouvait plus voir les émeraudes tellement elles tournaient vite. A ce même moment, Shadow et Oméga réussirent à se mettre debout.
« – Puissant champ d’énergie détecté. »
Sonic et Amy accoururent vers les deux combattants.
« – Qui est ce ? demanda Shadow.
– C’est pas croyable ! s’exclama Amy toute excitée.
– C’est… »
La lumière qui enveloppait Mighty, Sora et Cosmo se dissipa. Sonic et ses amis purent apercevoir trois personnes qu’ils connaissaient, mais qui étaient en même temps très différentes. Shadow écarquilla les yeux.
« – S… Super Sora ? Mais… »
La hérissonne était sous sa super forme.
« – Ca alors ! s’exclama Charmy. Mighty aussi s’est transformé ! »
Le tatou était tout doré : il était devenu super Mighty.
« – C’est Cosmo ? demanda Cream.
– Il semblerait qu’elle aussi ait reçu une super forme, résuma Rouge.
– Qu’elle est belle, murmura Tails. »
Cosmo était celle qui semblait avoir le plus changée physiquement : elle conservait son apparence de fleur, mais son diamant semblait briller encore plus grâce à la lueur dorée qu’elle avait prise en se transformant. Le changement le plus frappant était des ailes en formes de pétales de fleurs, apparut sur son dos.
« – Allez, dit Sora. Il est temps d’en finir avec cette sale machine ! »
Cosmo s’envola et prit au passage la main de Mighty. Sora, elle, avait pris la main du tatou.
« – Mais… c’est impossible ! s’exclama Eggman. Comment ont-ils pu ? »
Les trois amis s’approchèrent du robot.
« – Tu vas regretter d’avoir fait ça à mon hérissonne, commença Mighty.
– Tu vas le payer !
– Pour les venger… Allez les amis, allons y ! »
Cosmo envoya Mighty et Sora sur le robot de guerre. Le tatou commença à exploiter la force nouvelle qu’il avait reçue grâce aux pouvoirs des émeraudes du Chaos. Sora se roula en boule et le tatou fit une attaque similaire au Fire Dunk de Knuckles, sauf que celle-ci était plus puissante. Ils réussirent à égratigner le robot. Cosmo s’approcha et reprit ses deux amis.
« – Cosmo, commença Sora, il faut que tu me déposes à terre !
– Mais pourquoi ? demanda Mighty.
– Faites moi confiance ! »
Cosmo déposa Sora au sol et s’envola de nouveau. Ce geste éveilla la curiosité de Sonic et ses amis. Puis, la hérissonne se mit à courir autour du robot qui essayait de l’arrêter. Le hérisson comprit alors la tactique de Sora. Il courut la rejoindre.

« – Mais qu’est ce qu’ils font ? demanda Vector.
– De toute évidence, Sora essaye de faire basculer le robot en lui donnant le tournis, répondit Tails. »
Le renard avait compris la stratégie. Les deux hérissons continuaient à tourner, jusqu’à ce que le robot commence à vaciller.
« – Cosmo ! appela Sora. »
La plante redescendit et Mighty attrapa Sora.
« – Et maintenant ? »
Cosmo n’avait pas besoin de réponse : elle utilisa un Thunder Shoot et réussit à mettre le robot face à terre.
« – Oh non ! s’exclama Eggman. »
Une fois encore, Sora, Mighty et Cosmo se posèrent. Cette fois ci, le tatou prit les choses en main. Les deux filles se mirent en boule et Mighty les projeta contre le robot avec une force prodigieuse. Ils réussirent à faire un trou dans l’armure du robot.
« – Ca alors ! s’exclama Shadow.
– Nous qui pensions qu’il n’y avait plus d’espoir !
– Sora, Mighty et Cosmo nous l’ont redonné ! »
Eggman fulminait.
« – Ce n’est pas vrai, je ne peux pas échouer aussi près du but ! J’avais réussit à tous les mettre hors jeu ! Et cette sale peste de hérissonne qui aurait du mourir… si seulement Tikal ne l’avait pas sauvé… »
Sora se mit en tête.
« – Ecoutez, voilà ce qu’on va faire : je vais me mettre en boule pour charger un spin dash. Mighty, Cosmo, dès que vous penserez que j’aurai chargé suffisamment d’énergie, vous me projetterez contre le robot… et j’en ferai mon affaire.
– Ca roule ! »
Sora sourit et se mit en boule et chargea son attaque. Dès qu’elle accumula suffisamment d’énergie, Cosmo envoya Mighty contre Sora pour qu’il puisse la projeter contre le robot de guerre. Et la technique marcha : la hérissonne entra dans le robot et commença à détruire tous ses circuits.
« – Muhahahaha, au moins, si je perds, elle mourra pour de bon, grâce au dispositif d’auto destruction que j’ai placé dans le corps de mon robot ! »
Il prit une commande sur laquelle se trouvait un seul et unique bouton. Au moment où il appuya, Sora sortit du robot et elle réussit à se retrouver dans les airs. Le robot explosa au même moment. La hérissonne sortit son marteau.
« – Tu vas regretter ce que tu as fait ! »
Elle frappa de toutes ses forces et réussit à projeter le scientifique au loin.
« – Cosmo ! Appela Sora. »
La fleur arriva et rattrapa Sora qui tombait à grande vitesse. Une fois à terre, elles tombèrent à terre avec Mighty, épuisés. Leurs super formes disparurent.
« – Ouah… vous avez vu ? On a réussit ! s’exclama Cosmo. »
Ils entendirent des applaudissements. Ils levèrent la tête :
« – Alors là, dis Vector. Vous nous avez bluffé. Je n’aurais jamais parié sur vous !
– Vous avez été géniaux ! s’exclama Sonic. »
Des compliments fusèrent de partout.
« – En tout cas, on ne peut que remercier Tikal d’avoir sauvé Sora, dit Mighty.
– Et toi pour avoir cogné sur l’émeraude mère, ajouta Sora. Je te dois la vie, merci du fond du cœur. »
Elle lui fit un bisou.
« – Mighty est tout rouge ! chantonna Charmy. »
Tout le monde se mit à rire. Personne ne semblait s’être aperçut qu’une personne était déjà partie.

« – Comment on fait pour quitter l’île ? »
Shadow avait quitté tout le monde. Il marchait au hasard, sans vraiment savoir où il allait.
« – Hé ! »
Il entendit une voix. Il se retourna. Quelqu’un courrait derrière.
« – Mais…
– Hé ! répéta la voix. Tu aurais pu au moins nous féliciter ! »
Sora était là.
« – Qu’est ce que tu fais ici ? demanda froidement le hérisson.
– C’est comme ça que tu me remercies de t’avoir sauvé ? fit Sora piquée. Franchement, je ne te trouve pas très sympathique ! J’ai sincèrement pensé que tu serais heureux de me revoir. »
Shadow ne répondit pas. Il lui tourna le dos et continua d’avancer.
« – Je t’ai vexé ? Si oui, excuse moi. Mais ne pars ! Pas maintenant !
– Pourquoi je resterai ? »
Il se retourna. Sora avait l’air peinée.
« – Pourtant, avant que je ne sombre dans le sommeil, tu m’as appelé « mon hérissonne ». J’ai rêvé ?
– Peut être, répondit vaguement Shadow. Tes copains t’attendent, en particulier ton cher Mighty avec qui tu t’entends très bien d’ailleurs. »
Il repartit.
« – Mais Shadow… c’est avec toi que je veux être, pas avec Mighty. Tu n’as pas cessé d’être présent dans mon esprit. J’ai vraiment cru que tu tenais à moi, en particulier la nuit où je t’ai trouvé à la maison. »
Le hérisson se retourna brusquement.
« – La couverture… c’était toi ?
– Qui voulais tu que ce soit ? »
Shadow ferma les yeux. Il avait devant lui l’unique occasion, mais pourtant, il ne pouvait pas lui dire. Il ne savait pas par où commencer. Sora avança vers lui.
« – En fait, tu t’en fiches de moi. Je suis indifférente à tes yeux. Je ne représente rien, mais tu ne veux pas me le dire ! Pourquoi ne serais tu pas honnête avec moi au moins une fois dans ta vie Shadow ?
– Arrête ! »
La hérissonne se tus.
« – Tu crois vraiment que je reste impassible de marbre avec toi ? Tu as rêvé ma grande ! Comment un homme peut rester indifférent à tes charmes ? Ta joie ? Tout en toi me fait subir un supplice quand tu n’es pas près de moi. Un jour tu m’as demandé si j’avais un cœur de pierre. Aujourd’hui, je te répond non. »
La hérissonne était surprise.
« – Est-ce que… »
Mais Shadow l’empêcha de continuer. Non pas parce qu’il lui avait dit de se taire, mais parce qu’il l’embrassa. Sora se laissa faire : au moins une fois dans sa vie, ses vœux s’étaient réalisés.

Quand il décida de la relâcher, il constata qu’elle avait des larmes dans les yeux.
« – Allez, ne pleure pas.
– Je pleure… parce que je suis heureuse… c’est tout. »
Sora fit un grand sourire.
« – Je suis heureuse, parce que je t’aime, et que tu réponds à mon amour. J’ai sincèrement pensé que ça n’arriverait jamais. »
Shadow essuya les larmes de la hérissonne. Une fois ceci fait, elle lui prit la main et commença à courir en direction du groupe.
« – Mais qu’est ce que tu fais ?
– On ne va pas les laisser tout seul tout de même ! Ils vont finir par se poser des questions. »
Puis, elle s’arrêta.
« – Dis Shadow… qu’est ce qu’on fait ?
– Pardon ?
– Bah oui : on leur dit ou pas ? »
Le hérisson commença à se renfrogner.
« – Avoues que ça te ferais plaisir. »
Sora rougit.
« – Le problème… c’est que Mighty aura du mal à supporter…
– Alors dans ce cas là, tu n’as qu’à sortir avec lui. J’ai juste… »
Il n’acheva pas sa phrase : Sora le regardait avec un air dur.
« – Décide toi. »
Shadow ne répondit rien, Sora commença à partir.
« – Hé ! Où tu vas ? »
Elle s’arrêta.
« – Tu n’as pas l’air décidé à admettre ce que tu ressens. Alors, je vais voir Mighty. »
Elle recommença à avancer, mais Shadow lui coupa la route.
« – Alors là, si tu t’imagines que je vais te laisser toute seule avec lui, tu rêves ! »


Sora sourit et se jeta dans ses bras.
« – S’il te plaît, dit elle.
– Hein ?
– Dis le moi, j’ai envie d’entendre ces mots venant de ta bouche. »
Le hérisson serra la hérissonne, mais ne répondit rien.
« – Ce n’est pas grave, finit par dire Sora. Je comprends que tu ne veuilles pas t’engager. De toutes façons, je sais qu’un jour ou l’autre, que tu le veuilles ou non, tu me le diras. »
Elle se dégagea.
« – Bon, ça ne change rien : on va quand même retourner avec eux, mais pour une fois, je tiendrais ma langue.
– Comment je peux en être sûr ? demanda Shadow.
– Je n’ai pas envie de te perdre à nouveau, ça te suffit ? »
Il acquiesça. Sora partit et Shadow la suivit.

« – Tu l’as trouvé ! »
Tout le monde attendait avec impatience le retour de la hérissonne.
« – Alors, demanda Amy avide de savoir. Qu’est ce que vous avez fait ? »
Shadow lui lança un regard noir et Sora répondit :
« – Rien qui puisse vous alerter. »
Amy soupira : elle ne cacha pas sa déception de voir que Sora ne finirait pas avec Shadow.
« – Bon ! Voilà ce que je propose ! s’exclama d’un coup la hérissonne. »
Tous la regardèrent.
« – Je propose que dans une semaine, on se retrouve tous dans la maison de grand père pour fêter notre victoire ! Vous avez besoin de récupérer des forces ! »
Devant un tel moral, tout le monde ne pus qu’acquiescer en souriant. Ils repartirent chacun de leur côté, après cette très longue nuit.

Tout le monde avait passé une très bonne semaine. Ils attendaient avec impatience le jour où ils devaient se rejoindre chez Sora pour fêter leur victoire. Cependant, un évènement inattendu ce produisit…

Sonic était parti chercher les émeraudes du Chaos. Elles avaient été mises sous garde alternée pour éviter tout vol, puisque Knuckles avait besoin de récupérer plus de force. Tous avaient alors décidé d’alléger sa charge de gardien. Une fois arrivé là où les émeraudes étaient, Sonic senti une sorte de tremblement de terre. Il leva la tête et aperçut quelque chose qu’il n’avait encore jamais vu : on aurait dit un géant, recouvert d’une armure.
« – Mais qu’est ce que… ?
– Je suis venu chercher les émeraudes du Chaos, dit la créature.
– Ca, il n’en ait pas question ! »
Sonic se concentra et puisa l’énergie des sept émeraudes du Chaos. Il se transforma alors en Super Sonic et s’envola dans le ciel. La créature le poursuivit et ils se retrouvèrent alors dans l’espace. Les deux opposants engagèrent un combat. Malgré toute sa force, Super Sonic n’arrivait pas à atteindre la créature, sûrement dû à son armure qui le protégeait.
« – Si tu ne veux pas mourir, donne moi les émeraudes du Chaos. »
Les émeraudes se mirent à tourner autour de Sonic.
« – CHAOS CONTROL ! »
Il dispersa les émeraudes dans l’espace. Instantanément, sa super forme disparut. Il tomba de l’espace…

« – Mais qu’est ce qu’ils font ? »
Amy et Sora s’impatientaient. Tout le monde était là, sauf Sonic et Shadow.
« – J’y vais, dit alors la hérissonne noire. Je vais vous les ramener, vous allez voir ! »
Elle ouvrit la porte, marteau au poing.
« – Sora, évite de les blesser ! s’exclama Tails. »
La hérissonne se contenta de sourire.
« – Sûrement pour les intimider, suggéra Mighty. Moi je n’aurais pas peur face à une femme si fragile qui… »
Il n’acheva pas sa phrase : Sora et Amy lui avaient donné deux violents coups de marteau.
« – Ose le répéter en face !
– Ca fait mal… »
Tout le monde éclata de rire. Sora décida vraiment de partir à la recherche de Sonic et Shadow.
« – J’ignorai que tu ne voulais pas t’impliquer au point de m’éviter ! pensa la hérissonne. Dès que je t’aurais retrouvé, ça sera ta fête ! »
Sora sourit à cette pensée. Elle croisa sur sa route…
« – Hein ?! Sh… Shadow ? Mais qu’est ce qui est arrivé à Sonic ? »
Le hérisson noir portait Sonic : il semblait mal en point.
« – Je l’ignore. Une chose est sûre : il a besoin de soin.
– Je vais t’aider à le porter, proposa la hérissonne.
–Dismoi,pourquoitonmarteauestsorti ?Tucomptesfrapper quelqu’un ? »
Sora éclata de rire.
« – Disons qu’à la base, j’étais censé te punir sévèrement pour ton retard.
– Tu as vraiment de la chance que Sonic soit là !
– Ou sinon ? demanda malicieusement la hérissonne.
– Mm… je pense que j’aurais commencé par te poursuivre…
– Et ensuite quoi ? demanda encore Sora.
– Je te laisse imaginer. »
Sora commença à sourire, lorsqu’elle se souvint pourquoi elle devait ranger son marteau. Elle se dirigea vers Shadow, et l’aida à transporter Sonic.

« – Ca fait quand même longtemps qu’elle est partie, s’inquiéta Espio. »
Tout le monde faisait les cent pas, quand la porte d’entrée s’ouvrit enfin sur Shadow et Sora, transportant Sonic.
« – Oh ! s’exclama Amy. Qu’est ce qui s’est passé ?
– Justement, on en sait rien, répondit Sora. »
Avec Shadow, elle le transporta dans sa chambre, puis ils retournèrent avec le groupe.
Soudain, ils sentirent une secousse.
« – Mais qu’est ce que… »
Avant que personne n’ait pu l’en empêcher, Sora avait foncé dehors.
« – Cette hérissonne ne tient vraiment pas en place ! s’exclama Shadow. »
Il partit à sa suite.
« – Je reste avec Sonic ! s’exclama Cosmo. Je ne vous serai d’aucune utilité.
– Fais attention à toi, dit Tails. »
Tous partirent les uns après les autres. Ils trouvèrent rapidement Sora et Shadow, face à une créature étrange.
« – Qui êtes vous ? demanda Knuckles.
– Mon nom est Dark Oak. Je suis ici pour faire régner l’ordre et la tranquillité dans l’espace.
– Ouais ! s’exclama Sora. Dis le à d’autre ! Je trouve qu’ici, c’est très bien et qu’on n’a pas besoin d’un grand bonhomme comme toi pour faire le zouave, on a déjà Eggman pour ça ici !
– Petite insolente, reprit Dark Oak. Tu vas regretter de t’être mise en travers de mon chemin.
– Elle a le don pour s’attirer des ennuis, soupirèrent Mighty et Shadow. »
Sora sourit et chargea, mais à sa grande surprise, Dark Oak sortit une épée et l’abattit sur sa trajectoire. Knuckles réussit à la sauver in extremis.
« – Encore toi ! »
Tout le monde se retourna : Sonic était là, avec Cosmo derrière lui.
« – Qu’est ce qui t’arrive Cosmo ? demanda Tails. »
Elle était terrifiée.
« – C’est un Métarex ! Il a détruit ma planète, ainsi que tous ces habitants ! »
Cosmo se mit à terre.
« – Vite Sonic on a pas le temps ! s’exclama Charmy. Utilise les sept émeraudes du Chaos !
– Euh, il y a un petit problème : je les ai dispersé dans l’espace pour ne pas qu’il ne les vole !
– QUOI !
– Ceci explique cela, dit Sora.
– Pitoyables animaux. Je vais me contenter de prendre le cœur de votre planète. »
Il utilisa une forme d’énergie inconnue. Soudain, le sol s’écroula et une pierre sortit de la terre.
« – Je ferai régner l’ordre et tranquillité dès que j’aurai les sept émeraudes du Chaos. »
Il prit le cœur de la planète, et repartit dans l’espace.

« – Un…. Métarex ? »
Tout le monde était abasourdi.
« – Regardez ! s’exclama Cream. On dirait que les arbres sont en train de mourir ! »
C’était vrai : la végétation commençait progressivement à se dessécher.
« – C’est affreux, dit Cosmo. Bientôt il ne restera rien de cette planète. »
Elle commença à pleurer. Tails et Sora s’approchèrent.
« – Je sais que je ne devrais pas, dit la hérissonne, mais j’aimerais que tu nous parles des Métarex.
– Sora ! s’exclama le renard sur un ton de reproche.
– Quoi ? C’est bien la seule d’entre nous à les connaître, puisque d’après elle, ils ont détruit sa planète, et c’est en train d’arriver à la votre.
– Comment ça « à la votre » ? demanda Mighty. Ah oui, j’avais oublié que tu n’étais pas d’ici.
– C’est vrai que ça m’a fait drôle à moi aussi, pensa Sonic.
– Et donc, continua Sora, je pense qu’elle est la mieux placée pour nous parler d’eux.
– Et tu lui demandes maintenant, alors qu’elle vient de retrouver ses vieux démons qu’elle a voulu quitté en menant son propre voyage.
– Tiens donc, c’est étrange, répondit Sora. Comment se fait il qu’elle soit au courant de la mort de ses amis et sa famille si elle a quitté le vaisseau pour faire son propre voyage ? Tu ne trouves pas ça troublant ? Si tu veux mon avis, je pense que Cosmo nous a menti sur certains points, n’est ce pas ? Parce que si lui connaît l’existence des émeraudes du Chaos alors qu’il vient d’autre part, tu devais aussi la connaître, non ?
– Arrête ! s’exclama Tails. Tu parles exactement comme Shadow à l’époque où nous étions ennemis. Cosmo ne nous aurait pas menti ! Nous sommes ses amis !
– Tu trouves ça normal qu’elle soit arrivée par une pluie d’étoile qui n’était prévue par personne ?
– On ne prévoit pas le temps qu’il fera le soir ! C’était un hasard ! S’emporta Tails. »
Tout le monde était consterné : personne n’aurait dit qu’un jour, Tails le renard et Sora la hérissonne se disputeraient.
« – Je pense que nous devrions laisser la parole à Cosmo, suggéra Mighty. »
Tous le regardèrent.
« – Ce doit être la chose la plus intelligente que tu as dite depuis ton arrivée ici, constata Shadow. »
Le tatou lui jeta un regard mauvais.
« – Bonne idée ! s’exclama Sora. Nous verrons qui de nous deux à raisons, mais par pitié Cosmo, dis nous la vérité. »
La plante baissa les yeux.
« – Je… »
Tout le monde la regardait : ils la sentaient embarrassée.
« – Cosmo ? fit timidement Cream.
– Pardonnez moi… Je… Sora a raison… Je suis venue ici quand les Métarex ont détruit ma planète et le vaisseau dans lequel j’ai grandi. On m’avait parlé de quelqu’un capable de contrôler la lumière…
– Hein ! s’exclama Knuckles. Comment est ce possible ?
– C’est une légende connue dans tout l’univers, expliqua Cosmo. Tout le monde sait que quelque part, il existe sept émeraudes capables de contrôler l’univers selon le désir de son contrôleur. Les étoiles ont alors communiqué qu’il existait une personne capable d’utiliser cette lumière. Les Métarex veulent les émeraudes pour faire régner une soi disante paix, mais ils détruisent tout ce qu’ils voient et volent les cœurs des planètes… J’étais venue trouvée le contrôleur de la lumière : Sonic le hérisson. Mais avec tous les évènements, je me suis un peu éloignée de mon objectif : tout le monde s’inquiétait pour Sora, je ne voulais pas rajouter mes soucis, et par ma faute les Métarex ont volé le cœur de votre planète. »
Elle sanglota de nouveau. Amy et Cream la consolèrent.
« – Bon tout devient clair maintenant ! s’exclama Sonic.
– Oui, c’est vrai ! Approuva Sora.
– Pardon ? fit Mighty. Ca semble clair pour vous deux, mais pas pour nous.
– C’est simple pourtant ! dit Sora.
– On va dans l’espace… commença Sonic.
– … On récupère le cœur de la planète, continua Sora.
– ET ON LEUR FAIT LA FETE ! Terminèrent les deux hérissons. »
Tout le monde baissa la tête.
« – Ils ne tiennent pas en place ces hérissons, marmonna Espio.
– Vous oubliez un détail, dit Vector. Ils nous aient impossible de suivre les Métarex qui sont partis dans l’espace.
– Mais c’est pas un problème, répondit Sora. Notre petit génie va nous construire un beau vaisseau capable d’aller dans l’espace, hein Tails ?
– Quoi ? Mais je…
– Sora à raison ! s’exclama Amy. Il ne faut pas perdre de temps !


– De cette façon, on pourra venger les habitants de la planète de Cosmo ! S’enthousiasma Cream.
– Je… bon d’accord, mais ça va prendre du temps. J’ai un prototype en place, mais le mieux serait d’envoyer un espion dans l’espace pour les retrouver, proposa Tails. Le vaisseau que je fabrique depuis tout ce temps peut aller dans l’espace. Il faut que l’un d’entre vous se désigne.
– Ca me semble tout indiquer, fit Mighty d’un air supérieur. Il n’a qu’une personne qui ira dans l’espace, une personne compétente et prête à tout pour…
– Cesse tes beaux discours, coupa Sonic.
– J’irai, fit une voix. »
Tous se retournèrent. Sora perdit un peu de sa joie :
« – Tu es sûr ?
– Je ne suis pas un enfant.
– Mais… Moi je ne veux pas que tu partes Shadow…
– Ce n’est pas grave, on se reverra sûrement dans l’espace. Tails, quand peux tu m’y envoyer ?
– Quand tu veux, répondit le renard. Mais avant, je dois vérifier les capacités, les réacteurs et tout ça. Je te propose pour le départ le plus tôt demain matin. »
Un silence s’installa. Sora regardait successivement Tails et Shadow.
« – Ca ira. Tu penses mettre combien de temps à construire ton vaisseau ?
– Si j’ai l’assistance suffisante, deux mois maximum devraient suffire. On gardera contact par radio.
– Parfait, alors à demain matin, je serai à ton laboratoire au lever du soleil. »
Il partit. Rouge se tourna vers Sora :
« – Tu ne le suis pas ? »
Elle fit non de la tête.
« – Amy… si on partait faire les magasins ? »
Personne ne lui posa de question, la hérissonne rose acquiesça et elles partirent vers la capitale.

Il faisait froid. La nuit était tombée très vite, ce qui signifiait que l’automne était arrivé très vite cette année. Tout le monde était chez soi, bien au chaud. Seule une personne était dehors : un hérisson noir qui courrait. Il passa près de Casino Park et s’engouffra dans une forêt qui était symbolique, du moins à ses yeux. Enfin, il passa près d’une maison qui semblait coupée du reste de Mobius.
« – Arrête toi ! fit une voix. »
Le hérisson s’arrêta devant la maison : un autre hérisson noir était en face de lui.
« – Il fait froid, fit remarquer Shadow. Rentre chez toi, tu vas attraper froid.
– Non, parce que je me doutais que tu ne t’arrêterais pas. J’ai juste envie de te parler. Tu veux bien ? »
Le hérisson accepta.
« – C’est uniquement pour ne pas que tu tombes malade. »
Ils rentrèrent dans la maison.
« – Tu es allée faire les courses, fit remarquer Shadow.
– Oui, et alors ?
– Rien. »
Sora portait une jupe rouge qui lui donnait un air de ressemblance avec Amy Rose. Elle portait également un débardeur blanc.
« – Je voulais juste te demander pourquoi tu partais.
– En quoi cela te concerne-t-il ?
– Je n’ai pas le droit de m’inquiéter pour celui que j’aime ? »
Le hérisson ne répondit pas.
« – Alors ? Mighty se serait fait une joie de partir.
– Je n’ai pas de raison à te donner.
– Uniquement parce que tu ne me fais pas confiance.
– Ecoute Sora.
– Non, toi écoute moi ! Arrête de me prendre pour une enfant ! Je suis suffisamment grande pour savoir que tu ne voulais pas qu’on attribue tout le mérité à Mighty, c’est uniquement pour ça que tu pars, avoue le !
– J’avoue que l’idée m’avait effleurée l’esprit, ainsi que celle qu’il aurait pu mourir, mais non. Je n’ai pas de raison qui vaille la peine que tu t’inquiètes. Je pars parce que je l’ai décidé.
– Et moi dans tout ça ?
– Quoi ?
– Tu m’as embrassé je te rappelle ! »
Une larme vint se coller à son œil.
« – Je sais. Si je ne prends pas d’engagement, c’est parce que je sais que je ne tiendrai pas sous un rythme de dépendance car…
– … l’idée est contraire à toi. C’est pour ça que tu voulais partir sans me dire au revoir… c’est nul comme raison. »
Le hérisson ne répondit rien à nouveau. Le silence dura, jusqu’à ce que Shadow le brise.
« – Je suppose que m’excuser ne servira à rien.
– Bien vu.
– Donc, je peux rester avec toi pour me faire pardonner ? »
La hérissonne le regarda d’un air étonné.
« – Je ne veux pas partir en ayant pas la conscience tranquille.
– Et à tous les coups, tu seras parti avant que je ne m’endorme, n’est ce pas ? »
Il lui prit la main.
« – Pour te prouver que je resterai, tu n’as qu’à fermer les yeux. »
Elle le regarda, puis fit ce qu’il lui demanda. Elle sentit qu’il la prenait par la taille. Quand elle rouvrit les yeux, elle était allongée sur le canapé avec Shadow.
« – Merci, tu es gentil. »
Elle ferma les yeux. Shadow la regarda longuement, avant de sombrer lui aussi dans le sommeil.

Quand elle se réveilla, Shadow était parti. Il avait laissé un mot d’excuse sur la table que Sora ne prit pas la peine de lire. Elle se dirigea à pleine vitesse chez Tails. Heureusement, il était là avec Shadow.
« – Espèce d’ignoble petit menteur ! »
Mais elle ne put s’empêcher de sourire.
« – Ouah Tails ! Il est génial ton appareil !
– Merci Sora. Pour hier…
– C’est pardonné, assura Sora. Alors c’est là dedans que Shadow va vivre pendant qu’on va construire le vaisseau ?
– Exactement. Bon, je pense qu’il est inutile de t’expliquer comment il marche Shadow.
– J’ai compris.
– Alors il est tant de se dire au revoir, non ? demanda Sora en conservant son sourire. »
Tails et Shadow savaient qu’elle redoutait cet instant.
« – Oui, c’est vrai. Eh bien, au revoir. Nous nous reverrons dans l’espace.
– Bonne chance Shadow ! s’exclama Tails. Essaie de nous donner des nouvelles de temps en temps !
– Attendez ! »
Les trois se retournèrent et aperçurent les Chaotix, Sonic, Cosmo, Amy, Rouge, Knuckles, Cream et Oméga.
« – Nous aussi on voulait te dire au revoir ! s’exclama Charmy.
– Sois prudent surtout, conseilla Vector.
– Ne baisse pas ta garde, dit Espio.
– Et si tu trouves des bijoux, garde les pour moi, ajouta Rouge.
– Fais de ton mieux pour accomplir ta mission, dit Sonic.
– Et ne t’inquiète pas, ajouta Mighty. Je protègerai notre charmante hérissonne noire.
– Je te fais confiance pour ça, dit Shadow. »
Mighty sourit. La remarque de Shadow l’avait tout de même un peu étonné, mais selon le tatou, c’était une façon de dire « je te la laisse ».
« – Merci d’être venu me dire au revoir, mais ce n’était pas la peine de répéter la même chose plusieurs fois. Bon, il est temps que je parte. »
Il regardait Sora, mais elle non : sa tête semblait irrésistiblement attirée par le sol, en particulier ses chaussures.
« – Elle lui a déjà dit quelque chose ? Se demanda Amy. A moins qu’ils ne se soient encore disputés tous les deux… »
Le hérisson noir n’attendit pas plus longtemps : il monta dans l’appareil que Tails avait préparé depuis tout ce temps.
« – Fais attention face au Métarex ! Prévint Cosmo. Ils seront sans pitié ! »
Shadow acquiesça, ferma le cockpit et démarra l’appareil.
« – Tu n’as rien dit Sora, fit remarquer Knuckles.
– Je sais, je n’en avais pas l’intention.
– J’avoue avoir du mal à comprendre ! s’exclama Tails. »
Elle lui adressa un sourire.
« – Tu ne peux pas me comprendre. »
L’appareil partit à une vitesse ressemblant à celle de Sonic.
« – Et tu ne me comprendras pas plus maintenant ! »
Avant que Tails ait pu répondre, Sora suivit la trajectoire de l’appareil.

« – Et après, elle ose me dire que je suis ignoble d’être parti sans dire au revoir. »
Shadow contempla une dernière fois Mobius avant de partir. Cependant, une chose ne lui échappa pas : quelque chose semblait le suivre venant de la terre ferme. Elle courrait vite.
Shadow se contenta de sourire.
« – Je suppose que c’est ta façon de me dire au revoir. Merci, au revoir et prend soin de toi. »

Sora courrait aussi vite qu’elle le pouvait.
« – Si je t’avais dit au revoir, j’aurais été capable de me jeter à ton cou pour ne pas que tu partes, mais je respecte ton choix. C’est pour ça que je te suis, c’est ma façon de te dire au revoir. »
Elle dû s’arrêter au bord d’une falaise. Elle se mit à crier :
« – Shadow ! Si tu meurs, je t’en voudrais toute ma vie ! »
Puis elle se mit à sourire.
« – Eh, Sora ? »
Elle se retourna et adressa un grand sourire à Sonic.
« – Tu as vu ? Je crois que j’ai grandi.
– On dirait. On le retrouvera dès qu’on aura aidé Tails à faire son vaisseau spatial.
– Oui, c’est vrai. Alors, on y va ? »
Elle n’attendit pas sa réponse : elle lui prit la main et se mit à courir vers la capitale, un sourire inexplicable aux lèvres. Elle prendrait son mal en patience et attendrait, parce qu’au fond d’elle, Sora savait qu’elle reverrait bientôt Shadow.

Fin.
Pour le moment …

Texte écrit et imaginé par Sora The Black Hedgehog

Retrouvez la suite de l’aventure de Sora dans sa nouvelle fic nommée la « menace de l’espace » sur le forum PSoF :
http://www.planete-sonic.com/forum/...



Vous avez aimé cet article? Partagez le!
Commentaires (30) - Forum

Sora

Haut de page


Fan Area

Cliquez pour écouter :
L'article du moment
JEUX
Interview de Iizuka et Nakamura par Famitsu

Le pifomètre
Sonic Battle
Episode Cream
Insolites
Christmas Nights : Sonic mode
Historique
Historique des jeux - Partie 2
 
 
  Discussions
 Accès au Forum
Derniers sujets :

 
 
 
Planete-sonic, design, mise en page et textes © 2003/2017 L'équipe de PLANETE-SONIC.COM, Tous droits réservés. Toutes les oeuvres sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute reproduction partielle ou totale d'une oeuvre est interdite sans l'avis préalable de son auteur.