Accueil > Jeux > Fiches > Septième génération

Paru le dimanche 7 novembre 2010

Sonic the Hedgehog 4 : Episode I

Sonic 4, sorti le 13 Octobre dernier sur Xbox360 et PS3 (et le 15 sur Wii). A force de se plaindre, les fans ont gagné un Sonic à la sauce MegaDrive (Genesis) : un gameplay totalement en 2D, des décors sans rappeler les vieux opus et de la vitesse comme on l’aime. Ca c’était la version officielle. Le jeu tel qu’il est réellement n’est pas totalement comme on l’aurait voulu...

Gameplay

Premier point qui nous intéressera surement tous : le gameplay ! Cet opus reprend les modes de jeu fondamentaux du genre, et globalement du jeu de plate-formes. Les attaques les plus réputées de Sonic sont ainsi présentes, telles que le Spin-Dash, consistant en une accélération rapide et directe en prenant son élan sur place, sous forme de boule. Petit (gros) bémol cependant pour le Homing Attack, qui n’est pas présent dans les jeux à la base, et qui est plus qu’approximatif. Si on s’y prend mal, le viseur ne tombe pas sur la cible qu’on voudrait, ou change de cible comme bon lui semble, ce qui est assez embêtant pour certains passages. Mais une fois maitrisé (ou en connaissant les niveaux...), ca passe mieux, heureusement.

Le principe de base est donc toujours le même : on va d’un point A à un point B, dans un niveau en scrolling horizontal, en essayant de chopper le maximum d’anneaux et de se faire le max de points en faisant le meilleur temps possible (et éventuellement en tuant pas mal d’ennemis). Au niveau des anneaux, aucun problème, il y en a assez sans qu’on ne soit envahi. Pour les ennemis par contre on regrettera le manque de variété, avec certains qui apparaissent dans tous les niveaux, mais j’y reviendrai plus tard.

Pourtant, le monde de Sonic a l’air d’avoir changé : ce dernier est maintenant beaucoup plus lourd et le gameplay sera grandement affecté par ce changement. Les accélérations sont maintenant très lentes et se feront très souvent à coup de Homing Attack. De plus, tout mouvement est fortement ralenti voire stoppé lorsque vous prenez un bumper ou que vous heurtez un ennemi en vol. Sur certains passages on peut également faire des Spin-Dash sur des pentes quasi-verticales, ou tout au moins rester debout. Essayez de faire ça dans Sonic 3... :smile :

Autre point assez négatif pour les habitués : Sonic ne retombe jamais en boule. Que vous preniez un ressort, une rampe ou n’importe quoi d’autre, vous retomberez toujours normalement. Pas mal quand on tombe de haut sur un ennemi...

Quelque chose qui m’a personnellement énormément manqué, ce sont les passages secrets. Alors qu’on avait dans les anciens opus (Sonic 2 et Sonic 3 surtout) des passages planqués un peu partout dans des murs, avec des bonus ou des raccourcis/chemins alternatifs, là je n’ai pu en dénombrer qu’un ou deux, très mal planqués d’ailleurs, et qui ne donnent qu’une vie ou un box d’anneaux. Là c’est sûr, on ne peut plus se torturer l’esprit à chercher les zones secrètes comme dans Sonic 3 & Knuckles, c’est bien dommage.

Malgré tout, on a quand même une belle diversité dans les chemins à emprunter, dont certains nécessitent pas mal de réflexes si on ne connait pas la zone.
Les fans craignaient que l’on ne puisse pas enchaîner les niveaux comme dans les anciens jeux, et avaient d’autant plus peur en voyant que la démo de l’E³ et de Japan Expo ne le permettait toujours pas. Cependant, dans sa version finale, il suffit de presser Y / + / Triangle pour passer directement au niveau suivant, mais sans conservation du score. Adieux les challenges pour exploser le Hi-Score en enchaînant tous les niveaux du jeu !

Passage du million de points sur Sonic 3 & Knuckles à la soirée anniversaire de Planète Sonic en 2009

Les stages spéciaux sont toujours de la partie et conserve les mêmes règles : on doit finir l’acte avec au moins 50 anneaux, ne pas déjà posséder l’émeraude, et on est téléporté dans une nouvelle zone afin de tenter de remporter une émeraude du chaos. Le principe ne change pas, par contre la façon de jouer a énormément évolué !

Dans les opus old-school, le joueur était soumis à la rotation de la zone de jeu, qu’on pouvait inverser grâce à des boules "R" sur les bords, et on pouvait sauter comme on pouvait pour arriver à la fin. Dans Sonic 4, le joueur ne contrôle plus Sonic mais directement le terrain ! Sonic se contente de flotter et tomber, et le joueur doit faire tourner le niveau afin de ramasser le plus d’anneaux possible et arriver à la fin du niveau, dans le temps imparti. Les artefacts jaunes ont d’ailleurs une assez grande importance, puisque les Special Stage fonctionnent beaucoup grâce à un système de portes, qui ne s’ouvrent qu’après avoir récolté assez de ces précieux objets. Le système est plutôt perturbant quand on n’est pas habitué, et certains apportent un petit challenge, mais pas de quoi s’énerver comme un forcené.
Je vais dédier un petit paragraphe au Homing Attack dans le jeu. Son insertion dans le jeu a fait couler beaucoup d’encre (ou à défaut d’encre, a usé vos pixels !), et après avoir testé la bête, on se rend compte que c’est justifié.

Special Stage de Sonic 4

Comme précisé plus tôt, cette attaque est assez approximative, et nécessite une certaine habitude à prendre (même si elle se prend très vite pour quelqu’un qui a déjà utilisé ce système de ciblage avant dans des jeux tels que Sonic and the Secret Rings, Sonic Rush, etc). Mais on ne s’arrête pas là. En plus de nous pourrir la vie, elle facilite beaucoup (trop) le jeu. En effet, maintenant lorsque vous voulez tuer un ennemi, pas de problèmes, vous faites un double saut. Et à part pour quelques ennemis qui ont une parade de protection (un, voire deux tout au plus), ca roule tout seul. Où est le challenge d’antan, où plus de la moitié des ennemis avait au moins une petite zone résistante à nos attaques ? D’ailleurs, c’est à se demander s’ils n’ont pas supprimé des points forts de certains ennemis tel que le Crawl, impossible à tuer dans Sonic 2, et qu’on élimine plus que facilement ici.

De même pour les boss, on atteint un niveau de facilité jamais égalé : le premier boss, par exemple, identique à celui de Sonic 1, peut être vaincu à coup de Homing Attack en 20s chrono. Avant on avait au moins le mérite d’essayer d’éviter le pendule tout en frappant Eggman avec un saut de base.


Game design

La présentation du choix de niveaux rappelle celle de Sonic Adventure 2 (Battle) : une map principale où sont mis en évidence les niveaux. Évidemment, c’est bien moins touffu pour Sonic 4. :wink :

On distingue sur la droite un décor grisâtre, assez déprimant par rapport au décor principal très coloré. Terrain de transition avec le futur Episode 2 ? Pourquoi pas.

Les ennemis sont absolument tous sortis des opus MegaDrive. De Sonic 1 à Sonic 3, aucun ennemi n’a été créé pour le jeu. Fainéantise ou manque d’inspiration ? Même si je n’aime aucune des deux options, j’aimerai tout autant que ce soit la 2e.

L’annonce du niveau est identique aux anciens jeux, avec néanmoins une palette de couleurs différente (mais ca, on s’en fout un peu.)

Le premier acte de Splash Hill rappellera de bons souvenirs à la plupart d’entre nous car il commence de la même manière que l’épisode MegaDrive : une petite rangée de palmiers, un bloc avec un box de 10 anneaux, et un Motobug qui vous fonce dessus. (Allez, je chipote un peu : dans Sonic 4 la rangée de palmiers est plus longue et le Motobug ne continue pas tout droit, il fait un demi tour au niveau du bloc :smile : ). On regrettera cependant que la grande majorité de Casino Street Zone et Mad Gear Zone soient autant pompées sur leur base MD : autant on est habitué à avoir un niveau du genre Green Hill/Green Forest dans tous les jeux à scrolling horizontal (les Sonic Advance, les Sonic Rush, etc), autant d’habitude le thème des niveaux change un minimum, ou du moins met en place un nouveau design, mais là c’est plus qu’un même thème.

Comparaison Mad Gear Zone / Metropolis Zone
Si là c’est pas de la récup’ qu’est-ce que c’est !

L’arrière-plan est plaisant. Au début. Si vous prenez un peu de hauteur, vous découvrez un mur de plantes géantes et monotones, avec quelques plate-formes parsemées au loin. C’est pas du meilleur effet. Essayez de monter encore un peu et vous n’aurez là plus un mur de plantes, mais une étendue d’eau géante, elle aussi avec quelques reliefs ci et là. Ils auraient limite pu laisser l’arrière-plan original, remis à neuf, ce serait mieux passé ! Heureusement, ce détail n’est valable que pour Splash Hill : pour le reste c’est toujours le même élément qui se répète en arrière-plan, mais au moins ca bouge, ca vit.
Le niveau en lui-même respecte bien l’apparence de la source : le sol en quadrillage bicolore, le petite couche d’herbe qui déborde côté joueur, les palmiers... Bon, les tatillons trouveront quand même assez étrange d’avoir des Bubbles (ennemi présent dans Marble Garden, Sonic 3), dans ce niveau, mais bon. Petit truc juste énorme : les tournesols tournent lorsqu’on passe devant à toute vitesse ! C’était inutile, je sais.

L’acte du boss est séparé des trois actes principaux dans tous les niveaux, chose qui casse assez le rythme je trouve, et on a plus le risque de perdre tous nos anneaux durement acquis pendant l’acte 3. Du coup le nombre d’anneaux est assez restreint : on peut en attraper en moyenne 9 avant un boss, qui disparaissent facilement si vous vous faites toucher !

Tous les badniks sans exception viennent des opus MegaDrive : Motobug de Sonic 1, Buzzbomber de Sonic 3, Crabmeat et Crawl de Sonic 2, etc... Ca apporte un bon froid à l’épisode, sachant que tous ses prédécesseurs apportaient des ennemis variés et différents, on aurait espéré que celui-ci suivrait l’exemple mais malheureusement non... Peut-être du nouveau pour l’épisode 2 ?

Lost Labyrinth Zone apporte un bon lot de nouveautés par rapport aux autres niveaux ; si le principe reste le même que dans le niveau éponyme de Sonic 1, il est beaucoup plus original et abouti que tout le reste. Le design change totalement de ce qu’on avait pu avoir avant, et être plongé dans le noir avec une torche en surprendra plus d’un lors de la première partie, mais c’est tout l’intérêt de ce niveau. La torche nous sert à allumer des lumières dans le niveau, certaines fois juste pour y voir plus clair, d’autres pour déclencher certains mécanismes, parfois dans un certain ordre. On a également l’apparition de dynamite qu’on déclenche en passant à côté avec la torche. Même si elles sont parfois obligatoire à exploser, d’autres sont déclenchables par des passages annexes et apportent des bonus. Les phases de chariot et avec la boule qui roule sous vos pieds sont assez sympa également. Seul petit bémol, dans la partie aquatique le son utilisé lorsque Sonic attrape une bulle est le même que dans les opus MD. Je chipote mais bon, ca contribue au manque d’inspiration (où la flemme) évident de la Sonic Team.

Niveau sonore, les musiques sont assez perturbantes car elles ne reprennent pas l’ambiance MIDI des jeux MegaDrive, elles sont faites au synthétiseur et titilleront les plus tatillons d’entre nous ! Petit détail aussi pour Labyrinth Zone : le bruit utilisé lorsqu’on attrape une bulle dans l’eau est exactement le même qu’avant. D’un côté ca rappelle de bons souvenirs, mais bon.

Casino Street Zone est le niveau parfait pour gagner des vies, et je ne mâche pas mes mots. En passant devant des lignes de cartes, elles pivoteront et donnent des bonus en fonction du logo qui apparait (3 logos pour un bonus), et les vies sont monnaie courante. Pour tout vous dire, j’ai commencé le jeu avec 25 vies, et j’ai fini CSZ avec une cinquantaine... :smile :


Le mot de la fin

Mon test paraîtra peut-être assez dur et assez négatif contre le jeu, mais malgré tout il me plait, pas par fanboyisme mais parce que si on ne cherche pas la petite bête (bon, à part pour la physique ingame, évidemment), il occupe bien et on passe un bon petit moment. Je n’ai eu la chance de le tester que sur Xbox 360, je ne peux donc pas vraiment critiquer les versions Wii et iPhone, mais elles ne doivent pas bien changer par rapport à celle-ci. Dites-vous en tout cas que le meilleur avis que vous pouvez avoir, c’est toujours le vôtre. :wink :

Par Metal-Mighty le 7 novembre 2010

Discussions

Venez en discuter avec nous sur le forum, Discord, ou commentez ci-dessous !

Commentaires

  • SEGA a fait ce jeu pour plaire aux fans reniant strictement toute nouveauté (que ça soit graphique, au niveau gameplay ou au niveau scénario), ça se constate dans les critiques du Homing Attack ou, pour les plus fanatiques, du skin de Sonic pas assez rétro à leurs yeux.
    Du coup, je vois d’un mauvais œil le fait que cet article critique toutes les reprises clins-d’œil (badnik, level, et même le bruit de la bulle d’air...) alors qu’à l’inverse, l’auteur n’aime pas les nouveautés (musiques... ).

    Au final, je me dis qu’aucun site "de fans" Sonic ne se décidera un jour à soutenir SEGA. Peu importe le jeu, on ne retiendra que ses défauts de manière exagérée. Sur un jeu next-gen, on reprochera son éloignement de la série, alors que sur un jeu rétro, on lancera des piques aux reprises qui seront qualifiées de fainéantise de la part des devs.

    La conclusion me rassure : malgré tout, l’auteur a aimé le jeu, sinon, je me ferai du soucis sur la portée de ce site. Certes, il ne faut pas véhiculer le fanboyisme, mais cela met en avant un point important : un fan actuel qui revendique un tel titre se doit de critiquer SEGA en réclamant un tas de choses qu’il détestera par la suite.
    Je n’ai pas joué à Needlemouse, et je me fie à l’article pour les problèmes de facilité et de contrôle. Mais je trouve choquant de s’en prendre à un manque d’originalité qui, en vue de la qualité graphique et sonore du soft qui est loin d’appuyer ce manque, est évidemment volontairement dédié aux "fans".

    Si SEGA sortait Sonic the Hedgehog 1 aujourd’hui pour la toute première fois, il serait vu comme le pire jeu jamais créé.

    Khinos.

  • Moi personnellement j’ai la version itouch et mes premieres approches on été très negatives...
    J’ai trouvé ce jeu barbant et très dur à jouer...Ce qui m’a fortement déçu de Sonic car je n’avais jamais été déçu par aucun de ses jeux même pas ceux les plus critiqués...

    Sur l’iphone du moins, la caméra est centrée sur Sonic, on ne peut donc rien anticiper, il est très dur d’éviter les ennemis.
    De plus, Sonic, comme dit dans le test est lent ce qui sonne assez faux sachant que Sonic est censé être "the fastest thing alive"...
    Enfin, certains passages sont attrocement dur, avec des badnicks inevitables des morts instantanées quasi-vaches :O
    (Prenez le niveau 3 du casino, là ou s’entrecroisent des plateformes montantes et descendantes, parfois si vous êtes trop à droite, bah vous mourrez, et si vous etes pas morts dans cette phase, en haut vous attendent des ennemis quasi-inévitables qui vous retirerons tous vos rings...)

    Neamoins, les boss sont très bien fait et on peut dire qu’eant un joueur facile je me satisfait même du jeu ayant la note la plus nulle au monde (sur JV.com) ... Donc bien sûr, je passe du bon temps avec Sonic 4 et ça permet de rappeller des bons instants...

    Mais je ne le conseille pas à des gens qui perdent patience facilement, et des personnes qui ne supportent pas les jeux où le niveau de difficulté passe de simple à ultra dur sans aucune raison ^^

    Voila,
    Cordialement

  • "Buzzbomber de Sonic 3"
    Le Buzzbomber, c’est l’espèce d’abeille, non ? Dans ce cas, elle vient de Sonic 1, ou Sonic 2 (dans lequel on avait un ennemi similaire ressemblant à une guêpe), je sais plus. Mais pas Sonic 3.

    Sinon, je vois pas en quoi le test est méchant avec Sega. Les repompes de décors, de boss, d’ennemis, ... sont vraiment la preuve qu’il n’y a eu aucune prise de risque. Les musiques sont pas toutes géniales non plus, c’est vrai.
    Il n’y a pas ici de critique bête et méchante, dans le simple but de critiquer pour rien. Les défauts sont évoqués, mais les qualités aussi.

    Perso, j’aime autant les anciens opus que les nouveaux. J’ai adoré S3&K, mais mon préféré de la série est SA2. Sonic CD est mon opus oldschool préféré (pour son ambiance de ouf), mais ça ne m’a pas empêché de prendre mon pied sur Unleashed. Le cliché du Sonic Fan qui haït toujours Sega et tout ce qui se fait de nouveau commence vraiment à être lourd. S4 est bon, mais il souffre d’un manque de nouveauté affligeante. Mais bon, en même temps, on a qu’une simple partie du jeu, pour le moment...

    Au passage, je pense que Sega a plus tendance à suivre les critiques des journalistes "pros" et des pseudos fans qui n’ont jamais touché à un opus 3D, plutôt que les avis des vrais fans purs et durs. Les tatoués, ceux qui lisent les comics, mate les séries, et vont acheter à peu près tout les goodies qu’ils trouvent. C’est une sacré différence.

  • OMG le vieux gars qui s’exite car Sonic était moins bleu dans Sonic 2...
    :rire :

  • J’ai le jeu mais je suis vraiment "poche" dans le jeu.... -_- ;

  • vous arrêtez de vous plaindre ?? non mais sérieux j’ai ce jeux il est super !! une bonne difficulté mais tant mieux sérieux si tout les jeux été aussi simple ou serais le plaisir sérieux... bref je le trouve très bien ce jeux moi

  • Ce jeu est trop court,il ne faut que 1h pour le finir(1h30 si on cherche à avoir les chaos émeraudes).Même si il a en sous titre épisode 1,il ne faut pas éxagérer.

  • Perso, je l’ai téléchargé sur le Wii Ware et je l’ai trouvé pas mal. La difficulté est bien dosée, mais il est malheusement trop court ! C’est pas mal pour 1 500 points, mais je suis encore sur ma faim (je suis à l’acte 2 de la zone 3). La musique est bien, mais je trouve les graphismes un peu hideux par rapports à d’autres jeux (peut être que c’est dû au fait que je joue souvent à Sonic 1, 2 et 3). Malgré du copié-collé de niveaux des old-school, Sonic 4 est plaisant pour passer le temps. Vivement le deuxième épisode !

  • Voilà un jeu qui devrait faire plaisir à un certain nombre de fans désespérés.J’accroche pas tellement moi qui ai grandit sur SA2 plutôt que les tout premier Sonic en 2D :/ Mais il a l’aire néanmoins bien..Même si j’attends toujours un bon gros remix de mon cher et tendre SA2 <3 [Et je vais sûrement pouvoir attendre longtemps.]

  • pour tuer crawl de sonic 2 il faut mettre sonic devant lui et tails derriere lui, mais tournée vers sonic, un spin dash pour sonic et tails, et crawl explosera

    dommage que dans sonic 4 il n’y a pas Tails, Knuckles et Amy

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.