Accueil > Jeux > Tests & Previews > Sixième Génération

Paru le mardi 17 mai 2005

Sonic Pocket Adventure - Test

Sonic Pocket Adventure, développé par l’éditeur japonais SNK, sorti en 1999 sur Neo-Geo Pocket Color, fut le premier Sonic à sortir sur une console non estampillée Sega. Ce jeu, qui est loin d’être le plus connu et le plus apprécié des Sonic, mérite cependant qu’on s’y attarde un peu.

La Neo-Geo Pocket Color

Cette portable de la firme SNK, sortie en 1999, est la descendante de la Neo-Geo Pocket, sortie en 1998. D’une puissance supérieure à celle d’une Game Boy Color (elle n’a cependant pas eu son succès), elle est dotée d’un joystick au lieu d’une croix directionnelle, ce qui rend le gameplay plus agréable. Beaucoup des meilleurs titres de la console sont des adaptations de jeux d’arcade édités par SNK. Enfin, il existait une compatibilité NGPC/Dreamcast, issue d’une coopération entre SNK et Sega durant cette période. Malheureusement, très peu de jeux en bénéficient.

Notez que cette console possédait un calendrier, un réveil, une horloge et même un horoscope !

Sonic Pocket Adventure

Sonic Pocket Adventure est un autre fruit de cette coopération SNK/Sega. Sonic Pocket Adventure reprend (principalement) les univers de Sonic 1, 2, 3 & Knuckles : ainsi, le joueur y retrouve des éléments (que ce soient des musiques, des décors ou des ennemis) appartenant à ces jeux. C’est Sonic 2 et Sonic 3 & Knuckles que SPA exploite le plus : la majorité des zones parcourues ont un décor et une architecture provenant de Sonic 2 et une musique de Sonic 3 ou de Sonic & Knuckles. Tous les badniks rencontrés sont issus de Sonic 2.

Sonic possède tous ses mouvements de Sonic 2, à savoir : le Spin Dash, le saut, et la Spin Attack (bas pendant que vous courez). Vous retrouverez également tous les moniteurs de Sonic 2, c’est à dire les Power Sneakers, les Super Rings, les One-Ups, l’Invincible et enfin le bouclier. Enfin, vous pourrez entendre à nouveau le glorieux SEEEGAAAA en allumant la console.

Mais Pocket Adventure reprend également les looks de personnages de Sonic Adventure (Eggman porte le costume de SA1 à la fin du jeu). Le scénario du jeu est digne de celui de Sonic Advance (c’est à dire pas grand-chose) : Eggman veut dominer le monde et, pour ce faire, veut réunir les Chaos Emeralds. A Sonic et Tails de l’en empêcher.

Un Sonic style SA dans un anneau style MD : bienvenue dans Sonic Pocket Adventure

Les autres modes du jeu

Après avoir entré votre nom, vous pouvez entrer dans la Trial Room, où vous pouvez faire une course contre-la-montre, où relever des défis d’anneaux à collecter. Vous pourrez y consulter vos meilleurs temps ou les échanger via le câble link. Un mode 2 joueurs est disponible, appelé Duel Room, permettant de faire des course contre un ami. Une course qui peut inclure un Boss ! Ici aussi, un défi d’anneaux à collecter est disponible.

Les différents niveaux sont plutôt courts, et les sauvegardes sont automatiques après chaque niveau. La durée de vie peut alors sembler courte, mais c’est sans compter la Puzzle Quest. Des objets jaunes disséminés dans chaque Acte sont à collecter pour récupérer des morceaux d’images et les assembler dans la Puzzle Room. Tous les récupérer débloquera un mode Special Stage en bonus.

Vers les Sonic Advances

On a pu le voir, Sonic Pocket Adventure emprunte beaucoup aux Sonic MD. Mais certains détails peuvent aussi rappeler les Sonic sortis plus tard sur GBA (Sonic Advance est sorti 2 ans après SPA).

Tout d’abord, chose qui ne se rencontrait pas avant SPA, et qu’on retrouve dans tous les Sonic Advances, vous pouvez régler la difficulté du jeu (normal/facile) et la présence ou non du Time over de 10 minutes. Vous pourrez également entrer votre nom dans Pocket Adventure puis faire des Time Attack, comme dans les Advance.

On peut aussi remarquer certaines similitudes entre les bosses de SPA et ceux des Advances :

- On retrouve le boss marteau de la première zone, récurrent dans les Advance :

- Le Egg-Go-Round de Sonic Advance 2 rappelle le boss de Secret Plant (plateformes avec des piques, tir de 3 balles)

- Le boss final de Sonic Advance choppe, secoue puis jette Sonic exactement comme le faisait le boss final de SPA :

- Le boss final (avec Super Sonic) de Pocket Adventure a exactement le même principe que celui de Sonic Advance 2 : dans les deux cas, il faut renvoyer les missiles du boss afin de le blesser (il suffisait de les guider dans Sonic & Knuckles).

On peut également noter une ressemblance troublante entre deux scènes de SPA et de Sonic Advance, au moment où Sonic passe en Super Forme :

Enfin, le nom de certaines zones de Sonic Pocket Adventure rappelle celui de certaines zones des Sonic Advances :
- Gigantic Angel (SPA)
- Cosmic Angel (Sonic Advance)
- Chaos Angel (Sonic Advance 3)
- Last Utopia (SPA)
- Egg Utopia (Sonic Advance 2)

Conclusion et plus encore

Ce jeu peut provoquer des réactions mitigées : certains n’y verront qu’un patchwork sans intérêt, trop vite fini (si on ne cherche pas le 100%) ; d’autres y retrouveront l’ambiance des Sonic sortis sur Mega Drive. Mais quel que soit le point de vue qu’on adopte, il faut concéder à Sonic Pocket Adventure une chose : son excellente jouabilité, sa fluidité et sa vitesse, font de lui un véritable Sonic. Un jeu à essayer absolument, si ce n’est pas déjà fait.

Retrouvez nos autres dossiers sur Sonic Pocket Adventure :
- La Soluce complète du jeu
- Les Secrets et Codes

Par ZEbluehedgehog le 17 mai 2005

Discussions

Venez en discuter avec nous sur le forum, Discord, ou commentez ci-dessous !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.