Accueil > Multimédia > Court-Métrages > Sonic : Night of the Werehog

Paru le jeudi 31 octobre 2019

Le storyboard de Night of the Werehog

Le scénario du film en image

Que ce soit au Cinéma ou en Animation, le storyboard sert à décrire précisément à quoi ressemblera le film ou la cinématique. Il aide toute l’équipe technique à visualiser les positions de la caméra, le déplacement des personnages dans le cadre, ou encore les éclairages. Le storyboard ressemble ainsi à une bande dessinée (parfois très longue), le plus souvent faite en noir et blanc. Faisant partie d’un grand nombre de phases de travail sur un film, il n’est pas rare que le storyboard ne ressemble pas au résultat final, après les différentes étapes de réécritures.

Le storyboard de Night of the Werehog ne déroge pas à cette règle. L’histoire décrite ici, apparemment un peu décousue (vous remarquerez qu’il manque certaines pages), n’a rien à voir avec celle que l’on connait du court-métrage, si ce n’est que Sonic et Chip sont dans un manoir hanté et affrontent des fantômes farceur et une bestiole énorme (un genre d’Ectoplasma sans cornes..). L’écriture ayant eu lieu pendant le développement de Sonic Unleashed, Chip n’avait pas encore d’appareil photo permettant de débusquer les esprits, et il n’y a pas non plus de fille à séduire pour les fantômes.

Il ne vous reste qu’à profiter des planches de dessin, et du design pour le moins unique en son genre de notre cher hérisson.

Les planches du storyboard

Les inscriptions japonaises de la première page signifient "histoire d’horreur", ce qui se rapproche du nom japonais du court-métrage : Sonic & Chip - House of Horror (merci Rollabunna !).

Les cases se lisent à la verticale, du haut vers le bas. Vous noterez que les dernières pages sont des travaux en cours du storyboard principal.

- Source : Sonic Retro

Par Di-Luëzzia le 31 octobre

Discussions

Venez en discuter avec nous sur le forum, Discord, ou commentez ci-dessous !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.