Accueil > Univers > Récits & Scénarios

Paru le samedi 14 mars 2020

Les Scénarios de Sonic X-treme

Le développement de Sonic X-treme, entre 1994 et 1997, a été infernal pour plusieurs développeurs. Aujourd’hui, ce jeu reste un fantasme pour de nombreux fans du Hérisson bleu, car il aurait pu être LE jeu Sonic manquant à la Saturn pour rivaliser avec la première PlayStation (1995) et la Nintendo 64 (1996). Christian Senn était le directeur artistique et character designer du projet, travaillant pour Sega Technical Institute (SEGA of America). Il a créé un site internet (qui n’est accessible que par backup, tant il est vieux) en plus de son site personnel Senntient, regroupant tout ce qui a avait été créé pour Sonic X-treme, en témoignage de ce que le jeu aurait pu être. Parmi les nombreux concept-arts et modèles 3D de l’époque, les sept différents scénarios écrits pendant le développement du jeu permettent de voir ce que Sonic X-treme a légué à la licence.

Sonic Mars

Supposé être le premier jeu Sonic en 3D, Sonic Mars a été développé par Michael Kosaka, Chris Senn et Don Goddard (Sega Technical Institute, une branche de SEGA of America). Il devait se passer dans l’univers de Sonic & Sally, la série animée en vogue aux Etats-Unis à l’époque. Sally Acorn et Bunnie Rabbot devaient apparaître dans le jeu avec une certaine Tiara Cyberooski...

Résumé par Michael Kosaka (1994) :
Alors que Sonic vérifie une alarme de sécurité dans un coin éloigné de la Grande Forêt, ses amis Sally Acorn, Bunnie Rabbot, Tails et Knuckles découvrent un message étrange venant de l’un des ordinateurs surpuissants du Dr. Robotnik. Le savant fou essaye de prendre contrôle de Micro Mobius, un monde virtuel, et le message est un appel au secours venants de ses paisibles habitants. Le hérisson revient à Knothole et découvre qu’Eggman a capturé ses amis et les a emmené dans le monde virtuel. Sonic part sauver ses amis et empêcher Eggman de reformater Micro Mobius.

Commentaire :
Le lien avec la série Sonic & Sally (SatAM) est plus qu’assumé. Quoi de plus logique quand on sait que Sonic Mars est une version évoluée de Sonic-16, un prototype de spin-off lié à SatAM ? En plus des personnages de la série et de la mention de Mobius (nom de la planète de Sonic dans les continuités américaines de la licence), on retrouve la Grande Forêt et Knothole, le village des Combattant de la Liberté (Unisson dans la série VF). La bande de Sonic se cache dans une immense forêt pour que Robotnik ne les trouve pas.
Aussi, le personnage de Tiara avait déjà été créé, mais ne portait pas encore son nom définitif.

Sally et Tiara se battaient pour gagner le cœur de Sonic

Sonic Saturn

Ce prototype datant de 1995 a été développé par Peter Morawiec pour Sega Technical Institute (STI). Il contenait un niveau bonus appelé Sonic Pool, basé sur un moteur 3D plus réaliste qui a été tardivement implémenté dans Sonic X-treme, mais l’opposition de Yuji Naka n’a pas permis au projet d’aboutir.

Synopsis par Christian Senn (28 avril 1995)
Introduction du Manuel :
La paix régnait à Mobius après la défaite de Robotnik lors de leur aventure sur l’Île flottante. Pendant un moment, les habitants profitèrent d’une existence paisible. Beaucoup de Mobiens pensaient que le savant fou avait fait ses bagages et quitté leur monde pour un endroit différent. Sonic ne partageait pas cette opinion. Pour aussi longtemps qu’il s’en souvenait, Eggman avait ce désir brûlant de contrôler le pouvoir des Emeraudes du Chaos. Il paraissait improbable qu’il ait subitement perdu cet intérêt pour les gemmes…

Sonic voulait aller au bout de ce mystère et envoya donc Tails chercher Knuckles sur son île flottante. Une fois ensemble, Sonic, Tails et Knuckles élaborèrent un plan de recherche. Décidant de se retrouver à Knothole une fois qu’ils auraient une piste sur Eggman, Tails et Knuckles empruntèrent la voie des airs à bord du Tornado tandis que Sonic enquêtait sur la terre ferme. Ce fut le dernier moment où il vit ses amis…

Introduction du Jeu :
Un journal appelé « Mobius Chronicles » vole en spirale, ayant pour gros titre « Knuckles et Tails portés disparus ! » accompagné de photos (Knuckles avec un demi-sourire et son air déterminé, et Tails avec son habituel immense sourire) et de faux texte. L’image se fond en un paysage désolant, montrant le palais de Robotnik : un observatoire à l’apparence grotesque (ayant la forme de sa tête), répandant sa pollution le ciel gris. La caméra zoome à travers l’un des yeux du visage d’Eggman faisant office de fenêtre au bâtiment, et dévoile un sombre laboratoire mécanique. Tails et Knuckles sont prisonniers dans une cage, contre le mur de la pièce circulaire.

Eggman est debout face à la Master Emerald, au centre de la pièce. Toutes sortes de bras robotiques creusent dans la gemme, essayant d’exploiter son pouvoir mystérieux. Les éclairs illuminent le visage d’Eggman, riant triomphalement comme un maniaque. Au bout d’un moment, il remarque quelque chose d’étrange. Perplexe, il voit la Master Emerald commencer à briller, tandis que des nuages se forment à l’intérieur. La Pierre explose soudainement dans un éclair de lumière, envoyant Eggman contre le mur, près de Tails et Knuckles. La pièce sombre est éclairée de rapides impulsions de lumière noire, sous le regard effrayé des trois personnages. L’Émeraude répand une fumée opaque, Knuckles et Tails se regardent avec curiosité.

Hors de la gemme et dans la fumée, de petites lumières flottent comme des lucioles. Robotnik, étendu à terre, se soutient et regarde le spectacle, à la fois exalté et légèrement effrayé. Six grandes ombres se matérialisent et surgissent au-dessus du Docteur, de Knuckles et de Tails. Des gouttes perlent sur le front du Docteur, choqué, tandis qu’il regarde les ombres se dresser et le dominer.

La scène suivante est dans la vallée de Knothole, le ciel est bleu, les nuages sont blancs et le paysage est verdoyant. La caméra dézoome pour montrer que c’est une réflexion dans les jumelles high-tech de Sonic qui regarde le paysage depuis un arbre de Knothole. Sonic se met en route tandis que des nuages noirs se forment au loin dans le ciel. Un éclair et un coup de tonnerre percent le ciel.

Sonic descend les escaliers en spirale autour du tronc de l’arbre alors que la tempête approche. Il regarde le ciel d’un air sombre avant de se précipiter dans la vallée, vers la sombre tempête. Alors commence le premier niveau, Orange Grove Zone.

Vue d’ensemble et apogée :
Sonic doit faire son chemin à travers six superbes zones pour sauver ses amis (et Robotnik !), avec les mystérieux "Chaos Elementals" (Éléments du Chaos) aux trousses. Ils espèrent capturer Sonic et le bannir le plus tôt possible, car il représente l’unique obstacle à leur domination.

Avant chaque fin de Zone, Sonic rencontre un Gardien d’Élément, un Boss robot conçu pour détruire les hérissons. Chaque fois qu’un Boss est vaincu, les Éléments du Chaos sont plus à même de localiser l’endroit où se trouve Sonic. A la fin de la 5ème Zone, les Eléments du Chaos attendront Sonic à Gordos, une immense ville robotique où Knuckles, Tails et Robotnik sont retenus prisonniers.

Vous vous demanderez sûrement : "Pourquoi ne coincent-ils pas simplement Sonic dans un coin pour le bannir directement ?" Eh bien, les Éléments du Chaos ne peuvent pas bouger suffisamment vite pour entourer notre héros. Ils auront essayé en vain de le piéger plusieurs fois, et leur unique espoir réside dans le pilotage du plus mortel Chaos Mega-bot qui combinera leur six pouvoirs Élémentaires.

Commentaire :
En plus des éléments « Mobiens » déjà présents dans le précédent scénario, on peut noter la similitude entre cette histoire et celle de Sonic Lost World. Dans le jeu sur Wii U, qui reprend certains éléments de level design prévus pour Sonic X-treme en premier lieu, les Zetis sont six monstres qui échappent au contrôle du Dr. Eggman. Cependant, Takashi Iizuka, le patron de la Sonic Team, a précisé que les développeurs du jeu ne connaissaient pas Sonic X-treme à ce moment-là.

Un arrière-plan de niveau de Sonic Saturn
Un prototype de niveau, et un screenshot de Sonic Pool

Sonic Twist

Sonic Twist est l’une des étapes du développement de Sonic X-treme, débutée en 1995 chez STI.

Synopsis par Christian Senn (21 Août 1995)
Résumé :

Sonic le Hérisson doit avoir son rendez-vous avec Tiara, alors que Robotnik fait de son mieux pour tout gâcher !

Histoire :
Sonic a jusqu’au coucher du Soleil pour rencontrer Tiara, la belle princesse Manx (ndlr : une race de chat sans queue). Leur recherche d’un petit coin romantique se transforme en aventure quand des obstacles et ennemis de toutes sortes se mettent en travers de leur chemin. Plus ça lui prend du temps, plus la situation s’assombrit et plus Tiara sera vexée au final... En dépit du temps qu’il met à passer cette épreuve, une GROSSE surprise l’attend à la fin. Bonne chance, garçon bleu !!!

Sonic veut rejoindre Tiara pour un rendez-vous, mais la distance qui les sépare présente un petit problème. Il se trouve à Knothole, tandis que Tiara se repose dans le Royaume de son père a plus de mille kilomètres d’ici !!! Sonic doit traverser de nombreuses collines et vallées secrètes pour atteindre sa bien-aimée. Tiara attend calmement, mais une courte séquence en caméo révèle son impatience croissante. Plus il mettra de temps à venir, plus elle sera vexée à son arrivée. Sonic se rend compte qu’un collier fabriqué avec les sept Emeraudes du Chaos serait un cadeau astucieux pour lui remonter le moral. Malheureusement, par le biais de son Sneaky Spy Satellite (ndlr : Satellite espion sournois, aussi appelé "S3"), Robotnik apprend les efforts chevaleresques qu’entreprend Sonic et se prépare à lui mettre des bâtons dans les roues.

Le Docteur Robotnik décide qu’il est grand temps d’utiliser son Canon à Mega-Faisceau Super Dopé (Super Dooper Mega Ray Cannon). Testé par impulsion, le Canon tire sur une forêt isolée de Mobius, envoyant ses arbres flotter dans tous les sens, suspendus dans les airs. Empli d’une joie démoniaque après plusieurs autres tentatives réussies, Robotnik échafaude un plan pour empêcher Sonic de voler les Emeraudes ET pour le piéger à jamais ! Ayant développé un interrupteur pour commander la rotation des passerelles flottantes, Robotnik programme une série de puzzles et charge ensuite le Canon à PLEINE puissance, endommageant la planète entière ! Quand la lumière du choc s’évanouit, Mobius est transformée ! D’énormes morceaux de bois, de plantes, de métaux, des maisons entières, même des voitures, etc - Tous déchirés, flottant sans gravité dans tous les sens dans le ciel. Quel délire !

Donc désormais, pour compliquer son affaire, Sonic a un monde totalement chamboulé à traverser, rempli de badniks ! Et dire que Sonic ne voulait qu’un simple et calme rendez-vous à l’ancienne ! Atteindre son but va être une partie de plaisir...

Niveaux :
- Circus Theatre : Le parc d’attractions ultime avec les dernières technologies ! Des robots féroces sont emprisonnés dans d’immenses wagons décorés. Des structures de tentes colorées mystifient le ciel. Toutes sortes de jeux de carnaval démentiels sautent dans tous les coins. Sonic ne doit pas se prêter à l’ambiance festive du lieu, ou il ratera son rancard !

- Gadget Mall : Imaginez que tout appareil, ordinateur, télévision, magnétoscope, chaîne stéréo, lave-linge, réfrigérateur - Tout ce que vous avez toujours voulu (ou pas !) dans une brocante complète haute à plus de 200 kilomètres cubes !!! Attention ! Technologies vieilles et nouvelles ! Les meilleures offres faites en ville ! Toutes ces merveilles flottantes aideront ou non Sonic, alors gare à toi, copain !

- Mayan Tombs : D’énormes structures sculptées fabriquées de toutes sortes de bois peuplent les spacieuses et célestes ruines des tombeaux mayas. Depuis les totems ornés aux énormes portes de bois et de fer, en passant par des murs de pierre couverts de lierre, ce niveau se révèle dangereux par son labyrinthe de pièges éprouvants. Attention Indiana, voici Sonic-Jones !

- Black Jax : Las Vegas dans le ciel ! Un Ciel sombre et un tapis éclairé de rouge, scintillant et éblouissant l’œil sur des kilomètres ! Chaque machines à sous et jeu de poker connu (et inconnu) jaillit de nulle part, soudain dans la nuit. Des gants blancs et des tours de cartes flottants jouent de ce paradis pailleté, dont même pour le plus fort de hérissons ne peut se détourner.

- Deep Seas : De petites créatures bleues et visqueuses semblables à du plancton coulent à travers d’immenses courants marins. Des requins et poissons mécaniques circulent dans les vastes espaces aquatiques et parmi les immenses récifs de corail géométriques. Des fermes technologiques sous-marines parsèment les récifs et des lits de lave pendent immobiles dans les profondeurs du grand bleu. Vérifie ta jauge de respiration, Sonic !

- Mad Traffic : Les pires quartiers de Los Angeles, New York City et San Francisco semblent avoir été transportés dans une immense métropole faite d’autoroutes sinueuses. Des milliers de tonnes de béton et de métal s’entremêlent dans le ciel, créant comme un immense grillage fait de routes et de vide autour des gratte-ciels. Fais attention à ne pas te faire agresser ou happer par un taxi !

- Inferno : Des explosions résonnent dans l’atmosphère tandis que des morceaux de lave refroidie mystifient le ciel. Les plus mauvais sous-produits métalliques coexistent dans cette version infernale d’un étrange soleil à moitié habitable. Des plateformes à clous et des pièges robotiques mortels se cachent derrière chaque dalle de fer. Les lumières de la lave et des sirènes d’alarmes illuminent ce sombre paysage de douleur. Bonne chance pour avoir ton rencard maintenant, mon pote !

Commentaire :
On passera sur le message hautement féministe de cette histoire… Tiara revient dans les cartons après le scénario de Sonic Mars, avec l’étiquette "princesse à conquérir" collée sur le front. Ça ne vous rappelle pas quelqu’un, ça ? Au moins, elle ne se fait pas kidnapper, elle. Sally Acorn a disparu de l’histoire, mais Tiara en est un peu inspirée puisqu’elle est une princesse également (Sally était la fille du roi dans SatAM). On remarque que si le concept était élaboré au point d’avoir détaillé tous les niveaux du jeu, aucun de ces niveaux ne sera retenu pour la version final de Sonic X-treme, dont les niveaux portent des noms complètements différents. En revanche, les idées de décors flottant dans tous les sens seront gardées et modifiées, pour donner les prototypes du jeu que l’on voit partout en vidéo sur le net.

Sonic BOOM

Rien à voir avec la série animée de 2014. Ni avec la chanson de Sonic CD. Ni avec l’attaque de Sonic Rivals.
SonicBoom est ici le nom de l’éditeur de niveau et du moteur utilisé pour le développement de Sonic X-treme. Développé par Ofer Alon, l’un des chef programmeurs de l’équipe de STI, il a été abandonné quand SEGA of Japan a demandé à l’équipe que le jeu soit développé avec le moteur servant pour les Boss.

Synopsis par Christian Senn
Résumé :

Le Docteur Robotnik infecte Sonic avec un virus mortel, le Doom Virus. Robotnik lui-même a été précédemment infecté et son plan est de piéger Sonic afin qu’il trouve le remède pour le lui arracher ensuite. Sonic rencontre le Professeur Boobowski, le seul sur Mobius qui puisse le sauver. Il dit à Sonic qu’il doit collecter les ingrédients du remède dans différents mondes aussi vite que possible. Le Professeur Boobowski récupère les ingrédients au fur et à mesure que Sonic les trouve et prépare le remède miracle, mais Robotnik kidnappe le Professeur juste avant que Sonic ne trouve le dernier ingrédient. Déguisé en Boobowski, Robotnik trompe Sonic pour qu’il lui remette l’ingrédient final, mais Sonic le reconnait et les deux titans se le disputent dans une bataille qui finit en apothéose !

Histoire :
On commence le jeu avec le devoir de sauver une demoiselle en détresse. Tiara, une belle et jeune Manx, a été enchaînée à une plateforme de bois pendue dangereusement au-dessus d’une étendue de clous pointus. Sans perdre une seconde, Sonic la sauve d’une mort certaine. Encore secouée, elle le remercie mais dit que c’est un piège tendu par Robotnik, son ennemi de toujours : les chaînes qui la liaient étaient imprégnées d’un virus mortel, qui a infecté Sonic quand il les a touchés. « Un seul homme connait le remède, il est dans le château au sommet de Misty Peak », continue-t-elle. Sonic la remercie et part en vitesse...

Traversant les bois, Sonic se retrouve dans une vallée immense et calme proche de Misty Peak. Sonic s’arrête un instant pour admirer le paysage, puis se fraye un chemin sans encombre jusqu’au château. Il passe le pont-levis, l’écho de ses pas résonnant le long des parois de pierres humides. Il rejoint un vieil homme voûté qui entre dans la cour. « Qui es-tu et que veux-tu ?! » Hurle l’homme. Pas tout à fait sûr de la situation dans laquelle il se trouve, le hérisson s’exclame : « je suis Sonic et Tiara m’a dit d’aller trouver l’homme du château de Misty Peak ». Levant un sourcil, l’homme réplique : « Comment connais-tu Tiara ? » et Sonic lui raconte comment il l’a sauvé.
- ...Je suppose que c’est de vous qu’elle m’a parlé, en disant que VOUS étiez le seul à connaitre le remède ?
- En effet. Pardonne-moi d’être aussi peu accueillant. Je suis le Professeur Boobowski, et ma fille Tiara a été enlevée par Robotnik il y a un petit moment. Je te remercie infiniment de l’avoir sauvée... Mais passons, occupons-nous de ton remède ! »
Boobowski attrape Sonic et ils dégringolent les escaliers vers la cave.

Les lampes vacillantes éclairent un vieux laboratoire qui semble sortir d’un très vieux film de science-fiction. Des machines se mettent à bouillonner tandis que le professeur réveille le vieux laboratoire oublié. « Je ne suis pas descendu ici depuis des années ! » s’exclame-t-il alors qu’il entraine Sonic à travers d’autres escaliers. Ils entrent dans une salle décorée de boucliers antiques, de tapisseries accrochées sur les murs de pierres et faite d’un plancher méticuleusement peint de mille détails.

En réponse au regard interrogateur de Sonic, Boobowski explique qu’ils sont dans la Chambre de Distorsion.
« - Je suis trop vieux pour aller chercher tous les ingrédients de ton remède. Cette salle te permet d’atteindre les différents mondes où se trouve ce que tu désires. Marche simplement sur la figure au sol qui représente le monde où tu souhaites aller. Dis-moi quand tu es prêt et j’appuierai sur l’interrupteur mural pour t’y envoyer rapidement.
- Et comment je reviens ? Siffle Sonic.
- Eh bien, quand tu en as fini avec un monde, tu es automatiquement ramené ici. Je te donnerai toutes les missions à accomplir et les pointerai pour t’éviter des soucis.
- Est-ce que Robotnik a atteint l’un de ces mondes ? Grogne Sonic.
- Pas que je sache - mais fais attention malgré tout. Oh ! J’allais oublier : ces mondes sont un peu différents de ce à quoi tu es habitué... »
Avec lassitude, Sonic réplique :
« - Que voulez-vous dire ?
- La gravité est là-bas assez étrange, tu peux marcher sans problème sur les murs et les plafonds sans problèmes.
- Quoi ?! Comment c’est possible ?
- Tu le sauras. Vite ! Tu n’as pas tout le temps devant toi ! Choisis un monde et je t’y enverrai ! »

Commentaire :
Tiara telle qu’on la connait arrive ici, avec son nom définitif, et son père le scientifique Gazebo Boobowski. L’histoire, un peu plus sombre avec cette histoire de virus mortel qui a infecté Sonic et Robotnik, est complètement nouvelle. On remarque l’idée persistante des niveaux organisés dans tous les sens, comme pour le scénario précédent.

Un rendu du prototype SonicBoom, dans un niveau ressemblant à Jade Gully, le premier niveau connu du jeu

Sonic DOOM

Sonic Doom est l’une des étapes du développement de Sonic X-treme, débutée en 1996 chez STI.

Synopsis par Christian Senn et Richard Wheeler (17 janvier 1996)
Introduction non-interactive :

Avec l’effet spécial "Flash-in", on voit une scène où l’Emeraude-Mère géante (presque la taille de Sonic) est suspendue au plafond et illumine (comme un projecteur !) une Tiara ligotée et bâillonnée qui lutte pour se libérer.
Après un nouveau "Flash-in", on voit Sonic foncer et s’arrêter à quelques centimètres d’elle. Après une courte pause, il tourne autour d’elle (comme une tornade) et la libère. Elle halète frénétiquement :
« - Sonic ! Tu as été empoisonné !!!
- Quoi ? Je n’ai même pas un "merci" ?
- Oui, mais - Oh Sonic, tu dois faire vite ! Le Chaos m’a affaibli... Tu dois aller voir mon père, dans le château. C’est le seul qui connaisse le remède. Dépêche-toi Sonic ! Avant qu’il ne soit trop tard pour nous tous...
- Mais tu es...
- VAS-Y ! »
Sans perdre plus de temps, Sonic court au loin, alors que la scène est floutée jusqu’au blanc (avec le "Flash-in", pour la dernière fois, vraiment !).

Commencement et déroulement du Jeu :
De l’écran blanc, on se retrouve dans le Niveau 1, Emerald Hills Zone. L’architecture de base est faite de terre solide - pas de trous ou de dangers en interaction. Le but est de permettre au joueur de se familiariser avec le Gameplay 3D dans l’univers de Sonic. Sonic doit trouver le château dans ce niveau. Une fois là-bas, il rencontre le Professeur Boobowski. Apprenant que sa fille est sauve mais malade aussi, "Booby" charge Sonic de rassembler le remède « aussi vite que le peut un hérisson » !

Sonic apprend donc sa mission : depuis la Carte située dans la salle du Pr. Boobowski, il peut aller dans 18 environnements : 6 zones de 3 actes chacune. Dans chaque acte, il a un ingrédient à récupérer, après quoi il sera automatiquement renvoyé à la Salle de la Carte. Il peut aussi retourner dans cette salle par là où il était entré dans l’acte : à chaque début d’acte se situe une "Pierre d’entrée".

Les 9 Niveaux Bonus doivent être complétés pour recevoir les 9 Power-ups accessibles à Sonic. Il rencontre des ennemis faits de pierre, de métal ou de bois. Ils représentent les éléments opposés au 3 types de boucliers dont dispose Sonic (eau, éclair et feu). Pour atteindre l’ingrédient du remède, il faut affronter un Boss qui contrairement aux anciens jeux, n’est pas un robot, mais un mutant mélangeant métal et organique.

Aussi, pour expliquer la limite de temps : l’approvisionnement qu’a Boobowski en énergie pour transporter Sonic dans chaque niveau est limité, donc plus le monde à visiter est éloigné, plus Sonic doit faire vite pour le compléter. En plus, le temps global de Sonic pour avoir le remède est compté avant que le Doom Virus ne l’achève. Chaque ingrédient a une valeur humoristique. Par exemple une boule de chewing-gum, des herbes, un canon laser ou une vieille chaussure...

Alors qu’il revient avec le dernier ingrédient, Sonic voit que le Professeur Boobowski a été remplacé par quelqu’un à l’apparence bien plus suspecte. Cinq fois trop large par rapport à la blouse blanche du Professeur, une moustache noire résolument trop grande... Quand l’étranger demande l’ingrédient, Sonic refuse catégoriquement, ce qui le rend hystérique. « Très bien ! Tu l’auras voulu, garçon bleu ! » D’un seul geste, il se débarrasse de son costume et révèle son identité : ROBOTNIK !!!

Brisant le sol en-dessous de lui, Robotnik descend dans le Niveau final de notre jeu, Dungeon Arena. Sonic doit battre le savant fou qui pilot un Super Mega Boss conçu spécialement pour cette apothéose. Celui qui gagne obtient le remède... * Le trou causé dans le sol de la Salle de la Carte reste ouvert, donc Sonic peut revisiter les zones et améliorer ses Power-ups pour le Grand Final (chaque pleine minute passée dans un acte augmente la notation de difficulté du Boss final).

Séquence finale du Jeu :
Une moitié de l’écran montre comment l’Emeraude-Mère a été brisée (pas de "Flash-in" cette fois-ci). Robotnik a essayé d’exploiter son pouvoir et l’a brisé, contractant ainsi le Doom Virus. Il essaye en vain d’obtenir les informations d’un remède par le Professeur Boobowski, le plus célèbre docteur à travers Mobius. Toutes ses tentatives étant un échec, le savant fou imagine un plan vicieux pour voler le remède au nez et à la barbe de Boobowski ! Il commence donc par capturer sa chère fille, Tiara, et sachant que Sonic ne résistera pas à sauver quelqu’un qui a besoin d’aide, il place l’Emeraude-Mère brisée au-dessus de Tiara, son appât.

Sonic trouve Tiara, notre demoiselle en détresse, et se précipite pour la sauver, ignorant le piège levé contre lui par Robotnik. Comme prévu, Sonic contracte aussi le Doom Virus et part donc chercher le père de Tiara et son remède. Prévoyant de voler le remède dès que Sonic le récupère, le Docteur se concentre sur la prochaine phase de son plan. Il envoie ses robots construire son Super Mega Boss, tandis que d’autres robots-espions surveillent la progression du Hérisson Bleu. L’autre moitié de l’écran montre les crédits des développeurs du Jeu, dont les noms sont chacun suivis d’une caricature de la personne. La musique que l’on entend relaxe le joueur qui a passé BEAUCOUP d’heures à finir le jeu.

Les Chaos et le "Doom Virus" :
Pendant des milliers d’années, les "ChaosDoom" ou Légion d’Élément est resté piégé, suspendu dans le silence à l’intérieur de l’Emeraude-Mère, regardant les saisons aller et venir, les générations naître et mourir. Le Docteur Robotnik, convaincu qu’il possédait une sorte de pouvoir ultime, a réussi à briser la gemme, offrant un exil tant attendu pour les ChaosDoom. Désormais libérés, ils ne perdent pas de temps à répandre le Mal à travers Mobius et ses dimensions voisines.

Mais finalement (dans ce jeu), tout ce qui en résulte est le Doom Virus, une atmosphère toxique uniquement habitable par les ChaosDoom. Toute créature vivante entrant en contact avec cette atmosphère tombe malade pour finalement dépérir - sauf si le remède est trouvé à temps.

Les robots et les créatures faites de métal, de pierre et de bois sont contrôlées par les ChaosDoom et leur servent d’hôte. Même les robots de Robotnik servant de Boss sont impliqués. Toutes ces machines veulent détruire Sonic, car il présente à lui seul une menace pour les ChaosDoom.

Le principal problème des ChaosDoom est que pour ne plus être emprisonnés dans l’Emeraude-Mère, ils ont besoin de TEMPS. Peut-être une année pour se développer entièrement à l’extérieur de leur "œuf". Pour eux, plus ils mettront du temps à éliminer ou à retarder Sonic, plus ils mettront du temps à se développer. Protéger les niveaux avec des robots et les ingrédients du remède avec les Bosses devrait aider à accomplir cette tâche.

Planification d’une Suite :
Malgré toutes le recherches et les études du Chaos entreprises par le Professeur Boobowski, il ne connait pas l’information la plus vitale de toutes : l’Emeraude-Mère doit être réparée pour que le remède ait un effet permanent. Les ChaosDoom savent que si Sonic réussit, ils perdront leur liberté. Ils ne veulent PAS retourner dans leur "cage". Ils sont une confrérie de 6 moines magiques dont l’âme et le corps est resté enfermé dans la gemme. Chacun possède un pouvoir des Eléments de l’Univers : le feu, le bois, l’eau, le métal, l’éclair et la pierre. Formant un cercle imaginaire, chaque élément est plus puissant que son voisin - une sorte de sphère d’influence comme le Yin-Yang. Contrôlant déjà les robots de Robotnik, les ChaosDoom prévoient de détruire tout obstacle suivant leur période développement. Le plan pour cette Suite est d’incorporer ces 6 Bosses comme nouveaux ennemis de Sonic donnant à Robotnik plus d’esprit et de puissances.

Personnages (par ordre d’apparition) :
- Sonic : Le jeune Hérisson qu’on aime tous. Jamais ralenti dans sa course, il a mis a point une technique de "lancement d’anneau" qui va devenir très utile au cours de son aventure.

- Tiara : considérée comme une "princesse" par son père Gazebo, elle sert d’appât à Robotnik pour piéger Sonic. Un potentiel futur personnage, elle est intelligente, courageuse et rapide - tout ce qu’il faut pour Sonic.

- Professeur Gazebo Boobowski : le seul à connaitre le remède au Doom Virus, "Booby" habite de façon assez excentrique dans son château au sommet de la colline. Une passion pour l’inconnu pousse cet homme à tout étudier sur les Emeraudes du Chaos.

- Docteur Ivo Robotnik : La tête d’œuf qui n’abandonne jamais ! Comme l’avait déjà fait Pandore, il brise stupidement l’Emeraude-Mère et libère les Chaos (oups). Personne ne lui a dit de partir s’isoler au loin ?! Infecté, Robotnik pousse Sonic à faire tout le travail à sa place pour trouver le remède. Quelle ordure !

Commentaire :
Le scénario le plus développé de tous. Si quelqu’un se demandait d’où venait l’idée du Chaos enfermé dans l’Emeraude-Mère de Sonic Adventure, voilà la réponse ! Cette proposition reprend l’histoire des Éléments du scénario précédent, ainsi que le professeur habitant dans un château qui serait le seul à connaitre un remède au Doom Virus. Sa fille Tiara a moins d’importance ici, puisqu’elle ne sert que d’appât vers le piège qui va lancer toute l’aventure. Si le château est toujours là, la Manx n’est plus une princesse qu’aux yeux de son paternel. L’influence de Sally Acorn s’est encore un peu plus estompée avec le temps, pour faire de Tiara Boobowski un personnage a part entière (bien qu’assez peu développé en fin de compte).

L’avant-dernier design de Tiara Boobowski, qui reste aujourd’hui le plus connu

Sonic PC

Après de nombreux déboires au cours du développement du jeu, Chris Senn et Ofer Alon travaillent toujours sur les textures et le moteur de Sonic X-treme, avec l’espoir qu’il pourra sortir sur PC où les conditions étaient réunies pour en faire un bon jeu. Malheureusement, la division PC de SEGA leur refuse également le projet, préférant, pour des raisons financières, se concentrer sur des titres déjà sortis.

Synopsis par Christian Senn
Synopsis :

Courant à travers les neiges, Sonic le Hérisson est capturé par un des Ballons spatial de Robotnik et embarqué dans une lointaine prison de la galaxie. Sonic explorera beaucoup de mondes passionnants dans l’aventure qui le ramènera chez lui.

Histoire :
Il y a longtemps existait un homme appelé Ivo Robotnik. Il passait son temps à construire des robots qui construisaient des usines fumantes qui fabriquaient d’autres robots ayant un seul but : conquérir le Monde. Remerciez le ciel pour l’existence d’un être courageux : Sonic, un hérisson rapide et furieux qui ne cherchait qu’à s’amuser sous les tropiques ensoleillés. Grâce à ses sens et sa vitesse, Sonic était capable de faire échouer le maléfique Robotnik dans ses plans de dominations. Avec l’aide d’autres créatures, Sonic a abandonné le Docteur dans une galaxie lointaine - espérant que la Tête d’œuf solitaire commencerait une nouvelle vie.

Pendant des années, le monde vécut paisiblement. L’air était sain et les créatures étaient sauves. Plus de robots, plus de terreur. Mais un jour, tout a changé. Les créatures ont commencé à disparaître de chez eux sans laisser de trace. De plus en plus de formes sombres se déplaçaient silencieusement dans la nuit. Une ombre se répandait sur le monde et tout le monde savait que de mauvaises choses allaient bientôt se produire...

Sonic, en voyage à travers Ice Cap, rentre chez lui. Prenant chaque virage, chaque saut à haute vitesse, on ne voit du Hérisson bleu qu’une furtive zébrure à travers le paysage. Alors qu’il arrive à sa dernière ruée sur la glace, il remarque quelque chose d’étrange. Le pont a disparu ! Manquant de tomber dans le gouffre, Sonic souffle de soulagement quand une forme sombre, comme une immense araignée, sort soudainement du gouffre. Surpris, Sonic sursaute de panique, alors que la scène passe au noir total...

...Sonic se réveille capturé dans ce Ballon spatial, une nacelle conçue par Robotnik pour emprisonner n’importe quelle forme vivante potentiellement utile plus tard. Il a voyagé sur des millions d’années lumières dans ce Ballon de l’Espace, se retrouvant dans le Death Egg de Robotnik. Une fois qu’il comprend ce qu’il se passe, il se rue sur le panneau de bord de la nacelle, l’envoyant ainsi précipitamment vers une planète luxuriante appelée Jade Gully...

Commentaire :
On passe à une histoire complètement différente, où Tiara et Gazebo n’existent plus. Uniquement Sonic et Robotnik cette fois-ci. Sonic a traversé une distance de « millions d’années-lumière » en très peu de temps, et doit rentrer chez lui d’une autre façon. Reste à savoir à quoi ressemblera sa planète lorsqu’il rentrera… En revanche, Jade Gully est mentionnée officiellement pour la première fois, ce qui laisse supposer que toutes les zones que l’on connait du jeu désormais devaient être destinée à cette version du jeu. Et semblent toutes êtres des planètes, à en juger par la dernière phrase du synopsis.

Le niveau bien connu Jade Gully, au décor finalement assez terrestre...

Sonic X-treme

Il s’agit vraisemblablement de la dernière version de l’histoire du jeu, avant qu’il soit annulé en 1997. Lisez, le concept va vous rappeler quelque chose...

Synopsis par Yasuhara Hirokazu et Richard Wheeler
Histoire :

Après la défaite de Robotnik sur l’Île flottante, les choses sont revenues à la normale pour Sonic et ses amis. Cependant, Robotnik n’est pas resté inactif depuis et revient avec un plan de domination du monde encore plus grandiose. Robotnik a reconstruit le Death Egg, mais il est bien plus grand que la planète entière ! Sa gravité est si puissante qu’il peut retirer les planètes de leur orbite. Déjà plusieurs planètes orbitent autour de l’immense forteresse, et Robotnik ne se reposera pas tant que la planète de Sonic n’y sera pas aussi !

La planète commence à s’approcher du Death Egg. Sonic doit agir rapidement pour arrêter Robotnik. Tails a créé une nacelle de téléportation pour envoyer Sonic sur la forteresse. Ils n’ont pas le temps de contacter Knuckles, donc Tails opérera en arrière pour que le Hérisson aille au cœur du Death Egg et le détruise.

Mais alors que Sonic est envoyé là-bas, une des petites planètes entourant le monstre de métal change de course et percute Sonic ! Le Hérisson bleu se retrouve dans un monde étrange, envahit de badniks : les habitants de ce Monde viennent manifestement déjà se faire capturer et ont été changés en robots malveillants. Robotnik avait préparé un piège dans lequel Sonic tombait allègrement.

Tout se passait comme le savant fou l’avait prévu. Il savait que Sonic aurait essayé d’atteindre son nouveau Death Egg et avait changé ces créatures, appelées Mips, en badniks. En contrôlant l’orbite de la planète, il avait attiré Sonic droit dans son piège !

« HA ! HA ! Maintenant tu es à moi, sale monstre bleu ébouriffé ! Tu ne m’auras pas cette fois ! »

Sonic doit maintenant libérer les Mips captifs, se frayer un chemin jusqu’au nouveau Death Egg, et le détruire rapidement. S’il échoue, le monde appartiendra à Robotnik pour toujours !...

Commentaire :
Alors, vous l’avez ? Un Death Egg si immense qu’il attire les planètes à lui. Sonic débarque sur l’une d’elle et y rencontre des aliens appelés Mips. Laissez mijoter cette idée plusieurs années dans un tiroir, ressortez-là un jour, changez "Mips" en "Wisps" et vous obtenez l’histoire de Sonic Colours. En revanche Jade Gully n’a pas d’arbres géants en forme de champignons !

Blague à part, on remarque que Fang et Metal Sonic ne sont cités dans aucune de ces versions, alors que de nombreux concept-arts et screenshots de la version Beta les montraient en pleine action. Il n’est pas non plus fait mention que Gazebo et Tiara Boobowski soient les Gardiens des six "Rings of Order" (Anneaux de l’Ordre), un trait de leur personnage pourtant assez connu. A l’inverse, plusieurs éléments de Sonic X-treme ont finalement été recyclés dans des jeux assez récents de la licence. Ça laisse un infime espoir que Tiara Boobowski renaisse un jour de ses cendres, comme l’ont été à une époque Espio, Charmy et Vector, ou bien encore Ray et Mighty

Les Mips (acronyme de "Million Instructions Per Second")

Par Di-Luëzzia le 14 mars

Discussions

Venez en discuter avec nous sur le forum, Discord, ou commentez ci-dessous !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.