Accueil > Transmédia > Films > Sonic 2, le Film

Paru le samedi 31 décembre 2022

Sonic 2, le Film : la Critique

Après un premier film couronné de succès en 2020, Sonic est revenu sur grand écran deux ans plus tard. Sauf que le petit hérisson n’est pas arrivé seul et a ramené deux de ses plus proches amis et rivaux dans ses bagages. Pour un résultat deux fois plus fun ?

Oui, le film est génial, foncez le voir !
Merci d’avoir lu. - Di-Luëzzia

Qu’en est-il de nos héros ?

Comment ? Vous voulez un avis plus détaillé ? Soit !

Sonic 2 le Film commence pile là où le premier film se concluait. Pour rappel, Robotnik est coincé sur une planète de champignons, Sonic s’est trouvé un foyer d’adoption et Tails débarque pour l’avertir d’un danger. Cette suite parvient à mener toutes ces intrigues vers une conclusion logique, tout en traitant de nouveaux thèmes au passage, comme la parentalité de Tom et Maddie Wachowski et la découverte de l’amitié pour Sonic.
Des thèmes lourds donc, mais traités avec beaucoup de douceur, puisque le film est avant tout une comédie familiale. A ce titre, plusieurs moments sont vraiment drôles, et si l’humour est résolument orienté jeune public, plusieurs blagues sont plutôt destinées aux adultes qui accompagnent leurs enfants dans la salle. Les blagues les plus lourdingues du premier film (pets, odeurs et autres joyeusetés) sont plus discrètes dans cette suite, c’est un réel soulagement !

L’humour passe également grâce à la bonne énergie dégagée par les personnages. Quoique l’on pense du premier film, force est de constater que les protagonistes de la suite ont été traités avec respect, en particulier pour ceux issus des jeux.
Tails reprend sa backstory des jeux et reste donc un jeune renard rejeté par les siens, qui s’est pris d’obsession pour Sonic depuis qu’il a appris la triste histoire du jeune hérisson. Il parvient toutefois à déterminer qu’il n’est pas mort et part sur Terre afin de l’avertir du danger qui le menace.
Certaines critiques ont pointé du doigt la personnalité de Tails, qui est montré comme un "stalker", mais c’est un élément qui n’est présent que dans sa backstory. Les actions qu’il effectue dans le film sont pleines de bonnes intentions et il a droit à quelques passages mignons avec son idole (comme la scène où nos deux héros se tiennent mutuellement chaud).

On retrouve le duo que l’on connait bien

La star du film, et le fameux danger qui a poussé Tails à arriver sur Terre, c’est bien sûr Knuckles, l’éternel rival. Dans le film, il est montré comme un combattant extrêmement puissant, "le guerrier le plus fort de la galaxie" comme le définit Tails. C’est un adversaire de taille qui recherche Sonic afin d’obtenir des informations sur la Master Emerald, et chacune de ses apparitions est signe qu’il va y avoir du grabuge. Sa force est extrêmement bien retranscrite dans les scènes de combat et sa naïveté lui confère plusieurs moments amusants, comme lors du briefing avec Robotnik et l’agent Rock. Ce Knuckles réussit parfaitement à faire la synthèse du Knuckles menaçant de Sonic 3 et le jovial bouffon de Boom, c’est sûrement la meilleure interprétation du personnage depuis l’ère Adventure !
Cela dit, il souffre d’un gros déficit au niveau de sa backstory et d’une quête peu claire. Si vous n’avez pas lu le comic-book promotionnel sorti uniquement aux USA, vous n’aurez aucune idée de l’identité des deux gardes qui l’accompagnent lors de sa première apparition. De même, on se demande bien pourquoi il conserve la Master Emerald une fois que celle-ci a libéré les Chaos Emeralds, puisque son seul rôle dans l’intrigue semblait être de servir de réceptacle aux gemmes.

Knuckles est parfait dans ce film

Les personnages du premier film ne sont pas en reste, même si la star du show est bien sûr le Docteur Robotnik, aka "Eggman". Le personnage est relativement similaire à sa précédente apparition (notons tout de même une transformation particulièrement angoissante à la fin) mais Jim Carrey est toujours excellent dans ce rôle, même s’il dépasse un chouïa le seuil du surjeu à certains moment (quand il rappe, mais ça dure deux secondes).
Il est bien sûr épaulé de l’agent Rock, qui est probablement devenu le personnage exclusif à cette continuité le plus apprécié des fans. Lee Majdoub est toujours hyper convaincant, et son personnage a un peu plus de scènes pour briller.

Sonic est évidemment présent et connaît un nouvel arc de personnage : après avoir appris à défendre les autres, il va désormais devoir leur faire confiance pour vaincre des adversaires toujours plus forts. A ce titre, les fans seront émus de voir la séquence où il travaille main dans la main avec Knuckles et Tails (la Team Sonic de Heroes !) ou la scène où les pensées positives de Tom et Maddie permettent au hérisson d’utiliser les Emeraudes du Chaos pour se transformer en Super Sonic. C’est évidemment une recréation du climax de Sonic Adventure.

On espère revoir l’agent Rock au meilleur de sa forme !

Des personnages secondaires un peu trop présents ?

Certains personnages humains bénéficient également de bons moments, comme Tom donnant une leçon de vie à Sonic au début du film et qui souhaite sincèrement que son fils adoptif se fasse des amis. On peut aussi noter le nouveau rôle du commandant Walters, un militaire très secondaire dans le premier film qui devient cette fois-ci le commandant du G.U.N., l’armée secrète d’Adventure 2. Dans ce film, son rôle est de contenir les invasions extra-terrestres, ce qui pourrait être un build-up pour l’arrivée des Black Arms un jour ou l’autre.
A ce propos, qui n’a pas hurlé pendant la scène post-générique ?

Tous les humains ne sont toutefois pas logés à la même enseigne, et malheureusement la scène du mariage de Rachel (la sœur de Maddie) est beaucoup trop longue et déconnectée du reste de l’intrigue pour nous distraire. Sonic et Tails y sont capturés, et on a donc droit à un bon quart d’heure de coopération (le quart d’heure le plus long de la vie de Sonicvic) entre Maddie et Rachel pour les libérer. Cette dernière veut également se venger de son fiancé qui lui a menti.
C’est bête à dire, mais la promesse d’un film Sonic est de montrer du Sonic au spectateur, pas des amourettes entre un personnage secondaire du premier film et un type sans grand intérêt. Le film Détective Pikachu n’a pas une seule scène qui se passe sans Pokémon, par exemple. C’est donc un peu dommage d’accorder du temps dans Sonic 2 à des humains aussi peu intéressants.

Rachel a quand même son moment pour briller

Autre scène avec les humains : la battle de danse, ou "Pivonka". Pour Di-Luëzzia, il s’agit du moment le plus cringe du film, puisqu’on voit principalement des figurants danser (hyper bien certes) sur de l’accordéon pendant cinq minutes. On se demande ce que ça fout là, et ce ne serait pas un film Sonic ce serait pareil. Heureusement quand Sonic et Tails prennent la relève et font le show, l’intérêt du spectateur est un peu réveillé.
La scène fait écho au premier film, où Sonic était obligé de rester déguisé. La scène mettait la vitesse de Sonic à l’honneur, cette fois les scénaristes ont voulu nous montrer que c’était l’ingéniosité de Tails qui leur sauvait la mise. Pourquoi pas, mais il y aurait sûrement pu y avoir un contexte moins agaçant pour cette petite leçon de vie.

Des références en pagaille !

Enfin, le film est globalement un gros festival de fan-service, avec des références du début à la fin ! Le film commence comme un Sonic 2D, avec la scène où une figurine de Sonic court au milieu de champignons (on pense bien sûr à Mushroom Hill de Sonic & Knuckles) et se clôture sur un générique en pixel-art du plus bel effet, plusieurs sprites reprennent des poses des épisodes Mega Drive. On peut aussi noter la présence de bulles pour que Sonic respire, ou la scène où ce dernier se fait une crète de punk, en référence aux artworks américains des années 90.
Ce sont des clins d’œil assez gratuits mais qui prouvent que les animateurs et scénaristes ont fait un bon travail d’adaptation du jeu vidéo vers le cinéma, sans que ça ne paraisse trop forcé.

En revanche, certains éléments peuvent nous sortir du film, comme un nombre d’incohérences ou de facilités assez élevé (la nuit qui arrive trop vite après l’arrivée de Tails, la carte de Longclaw qui décide d’un coup de nous révéler son message, les humains qui s’habituent hyper vite à Sonic et Tails alors que Sonic devait rester caché à tout prix dans le 1...). Certes il s’agit d’un film où une tête coupée de poisson crie "Fuyez !", mais ça n’est pas une raison pour se torcher avec l’écriture des scènes.

Si ça c’est pas de la ref’

Une comédie familiale réussie

Comme mentionné plus haut, un certain nombre d’éléments de lore sont mentionnés ou sous-entendus, mais jamais clairement exprimés, probablement pour laisser la place à de futurs projets autour de cet univers, comme le troisième film ou la série centrée sur Knuckles. On aimerait bien savoir par exemple comment Tails peut savoir que Knux est le plus féroce guerrier de la galaxie. Connaît-il si bien l’univers de cette série ? Pourquoi ni Sonic ni Eggman ne veulent en savoir plus sur cette galaxie ? Et surtout, comment une armée d’échidnés a pu être décimée par un seul hibou, blessé qui plus est ?

Si vous vous infligez le film en VF, vous constaterez peut-être que Malik Bentalha est plus convaincant dans le rôle du hérisson que par le passé, même s’il fait pâle figure face à des comédiens bien plus habitués au doublage, comme Emmanuel Curtil (Robotnik), Marie-Eugénie Maréchal (Tails) ou Frantz Confiac (Knuckles).

Si vous optez pour la version DVD/Blue-Ray, vous aurez droit à un court-métrage inédit, Sonic Drone Home. Cette aventure de 5 minutes nous fait rencontrer un robot désirant outrepasser la programmation de Robotnik, ce qui n’est pas sans nous faire rappeler un certain Gamma...

Tout ce que fait Eggman ici, il pourrait le faire dans les jeux (sauf peut-être le rap)

En conclusion, Sonic 2 le film est une bonne surprise, qui parvient à surpasser son prédécesseur sans trop de souci. Malgré des éléments obscurs voire incohérents, le film parvient à nous divertir pendant 1h40 (presque) sans temps mort, et les fans du hérisson se délecteront des multiples références à la série.
On est en droit d’attendre le film Sonic 3 avec impatience !

Retrouvez nos autres dossiers sur Sonic 2, le Film :
- Les Paroles du générique
- Streaming PSo : Sonic Rewind 2022

Par Sonicvic / Di-Luëzzia le 31 décembre 2022

Discussions

Venez en discuter avec nous sur le forum, Discord, ou commentez ci-dessous !

Commentaires

  • Cool d’avoir enfin votre critique du film, je suppose que c’est votre critique à froid du coup vu que vous la sortez 9 mois après ? !

    En ce qui me concerne, en tant que grand fan de Sonic, j’aurais jamais cru voir un jour un film comme ça au cinéma : C’ÉTAIT INCROYABLE !

    Ce film est une vraie réussite pour moi, c’était exactement tout ce que j’attendais d’un film Sonic, une véritable lettre d’amour au fans de la licence !
    Déjà que j’avais bien aimé le 1er film mais alors ce 2e film le surpasse largement à tous les niveaux, il le surpasse tellement qu’on aurait limite l’impression que le 1er film n’était qu’un "prototype" en comparaison !

    En terme d’histoire et d’adaptation des jeux, si le 1er film s’inspirait de Sonic 1, alors ce 2e film s’inspire à la fois de Sonic 2 et Sonic 3 & Knuckles !
    Le scénario est non seulement bien meilleur que le 1er film mais aussi beaucoup plus ambitieux, le lore de Sonic est encore plus exploité (Tails, Knuckles, le peuple Echidné, les Chaos Emerauld,...), avec même des lieux du film qui sont directement inspirés des environnements des jeux : comme par exemple les montagnes enneigées de Sibérie qui font référence à Ice Cap Zone, où même le temple perdu à Hawaï qui fait référence à Labyrinth Zone et Hidden Palace !
    On à 2 fois plus d’actions, 2 fois plus d’aventures, 2 fois plus de fun et 2 fois plus de références et de clins d’œil à la licence, avec aussi des références à Sonic Adventure 1, Sonic Adventure 2, Sonic Heroes et même à Sonic X !
    Les personnages sont tous très bons aussi : Sonic reste le héros fidèle à lui même qu’on connait, Tom & Maddie sont toujours aussi sympas, Jim Carrey en Robotnik est encore plus excellent que dans le 1er film et Tails & Knuckles sont super cools, bien introduit et totalement fidèles à leurs versions dans les jeux !
    Et surtout le climax du film qui est absolument génial : le trio Sonic/Tails/Knuckles = INCROYABLE, le fait d’avoir la Team Sonic de Sonic Heroes en action dans le film était tellement jouissif, et l’apparition de Super Sonic qui était juste énorme en plus d’être totalement inattendu (en tout cas perso je ne l’avais pas vu venir, et quand je l’ai vu c’était magnifique) !

    Le seul vrai défaut du film pour moi c’est la VF, j’ai toujours du mal avec Malik Bentalha (même si c’est vrai qu’il s’est amélioré par apport au 1er film) !
    Autant dans le film précédent je l’avais à peu près toléré justement parce qu’il était tout seul au doublage mais alors la c’est encore pire, parce que non seulement sa voix ne colle pas du tout avec Sonic mais en plus quand on le met à côté des voix française de Tails et de Knuckles (qui elles pour le coup sont excellentes), on sent qu’il y a un vrai décalage entre les 3 et ça fait tache, c’est trop dommage !

    Ensuite la scène post-crédit qui nous tease l’arrivée de Shadow dans le 3e film, personnellement je suis partagé : d’un côté je suis content et hypé mais en même temps je me demande si c’est pas un peu tôt pour nous introduire Shadow directement "maintenant", à voir par la suite !

    Sinon voilà : ce film est excellent, je l’ai adoré et je suis très hypé pour le 3 !
    En plus Paramount a confirmé qu’ils sont intéressé à l’idée de faire un "Sonic Cinematic Universe" avec plusieurs autres projets sur le long terme autour de la licence, c’est trop génial, je suis trop content et j’ai hâte de voir ce que ça va donner, ça va être INCROYABLE !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.