Accueil > Univers > Récits & Scénarios

Paru le dimanche 27 décembre 2020

Le scénario de Sonic Heroes décrypté

Titre Sonic Heroes
Scénariste Shiro Maekawa
Année 2003

Sonic Heroes est sorti en 2003, à l’époque où Planète-Sonic faisait ses premières armes sur la toile. Premier jeu multiplateforme de toute la saga, il est aujourd’hui un jeu culte dans la sphère des Sonic Fans. Son histoire, aux premiers abords assez floue, vaut pourtant d’être mise en lumière puisqu’elle fait revenir deux des plus grands rivaux du Hérisson bleu : Metal Sonic et Shadow.

S’ajoutant aux articles se consacrant aux histoires de Sonic 3 & Knuckles et Sonic Adventure, ce dossier s’arrêtera sur chaque détail présent dans le jeu pour en comprendre les événements. Autant vous le dire d’entrée de jeu, ce dossier est fait pour lâcher du spoil à chaque ligne !

Découvrez nos autres dossiers sur Sonic Heroes par ici :
- Le Test du jeu
- La Soluce complète
- Les Paroles

Précédemment…

Les bases de la saga et de l’univers de Sonic ont été temporairement redéfinies par Sonic Adventure. Les Émeraudes du Chaos sont les entités les plus puissantes au monde, et leur nom vient d’une créature divine qui veillait autrefois sur des créatures mystérieuses appelées Chao, auprès de l’Autel des Émeraudes. Le Chaos était capable de détruire des civilisations entières, comme il l’a fait avec les Échidnés du Knuckles Clan lorsqu’ils ont piétiné les Chao il y a plusieurs millénaires, avant d’être enfermé dans l’Émeraude-Mère pour contenir sa colère. C’est à ce moment-là qu’Angel Island a été créée, lévitant très haut dans les cieux pour garder les Émeraudes hors de portée. Les Échidnés survivants s’y sont réfugiés, promettant de veiller à ce que plus personne ne touche aux gemmes, une promesse que Knuckles continue d’honorer aujourd’hui. Quant aux Chao, ils se sont dispersés sur tout le continent, sans plus personne pour veiller sur eux…

Le Dr. Robotnik a eu l’excellente d’idée de réveiller le Chaos en brisant l’Émeraude-Mère, et comme tout être humain pensant pouvoir contrôler un pouvoir qui le dépasse, il s’est fait rétamer en beauté. Le monstre a pu libérer sa haine en détruisant Station Square. Avec les Émeraudes, Sonic a été capable de le calmer pour de bon, refaisant du Chaos l’être pacifique qu’il avait toujours été, bien que n’ayant plus ni Chao ni Émeraudes à surveiller. Il est retourné sur Angel Island, où il ne refait surface que lorsqu’un désastre est sur le point de se produire (c’est Knuckles lui-même qui nous le dit, dans Sonic Battle).

Peu après avoir quitté Station Square, Sonic, Tails, Knuckles et Amy sont appelés au secours par une fée venant du monde des rêves, Maginary World. Lumina Flowlight doit affronter Void, une créature de cauchemar qui menace de détruire la Dimension des Rêves (Sonic Shuffle). Une fois l’ennemi maîtrisé, ils comprennent que ces deux êtres sont les deux facettes d’une même entité, la déesse qui règne sur ce monde et veille à son bon fonctionnement. Nos héros retournent ensuite dans leur monde, et découvrent que Robotnik recommence à vouloir utiliser les animaux pour construire ses robots. Ils le poursuivent jusque sur la Lune pour l’empêcher de nuire (Sonic Advance). Dans le même temps, Tails et Amy s’installent à Central City, la capitale des United Federations (un pays fortement inspiré par les Etats-Unis d’Amérique).

Après son échec sur la Lune, le savant fou que Sonic s’amuse à surnommer Eggman se fait oublier. Il parvient à pirater les serveurs du G.U.N., l’organisation militaire des United Federations. Parmi les données, il retrouve le journal informatique de son grand-père, Gerald Robotnik, un scientifique qui travaillait pour le gouvernement. Les fichiers contiennent des multitudes de données sur les recherches que Gerald a pu faire au cours de sa vie, ainsi que les projets qu’il a accomplis. Le dernier sur lequel il ait travaillé s’appelle le « Projet Shadow », un travail top secret mis en berne il y a 50 ans sur la Colonie spatiale ARK, avant d’avoir mystérieusement disparu.

Eggman retrouve une Émeraude du Chaos et parvient à forcer l’entrée de la base militaire du G.U.N., au large de Central City, où le Projet Shadow est gardé dans le plus grand secret. Il libère Shadow, qui s’avère être un hérisson noir ressemblant étrangement à Sonic. Le gouvernement, ignorant ce qu’est le Projet Shadow, envoie un agent double, Rouge the Bat, enquêter sur ce qu’ils préparent. Avec leur aide, Eggman réveille la Colonie ARK, abandonnée depuis 50 ans, et menace la planète entière de destruction s’il n’a pas la possibilité de créer son empire d’ici 24 heures. Malheureusement, les choses ne se passent pas comme prévu : Shadow est laissé pour mort, après avoir sauvé le monde avec le Hérisson bleu (Sonic Adventure 2).

Eggman n’est pas fier de cette énième défaite, et fait à nouveau profil bas. Mais il n’abandonne pas son idée de dominer un empire de robots à son nom, et de contrôler ainsi le monde entier. Il recommence à construire une base sur une île isolée, puis capture Tails et Knuckles pour être sûr qu’ils ne viendront pas aider Sonic à contrecarrer ses plans cette fois-ci. Il capture aussi une lapine appelée Vanilla, qui se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment. Sonic ne tarde pas à entendre parler de ça et à se lancer à la poursuite de son ennemi juré, rejoint rapidement par la fille de Vanilla, Cream, une petite lapine âgée de 6 ans, toujours accompagnée de son Chao Cheese. Ils parviennent à sauver leurs amis les uns après les autres, et à vaincre une nouvelle fois Eggman dans l’espace (Sonic Advance 2). Après quoi, Cream et Cheese deviennent amis avec Sonic, Tails, Knuckles, et surtout Amy.

Un scénario nébuleux

C’est bon, maintenant vous savez tout ce qui a pu se passer entre Sonic Adventure et Sonic Heroes ! Si les mentions de Sonic Advance et Shuffle ne sont pas indispensables pour comprendre l’histoire, certains éléments de SA1, SA2 et Advance 2 sont directement réutilisés dans Sonic Heroes.

Ce n’est une surprise pour personne, Heroes a une histoire mal racontée. Contrairement aux Sonic Adventures qui l’ont précédé, ce jeu n’est pas articulé autour de la narration, mais autour du gameplay. On a donc une suite de niveaux identiques pour chaque équipe de personnages, au lieu d’avoir des niveaux qui se suivent dans un ordre logique vis-à-vis de l’histoire. L’exemple le plus flagrant est le début du jeu : Sonic et ses amis partent d’un canyon désertique, Rouge libère Shadow dans une base d’Eggman, les Chaotix sont dans leur agence, et la Team Rose profite d’un bain de soleil en bord de mer. Seule cette dernière peut avoir logiquement Seaside Hill comme premier niveau, et pourtant. Le schéma est ainsi très proche des jeux Classiques, où les niveaux s’enchaînent après de très courtes cinématiques, ne laissant que peu de place à la narration et au développement de l’intrigue.

La construction narrative du jeu schématisée

Malgré tout, les événements de Sonic Heroes valent le détour pour quiconque est fan de Sonic. Le scénario repose sur le retour des deux plus grands rivaux du Hérisson bleu : Shadow, revenu d’entre les morts, et Metal Sonic, qui s’avère être le grand architecte de ce qu’on peut appeler un plan de génie. Petit bonus, le jeu ressuscite également Espio, Charmy et Vector, introduits et vite oubliés huit ans auparavant dans le méconnu Knuckles’ Chaotix. Il fait aussi entrer Cream et Cheese dans le panthéon des personnages principaux de la série, alors qu’ils ne sont apparus que dans un seul petit jeu l’année précédente - alors qu’ils étaient créés pour Sonic Heroes en premier !

Le plan de Metal Sonic

Si le début du jeu nous fait croire de bout en bout que c’est Eggman qui fait encore des siennes, il faut attendre la toute fin (et avoir récupéré les sept Émeraudes) pour comprendre que le savant fou n’est qu’une victime. Comme à la fin des deux épisodes Adventure, Robotnik est dépassé par son soi-disant « plan génial » et se retrouve à devoir laisser Sonic, son pire ennemi, réparer toutes ses erreurs. Pas de chance, alors qu’il avait prévu un retour fracassant avec une toute nouvelle flotte aérienne !

Il se trouve que Robotnik a trop bien recréé Metal Sonic à l’époque de Sonic Adventure (où le robot reposait dans une capsule de stase à l’entrée de Final Egg). Le but du robot a toujours été de pouvoir dépasser Sonic et de pouvoir le vaincre, depuis sa première apparition sur Mega Drive, pile dix ans avant Sonic Heroes. Mais dans cette nouvelle histoire, le robot est doté d’une intelligence propre, et il parle ! Héritant de la haine de Robotnik envers le Hérisson bleu, ainsi que son intellect et sa science, il était inévitable que son but de vaincre Sonic allait se transformer en véritable folie. Eggman ne l’a pas vu venir, et il s’est retrouvé jeté en prison par sa propre création. Pour l’occasion, le robot arbore un design très proche de celui de Shadow, et s’appelle Neo Metal Sonic, bien que ce nom ne soit jamais prononcé dans le jeu.

Si Metal Shadow avait existé, il aurait pu ressembler à ça

Neo Metal Sonic met en place un stratagème insidieux : désormais à la tête des Egg Pawns, les robots d’Eggman, et de sa flotte, il se cache derrière une effigie de son créateur et attire à lui tous ceux qui ont un jour utilisé l’énergie du Chaos, ainsi que la forme de vie ultime, pour récupérer leurs données. Son but est de les exploiter afin de devenir un monstre ultra-puissant capable de diriger un empire de robots.

Il faut quand même souligner une ambiguïté. On ne sait pas à quel moment Metal Sonic a pris la place du savant fou. Eggman avait déjà créé sa flotte et des robots à son effigie, mais avait-il prévu que Metal Sonic devienne la créature gigantesque qu’il devient à la fin du jeu ? Ou bien Metal Sonic a-t-il reprogrammé lui-même la tour principale du vaisseau amiral pour pouvoir se transformer selon ses désirs ? Peut-être ce monstre était-il au contraire le point final du plan d’Eggman, et si Metal Sonic n’avait pas pris sa place, l’histoire aurait été la même, en fin de compte. La seule réelle différence est peut-être que Metal Sonic désire encore plus qu’Eggman anéantir le Hérisson bleu. Le hérisson robotique est au courant de tout ce que le savant fou préparait, et savait tout ce qu’il y avait à savoir sur tous ses ennemis :

- Team Sonic : Les ennemis jurés du savant fou. Sonic ne manquera jamais une occasion de contrecarrer Eggman en répondant toujours présent à ses provocations. Qui plus est, toujours accompagné de ses fidèles amis Tails et Knuckles. Il leur envoie donc un défi vide de toute subtilité, poursuivre Eggman (une copie robotique) et l’arrêter avant qu’il ne mette son plan à exécution en trois jours.

Tails, Sonic et Knuckles

- Team Rose : Deux amis d’Amy, Big et Cream, ont un lien indirect avec le Chaos. Froggy l’a avalé il y a quelques temps (SA1), et Cheese est un Chao. Son frère, Chocola Chao, et la grenouille ont été enlevés par Neo Metal Sonic, pour pouvoir copier l’ADN de la créature et accumuler plus de pouvoirs. Amy reçoit une photo dans un journal où leurs deux amis sont emmenés par Sonic, ce qui motive la Team à aller chercher le Hérisson bleu.
Il y a fort à parier qu’Eggman, depuis sa prison, a pu créer cette fausse photo, pour attirer la Team Rose et faire en sorte qu’ils puissent stopper Metal Sonic à temps en sauvant leurs amis. On peut aussi supposer que Metal Sonic a envoyé cette photo pour attirer la Team Rose près de lui, et ainsi capturer Cheese à son tour.

Amy, Cream et Big

- Team Dark : La partie la plus intéressante. C’est également la partie du jeu la moins explicite, qui est la plus sujette à interprétation. Shadow est tombé depuis l’espace après le combat final sur la Colonie ARK (SA2), mais Eggman a réussi à le retrouver, inanimé. Quelle aubaine ! La forme de vie ultime, à disposition ! Tout en prenant soin de ne pas lui faire de mal, Eggman l’a maintenu en vie dans une capsule de stase dans une autre base éloignée, tout en faisant de nombreuses expériences sur lui. Ces expériences mènent à la création d’une armée d’androïdes Shadow, créés par centaines et stockés dans différentes bases : Rail Canyon, Final Fortress, Lava Shelter (la base du jeu Shadow the Hedgehog)… Dans le même temps, Eggman a créé un système de défense autour de la capsule du Shadow original, pour être sûr qu’il ne s’échappe pas : le fleuron de l’armée de robots E-100, E-123 Omega, le seul étant potentiellement capable de neutraliser le Hérisson noir. Neo Metal Sonic a besoin de l’ADN de la forme de vie ultime pour atteindre un maximum de pouvoir (il le dit lors de la cinématique après le boss Egg Albatross). Ce que le jeu ne dit pas, c’est c’est qu’il semble redouter d’affronter E-123 Omega, qui doit être un robot particulièrement récalcitrant pour être censé se mesurer à Shadow. On pense donc que Neo Metal Sonic préfère contacter anonymement Rouge pour lui signaler la présence d’un « trésor secret » dans cette base pour être sûr qu’elle s’y rende, et laisser Shadow venir à lui. Quant à Omega, il saura comment s’en occuper, avec son armée de robots...

Rouge, E-123 Omega et Shadow

Il n’y a qu’un seul élément que Neo Metal Sonic n’a pas pris en compte :

- Team Chaotix : Alors oui, techniquement, Metal Sonic les a déjà affrontés, et il les connait (le robot était le boss final de Knuckles’ Chaotix). Cependant, le robot a pu être totalement reconfiguré depuis, avec une nouvelle mémoire vive. De plus, Espio, Vector et Charmy n’étaient pas encore une agence de détectives à l’époque, et ils n’ont jamais affronté Robotnik à nouveau. Certes, Espio a rejoint le tournoi de Sonic the Fighters (avant SA1) pour affronter Eggman, mais la menace a pu ne pas être prise au sérieux par le savant fou. Le fait est qu’il n’existe aucune donnée sur eux dans les fichiers d’Eggman, donc Neo Metal Sonic ne les connait pas. Et c’est justement la première faille dans le plan du robot rebelle ! Eggman se souvient d’eux néanmoins, et n’hésite pas à les appeler anonymement pour qu’ils viennent le libérer, en leur promettant une belle somme d’argent.

Charmy, Vector et Espio

Nous avons donc au départ quatre équipes de trois personnages, deux attirées dans un piège par Neo Metal Sonic, et possiblement deux attirées par Eggman pour essayer de contrecarrer le piège. Mais le plan du robot ne s’arrête pas là : voyant tout ce beau monde accourir vers lui, lui et ses robots les affrontent de nombreuses fois pour collecter et analyser les données de combat et de pouvoirs sur eux, afin de mieux les terrasser quand il voudra vraiment en finir. C’est pourquoi Metal Sonic apparait à la fin du boss Egg Albatross (pour chaque Team afin de respecter le schéma narratif du jeu), où il copie une à une toutes les données de chaque personnage. Ce moment est aussi un indice évident sur l’arrivée de Metal Sonic à la fin de l’histoire (si toutefois on a déjà vu le robot avant de jouer à ce jeu, bien sûr). D’autres petits indices du genre sont parfois disséminés au cours du jeu, comme par exemple le client des Chaotix qui crie à un moment « Quoi ? Je suis le plus grand génie du m… », ou encore une statue monumentale dans un château hanté…

L’histoire, niveau après niveau

Beaucoup de détails sur l’histoire, ou même sur l’univers de Sonic en général, sont décrits à l’intérieur même du jeu, sans pour autant qu’ils soient mis en valeur. La plupart du temps, il ne s’agit que d’une mention dans un dialogue en début de mission, et on peut facilement passer à côté. Si les Team Sonic, Dark et Rose traversent les niveaux pour coller au schéma narratif du jeu, la Team Chaotix a quant à elle de véritables raisons de les traverser, puisqu’elle est guidée par Eggman en personne. Aussi, on peut supposer que chaque Team ne traverse pas exactement les niveaux au même moment (sauf quand elles s’affrontent entre elles), et que Metal Sonic les attend chacun avec un exemplaire de robot (Egg Hawk, Egg Emperor…) et un pantin à l’effigie d’Eggman, au sourire particulièrement figé.

Evidemment, le schéma de succession des niveaux identique pour chaque Team prime sur le reste, donc certaines missions de la Team Chaotix ne sont que des prétextes (comme celle de Seaside Hill, où ils doivent trouver des bernard-l’hermite), mais d’autres aident à comprendre un peu mieux le plan de Neo Metal Sonic, et l’utilisation de son armée d’Egg Pawns. Le savant fou connait à la fois Metal Sonic, et le plan qu’il a en tête, puisque c’est plus ou moins ce qu’il devait vouloir faire. Il peut ainsi anticiper ses actions un minimum et guider les Chaotix sur la bonne voie.
Attention petit rappel, les réflexions suivantes faites sur les niveaux ne sont que des suppositions, dans un effort de trouver une cohérence au jeu, et de lier les éléments entre eux.

Dès le début du jeu, les motivations des « Sonic Heroes » sont claires :

  • La Team Sonic répond au défi d’Eggman de l’arrêter en trois jours.
  • La Team Dark est formée par Rouge. Shadow est complètement amnésique et Omega est enragé après le savant fou de l’avoir enfermé et abandonné. Rouge sert de ciment à l’équipe.
  • La Team Rose pense que Sonic a emporté Froggy et Chocola et veulent savoir ce qu’il en est réellement.
  • La Team Chaotix espère un très bon salaire en exécutant les ordres parfois loufoques de leur mystérieux client.
Rouge montre son soutien à Shadow

- Seaside Hill & Ocean Palace : On peut supposer que si toutes les Teams passent par cette plage paradisiaque, c’est parce qu’Eggman et ses robots s’y trouvent. On peut aussi y voir un premier piège de Neo Metal Sonic pour y attirer les héros et les affronter avec l’Egg Hawk. Mais surtout, Eggman attire les Chaotix dans cette région car les Egg Pawns contrôlés par le hérisson robotique y ont capturé un Chao. Comme dit plus haut, les Chao ont été dispersés à travers tout le continent (si ce n’est toute la planète), jusqu’à avoir plusieurs lieux de rassemblement : les fameux Chao Garden. Tous ces endroits sont situés en pleine nature (l’Egg Carrier dans SA1, la plaine de Sonic Chronicles), parfois près d’anciennes ruines (celui des Mystic Ruins). Il est donc commun de retrouver un Chao dans un endroit comme Ocean Palace, des ruines antiques à moitié englouties. Qui plus est, les Chao sont des créatures composées d’eau.

Le Chao libéré par les Chaotix

- Grand Metropolis & Power Plant : C’est dans cette immense ville futuriste que les choses sérieuses commencent. Tous les héros du jeu se retrouvent ici car les robots d’Eggman ont envahi les rues. C’est une rupture importante avec les anciens jeux Sonic, Classique, Adventure ou Advance : les robots d’Eggman ne sont pas alimentés par des petits animaux. Dans cette ville, les rues sont des passerelles alimentées par un liquide énergétique orangé, fourni par l’usine HEXAeco. Les Egg Pawns ferment les rues et volent le liquide pour eux-mêmes, car c’est ce qui leur sert d’énergie. Après tout, Metal Sonic n’a lui-même aucun animal pour être alimenté. La Team Chaotix a donc pour mission de détruire tous les robots qui s’y trouvent - et Omega aussi veut tous les détruire, mais lui c’est parce qu’il les déteste. La destruction des robots libère l’énergie volée, qui retourne dans les canaux des passerelles, et ouvre le passage aux héros (et aux joueurs). Mais ils ont sûrement déjà assez d’énergie pour alimenter une armée… Pour, allez, disons 14 niveaux ?
Après ça, nos héros se croisent et s’affrontent chacun de leur côté : la Team Rose pense que Sonic sait où sont Froggy et Chocola, et la Team Dark pense que les Chaotix veulent se mettre en travers de leur route.

"Ces machines aspirent l’énergie hors de la route !"

- Casino Park & Bingo Highway : Après les combats menés en pleine ville, le soir-même, les Teams chassent également les robots présents dans Casino Park, le quartier du casino de la ville, aménagé en parc d’attractions géant. En créant les Egg Pawns, Eggman s’était permis l’excentricité de donner une apparence plus festive aux robots présents dans ce quartier. Tails nous rappelle qu’il ne reste que 24h avant la fin du défi lancé « par Eggman ». On a donc une ellipse de deux jours depuis le début du jeu, ce qui signifie que les deux premiers niveaux (la plage) sont bien plus éloignés des niveaux suivants que le jeu ne le montre au premier abord. La mission des Chaotix ici consiste à collectionner plusieurs jetons qui permettront d’entrer dans une cachette menant à la base d’Eggman, cachée au loin dans les canyons.
Neo Metal Sonic utilise son pantin en forme d’Eggman pour envoyer des hordes de robots sur nos héros, et ainsi glaner des informations supplémentaires sur leurs façons de se battre.

"Mais vous avez besoin des jetons pour entrer dans la cachette."

- Rail Canyon & Bullet Station : La base d’Eggman est en effervescence. Comme le dit Tails, le délai des trois jours imposés par le défi d’Eggman s’arrête au coucher du soleil. Or, le soleil se couche déjà, et le plan de Neo Metal Sonic est en marche. Les Egg Pawns surveillent les lieux tandis que les trains de marchandises arpentent les rails dans tous les sens, pour accueillir nos héros qui essayent d’atteindre l’entrée. Comme on le mentionnait plus tôt, de nombreuses capsules de stases, vides, sont éparpillées dans la base. Beaucoup d’androïdes Shadow vont être créés ici. Eggman demande aux Chaotix de toutes les détruire, pour que Neo Metal Sonic ne s’en serve pas à ses propres fins, sans son contrôle.
Qu’à cela ne tienne, le hérisson robotique ressort l’Egg Hawk mais dans une version beaucoup plus puissante : l’Egg Albatross. Il finit ainsi de copier les donner de chacun de nos héros, notamment les données de forme de vie ultime de Shadow, ainsi que l’ADN du Chaos (attention aux erreurs de traductions des sous-titres FR). Petit détail qui prouve une des faiblesses de l’histoire : Shadow remarque le cadavre d’un androïde à son effigie dans les débris de l’Albatross, alors que les androïdes n’ont pas participé au combat. Le Hérisson noir commence à se demander qui il est vraiment. Pendant ce temps, l’Egg Fleet, menée par le vaisseau amiral, a déjà décollé !

L’androïde Shadow après Egg Albatross

- Frog Forest & Lost Jungle : Hasard ou non, il s’agit là du lieu d’origine de Froggy. De nombreuses grenouilles, aux mêmes couleurs qu’elle, peuplent les hauteurs de la jungle, mais elles sont beaucoup plus grosses et ont des pouvoirs liés à la pluie. Les champignons géants rappellent à Knuckles ceux de son île flottante, à Mushroom Hill Zone. Avec les ruines d’Ocean Palace, voilà un autre lieu inhabité où les Chao ont trouvé refuge, dans les marais en contrebas. Malheureusement, les Egg Pawns ont envahi la forêt et les ont tous capturés, et Cheese et Chocola risquent de subir le même sort. Eggman veut empêcher son robot d’utiliser les Chao pour copier les données du Chaos qu’ils contiennent dans leur ADN, et charge les Chaotix de tous les libérer. Tout repose sur les capacités de caméléon d’Espio, car ils ne doivent pas se faire repérer par les grenouilles géantes, qui déclencheraient la pluie et alerteraient les Egg Pawns de leur intrusion.
Sonic et ses deux amis découvrent ici que Shadow est vivant, et affrontent le Team Dark pour atteindre Eggman les premiers. De leur côté, les Chaotix affrontent la Team Rose car ils prennent Cheese pour un Chao à sauver. Inévitablement, Cream pense que ce sont eux qui ont enlevé Chocola…

Deux Egg Hammers gardant un Chao captif

- Hang Castle & Mystic Mansion : Une fois sorties de la forêt, les quatre Teams atteignent un château hanté, qu’Eggman avait investi pour établir son quartier général, non loin de la base des canyons. On peut d’ailleurs supposer que l’Egg Fleet a décollé quelque part ici, et c’est sûrement pourquoi nos héros doivent entrer dans le château : pour rejoindre la flotte dans le ciel rapidement. Encore un détail que le jeu ne nous dit pas. Une chose est sûre, si Eggman connait les lieux, ce n’est pas lui qui les a construits. Le savant fou guide les Chaotix à travers le château pour trouver les clés qui leur permettront d’entrer dans la demeure, et trouver le moyen d’en sortir en éteignant les torches. La statue d’Eggman dans le château devient celle de Metal Sonic une fois la gravité inversée...
Une fois dehors, les Teams affrontent une armée d’Egg Pawns et d’Egg Hammers, puis parviennent à atteindre la flotte d’Eggman.

La statue de Neo Metal Sonic remplace celle d’Eggman dans Hang Castle

- Egg Fleet & Final Fortress : La dernière ligne droite, dans des niveaux encore plus vertigineux que les précédents. Tous les vaisseaux de la flotte doivent être traversés pour atteindre le vaisseau amiral, la forteresse finale. Et c’est encore mieux s’ils sont détruits en cours de route. Alors que les Chaotix jouent la discrétion en évitant de se faire repérer par les Egg Pawns, les trois autres Teams foncent dans le tas, bien décidées à retrouver leur pire ennemi et en finir pour de bon. Eggman guide les trois détectives pour trouver les clés qui le feront sortir de sa prison, mais avant d’en arriver là, Neo Metal Sonic les affronte chacun leur tour sur le pont du vaisseau, caché dans l’Egg Emperor. Le temps orageux rappelle le combat sur l’Egg Carrier il y a quelques temps. Le vaisseau s’écroule petit à petit, après que nos héros aient activé plusieurs interrupteurs d’autodestruction.

A peine arrivés sur les lieux, nos héros détruisent la flotte

Une fois leur ennemi vaincu, la flotte est globalement détruite et s’écrase dans le désert. Neo Metal Sonic libère enfin Froggy et Chocola, ce qui laisse le temps à Amy de courir après Sonic (pour changer). Rouge et Omega entrent dans l’entrepôt du vaisseau amiral, pour y découvrir une quantité presque infinie d’androïdes Shadow, enfermés dans des capsules de stase. Rouge se fait à l’idée que le Hérisson noir qu’elle connait est identique à ceux-là : un robot. Mais Omega a raison, s’il y en a autant ici, l’original est forcément quelque part. Rouge s’en va, et laisse le robot détruire tous les androïdes. Pendant ce temps, Vector découvre que ses soupçons étaient fondés : leur client était Eggman. Il leur promet de les payer quand il sera maître du monde, mais tout le monde sait que ça n’arrivera jamais. Charmy lui file alors une correction maison.

- Special Stage : Comme dans les jeux Classiques, les Émeraudes du Chaos permettant d’avoir la véritable fin de l’histoire sont accessibles dans le niveau bonus en fin de niveau, à condition d’avoir trouvé la clé qui permet d’y accéder. N’importe quelle Team peut trouver n’importe quelle Émeraude, mais on remarque dans la cinématique finale que trois Teams trouvent deux Émeraudes chacune, alors que la Team Sonic n’en trouve qu’une seule.
- Émeraude verte (Ocean Palace) : Omega
- Émeraude bleue (Power Plant) : Sonic
- Émeraude jaune (Bingo Highway) : Cream
- Émeraude blanche (Bullet Station) : Rouge
- Émeraude cyan (Lost Jungle) : Charmy
- Émeraude violette (Mystic Mansion) : Big
- Émeraude rouge (Final Fortress) : Espio

Bas les masques

Metal Sonic est au centre de tout, et l’initiateur de toute l’intrigue. Sorti en 2003 au Japon et très semblable aux jeux Classiques dans sa structure, Sonic Heroes semble être une célébration du dixième anniversaire de Sonic CD, jeu Mega Drive où Metal Sonic faisait sa première apparition, et marquait profondément les joueurs.

La dernière histoire de Sonic Heroes permet de révéler qui est le véritable méchant de l’histoire, et obéit à la tradition du combat entre Super Sonic et un monstre gigantesque présente depuis Sonic Adventure, voire même Sonic 3 & Knuckles. Neo Metal Sonic profite de l’accalmie après le combat avec l’Egg Emperor, pour mettre son projet à exécution. Comme on le disait plus haut, la question de savoir si Eggman voulait dès le début faire fusionner son robot avec la tour de la Final Fortress, ou s’il s’agissait du plan de Metal Sonic, n’est pas très claire. Le seul indice que l’on ait est la réplique d’Eggman : « Metal Sonic s’est enfin transformé ! », qui laisse sous-entendre qu’Eggman avait bel et bien prévu ce qui est sur le point de se passer. Reste une seule question en suspens, que l’on pouvait déjà se poser à la fin de Sonic Adventure : le plan d’Eggman se passe comme il le voulait, alors pourquoi s’allie-t-il à Sonic au dernier moment pour faire marche arrière ? Peut-être qu’il ne supporte simplement pas de perdre le contrôle sur ce qui peut arriver, et préfère alors annuler son plan lui-même.

Neo Metal Sonic une fois transformé

En tout cas, Neo Metal Sonic détruit la tour de la forteresse, et utilise l’énergie électromagnétique pour que les débris s’assemblent sous une nouvelle forme : Metal Madness (référence à Metallic Madness, le niveau de Sonic CD où on affronte Metal Sonic), une créature à la fois robotique et organique possédant les pouvoirs du Chaos et de Shadow réunis (donc le Chaos Control), qui n’a même pas eu besoin des Émeraudes du Chaos pour se transformer. Même les Egg Pawns sont terrifiés, et fuient la forteresse aussi vite qu’ils le peuvent. Le jeu nous prétexte que Sonic, Tails et Knuckles ont besoin de temps pour utiliser les gemmes, afin de pouvoir affronter Metal Madness avec les Teams Dark, Rose et Chaotix avant le grand final. On assiste ensuite à ce qui sera le regret de toute une génération de fans : Sonic prend sa Super Forme, mais Super Tails et Super Knuckles ne restent qu’un joli souvenir de Sonic 3 & Knuckles. Et le combat contre Metal Overlord peut commencer.

Pendant le combat, en plein ciel, le monstre se sert de plusieurs vaisseaux de l’Egg Fleet comme projectiles, finissant de réduire la flotte du savant fou à l’unique vaisseau amiral où tous leurs amis sont restés. A force de puissance déchaînée contre leur ennemi, la Team Super Sonic parvient à venir à bout de Metal Sonic, qui retourne sur la Final Fortress et abandonne sa forme « Neo ». Pas rancunier et toujours en quête de futurs défis à relever, Sonic lui laisse la possibilité d’un prochain combat quand il voudra. En attendant, le Hérisson bleu et ses amis s’en vont sans se retourner, pas même vers Eggman, et son double robotique tombe en panne, détruit.

Yeah, we’re Sonic Heroes ! (Intraduisible.)

Vers un nouveau chapitre...

Constatant que l’Egg Fleet est réduite à néant et qu’il ne reste plus qu’à laisser la Final Fortress s’écraser dans les canyons, nos héros prennent congés. E-123 Omega a probablement laissé Metal Sonic sur le pont du vaisseau, et suivi ses nouveaux amis Shadow et Rouge à terre. Cependant Eggman ne s’avouera jamais vaincu, et tout laisse croire qu’il a repris le cadavre de Metal Sonic (comme il l’avait fait dans Sonic 4). Il a d’autres plans de secours. Il ne s’inquiète pas de la destruction des androïdes Shadow à bord de son vaisseau amiral, car le temps que Shadow est resté en capsule de stase avant sa libération, lui a permis de collecter suffisamment de données pour créer d’autres androïdes. Son ancienne base, où reposait Shadow, en est peut-être même déjà remplie !

Les androïdes Shadow à bord du vaisseau amiral

Si Sonic Heroes est un hommage au plus grand ennemi du Hérisson bleu, le jeu est aussi marqué par le retour du Hérisson noir. Pendant le jeu, il se pose déjà pas mal de questions sur qui il est et d’où il vient, ou encore sa ressemblance avec Sonic. Son amnésie est sûrement un effet secondaire du lavage de cerveau que lui a fait subir le Professeur Gerald avant sa mort il y a 50 ans, ainsi que sa chute depuis l’espace dans Sonic Adventure 2, après un combat épuisant. A partir de Bullet Station et du combat contre l’Egg Albatross, Shadow est confronté aux androïdes et se demande s’il n’en est pas un lui-même. Mais à la fin de l’histoire de la Team Dark, il se souvient que Rouge passe son temps à courir après les bijoux, plus particulièrement l’Émeraude-Mère de Knuckles. Il aura par la suite d’autres flashbacks lui rappelant son passé, mais sur des événements beaucoup plus traumatisants… Où mènera sa quête de vérité ?

N’hésitez pas à nous faire par de vos théories concernant l’histoire de Sonic Heroes dans les commentaires, et rejoignez-nous sur Facebook, Twitter et Discord !

Nous vous laissons avec ce superbe artwork de Neo Metal Sonic, fait lors des débuts du site en 2004 par Cyberomer !

Par Di-Luëzzia le 27 décembre 2020

Discussions

Venez en discuter avec nous sur le forum, Discord, ou commentez ci-dessous !

Commentaires

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.